Eolien offshore

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58645
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 23 oct. 2005, 21:44

Je viens d'acheter le dernier numéro du magazine Energie & Développement Durable n°8 et je vous fais part de l'info :
REpower System va installer 2 éoliennes de 5 MégaWatt en mer.

REpower System AG (Hambourg, Allemagne), qui développe des rotors et des éoliennes, à obtenu le contrat de fourniture pour la conception et la construction de deux de ses éoliennes de 5 MW pour Talisman energy Ltd. (Royaume Uni) et Scottish&Southern Energy.
Le modéle 5 MW à d'abord été développé pour des applications en haute mer.

Montage à l'été 2006 à une profondeur d'environ 40 m à 25 km au large de la cote Est de l'Ecosse.


C'est à ma connaissance la pluis puissance éolienne commerciale.

Le prototype 5 MW avait été installé dans le Schleswig-Holstein (Allemagne) en 2004.

pour des info sur ce constructeur : site internet (en version langue Anglaise) :
http://www.repower.de/index.php?id=1&L=1

pour la revue en question : http://www.2e2d.info/

Lansing
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1796
Inscription : 18 sept. 2005, 10:58
Localisation : Finis Terae

Message par Lansing » 23 oct. 2005, 23:23

REpower Systems AG (WKN 617 703) has gained a major new strategic investor with AREVA, a leading supplier of clean energy technologies
Celle-la c'est la meilleure :shock:

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

5 MW par machine

Message par Schlumpf » 13 janv. 2006, 22:17

oui, c'est la dernière génération de machines. Surtout marketée "offshore" vu leur taille. Quelques infos sur le sujet:
(5 Mw - Diametre 120m)

Repower:
http://www.repower5m.de/index_flash_uk.htm
Nordex:
http://www.nordex-online.com/_e/produkt ... index.html

Apparemment autant Nordex que Repower sont déjà présentes sur le marché chinois depuis quelques années. La conférence à qingdao leur a permis de signer une extension du parc éolien.
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58645
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 26 mai 2006, 13:29

pour en revenir aux éoliennes classiques :
Premier parc éolien néerlandais en Mer du Nord


Un parc éolien en Mer du Nord fournira, à la fin de l'année 2006, de l'énergie verte aux habitants néerlandais. En mai 2005, Shell et Nuon se sont engagés à réaliser conjointement le projet NoordzeeWind, construction d'un parc éolien offshore près d'Egmond aan Zee. Ce premier parc éolien néerlandais sera situé à une douzaine de kilomètres de la côte. Sa construction est assurée par Ballast Nedam, une entreprise néerlandaise, et Vestas, un constructeur danois d'éoliennes.

Ce parc sera constitué de 36 turbines éoliennes d'une puissance totale de 108 MW. Elles fourniront annuellement suffisamment d'électricité pour les besoins de plus de 100.000 ménages. La construction a commencé à la fin de l'année 2005 et consiste notamment à installer un réseau de câbles assurant le transport de l'énergie générée vers la station à transformateur de Velsen. Les turbines éoliennes doivent être installées au printemps 2006. Le coût du projet est de 200 millions d'euros.

Le gouvernement néerlandais soutient ce projet de différentes façons, dans les programmes du MEP (production d'électricité pour préserver la qualité de l'environnement) et de l'EIA (Abattement fiscal des Investissements dans le domaine de l'Energie) ainsi que dans le plan de réduction de dioxyde de carbone du Ministère de l'Economie.
source enerzine : http://www.enerzine.com/3/473+Premier-p ... Nord+.html

Avatar de l’utilisateur
matthieu25
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3358
Inscription : 21 juil. 2005, 00:17
Localisation : passenans

Message par matthieu25 » 02 juin 2006, 20:58

Je pensais à un truc.Ne pourrait on pas récupérer les platteformes pétrolières de la mer du nord pour les utiliser pour mettre des éoliennes et créer des mini maisons pour pêcheurs qui utiliseraient des embarquations à moteurs électriques.?C'est bon j'ai la solution pour tous les pêcheurs norvégiens :twisted: Au moins eux, ils survivront
La religion est la maladie honteuse de l' humanité.la politique en est le cancer(Millon de Montherlant)

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58645
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 25 août 2006, 21:44

