Production de Gaz en Europe

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Spiritatus
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 347
Inscription : 21 mars 2007, 23:39
Localisation : Sources du Rhône

Production de Gaz en Europe

Message par Spiritatus » 11 août 2009, 22:11

Avec une année de retard j’ai découvert ce topic avec le très intéressant sujet sur la situation du gaz européen. Je pense que le sujet mérite un post à part entière vu la qualité des infos présentes si un modo passe dans le coin ^^

Du coup j’en ai profité de comparer les chiffe de la conso/prod de 2008 avec celle de 2007 pour voir comment ca a évolué et je trouve qqes trucs étranges



En vert les passage du post originel de Raminagrobis

(BP) L'europe (UE27) a consommé 481 km3 (milliards de mètres cubes) de gaz en 2007. Cette demande est sur le long terme orienté à la hausse, avec l'arrivé des voitures au gaz, le prix du pétrole, l'abandon du charbon noir et du nucléaire en Allemagne...

Pour la zone Europe géographique – (Russie, Biélorussie & Turquie)
La consommation est passée de 484 à 511 km^3 au cours de l'année dernière soit une progression de 5%

sur ces 10 dernière année la consommation est restée relativement stable de 420 à 511 km^3 (+ 20%)

Cette augmentation est surtout due aux pays du sud.
La péninsule ibérique qui est passée de 14 à 44 km^3
L’Italie passée de 57 à 77 km^3
La Grèce passant de 0.8 à 4 Km^3
C’est intéressant de constater que les pays de l’est disposaient déjà de l'infrastructure gazière


A coté de l'UE27, y'a aussi l'Ukraine qui a consommé par moins de 65 km3 (tout tourne au gaz là bas) et la Turquie 35. Ca fait donc 581 pour l'Europe et ses "amis".


Ces 2 pays ont un profil de consommation fort différent du fait que l’Ukraine consomme aujourd’hui 60km^3 soit moins de la moité du gaz qu’elle a consommé en 1991 124km^3. A l'opposé la consommation Turquie est en croissance constante, elle a quadruplé en 12 ans passant de 8 a 36km^3…

La production de l'UE n'a été que 191 km3 sur 2007, en baisse de 6.4% en un an. Elle a piqué à 232 Mdm3.

Entre 2007 & 2008 la production européenne s’est maintenue, elle a même progressé de qqes %


Les producteurs :

1- Royaume Uni 72, en baisse très rapide (presque 10% par an)

L’effondrement de la prod a été freinée passant a –4%, je soupçonne que cela est du à la reconversion d’ancien champs de pétrole en champ de gaz

2- Pays Bas 65, baisse lente et maitrisée (de l'ordre de 1% par an, mais va s'accélérer, ils ont pas 6500 MdM3 de réserves, loin de là !)
D’après BP09 la prod est passée de 60 à 67, soit + 10%. Je sais pas d’ou sort cette différence avec les chiffre de raminagrobis :-k

5- Danemark 9, Pic en 2006 et début de chute rapide (11% en un an- sans raison conjoncturelle)

Là aussi chose curieuse cette année le Danemark a augmenté sa prod de 9%

3- Allemagne 14, baisse rapide (8% par an)s
4- Roumanie 11, en baisse modérée long terme.
6- Italie 9, en plein effondrement
7- Les 21 autres pays, 11.

Rien n’a changé

De son coté l'Ukraine a produit 19 km3 et la Turquie à peu près rien.
Légère baisse de prod pour l’Ukraine ça lui était plus arrivé depuis une dizaine d’année, baisse passagère ou 2ème pic :?:

Bref ca baisse partout
la baisse a été enrayée ca aura pour effet de baisser plus vite les prochaines ;)

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: South Stream VS Nabucco

Message par Raminagrobis » 12 août 2009, 10:50

Dans le marché européen du gaz, les pays bas jouent un peu , toutes proportions gardées, le role de l'opep : avec leur énorme gisement de groningen qui a une capacité de réserve importante, ils régulent le marché. Le rebond danois est plus étonnant.
Toujours moins.

Philippe
Brut léger
Brut léger
Messages : 461
Inscription : 22 mars 2005, 23:15
Localisation : région parisienne

Re: South Stream VS Nabucco

Message par Philippe » 12 août 2009, 11:27

Le gaz hollandais de Groningue ne peut pas aussi facilement se substituer aux autres gaz. Il est du type dit B, dont le pouvoir calorifique supérieur est compris entre 9,5 et 10,5 kWh/Nm³. Ce pouvoir calorifique bas est dû à la présence d'azote. Ce gaz à faible pouvoir calorifique a un réseau spécifique, dont, en France, la région nord. Par ailleurs, Groningue est au taquet depuis une dizaine d'années. Le gisement est, à ma connaissance, produit à régime constant. Lors des périodes de production excédentaire, les excédents sont stockés dans des gisements voisins, pour faire face à la forte demande de l'hiver.

