L'Arabie Saoudite

Impact de la déplétion sur la géopolitique présente, passée et à venir.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Eric
Site Admin
Site Admin
Messages : 544
Inscription : 26 août 2004, 20:20
Localisation : Colombes
Contact :

L'Arabie Saoudite

Message par Eric » 30 oct. 2004, 12:15

Je viens de recevoir un mail intéressant concernant la situation en Arabie Saoudite. Rien de nouveau pour ceux qui suivent la situation, mais ça vaut le coup d'être lu.
tout le monde prevoit que les pays du moyen orient devant la depletion des gisements du reste du monde vont devoir "assurer" la production de petrole pour les soi disant 40 annees de reserve prouvee...cela serait fort beau mais il y a un petit hic la plupart de ces pays on deja atteint leur pic de production verite qu'ils s'ingenient a cache en mentionnant des chiffres de reserves completements frauduleux... un exemple parmis d'autre: le cas du plus grand producteur au monde.... l'arabie saoudite... ce pays disposerait d'apres les chiffres de 1996 de 260 milliards de baril de reserve quant est il exactement.... pour des raisons que tu connais (quotas,geopolitique,prestige) ces chiffres sont de beaucoup surrevalue un petit calcul pourait eclairer mon propos...

debut 90 les reserves se montait a 170 milliards de baril depuis cette date elle a produit environ 3 milliards de baril par an soit environ 42 milliards de baril si a ca j'ajoute les 100 milliards de baril environ produit avant 1990 nous voila donc avec un total de 142 milliard de baril produit ... si l'on prend comme base de raisonnement que les chiffres de 1990 etait correct on obtient ceci: reserve totale de l'arabie saoudite avant exploitation 100+170=270 milliards de baril sur ces 270 milliards 142 on deja etait extrait donc le pic de production pour ce pays a ete deja franchi!! comme en temoigne la baisse de rendement de tout les champs petrolifere saoudiens ils n'arrivent a maintenir la cadence de production actuelle qu'au prix d'effort demesures qui vide encore plus vite le peu qu'ils restent sous terre.

le mega champ de ghawar en est un bon exemple...ils injectent quotidiennement 7 millions de baril d'eau de mer afin de forcer le peu qu'il reste a remonter en surface et etre ainsi exploiter.... la teneur en eau du petrole produit varie selon les sources de 30 a 55% un taux habituellement observe sur les champs en fin de vie...!!!
par ailleur ils on fore environ 200 puits horizontaux dans ce meme gisement pour accelerrer encore la production qui decroit de 8% par an! si l'on en crois certains en poussant ghawar a ce rhytme ce champ serait abandone avant 10 ans! quand l'on sait que ce champ fourni 60% du petrole saoudien cela laisse a reflechir...
plus de renseignement sur ce champ: http://home.entouch.net/dmd/ghawar.htm
autre signe tres inquietant ces meme saoudiens on rouvert a l'exploitation des champs qu'ils avait abandone il y'a longtemps comme les champs de Qatif, Abu Sa'fah et Hawtah
plus a ce sujet : http://www.thestreet.com/pf/funds/super ... 74679.html

enfin un autre signe pour le moins deconcertant les saoudiens sous les pressions occidentale avait promis pour enrayer la hausse du prix au debut de juillet de augmenter leur production passant de 9 million de baril par jour a 9.5 million...quant est il de ces promesses? si l'on regarde les dernier chiffres officiel la production de septembre a ete de 8.7 million de baril pour l'arabie saoudite ce fut non pas une augmentation mais une legere baisse...es ce un signe que les affirmations saoudienne selon lesquelles il pourait produire 12 million de baril par jour ne sont juste que fanfaronades et que la realite est qu'il's sont deja au maximum de leur production et qu'ils peinent deja a maintenir celle ci a son niveau actuel....
et l'arabie saoudite est de loin le mieux lotie au sein des pays du golfe au niveau des ressources j'ose meme pas imaginer ce qu'il en est des autres pays du golfe! (une exception faite pour l'irak qui suite a des annees d'embargo et de faible production doit encore avoir de la reserve...tiens bizzarement les americains sont la bas...etrange...)

quand on pensent que tout les gouvernements du monde comptent sur ces pays pour assouvir notre soif de brut...ca donne a reflechir bref sans jouer les cassandres je ne suis pas des plus optimiste pour l'avenir....
Plusieurs experts s'interrogent en effet sur la situation réelle de l'Arabie Saoudite. La production est maintenue en injectant d'immenses quantités d'eau dans les champs. Au fur et à mesure que le temps passe, le liquide receuilli à la sortie ressemble de plus en plus à de l'eau et de moins en moins à du pétrole : le pourcentage de pétrole diminue sensiblement chaque année.

