Les débits de production

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58610
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 06 sept. 2007, 19:12

tuco a écrit :je capte pas, EIA et AIE c'est pas la même chose?

EDIT / et comment ça se fait qu'aucun article n'en parle?
ben non, c'est pas pareil, mais comme ces les memes lettres dans le desordre il y a rapidement confusion.

EIA est une agence Etats Unienne

AIE est une agence Internationale dont il se trouve que le bureau réside à Paris.

Avatar de l’utilisateur
Environnement2100
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2493
Inscription : 18 mai 2006, 23:35
Localisation : Paris
Contact :

Fin du Pic : quelle élasticité au prix ?

Message par Environnement2100 » 16 janv. 2008, 06:31

Fin du Pic : quelle élasticité au prix ?

Image
Latest Developments:

1) Plateau production - Both the International Energy Agency (IEA) and Energy Information Administration (EIA) figures show that the plateau of global liquids production that began in 2005 recently ended due to a large production increase of 1.4 million b/d in September/October. This production increase has been sustained during October/November.
Si TOD eux-mêmes le disent, c'est que ça doit être vrai : ouf, finalement c'était pas le Pic, vous pouvez respirer (jusqu'au prochain :)).

Maintenant qu'on admet que la production n'a pas (encore) de problème, il est légitime de s'interroger sur la consommation : mais comment font ces cochons de consommateurs pour continuer à consommer malgré une multiplication par 5 du prix de leur drogue préférée ?

Euan Mearns, toujours sur TOD, a eu l'idée de se demander qui dans le monde avait baissé sa consommation, c'est le graphe ci-dessous, avec les pays qui ont , entre 2005 et 2006, diminué (*édité) leur consommation de plus de 1 % :

Image

On découvre un doux mélange de toutes sortes de pays : l'OCDE en tête, mais aussi les Philippines, la Chine, l'Azerbaidjan... mais pas la France ni l'Allemagne ?

L'interprétation est assez "molle" : qui a les moyens de baisser sa consommation ?
- les pays qui gaspillaient déjà beaucoup, et qui ont la possibilité d'économiser simplement en changeant un peu leurs habitudes
- les pays au pouvoir d'achat en baisse (entendez : dont la monnaie est accrochée au dollar) comme la Chine, qui payent en quelque sorte la "double peine" du pétrole fort et de leur monnaie faible

A l'inverse, qui peut se permettre de ne pas baisser sa consommation, malgré le renchérissement du baril ?
- les pays à monnaie forte ; hélas, la présence de l'Italie et du Canada dans le graphe ci-dessus dément cet argument
- les pays qui "sont déjà au taquet" en termes d'économie d'énergie, et qui n'ont d'autre choix que de voir leur facture pétrolière croître : l'essentiel de l'Europe devrait répondre à ces deux critères
- les pays où le prix de l'essence est ridicule, essentiellement les pays producteurs.

Signalons que :
- il s'agit bien des variations 2005/2006, c'est-à-dire à une époque où le baril ne valait "que" 50 USD, le choc n'était pas encore rude et cette dernière monnaie n'avait pas encore chuté
- difficile de parler économie avec des écarts de 1%

Il est donc difficile de faire de la futurologie au vu de ces seuls schémas :). En revanche, il est probable que le même graphe appliqué à 2005-2008 sera beaucoup plus signifiant.

J'attire déjà votre attention sur la visible diminution de consommation des pays concernés par le graphe ci-dessus : nous vivons (en direct live) un troisième choc pétrolier, provoqué, tout comme les deux autres, par
- une croissance brutale du prix
- elle-même favorisée par la restriction volontaire de la production de l'OPEC
- elle-même provoquée par un mécontentement de certains membres de l'OPEC vis-à-vis des Etats-Unis et de leurs "laquais".

En 1973 et 1980, la Russie et la Mer du Nord sont venues à la rescousse des pauvres économies de l'OCDE ; en 2008, pas de ça Suzette : tout le monde joue le jeu de l'OPEC. J'attends avec délices de voir un certain W aller s'incliner devant un certain Poutine pour le supplier d'ouvrir ses robinets. Et j'entends déjà la réponse dudit Poutine : "Qui donc avait dit "Let them bleed" quand nous étions en Afghanistan déjà ?"

(*) Edit : suite à la remarque d'un forumeur avisé, j'ai remplacé "augmenté" par "diminué" dans la phrase ci-dessous :
"c'est le graphe ci-dessous, avec les pays qui ont , entre 2005 et 2006, diminué leur consommation de plus de 1 % "
Dernière modification par Environnement2100 le 16 janv. 2008, 13:46, modifié 1 fois.
Trop de mépris entraîne des méprises - Phyvette, ca 2007.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13329
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Fin du Pic : quelle élasticité au prix ?

Message par GillesH38 » 16 janv. 2008, 07:45

la courbe de production de l'OPEP n'a rien à voir avec les précédents chocs pétroliers : pas de décrochage, elle a simplement plafonné alors que la demande continuait à croitre. De meme "l'explosion" du prix , comme l'a montré mrlargo, est grosso modo une exponentielle avec un temps de doublement de 2 ans. Rien à voir là non plus avec les années 73 et 80. La Russie n'a pratiquement plus de robinets à ouvrir, pas plus que l'Arabie Saoudite. Seul l'off-shore profond va donner un répit de quelques années.

La croissance actuelle n'a donc rien d'étonnant, la majorité des travaux (y compris la lettre de l'ASPO) a toujours prévu le pic autour de 2010. C'est le plateau de 2005 qui etait un peu inattendu. Les vraies prédictions sont : pic autour de 2010 a un an ou deux près, descente franche après 2012 2013. Donc il faut attendre environ 5 ou 6 ans pour les comparer à la réalité !
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5020
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

Re: Fin du Pic : quelle élasticité au prix ?