Le gaz le plus répandu en Europe est le type H, dont le pouvoir calorifique supérieur est compris entre 10,7 et 12,8 kWh/Nm³. C'est celui que l'on consomme partout ailleurs en France.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57733
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: South Stream VS Nabucco

Message par energy_isere » 28 oct. 2011, 21:07

GDF Suez exploite un nouveau gisement aux Pays-Bas

Le 28 octobre 2011 Usine Nouvelle

Le groupe français annonce vendredi le démarrage de la production de gaz naturel sur un nouveau champ offshore aux Pays-Bas.

Image

"Nous sommes fiers que la production démarre deux ans seulement après la découverte du gisement. Conformément à sa stratégie de croissance, GDF Suez démontre une fois encore la rentabilité des zones matures", explique le directeur général adjoint de GDF Suez, Jean-Marie Dauger.

Sur ce projet, GDF Suez est en partenariat à 60%/40% avec le néerlandais EBN. Le potentiel total de ce champ offshore, baptisé G16a, est évalué à 2,3 milliards de mètres cubes de gaz naturel.

Une imposante plateforme de production a été installée sur place en juillet. Sa structure de surface pèse environ 1 200 tonnes et sa structure sous-marine 1 000 tonnes.
http://www.usinenouvelle.com/article/gd ... as.N161867

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57733
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: South Stream VS Nabucco

Message par energy_isere » 08 janv. 2014, 21:42

GDF Suez : mise en production d'un gisement de gaz en mer du Nord

08 Janv 2013 enerzine

GDF Suez a annoncé mardi la mise en production du gisement de gaz 'Juliet', un projet de développement sous-marin situé à l'ouest de la mer du Nord méridionale, à 39 km à l'est de la côte du Lincolnshire au Royaume-Uni.

Cette première production de gaz est issue du puits Ouest, le premier des deux puits à être foré. Le deuxième puits (Juliet Est) devrait entrer en production au premier trimestre 2014. En phase plateau, la production de la plate-forme atteindra environ 2,2 millions de mètres cubes par jour (soit 800 millions de m3 par an ou 5 millions de barils équivalent (Mbep) pétrole par an).

"Le lancement de l'exploitation commerciale de Juliet est une étape importante et très attendue, car il montre que GDF Suez est désormais un opérateur à part entière dans la production en mer du Nord. Juliet témoigne également de notre engagement à continuer d'exploiter le potentiel du plateau continental du Royaume-Uni, une région mature qui poursuit son développement grâce à l'utilisation efficace des infrastructures existantes" a déclaré Jean-Marie Dauger, Directeur Général Adjoint de GDF Suez, en charge de la branche Global Gaz & GNL.

Le gaz produit est transporté grâce à un gazoduc de 22 km vers la plate-forme 'Pickerill A' pour être ensuite acheminé par le réseau d'exportation existant vers le terminal gazier de Theddlethorpe.

GDF Suez a découvert Juliet en décembre 2008 avec le puits vertical 47/14b-10 révélant un réservoir de gaz naturel. L'appréciation de Juliet a permis de montrer qu'il fait partie du réservoir Rotliegend-Leman et dispose de réserves brutes de 11,6 Mbep. Le Groupe français est également l'opérateur du gisement Cygnus et de la licence britannique Orca, situés en mer du Nord méridionale, ainsi que de plusieurs autres licences d'exploration dans cette zone.

** Partenaires : GDF Suez E&P UK Ltd (Opérateur) 51,56%, First Oil Expro Ltd 29,44%, Hansa Hydrocarbons Ltd 19,00%
http://www.enerzine.com/12/16757+gdf-su ... nord+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57733
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: South Stream VS Nabucco

Message par energy_isere » 19 janv. 2014, 20:29

Production de gaz en baisse aux Pays-Bas: notre gaz bientôt plus cher (en Belgique) ?

18 janvier 2014 rtbf.be

Le gaz hollandais. Une vraie richesse. Le pays est le deuxième producteur européen, c'est l'un des fournisseurs de choix pour la Belgique. Mais il va devoir réduire sa production de 20%. Car à force de puiser dans le sol, la terre se rebelle. Elle tremble. Cela provoque des dégâts. D'où ce choix de diminuer la production. Cela aura-t-il un impact sur l'approvisionnement et le prix du gaz chez nous?

Ils ne sont pas contents et ils le font savoir. Des Néerlandais qui vivent dans la province de Groningen, là ou des puits de gaz naturels sont exploités ont manifesté leur colère.
Les puits sont tellement exploités que des fissures dans les habitations sont apparues et que 125 tremblements de terre ont été enregistrés l'année dernière.
Conscient du problème, le gouvernement de La Haye a décidé de réagir.

