Du Gaz naturel de schistes en France ?

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: Du Gaz naturel de shistes en France ?

Message par Alter Egaux » 06 mars 2011, 12:42

energy_isere a écrit :Depuis quelques semaines ou j' ai fait le partage depuis l' autre fil.
Sauf que j'avais cru un moment que les 2 avaient été fusionnés.
Tout cela pour dire que merci, c'est plus clair maintenant.
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: Du Gaz naturel de shistes en France ?

Message par Alter Egaux » 06 mars 2011, 12:52

vidéo du discours : ICI à Doue.
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: Du Gaz naturel de shistes en France ?

Message par Alter Egaux » 06 mars 2011, 19:41

Un gros reportage sur France3 Région Ile de France :

France3 12/13 : Journal régional Ile de France du 06 mars 2011

Le replay doit être disponible ici.
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: Du Gaz naturel de shistes en France ?

Message par Alter Egaux » 07 mars 2011, 16:18

C'est peut être le moment de vous rapprocher des comités anti gaz de schistes en France.

Voici l'appel de Bové à Doue (77) ce samedi 5 mars 2011 : Appel de Bové le 5 mars 2011.

Bové a promis de bloquer avec les tracteurs les camions lors de son appel.
70% du territoire français avec être mis sous prospection (intégrant la fracturation) par le gouvernement.

Et tenez vous bien, les camions des sociétés pétrolières viennent de passer la frontière du Perthus cette nuit (7-8), sous haute escorte...
Les pyramides téléphoniques dans le Sud, départements mobilisés à l'avance sont déjà en place.
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: Du Gaz naturel de shistes en France ?

Message par Alter Egaux » 08 mars 2011, 19:31

Voici la Carte des collectifs Gasland français mise à jour de temps en temps (lorsque des collectifs se montent).

En face, Carte des concessions de l'Etat.
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: Du Gaz naturel de shistes en France ?

Message par Alter Egaux » 10 mars 2011, 16:38

Version mixée avec des documentaires de journalistes qui ont enquêté sur les lieux, les interventions de Lepage, Bové, NKM, etc...
Nouveau code minier :
- prospection et recherche sur 15 ans (exploitation comprise),
- 5% du territoire français déjà "vendu",
- aucune poursuite ne pourra être faite après le retrait des compagnies pétrolières.
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9133
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Du Gaz naturel de shistes en France ?

Message par Remundo » 10 mars 2011, 16:53

merci Alter Egaux pour ces vidéos.

éloquentes.

L'eau potable va devenir rare grâce à ces gaziers de #!@é[à... :cry:

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: Du Gaz naturel de shistes en France ?

Message par Alter Egaux » 10 mars 2011, 18:16

Remundo a écrit :L'eau potable va devenir rare grâce à ces gaziers de #!@é[à... :cry:
Et les expropriations vont être légions : la deuxième vague de permis fin avril devrait passer à 70% du territoire français. On va se marrer...
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 61329
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du Gaz naturel de shistes en France ?

Message par energy_isere » 10 mars 2011, 18:24

Dans les projets Français de Gaz de schistes , comment sera évacué le Gaz extrait ?

J' avais posté ces photos viewtopic.php?p=285965#p285965 de pose de conduite de Gaz, c 'est pas des travaux legers. :-"

Les propriétaires de terrains agricoles vont apprécier ! :-x
Quid des chemins d' accés, clotures, haies , ruisseaux, ru (= petit ruisseau), cultures , petits bois .... ?

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9133
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Du Gaz naturel de shistes en France ?

Message par Remundo » 10 mars 2011, 19:18

C'est scandaleux... Scandaleux, Scandaleux. #-o

A côté de ça, l'hydrocarbure conventionnel et le nucléaire passent pour des écolos progressistes.

Jamais je n'aurais pensé que ces guignols de pipeaulitiques donnent les autorisations si vite sur le gaz de schistes avec aussi peu de contrepartie pour les gaziers alors que les pots cassés et le bilan globlament négatif de cette filière sont largement connus par le recul des USA/Canada/Québec depuis 1 an ou 2.

