Zimbabwe, situation catastrophique.

Toutes discussions pour les habitants francophones d'Afrique.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Roland
Charbon
Charbon
Messages : 259
Inscription : 20 mars 2005, 02:10
Localisation : 35, Rennes

Zimbabwe : retour à la vapeur

Message par Roland » 30 sept. 2005, 18:54

http://www.mg.co.za/articlePage.aspx?ar ... s__africa/

Ils vont remettre en service des locomotives à vapeur pour que les trains continuent de rouler... Tout un programme.

Par ailleurs, les hôpitaux renvoient les gens chez eux faute de médicaments, et des procès ont été ajournés car les témoins n'avaient pas mangé depuis trois jours.

(trouvé sur peakoil.com).

Avatar de l’utilisateur
MadMax
Modérateur
Modérateur
Messages : 2987
Inscription : 12 août 2005, 08:58
Localisation : Dans un cul-de-sac gazier

Message par MadMax » 09 oct. 2005, 13:52

Le Zimbabwe veut fabriquer du bio-carburant à partir d'une plante

Pour faire face à la pénurie de pétrole qui paralyse depuis plusieurs mois le Zimbabwe, des chercheurs examinent les possibilités de production d'un bio-carburant à partir d'une plante très résistante à la sécheresse, le Jatropha.

Un fabriquant de machines-outils d'Harare a lancé un projet destiné à extraire l'huile des graines de l'arbre de Jatropha, souvent utilisé comme haie de jardins dans les régions sèches du nord du Zimbabwe.

Le Jatropha (jatropha curcas), est originaire d'Amérique latine et certaines variétés peuvent atteindre susqu'à 8 mètres de haut. L'huile obtenue à partir de ses graines est utilisée dans de nombreux pays d'Afrique pour la confection de bougies et de savon, la cuisine et l'éclairage dans les régions rurales.

"A cause des pénuries de pétrole, les prix augmentent et produire notre propre carburant est devenu un choix économique intéressant", déclare Andy Whyte, le directeur de Technologie pour l'Afrique (ATA), une petite fabrique de machines basée à Harare.

"Nous allons apprendre aux gens comment faire le bio-carburant et leur fournir des pressoirs et autres machines".

Andy White refuse de divulguer son procédé pour extraire le "carburant vert", mais il indique qu'il s'agit d'un mélange "approprié" d'huile de Jatropha, d'éthanol et de soude caustique.

Le Zimbabwe est confronté depuis 1999 à un cruel manque de carburant, mais la pénurie actuelle, qui entraîne des attentes interminables devant les stations services, est la pire de toutes.

ATA recueille les graines de Jatropha pour montrer aux Zimbabwéen la matière première et présenter une alternative au projet lancé par le gouvernement, puis abandonné, de faire du carburant à partir de sucre de canne.

"Le bio-carburant à partir d'huile de Jatropha, pourra être utilisé par les agriculteurs pour les tracteurs, les moulins hydrauliques ou à moteur, les véhicules motorisés et ils n'auront plus à s'inquiéter des augmentations des prix du pétrole", affirme M. Whyte.

Le gouvernement se plaint des effets de la pénurie de carburant sur la production agricole, mais les analystes attribuent aussi le faible rendement de l'agriculture aux effets de la réforme agraire lancée en 2000, qui a confisqué quelque 4 000 exploitations agricoles à des fermiers blancs pour les redistribuer à des noirs sans-terre.

Abisai Mafa, du Bureau de sécurité de l'Environnement du Zimbabwe, a déclaré cette semaine que le ministère des Sciences et de la Techologie envisageait "la production massive de plantes de Jatropha", dès cette année.

"La production locale d'huile sera une source d'énergie alternative permettant aux populations rurales de développer leurs propres initiatives de production comme les moulins à eau, le beurre d'arachide et la confection de savon", indique l'agence New Ziana citant M. Mafa.

La ministre des Sciences et de la Technologie, Olivia Muchena, a confirmé la décision du gouvernement de lancer un essai sur le Jatropha, mais ajoute qu'elle "en dira plus quand tout sera en place".

Les historiens zimbabwéens rappellent que la plante a été introduite par les commerçants portugais et les explorateurs vers la fin du 13ème siècle et qu'elle est généralement utilisée pour protéger les jardins des animaux errants.

Ses graines sont aussi traditionnellement utilisées dans la confection de colliers et ses feuilles pour stopper les hémorragies.