L'Allemagne va produire de l'électrité en mer Baltique

Après l'éolien de terre, l'Allemagne va désormais produire de l'électricité en mer, toujours à partir du vent. Le premier grand champ d'éoliennes offshore du nom de Baltic I, verra le jour au large de la presqu'île de Darss en mer Baltique. "C'est le premier parc éolien offshore en Allemagne qui obtient la totalité des autorisations nécessaires", a précisé une porte-parole du ministère. Le parc dont la construction devrait commencer fin 2007, devrait coûté environ 100 millions d'euros, pour 21 éoliennes, d'une puissance cumulée de 54 mégawatts.
Image

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58645
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 06 oct. 2006, 20:26

encore de gros projets éoliens en Allemagne :

Et de deux projets éoliens offshore pour l'Allemagne

Après la Hollande, l'Allemagne va construire son propre parc éolien offshore en mer du Nord, pour un coût total de 175 millions d'euros. L'exploitation du parc dont les travaux ont débutés cette semaine est prévue pour 2008.

Douze éoliennes seront érigées dans cette ferme avec une production estimée à 50 mégawatts, soit l'alimentation en énergie renouvelable de plus de 30 000 foyers.

Un autre projet avec 21 éoliennes offshore, devra également voir le jour en janvier 2007 dans la mer Baltique, cette fois-ci. D'une puissance cumulée de 54 mégawatt le site pourra alimenter en électricité verte, environ 57 000 foyers.

Au total, c'est plus de 3 000 mégawatts d'électricité qui seront produites d'ici à 2015 à partir des sites d'exploitation offshore en Mers du Nord et Baltique. L'énergie éolienne pourra fournir 60 milliards de KwH d'électricité /an soit plus de 10 % des besoins allemands.

En 2005, l'Allemagne s'est classée premier exportateur mondial dans les technologies des énergies éoliennes avec un chiffre d'affaires de 10,6 milliards euros et 38 % de part de marché.
source enerzine du 06 Oct 2006

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Message par Schlumpf » 17 nov. 2006, 22:50

"Les éoliennes en milieu marin résistent mal à la corrosion. "

Le milieu marin est certes aggressif. Mais des éoliennes en bord de mer, ca ne date pas d'hier. D'autant plus que les dernières générations sont plus en milieu aérien à 150m de haut qu'en milieu marin. Cela dit, il est vrai que la maintenance loin des côtes coûte plus cher. Mais comme de toute façon il n'y a plus de place on-shore, notamment à cause des oppositions, l'off-shore reste la seule alternative.
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58645
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 24 nov. 2006, 21:15

projet gigantesque pour l' éolien offshore en FRANCE :
Eolien, la Compagnie du Vent investit 1,4 Mds

Après des mois d’études de préfaisabilité et de rencontres avec les acteurs locaux, La Compagnie du Vent a déposé une demande d’occupation du domaine public maritime auprès des services maritimes de la Somme et de la Seine-Maritime pour son projet de parc éolien en mer des Deux Côtes.

C’est la première étape administrative pour ce projet qui génèrera de nombreux emplois et offre une opportunité d’améliorer les conditions de pêche.

Le projet de parc éolien en mer des Deux Côtes a franchi une première étape administrative. En effet, après avoir rencontré les élus, les services de l’Etat et les usagers de la mer, La Compagnie du Vent a déposé la demande d’occupation du domaine public maritime auprès des services maritimes de la Somme et de la Seine-Maritime pour son projet de parc éolien au large des côtes picarde et haut normande. Cette démarche est une étape préliminaire à la demande de permis de construire.

Ce parc éolien, qui représente un investissement de 1,4 milliards d’euros, est une opportunité pour dynamiser l’économie locale, en particulier l’activité maritime. En effet, l’installation de ces 156 éoliennes, d’une puissance totale de 702 mégawatts, fera largement appel aux infrastructures existantes, notamment portuaires, et permettra d’améliorer les conditions de pêche. L’ensemble de ces activités génèrera de nombreux emplois : plus de 2 000 pour la construction durant 3 ans, puis environ 250 emplois locaux directs et indirects pour l’exploitation.

Une opportunité pour le monde de la pêche

Le secteur de la pêche se trouve confronté à deux défis majeurs : la baisse de la ressource halieutique et l’augmentation des dépenses en carburant. La Compagnie du Vent offre avec son projet une occasion unique de les relever tout en contribuant à la diminution des émissions de gaz à effet de serre.

En effet, La Compagnie du Vent prévoit l’installation de récifs artificiels dans et autour de son parc éolien, pour favoriser le renouvellement des populations de poissons et ainsi compenser, et même dépasser, la perte de zone de chalutage entraînée par l’installation des éoliennes.