Je préfère encore des EPR à cette pourriture de gaz de schiste. ça fera plaisir à Krolik s'il lit ces lignes. Parce qu'au moins avec EPR, on garde les nappes phréatiques potables.

Et j'écoute cette marionnette de NKM dire que le moratoire, c'est juridiquement pas possible. Elle s'est moins gênée pour le moratoire PV tout aussi illégal.

Quel pays d'abrutis inféodés aux lobbies... #-o

loup_des_carpates
Kérogène
Kérogène
Messages : 25
Inscription : 04 mai 2007, 22:56

Re: Du Gaz naturel de shistes en France ?

Message par loup_des_carpates » 10 mars 2011, 21:19

Je préfère encore des EPR
Remundo, t'as craqué ? :lol:
Pour continuer notre folle fuite en avant, on pompera jusqu'au dernier m3...
Sauf si l'on n'a plus d'eau potable avant. :-D et là je suis mal car je n'ai pas les capacités d'un dromadaire.
mais non, on n'y laissera pas notre peau...

restons positif :
la passion déco et couture de ma petite femme : http://amandriine.canalblog.com/

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9133
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Du Gaz naturel de shistes en France ?

Message par Remundo » 10 mars 2011, 22:19

Mais il y a une solution !!

On brûlera encore plus de gaz de schistes pour alimenter un appareil purifiant l'eau pleine de gaz et de matière chimiquement toxiques pour le métabolisme. :oops:

Philippe
Brut léger
Brut léger
Messages : 461
Inscription : 22 mars 2005, 23:15
Localisation : région parisienne

Re: Du Gaz naturel de shistes en France ?

Message par Philippe » 11 mars 2011, 00:17

Alter Egaux,

Le chiffre de 70% du territoire est exagéré. La procédure d’attribution des permis passe par diverses publications (pas forcément dans l’ordre) :

1. Publication au Journal officiel de la République française (JORF)
2. Publication au Journal officiel de l’Union européenne (JOUE)
3. Publication au Bulletin mensuel du Bureau Exploration-Production des Hydrocarbures

Ce dernier document peut être consulté au lien http://www.developpement-durable.gouv.f ... t-les.html. Il permet de tenir soi-même la carte à jour entre les deux mises à jour officielles semestrielles. Le rapport de janvier 2011, le dernier publié, donne, aux pages 12 à 14, la liste des demandes de permis pour lesquelles la préfecture a prononcé la « recevabilité », qui est la première étape menant vers les publications aux Journaux officiels de France et d’Europe. Les dates de ces publications sont figurées, et il est facile de les retrouver sur le site du JORF et sur celui du JOUE (http://eur-lex.europa.eu/RECH_mot.do, taper « hydrocarbons » comme mot-clé).

Une fois la « recevabilité » prononcée, la demande de permis a le droit d’apparaître en gris sur la carte, tenue à jour deux fois par an, des permis en demande : http://www.developpement-durable.gouv.f ... 1_2011.pdf. Seules les zones en gris sont susceptibles d’une attribution en 2012. En effet, la procédure dépasse toujours douze mois, et les demandes que l’on va voir apparaître en 2012 aboutiront, ou non, à une attribution en 2013 ou au-delà.

Bien évidemment, l’offshore ne verra probablement jamais d’exploitation d’hydrocarbures de schistes. Les débits, et plus encore les volumes récupérables avec un puits, sont insuffisants pour justifier les lourds investissements de l’offshore.