Enfin, si l'injection d'eau permet temporairement de maintenir la production, elle ne fait pas de miracles. Quand la production commence à décroître, elle le fait très brutalement, beaucoup plus que pour les champs exploités de manière classique. Le pétrole flotte au dessus de l'eau et, du jour au lendemain, les tuyaux horizontaux situés au fond du puit ne pompent plus que de l'eau. La production peut très bien chuter de 10 ou 20 % un an après le pic si bien que, quatre ou cinq ans après, la production est quasiment réduite à zéro...

Remarquez également que pomper et injecter tout ces liquides au travers de roches poreuses consomme beaucoup d'énergie. C'est pour cette raison que, quelque soit la situation géopolitique, ces gisements ne seront jamais exploités jusqu'à la dernière goutte, mais seulement jusqu'au point où l'énergie extraite sous forme de pétrole sera inférieure à l'énergie dépensée dans le processus.

Avatar de l’utilisateur
Hoagie
Kérogène
Kérogène
Messages : 83
Inscription : 29 oct. 2004, 22:09
Localisation : Puteaux (92)

Message par Hoagie » 30 oct. 2004, 14:21

Ca résume bien la situation (les 8% de baisse par an, ça me parait gros quand même)...
Pour info, dans les années 70, la capacité de Ghawar était estimée à 60 milliards de barils (puis a été nettement revue à la hausse plus tard sans explication). 55 milliards ont été extraits, au rythme actuel les 5 restants seront épuisés fin 2006. On saura donc assez vite si la première estimation était la bonne ! :shock:
Autre anecdote: il y a quelques semaines, l'Arabie Saoudite a promis d'augmenter sa production à 11 millions de barils par jour. On a appris le lendemain que ce surplus ne serait pas du "Light sweet crude" (le plus recherché, celui qui "fait" les cours), mais du "Arabian sweet crude" (le même, mais bourré de soufre, donc plus difficile à raffiner). Preuve que les gisements de "Light sweet" sont au maximum de leur production.

Pour savoir quel est l'effet de l'injection d'eau et du forage horizontal sur la production, on en trouve un exemple au milieu de cet article:
http://www.fromthewilderness.com/free/w ... anets.html
Le gisement de Yibal à Oman a adopté le forage horizontal en 1990 après 30 ans d'injection d'eau. Le pic a été atteint en 1997 (225000 barils par jour), puis la production a baissé de 65% en 2001, et encore 50% en 2004. Personne n'avait prévu une telle chute.
Je ne sais pas si ces techniques sont utilisées à Ghawar avec la même intensité, mais ça promet... :?

Avatar de l’utilisateur
steph
Kérogène
Kérogène
Messages : 22
Inscription : 30 oct. 2004, 08:56
Localisation : 84 Avignon

petite precision

Message par steph » 03 nov. 2004, 19:14

dans le mail que j'ais envoye quand j'ais commis une petite erreur... les 8% dont je parle ce n'est pas une baisse de la production de ghawar mais une augmentation de la proportion moyenne d'eau .. au prix d'effort demesure de la part de Aramco la production de ghawar est pour l'instant quasiment stable(pour combien de temps encore a ce rhytme? :-( ) ... mea culpa :roll:
"Tout ce qui a un début aura une fin y compris le pétrole!"

Avatar de l’utilisateur
steph
Kérogène
Kérogène
Messages : 22
Inscription : 30 oct. 2004, 08:56
Localisation : 84 Avignon

Arabie saoudite... le grand mensonge....