Quant au problème de l’augmentation des coûts énergétiques, La Compagnie du Vent propose d’apporter aux pêcheurs une aide à l’incorporation de biocarburant grâce à sa future unité de production de biodiesel2. Les professionnels de la mer pourront ainsi diminuer leurs dépenses de carburant, mais aussi faire baisser leurs émissions de gaz à effet de serre.

Un projet d’envergure régionale

Depuis de nombreuses années, La Compagnie du Vent étudie l’installation des parcs éoliens en mer de taille plus modeste (puissance de 100 mégawatts et investissement de 140 millions d’euros environ). Elle a ainsi constaté que ces parcs, s’ils parvenaient à s’insérer en minimisant leurs impacts, ne pouvaient prétendre à une réelle intégration car ils n’ont pas une envergure suffisante pour mobiliser les synergies nécessaires à la dynamisation de l’économie locale.

C’est pourquoi La Compagnie du Vent a décidé de faire du projet des Deux Côtes un parc éolien de grande dimension. Ainsi, il génèrera une taxe annuelle de près de 8,5 millions d’euros mise en place dans la dernière loi de finances3. Cette taxe sera versée pour moitié à un fonds départemental pour les activités maritimes de pêche et de plaisance, le reste revenant aux communes et intercommunalités concernées.

De plus, afin de structurer sa démarche de création d’emplois, La Compagnie du Vent analyse l’organisation de l’exploitation de son projet de parc éolien. L’infrastructure mise en place pourra ainsi faire appel aux services de marins locaux.

Enfin, en plus des opportunités économiques, sociales et écologiques offertes par ce projet, le parc éolien des Deux Côtes est aussi une réponse claire aux incitations du gouvernement. En effet il remplit à lui seul 70 % de l’objectif de développement du parc de production électrique par des éoliennes en mer4 fixé par le gouvernement à l’horizon 2010.
source Enerzine le 23 Nov 2006

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58645
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 24 nov. 2006, 21:26

l' article du Wikipédia sur l' éolien offshore : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nerg ... n_offshore

C'est assez maigre. :cry:

L'éolien offshore

L'installation de fermes éoliennes offshore est l'une des voies de développement de l'éolien. S'affranchissant en grande partie du problème des nuisances esthétiques, installés dans des secteurs procurant un vent beaucoup plus constant qu'à terre, cette solution permet le développement technique progressif d'éoliennes de très grande puissance.

Diverses solutions sont envisagées pour diminuer le coût du kWh produit. Parmi les solutions étudiées, on peut noter:

la construction d'éoliennes de plus grande puissance, produisant de 5 à 10 MW par unité
la mise au point de systèmes flottants, ancrés, permettant de s'affranchir des coûts des fondations de pylones à grande profondeur.
Les projets des futures éoliennes offshore, à l'horizon 2010, visent une puissance de 10 MW unitaire, avec un diamètre de pales de 160 m.

Un concept encore plus innovant a été développé par Norks Hydro, il consiste à créer un champ de 200 éoliennes flottantes, par 200 à 700 m de fond, d'une puissance unitaire de 5 MW, soit 1 GW installé.[11]

Une option permettant de réduire le coût d'investissement au kW installé pourrait être à terme de coupler sur le même pylone une éolienne offshore et une ou plusieurs hydroliennes.

Une page interéssante de l ' IFREMER , ici : http://www.ifremer.fr/envlit/actualite/20031020.htm
Eolien offshore : l’importance des études d’impact

Krom
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2297
Inscription : 19 juin 2006, 17:51
Localisation : Lausanne, Rock City

Re: 5 MW par machine

Message par Krom » 25 nov. 2006, 01:10

Schlumpf a écrit :Diametre 120m
Cette fois, il y a la marque de mon menton dans mon bureau. C'est immense.

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Message par Schlumpf » 25 nov. 2006, 22:22

sorry pour ton menton.

Apparemment, il n'y a pas trop de limites dans l'extension de la taille et donc de la puissance des éoliennes. Pour l'instant on en est à 5 MW pour 120m de diamètre. Mais comme la puissance est liée au carré du diamètre, tout porte à croire que celui-ci va croître... Alors à quand les éoliennes de 50 MW, voire de 100 MW ou 1000 MW, l'équivalent d'une tranche nucléaire...
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

Avatar de l’utilisateur
Environnement2100
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2493
Inscription : 18 mai 2006, 23:35
Localisation : Paris
Contact :

Message par Environnement2100 » 23 févr. 2007, 18:14

http://www.futura-sciences.com/news-ver ... _10405.php

L'équipement en éoliennes offshore du Golfe Atlantique Médian (Middle-Atlantic Bight ou MAB) permettrait de couvrir largement les besoins énergétiques des États riverains. Tel est le résultat d'une modélisation réalisée par une équipe de scientifiques de l'Université du Delaware et de Stanford.