L'intelligent.com

Avatar de l’utilisateur
AJH
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1571
Inscription : 28 juil. 2005, 07:20
Contact :

Message par AJH » 09 oct. 2005, 17:30

Il n'y a pas besoin de soude caustique pour faire de l'HVB utilisable en diesels..
Nous aussi avons "notre " projet: "collectif Mada-Energie..." .. :D
Voir
http://www.societal.org/mada/

... oui, je sais, je suis sur le thread du Zimbawe :-) :smt021
Vous voulez les misérables secourus, moi je veux la misère supprimée ( Victor Hugo )
Sociétal et Dette et monnaie
Signez la pétition " POUR QUE L'ARGENT NOUS SERVE, AU LIEU DE NOUS ASSERVIR ! "

Rafa
Brut léger
Brut léger
Messages : 471
Inscription : 16 juil. 2005, 20:34
Localisation : Lidje, Walonreye

Message par Rafa » 09 oct. 2005, 19:49

MadMax a écrit :il indique qu'il s'agit d'un mélange "approprié" d'huile de Jatropha, d'éthanol et de soude caustique.
Je ne comprends pas, si les moteurs diesel peuvent fonctionner avec
de l'huile, pourquoi se compliquer la vie (et augmenter les coûts,
et augmenter l'énérgie necessaire pour le processus de production
du carburant) en rajoutant des trucs? (d'autant que l'éthanol
et la soude caustique necesitent d'un processus industriel
pour être fabriqués, contrairement à de l'huile végétale, qui
ne necessite que des terres agricoles et une presse adequate
(seul investissement necessitant de l'industrie, mais seulement
une fois)

Ou j'ai raté quelque chose?

Avatar de l’utilisateur
Roland
Charbon
Charbon
Messages : 259
Inscription : 20 mars 2005, 02:10
Localisation : 35, Rennes

Message par Roland » 09 oct. 2005, 20:11

Rafa a écrit :Ou j'ai raté quelque chose?
Par exemple le fait que même si ça marche, ça ne marche pas forcément suffisamment bien : il faut purifier l'huile, éviter les dépôts divers, limiter les émissions de trucs pas suffisamment bien brûlés, etc.

Avatar de l’utilisateur
greenchris
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1233
Inscription : 02 août 2005, 12:00
Localisation : 91 Essonne
Contact :

Message par greenchris » 10 oct. 2005, 11:10

Roland a écrit :
Rafa a écrit :Ou j'ai raté quelque chose?
Par exemple le fait que même si ça marche, ça ne marche pas forcément suffisamment bien : il faut purifier l'huile, éviter les dépôts divers, limiter les émissions de trucs pas suffisamment bien brûlés, etc.
La filtrer me parait suffisant. voir là :
http://www.oliomobile.org/
Le charbon et le gaz prendront sa place (temporairement).
Dans l'ordre, Sobriété, Efficacité et enfin Renouvelables (negawatt).
Attention aux utopies techniques (Global Chance)

Avatar de l’utilisateur
Roland
Charbon
Charbon
Messages : 259
Inscription : 20 mars 2005, 02:10
Localisation : 35, Rennes

Message par Roland » 10 oct. 2005, 12:46

greenchris a écrit : La filtrer me parait suffisant. voir là :
http://www.oliomobile.org/
Mouais, bof. Sur la page principale :
Oliomobile est partenaire du site econologie.com

Et sur la page principale d'éconologie (j'ai suivi ce lien parce que ça me disait quelque chose) :
"Documentations
+ Projet Pantone
- Projet Pantone"

Bof bof bof...

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5021
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

Message par Tiennel » 10 oct. 2005, 13:40

Il y a quand même un article intéressant d'un des responsables du site sur sa rencontre avec Paul Pantone. J'en retiens 3 choses :
- Pantone est définitivement un escroc (l'auteur de l'article le dit explicitement) qui vit en vendant des semaines de "formation" aux gogos
- son invention fonctionne néanmoins et consiste bien en un reformage embarqué
- l'auteur, écolo dans l'âme, n'a pas hésité à faire un aller-retour France-Utah, soit 500 litres de kérozène, pour rencontrer Pantone. Cet investissement sera donc remboursé par les économies qu'il va maintenant faire en roulant 70 000 km avec sa ZX Pantone :-D
Dernière modification par Tiennel le 10 oct. 2005, 14:24, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
greenchris
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1233
Inscription : 02 août 2005, 12:00
Localisation : 91 Essonne
Contact :

Message par greenchris » 10 oct. 2005, 13:58

Roland a écrit :
greenchris a écrit : La filtrer me parait suffisant. voir là :
http://www.oliomobile.org/
Mouais, bof. Sur la page principale :
Oliomobile est partenaire du site econologie.com