Message par steph » 06 avr. 2005, 23:32

Salut a tous....

je viens de lire un article fort interressant sur l'arabie saoudite ...

vous savez tous que les reserves de ce pays sont soi disant de 261 Gbarril
non content de etre surevaluee et de rester constante annee apres annee malgre la prod... il parle maintenant d'augmenter cette reserve a 461 gb et cela sans aucune decouverte majeure!!! :^o

"There is a possibility that the kingdom will increase its reserves by around 200 billion barrels, either through new finds or by increasing what it produces from existing fields," Nuaimi was quoted as saying by the official SPA news agency.

ils parlent aussi de porter leur production a 15 million de baril/jour ils peine deja a en produire 11 millions!!!
non mais en bref... de qui se moquent-t-ils :smt011


alors que il semblerait que leur geant ghawar a deja peaké ils vont les trouver ou les millions de barils supplementaire???

http://news.yahoo.com/news?tmpl=story&u ... 0405224009

j'ai de plus en plus l'impression qu'ils ne savent plus quoi faire pour cacher la dure realite de leur champs de petrole declinant...
"Tout ce qui a un début aura une fin y compris le pétrole!"

Avatar de l’utilisateur
Roland
Charbon
Charbon
Messages : 259
Inscription : 20 mars 2005, 02:10
Localisation : 35, Rennes

Message par Roland » 06 avr. 2005, 23:48

Ca a l'air un peu n'importe quoi. A cette adresse, on a quelque chose d'un peu différent :

http://www.menafn.com/qn_news_story_s.asp?StoryId=86911
Saudi Arabia has the potentials to upgrade oil reserves to about 200 billion barrels
Ce qui indiquerait plutôt l'aveu implicite de réserves gonflées auparavant.

prontalgix
Goudron
Goudron
Messages : 134
Inscription : 14 mars 2005, 11:10
Localisation : Lorient

l'Arabie Saoudite pourrait doubler ses réserves pétrolières

Message par prontalgix » 07 avr. 2005, 11:45

Je ne sais trop comment interpréter cette nouvelle déclaration du 06/04/2005 ???? ici

lien

Info intox ?

Des avis ?


À la rescousse

Hier, tentant de rassurer les marchés pétroliers qui s'étaient enflammés ces derniers temps, l'Arabie Saoudite a estimé qu'il lui était possible de quasiment doubler ses réserves pétrolières avec 200 milliards de barils supplémentaires. Ce qui viendrait s'ajouter aux 261 milliards de barils actuellement comptabilisés, soit le quart des réserves mondiales totales.

«Ces énormes réserves permettraient au royaume de rester l'un des plus grands producteur de pétrole pour 70 ou 100 ans, même s'il augmente sa capacité de production à 15 millions de barils par jour (bpj), ce qui pourrait bien arriver au cours des 15 prochaines années», a déclaré le ministre saoudien du Pétrole, Ali Al-Nuaimi.

Le ministre n'a toutefois pas donné de calendrier pour l'augmentation attendue des réserves saoudiennes.

M. Al-Nuaimi avait déclaré en février que l'Arabie Saoudite prévoyait d'augmenter dans les quatre ans ses capacités de production pétrolières à 12,5 millions bpj, contre 11 millions actuellement. Elle envisage aussi de la pousser à 15 millions si la demande l'exige, avait-il dit.

Avatar de l’utilisateur
Roland
Charbon
Charbon
Messages : 259
Inscription : 20 mars 2005, 02:10
Localisation : 35, Rennes

Arabie Saoudite

Message par Roland » 23 avr. 2005, 00:09

Le CS Monitor parle du pic, en des termes très clairs :
http://www.csmonitor.com/2005/0421/p17s01-cogn.html
Et en particulier de l'Arabie Séoudite. Celle-ci ne convainc même plus George Bush :
http://news.ft.com/cms/s/fb44193c-b278- ... 511c8.html
qui en parle ouvertement. Officiellement, l'Arabie a poussé sa production cette année à 9.5 Mbpj. En pratique, ils sont à ce niveau depuis l'été 2004, et ce qu'ils fournissent de nos jours est de moins en moins bonne qualité.