"La production de gaz autour de Loppersum sera réduite durant les trois prochaines années. Dans cette période de trois ans, qui commence en 2014, nous allons réduire la production de 80%", a notamment déclaré Henk kamp, le ministre néerlandais des Affaires économiques.

80% dans cette région de Loppersum et 20% en moins dans le reste du pays. Peut-être un problème pour nous car la Belgique ne produit pas de gaz naturel et elle doit donc tout importer notamment des Pays-Bas.

Les Néerlandais vont-ils augmenter leurs prix?

Or, si nos voisins produisent moins, ils auront a priori des rentrées financières moindres. Feront-ils dès lors monter les prix pour compenser le manque à gagner? Pas nécessairement dans l'immédiat.

A propos des contrats d'approvisionnement qui lient la Belgique à nos voisins bataves, Peter Claes, l'administrateur de FEBELIEC (la fédération des industriels belges consommateurs d'énergie) précise que ce sont "essentiellement des contrats long terme, dix, quinze, vingt ans même, conclus entre les fournisseurs en Belgique et les producteurs de gaz aux Pays-Bas, donc les prix sont assez stables, fixés".

Et puis, tout notre approvisionnement ne vient pas que des Pays-Bas. Nous achetons un gaz commun baptisé à "haut pouvoir calorifique" en Norvège, au Qatar ou encore en Russie. Le gaz néerlandais lui est spécifique et à "bas pouvoir calorifique". Mais nous en avons encore besoin car une partie de notre réseau est uniquement adapté à ce type de gaz.

"A court terme, on peut convertir du gaz à haut pouvoir calorifique vers ce gaz spécifique (à bas pouvoir calorifique, ndlr). A plus long terme, il faudra petit à petit convertir le réseau belge", explique Peter Claes.

Bref dans l'immédiat, les ménages belges ne doivent pas s'inquiéter. Pas de pénurie d'approvisionnement et pas de hausse des prix à l'horizon. Mais il faudra préparer l'avenir et adopter des mesures de transition pour éviter les mauvaises surprises.
http://www.rtbf.be/info/economie/detail ... id=8179349

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Production de Gaz en Europe

Message par Raminagrobis » 15 avr. 2016, 20:04

Le gaz c'est fini à peu près partout en Europe... Sauf en Roumanie.

lien

La roumanie était jadis un produceur relativement important de gaz, qui a culminé à 37 km3 en 1982 et est tombé à 11 km3 par an. Cependant, deux gisements importants ont été découverts récemment dans les eaux profondes de la Mer Noire, et permettront un rebond, certes éphémère de la production.

Image

Il pourrait y en avoir d'autres encore à découvrir (dans les eaux roumaines, ou à coté, chez les bulgares ou les ukrainiens).
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Production de Gaz en Europe

Message par Raminagrobis » 19 sept. 2016, 22:00

lien Le plus grand gisement de gaz de l'UE, Groningen, est épuisé à 80%. Il reste 17 ans de réserves à production constante - ce qui évidemment est une vue de l'esprit, la production en réalité déclinera bien avant, et mourra très lentement.

On va passer au gaz de schiste (si on en a), non pas de gaîté de coeur, mais contraint et forcé. :-x
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9148
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Production de Gaz en Europe

Message par mobar » 20 sept. 2016, 06:17

Raminagrobis a écrit :
On va passer au gaz de schiste (si on en a), non pas de gaîté de coeur, mais contraint et forcé. :-x
Le "si on en a" n'est pas de trop, on semble oublier qu'avant d'exploiter un gisement il faut:
- le localiser
- l'évaluer
- que l'évaluation soit positive dans les conditions économique du moment
- mettre en place les infra structures de production, d'épuration, de distribution ...

toutes choses qui prennent quelques (dizaines?) années pour peu que la population laisse faire ou qu'un politicien en mal de réélection ne vienne faire capoter l'affaire
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7645
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Production de Gaz en Europe

Message par phyvette » 01 oct. 2018, 23:01

Les prix du gaz naturel en Europe vont encore augmenter

En conclusion, les températures exceptionnellement extrêmes enregistrées tout au long de l’année, combinées à un resserrement du marché mondial du GNL, ont poussé les prix à la hausse en Europe à des sommets pluriannuels. Ces augmentations de prix devraient se poursuivre en octobre.

https://oilprice.com/Energy/Natural-Gas ... rther.html
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57733
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Production de Gaz en Europe

Message par energy_isere » 01 oct. 2018, 23:22

phyvette a écrit :
01 oct. 2018, 23:01
Les prix du gaz naturel en Europe vont encore augmenter

En conclusion, les températures exceptionnellement extrêmes enregistrées tout au long de l’année, combinées à un resserrement du marché mondial du GNL, ont poussé les prix à la hausse en Europe à des sommets pluriannuels. Ces augmentations de prix devraient se poursuivre en octobre.

https://oilprice.com/Energy/Natural-Gas ... rther.html
c'est Gazprom qui se frotte les mains !