Et sur la page principale d'éconologie (j'ai suivi ce lien parce que ça me disait quelque chose) :
"Documentations
+ Projet Pantone
- Projet Pantone"

Bof bof bof...
Je suis d'accord avec toi pour le pantone.
Il n'empèche que l'huile n'a besoin que d'être filtré pour être utilisé.
Tout ce que tu cites (purification, dépots et limiter les emmissions) ne sont pas des problèmes qui existent aujourd'hui.
Le seul problème est de changer le filtre à gasoil, car l'huile en nettoyant les canalisations le bouche au bout d'un certain temps, après ce premier changement, il faut faire l'entretien normal.
La 2emme limitation est le pourcentage d'huile qui dépend de la technologie du moteur.
Le charbon et le gaz prendront sa place (temporairement).
Dans l'ordre, Sobriété, Efficacité et enfin Renouvelables (negawatt).
Attention aux utopies techniques (Global Chance)

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54144
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 07 déc. 2005, 13:19

Amis cycliste, votre prochaine destination en Afrique : le Zinbabwe :

http://www.energybulletin.net/11504.html
Bicycle boom pushes Zimbabwe inflation to 411 pct
Macdonald Dzirutwe, Reuters
HARARE - Zimbabwe's inflation has spiked higher on the back of the humble bicycle, according to government statisticians. The price of a bike in October was almost twenty times what it was a year earlier, as Zimbabweans frustrated by chronic fuel shortages opted increasingly for pedal power.

The 1,838 percent inflation in the two-wheeler market pushed overall annual inflation last month to 411 percent, the Central Statistics Office said on Thursday. The rise from 359.8 percent in September dashed any hope that the government would succeed in its aim of reducing inflation to 300 percent by year-end.

"We are selling more bicycles now than before ... Most people who come here do not complain about the prices, they believe it is a worthwhile investment," a Harare bicycle dealer told Reuters. "For us it is good business because demand is high." ...
(10 November 2005)

Avatar de l’utilisateur
mehdiclean
Brut léger
Brut léger
Messages : 405
Inscription : 12 oct. 2005, 16:16
Localisation : 93

Message par mehdiclean » 30 déc. 2005, 11:06

Zimbabwe : parc national en danger à cause de la crise économique
Le manque d’essence empêche les responsables du parc national d’Hwange d’alimenter les différents points d’eau du domaine, rapporte la BBC. 43 éléphants et 53 buffles sont notamment morts de déshydratation.
ce qu'il y a de terrible quand on cherche la vérité... c'est qu'on la trouve !

Avatar de l’utilisateur
thorgal
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1955
Inscription : 05 nov. 2005, 17:55
Localisation : Copenhague

Message par thorgal » 04 mai 2006, 12:56

ÇA VA TRÈS MAL AU ZIMBABWE

d'après cet article de RFI

Image

Avatar de l’utilisateur
weremouse
Kérogène
Kérogène
Messages : 65
Inscription : 29 juil. 2005, 14:59

Message par weremouse » 04 mai 2006, 19:00

thorgal a écrit : Image
Mais si le pays souffre terriblement du prix du carburant, d'après l'article son état catastrophique n'est pas dû à cette hausse. Il s'agit (comme presque toujours en Afrique) d'un problème politique beaucoup plus que d'un problème de ressources. Enfin, c'est ce que j'ai compris.

Avatar de l’utilisateur
jerome
Condensat
Condensat
Messages : 543
Inscription : 14 avr. 2005, 11:43
Localisation : 69, Lyon

Message par jerome » 05 mai 2006, 09:15

A défaut du droit de manifester, de revendiquer ou même seulement de se plaindre, reste l’émigration. Trois millions de Zimbabwéens ont déjà franchi la porte de sortie pour s’installer en Afrique du Sud, aux Etats-Unis ou en Grande Bretagne. .... Mais le bateau coule.
Maintenant imaginons qu'à cause de la dépletion du pétrole et de l'écroulement mondial des économies (ce qui reste une supposition), celà ce produise dans tous les pays du monde...
On émigre ou?
nul part! Donc ça devient ingérable partout :?
Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé,
Alors seulement vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas
-- un Indien Cree

Avatar de l’utilisateur
thorgal
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1955
Inscription : 05 nov. 2005, 17:55
Localisation : Copenhague

Message par thorgal » 05 mai 2006, 11:41

dans le cas de ce pays, outre la penurie de bien des choses (ce qui affecte _directement_ les gens), la tete de l'etat est completement malade et entretient voire aggrave la situation. Ce pays manque cruellement d'une direction intelligente et capable.

Répondre