Il semble que d'une part, les producteurs ne veulent plus du tout parler honnêtement de leur production, pendant que les consommateurs s'impatientent de plus en plus. De quoi créer de bien belles tensions.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62119
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

L' Arabie Saoudite dans l' organisation mondiale du commerce

Message par energy_isere » 12 nov. 2005, 21:20

L' Arabie Saoudite vient d'éte admise dans l' organisation mondiale du commerce, aprés 10 ans de négociations.

http://www.gulf-daily-news.com/Story.as ... ueID=28237
Saudi Arabia joins WTO
A decade of talks, bringing in the biggest oil producer in the world and a heavyweight in Opec and the Middle East. A Saudi Arabian official said the decision flowed from structural reform in the kingdom and that Saudi Arabia would champion the interests of poor countries.

The Kenyan trade ambassador, Amina Mohammed, who leads the WTO's ruling General Council, said: "We've just taken the decision that allows Saudi Arabia to become the 149th member of the organisation."

The General Council, which groups all 148 current member states, gave Saudi Arabia the go-ahead at a special session in Geneva, after more than a decade of negotiations.

Saudi Arabia is the biggest oil producer in the world and is the main force in the Organisation of Petroleum Exporting Countries.

Other Opec members which are also in the WTO are Indonesia, Kuwait, Nigeria, Qatar, the UAE and Venezuela.


WTO chief Pascal Lamy welcomed the decision, telling journalists: "It's been a long process, and I firmly believe that it's good for Saudi Arabia, it's good for the trading partners of Saudi Arabia, and it's good for the organisation."

"One more heavyweight around the table is good news," Lamy said.

Saudi Commerce Minister Hashim Abdulla Yamani said: "This is a high point in the programme of economic and structural reform that Saudi Arabia undertook.

"The accession will further integrate Saudi Arabia into the world economy. It will also deepen the universality of the multilateral trading system," he told journalists.

Under WTO rules, Saudi Arabia will formally become a member on December 11, just in time for the organisation's Hong Kong conference which starts two days later.

After missing its target of joining the WTO last year, Saudi Arabia fixed its sight on membership in time for the meeting.

Yamani signalled that Saudi Arabia would press the interests of poor nations, "to ensure that they secure an increasing share in international trade commensurate with the needs of their development".

A country wishing to join the WTO must first offer market opening concessions to its main trading partners, including cutting customs duties. The accords it reaches in bilateral talks are subsequently widened to all other WTO members.

The candidate must then make a commitment to ensure its trade legislation complies with all WTO rules as the last step before actually becoming a member.

India's trade ambassador Ujal Singh Bhatia welcomed Saudi membership.

"You can't keep a very important country like Saudi Arabia, which has something like a fourth of the world's oil reserves, out of the multilateral system. By their accession, the global trading system is strengthened, becomes more predictable," he said.

Saudi Arabia first applied to join the WTO's predecessor, the General Agreement on Tariffs and Trade (Gatt), in 1993. Two years later, that became an application to join the WTO.

In September, Saudi Arabia signed a trade deal with the United States, seen as a crucial step.

US officials have billed membership as a boost for reform in the Muslim country.

Much of the delay in the membership talks focused primarily on economic issues.

They included US and EU disquiet about barriers to liberalisation in the Saudi insurance sector, which is run along Islamic principles.

The EU was also concerned that differences between export and domestic prices for gas gave Saudi industry an unfair advantage.

But there was also a more political angle.

The United States said the kingdom had explicitly undertaken to allow trade with all WTO members, including Israel, which remains subject to a formal boycott by many Arab countries.

Asked yesterday whether membership would ease relations with Israel, Saudi Arabian Assistant Minister of Petroleum Affairs Prince Abdulaziz said: "We are just there as members of the WTO. Nothing more."

Avatar de l’utilisateur
Pascal Lamy
Kérogène
Kérogène
Messages : 15
Inscription : 24 août 2005, 18:42
Contact :

Message par Pascal Lamy » 13 nov. 2005, 11:36

MMMMMOOOOOOOOOUUUUUUUUUAAAHAHAHAH ! :-D :smt044

Avec le principal pays producteur qui rejoint notre organisation garante des valeurs ultra-libérales du capitalisme mondialisé, notre puissance s'accroît ! Tout ce pétrole, dont vous avez tellement besoin, tombe dans la poche du plus beau capitalisme : celui qui n'a plus de limite.