Il reste à préciser que toutes ces demandes ne concernent pas nécessairement les huiles et gaz de schistes. Il existe des zones, en périphérie de bassins notamment, où la roche concernée (les argiles du Lias pour la partie occidentale du Bassin de Paris) n’est pas suffisamment profondément enfouie pour avoir engendré des hydrocarbures. La matière organique est bien là, mais les conditions de température et de pression n’ont pas permis sa « maturation » en hydrocarbures. L’Institut Français du Pétrole a rédigé d’impressionnants rapports comprenant, entre autres informations, la profondeur d’enfouissement de ces roches (à 4 000 euros le rapport, il n’est cependant pas à la portée de tous). On peut ainsi considérer comme stériles, pour les hydrocarbures de schistes, tout ce qui est en bordure sud du Bassin Parisien : demandes numérotées 1620, 1645, 1650, 1583, 1602, 1615, 1637, ainsi que dans les Yvelines : demandes 1552 et 1566. Le Pays-de-Bray est dans le même cas : demandes 1594 et 1598. Les Ardennes sont dans le même cas : le Dévonien, stérile, est à moins de 1000 mètres, et le Lias est presque en surface (il n’a pas atteint le stade de maturation de la matière organique). Je pense que le Bas-Rhin est également à exclure. Pour les autres régions, je n’ai pas de compétences et je ne peux pas me prononcer.

Enfin, je doute qu’il y ait des expropriations. Cela fait bien longtemps que la profession pétrolière négocie le foncier avec les élus, les propriétaires et les exploitants de terrains, de façon à prendre en compte les intérêts des uns et des autres. L’excellent papier signalé par energy_isere le 2 mars (plus précisément le gros fichier pdf de 73 pages auquel ledit papier renvoie) montre que la profession essaie de drainer une superficie maximale à partir d’un seul site en surface, pour à la fois lutter contre le « mitage des paysages » et réduire les besoins de construction de gazoducs. La société APACHE, en Colombie-Britannique, a ainsi foré 16 puits à partir d’un même emplacement de surface (on ne parlera pas de la consommation d’eau, qui est, effectivement, effarante, avec 55000 mètres cubes par puits). J’ignore le « pattern » des puits, mais la logique veut qu’ils soient tous forés dans la même direction, et donc que les drains horizontaux soient parallèles entre eux. On sait que les drains horizontaux font 1600 mètres de longueur chacun, et que les prochains en feront 2200, mais on ignore la largeur du faisceau. En supposant un espacement de 100 mètres entre drains horizontaux (je pense que c’est plus) on draine donc une superficie rectangulaire d’environ 3200 mètres (1600 mètres dans chaque sens) de longueur sur 800 mètres de largeur, soit 2,56 kilomètres carrés (1 square mile). C’est donc faisable, et c’est certainement plus rentable que ce qui se faisait dans les débuts, avec très peu de puits par plate-forme, et donc un grand nombre de plates-formes, comme on le voit sur certaines images satellite.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9133
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Du Gaz naturel de shistes en France ?

Message par Remundo » 11 mars 2011, 00:53

Je vous propose la même carte que Philippe, mais sur un autre lien
Tout ce qui est violet, jaune, vert foncé ou vert clair va être foré/exploré/exploité (au moins partiellement), carte de janvier 2011

tout ce qui est gris fait l'objet de demandes qui seront probablement satisfaites.

ça ne fait pas encore 75%, mais il y a d'ores et déjà de sacrées surfaces qui vont devenir du gruyère... :-k

mettre cette carte sur developpement.durable.gouv.fr, faut oser ! :^o

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: Du Gaz naturel de shistes en France ?

Message par Alter Egaux » 11 mars 2011, 07:08

Philippe a écrit :Le chiffre de 70% du territoire est exagéré.
Effectivement, Bové semble avoir un peu exagéré le chiffre de 70%, mais on est pas loin de 50% du territoire hexagonal. A moins que ce dernier a accès à des infos que l'on a pas, en tant que parlementaire européenne.
Bref, qu'importe ce chiffre, le terrain de recherche et d'exploitation est considérable, dans une zone très urbanisée comme l'Europe (bien plus qu'aux USA). Et donc des fracturations et des expropriations qui vont avec.
Merci pour tes infos précieuses sur le déroulement.
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Répondre