Le MAB s'étend du Cap Hatteras (Caroline du Nord) au Cap Cod (Massachusetts) sur près de 1000 kilomètres. La plateforme continentale, généralement large (isobathe 100 m située à environ 100 km des côtes) et l'absence de cyclone de force 5 dans cette zone, sont des facteurs propices à l'installation de parcs éoliens offshore. Grâce aux données anémométriques des bouées de la NOAA et en prenant en compte les contraintes environnementales (couloirs de migration, chenaux de navigation, zones de défense, panoramas), les scientifiques ont estimé qu'il était possible d'installer 166 720 turbines de 80 mètres de hauteur et d'une puissance nominale 5 MW sur une emprise unitaire de 0,54 km2.

La puissance installée totaliserait 895 GW avec une capacité moyenne mobilisable de 40%, soit 330 GW. Cette puissance correspond à 1/3 des capacités actuelles de production électrique des États-Unis et à 1,8 fois les besoins énergétiques de la région, estimés à 73 GW électriques, 29 GW de carburants et 83 GW de combustibles domestiques. Ce parc éolien épargnerait 57% des émissions de gaz à effet de serre de la région. Les fluctuations de charge pourraient être gérées par un maillage plus grand des réseaux et par le basculement d'une partie substantielle de la flotte des 29 millions de véhicules à essence en véhicules à batterie et en plug-in hybrides susceptibles d'emmagasiner du courant à l'arrêt.

Plusieurs projets de fermes éoliennes offshore sont en cours de développements sur la côte atlantique, dont le plus important est Cape Wind, dans le Nantucket Sound (Massachusetts), comprenant 130 turbines (420 MW). Mais ces projets se heurtent à de fortes oppositions environnementales et aucun d'entre eux ne semble susceptible d'aboutir à court terme.
Pour mémoire, Cape Wind fait l'objet d'un blocage organisé par un sénateur "local". Au bout du Nantucket Sound, il y a Martha's Vineyard, l'île des milliardaires de bonne famile, plus exclusive que Moustique, plus chère que la 5e avenue. Le sénateur en question bloque le projet parce qu'il voit les éoliennes depuis son île.

Il s'appelle Kennedy, il doit trouver que sa famille n'est pas encore assez maudite comme ça.

Au-delà de cette anecdote, ce genre de dossier a l'intérêt de présenter l'éolien sous un jour qu'on ne lui connaissait pas : une solution mesurée, calculée, facile à mettre en oeuvre, limite barbant : il n'y aura bientôt plus rien de révolutionnaire dans ces parcs offshore, et c'est une bonne nouvelle.
Trop de mépris entraîne des méprises - Phyvette, ca 2007.

Krom
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2297
Inscription : 19 juin 2006, 17:51
Localisation : Lausanne, Rock City

Message par Krom » 23 févr. 2007, 20:25

Il y a des gens qui ont vraiment des gouts étranges.

Jägermeifter
Condensat
Condensat
Messages : 750
Inscription : 26 juin 2005, 19:10

Message par Jägermeifter » 23 févr. 2007, 21:08

Schlumpf a écrit :Apparemment, il n'y a pas trop de limites dans l'extension de la taille et donc de la puissance des éoliennes. Pour l'instant on en est à 5 MW pour 120m de diamètre. Mais comme la puissance est liée au carré du diamètre, tout porte à croire que celui-ci va croître... Alors à quand les éoliennes de 50 MW, voire de 100 MW ou 1000 MW, l'équivalent d'une tranche nucléaire...
La puissance a effectivement énormément augmenté ces dernières années, passant de quelques centaines de kW à 3 MW aujourd'hui de série, grace aux matériaux composites et à l'énorme avancée de l'électronique de puissance, mais bute maintenant sur certains problèmes techniques, qui rendent la progression plus difficile. On aura besoin de ruptures technologiques (nouveaux concepts et matériaux) pour aller plus loin que le 8-10 MW.
Une éolienne de 1000 MW, faut pas délirer. Calcule un peu le rotor qu'il faudrais, tu va te rendre compte du problème. Au niveau du rendement, on est aujourd'hui déjà quasiment au maximum théorique.

Répondre