Un quart des réserves mondiales de brut chez les ultra-libéraux ! Comment comptez-vous appliquer votre joli protocole de Rimini ? \:D/ Gniark gniark ! :lol:

Image
Pascal Lamy,
Directeur de l'OMC : le méchant de service Image

Avatar de l’utilisateur
cicero
Charbon
Charbon
Messages : 260
Inscription : 22 août 2005, 18:34
Localisation : Île de la Tortue

Message par cicero » 14 nov. 2005, 01:17

Pascal Lamy a écrit :Image
Wow! quel belle devise pour l'OMC ou la famille Belzébu$h :lol:
Les peuples heureux n'ont pas d'Histoire.

Avatar de l’utilisateur
cicero
Charbon
Charbon
Messages : 260
Inscription : 22 août 2005, 18:34
Localisation : Île de la Tortue

Re: L' Arabie Séoudite dans l' organisation mondiale du comm

Message par cicero » 14 nov. 2005, 01:21

energy_isere a écrit :L' Arabie Séoudite vient d'éte admise dans l' organisation mondiale du commerce, aprés 10 ans de négociations.
A mon avis Pascal Lamy-du-fric a organiser un dîner de con et son con était le roi Abdala :lol: :lol: :lol:
Les peuples heureux n'ont pas d'Histoire.

Avatar de l’utilisateur
mehdiclean
Brut léger
Brut léger
Messages : 405
Inscription : 12 oct. 2005, 16:16
Localisation : 93

Message par mehdiclean » 14 nov. 2005, 10:04

ABDALLAH
ce qu'il y a de terrible quand on cherche la vérité... c'est qu'on la trouve !

Caramon Bornhald
Kérogène
Kérogène
Messages : 8
Inscription : 31 oct. 2005, 12:17

Message par Caramon Bornhald » 14 nov. 2005, 13:17

L OMC c est la honte de l humanite. Ils pourraient assortir les conditions d entrer avec des garanties humaines, de droit de l homme par exemple, ou de respect de l environnement... mais non rien...
Pareil quand la Chine est entre je me souvient du depis de mon prof. de droit une pointure en droit OMC: 10 ans de lutte a l eau... La france avaient bien demande la liberation d un certain nombre de prisoniers politiques... tandis que les USA s etaient octroye d office la moitie du quota de brevet...
J imagine un scenario similaire avec l arabie saoudite faudrait demander a un connaisseur comme mon ex. prof.

diego
Goudron
Goudron
Messages : 161
Inscription : 13 juin 2005, 22:08
Localisation : Paris
Contact :

Message par diego » 21 déc. 2005, 00:38

Un truc à propos des Al Saoud, la croissance exponentielle du nombre de membres de la famille, il me semble avoir lu 25 000 actuellement, ce qui laisse supposer quelques luttes intestines à venir, au sein des palais.
C'est un pays très fermé, peu d'informations nous en parviennent, pourtant c'est un acteur majeur du jeu pétrolier.
Une monarchie aussi stable et installée soit-elle, risque un jour de faire face à des troubles sociaux.Dans un régime où ceux-ci sont contenus grâce à la manne pétrolière, le risque viendrait plutôt des ligues de jeunes princes aux dents longues.
Seulement impossible de savoir quoi que ce soit à propos de ces gens.
Qui est qui là-bas?
A part Al-husseini retraité de chez aramco, est-il possible de trouver un saoudien qui parle de son pays ouvertement?

Avatar de l’utilisateur
lionstone
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 917
Inscription : 08 avr. 2005, 18:40
Localisation : nulpart

Message par lionstone » 21 déc. 2005, 10:30

L’article de Coxe parut dans Al Jazeera:
Bank says Saudi's top field in decline
http://english.aljazeera.net/NR/exeres/ ... 0F8894.htm

Ils orthographient Gharwar ainsi, ça peut être utile pour les recherche sous Google comme 'decline gharwar' qui donne 26 pages de réponses

D’ailleurs j’ai déjà trouvé ça d’intéressant avec gharwar field, quelques prévisions année après année de 2005 à 2010, en attendant mieux
http://www.naturalhub.com/slweb/fading_ ... ediate.htm
Moderacene: le site de la moderation brut

Répondre