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7645
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Production de Gaz en Europe

Message par phyvette » 01 oct. 2018, 23:33

Gazprom y font des contrats long terme ?

https://www.engie.com/journalistes/comm ... -prix-gaz/
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57733
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Production de Gaz en Europe

Message par energy_isere » 01 oct. 2018, 23:40

phyvette a écrit :
01 oct. 2018, 23:33
Gazprom y font des contrats long terme ?

https://www.engie.com/journalistes/comm ... -prix-gaz/
Bonne question en effet. Je vois pas trop passer de news sur le sujet.
Je suppose que les parties veulent rester discrétes commercialement sur le sujet surtout en raison de la libéralisation du marché Gaz en France.

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7645
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Production de Gaz en Europe

Message par phyvette » 01 oct. 2018, 23:52

Comment le prix des contrats long terme est-il fixé ?

Pour comprendre comment sont fixés les prix des contrats long terme de gaz naturel, il est nécessaire de revenir au milieu du siècle dernier. Dans les années 1950, en effet, les échanges gaziers sur de longues distances commencent à se généraliser. De très lourds investissements sont alors nécessaires. Pour les producteurs et les acheteurs de gaz naturel, il convient d’assurer des débouchés à cette source d’énergie. Ils fixent son prix de façon à ce qu’il ne soit pas supérieur à ceux des énergies concurrentes (pétrole, charbon…), conscients que pétrole et gaz naturel sont extraits de façon simultanée, dans les mêmes gisements et les mêmes zones de production !

Par conséquent, les prix des contrats de long terme sont indexés sur trois données :

Tout d’abord, les prix des combustibles les plus couramment utilisés en Europe et qui pourraient remplacer le gaz naturel. Il s’agit ainsi de s’assurer que ce dernier restera le plus avantageux pour les consommateurs, particuliers comme professionnels.
Ensuite, les coûts de production des produits pétroliers ou des produits de substitution au gaz naturel.
Enfin, les coûts de transport du gaz naturel, de son lieu de production (dans le cas des contrats long terme, principalement la Russie, la Norvège et l’Algérie) vers le lieu de livraison – ces coûts sont souvent équivalents aux coûts de transit du gaz naturel...
https://www.gazprom-energy.fr/gazmagazi ... ong-terme/
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57733
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Production de Gaz en Europe

Message par energy_isere » 30 nov. 2018, 23:19

Varsovie et Copenhague d'accord sur la construction d'un gazoduc sous la Baltique

AFP le 30 nov. 2018

La Pologne et le Danemark sont convenus vendredi de construire un gazoduc sous la mer Baltique, permettant à la Pologne de s'approvisionner en gaz norvégien et de réduire ainsi sa dépendance des livraisons du gaz russe.

Selon le projet commun, le Baltic Pipe, d'une longueur de 900 kilomètres, permettra de pomper du gaz vers la Pologne via le territoire danois d'ici 2022, lorsque le contrat en vigueur entre Varsovie et le russe Gazprom sera venu à terme.

"Nous avons réussi aujourd'hui à faire un pas de géant vers la sécurité et l'indépendance du secteur énergétique polonais", a déclaré le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki.

"Une décision d'investissement a été prise sur la construction du gazoduc Baltic Pipe qui permettra d'importer du gaz en provenance des plateformes norvégiennes via le Danemark", a-t-il ajouté, faisant référence à l'accord qui venait d'être annoncé par les gestionnaires de réseaux de gaz polonais et danois.

Le polonais GAZ-SYSTEM SA et le danois Danish Energinet SOV ont annoncé vendredi avoir conclu cet accord prévoyant la mise en service de tous les éléments des nouvelles installations d'ici au 1er octobre 2022, pour une capacité de transfert annuel de 10 milliards de mètres cubes de gaz.

Les deux gaziers ont ajouté que "le projet avait déjà reçu une aide financière de l'UE de 51,4 millions d'euros du Mécanisme pour l'interconnexion en Europe (MIE)", mais n'ont pas révélé le coût global de l'investissement.

La Pologne a signé en novembre son deuxième accord sur les livraisons, sur 24 ans, de gaz naturel liquéfié (GNL) en provenance des États-Unis, afin de réduire sa forte dépendance vis-à-vis de la Russie.

Deux tiers du gaz consommé actuellement en Pologne sont livrés par le géant russe Gazprom, soutenu par le Kremlin.

Varsovie s'intéresse aussi aux importations du GNL du Qatar.
https://www.connaissancedesenergies.org ... que-181130

Répondre