Message par Tiennel » 16 janv. 2008, 11:15

Envrionnement2100 a écrit :Euan Mearns, toujours sur TOD, a eu l'idée de se demander qui dans le monde avait baissé sa consommation
... et il a utilisé le fichier Excel BP pour construire ses belles courbes en couleur. Seul problème : la consommation, telle que définie dans le fichier BP, inclut celles des raffineries sans se demander si cette consommation n'est pas ensuite exportée sous forme de produits pétroliers. Voilà pourquoi les résultats sont difficiles à interpréter : ils ne représentent rien :-P
GillesH38 a écrit :Les vraies prédictions sont : pic autour de 2010 a un an ou deux près
Pourquoi celles-là seraient-elles plus vraies que les autres ?

Avatar de l’utilisateur
Saratoga Elensar
Condensat
Condensat
Messages : 542
Inscription : 06 nov. 2007, 19:37

Re: Fin du Pic : quelle élasticité au prix ?

Message par Saratoga Elensar » 16 janv. 2008, 11:26

Environnement2100 a écrit : En 1973 et 1980, la Russie et la Mer du Nord sont venues à la rescousse des pauvres économies de l'OCDE ; en 2008, pas de ça Suzette : tout le monde joue le jeu de l'OPEC. J'attends avec délices de voir un certain W aller s'incliner devant un certain Poutine pour le supplier d'ouvrir ses robinets. Et j'entends déjà la réponse dudit Poutine : "Qui donc avait dit "Let them bleed" quand nous étions en Afghanistan déjà ?"
Et les Saoudiens font de meme.
Mme Clinton juge "pathétiques" les efforts de M. Bush pour le pétrole
LAS VEGAS (Etats-Unis)


Hillary Clinton, candidate démocrate à la Maison Blanche, a jugé "pathétiques" mardi soir les efforts du président américain George W. Bush qui a dit espérer un geste de l'Arabie saoudite et des autres pays producteurs pour contenir les prix du pétrole.

"Le président Bush est dans le Golfe, quémandant aux Saoudiens et aux autres de baisser les prix du pétrole. C'est pathétique", a estimé Mme Clinton au cours d'un débat télévisé.

Elle a plaidé pour une autre politique énergétique afin que les Etats-Unis ne dépendent plus du brut étranger. "Cela et beaucoup d'autres choses seront la tâche de notre prochain président", a-t-elle ajouté.

Le président George W. Bush a dit mardi espérer un geste de l'Arabie saoudite pour contenir les prix du pétrole qui font "souffrir" l'économie américaine menacée de récession.

Il semble n'avoir reçu qu'une réponse polie et les Saoudiens n'ont donné publiquement aucun signe laissant croire qu'ils allaient satisfaire les attentes de M. Bush.
Quand à la fin du plateau, elle était plutot prévisible, de là à dire qu'il n'y avait vraiment " aucun problème de production ", c'est exagéré, la majorité des pays produisent à pleine capacité, à l'exception de l'Arabie Saoudite. Donc, au contraire je dirais qu'il y a eu des difficultés de production depuis 2005, le temps que les investissements se mettent en place.
another world is not only possible, she is on her way, on a quiet day i can hear her breathing

Krom
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2297
Inscription : 19 juin 2006, 17:51
Localisation : Lausanne, Rock City

Re: Les débits de production

Message par Krom » 16 janv. 2008, 12:51

Ah, c'est croustillant, ce commentaire de Mme Clinton.

Avatar de l’utilisateur
hyperion
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1719
Inscription : 18 juin 2005, 19:36
Localisation : herault

Re: Les débits de production

Message par hyperion » 16 janv. 2008, 13:52

Image
on voit que la croissance production est de 6 à 7 % jusqu'en 1973
ensuite à partir de 1985 elle est de 1 à 2 %
les relatives stagnation 90 -94 et 98 -2002 coresponde à 1ere guerre du golf et ralentissement eco avec crise immo japonaise puis occidentale .
98 2002 crise asiatique et bulle internet.
mais depuis 2005 on a un plateau alors que le monde entier était en croissance. pourquoi?

si maintenant, il ya ralentissement mondial,c'est pain beni pour dire qu'il n'y a pas de pb de produstion et décaler la transition au moment ou le prix pouvait l'induire.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9310601#
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17180695homéo niet secu, preservatifs , vaccin hepati b nourisson et chaussures oui oui; Buzin, pas besoin de lui faire de cadeau; dogmatique à virer et au boulot!

Yves
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1999
Inscription : 02 déc. 2005, 09:49

Re: Les débits de production

Message par Yves » 16 janv. 2008, 17:21

qui a les moyens de baisser sa consommation ?
--> par destruction de la demande d'énergie sans contrepartie :
les pays "pauvres", avec un pétrole détaxé et une économie libérale qui ne soit pas sous perfusion extérieure.

Partout où le pétrole est utilisé comme carburant par des individus qui en vivent et où 10% d'augmentation du baril représentent 10% d'augmentation du carburant. Dans les métier où l'energie repésente l'essentiel des coût de l'activité. Essentiellement du transport.

(fin des taxi brousse, du transport "artisanal" sur fleuve etc)
Trop tard, trop peu, trop cher, il n'y aura pas de miracle !!
Notre futur sera d'être la banlieue ouest de la Russie alors que celle-ci aura le regard tourné vers la Chine...

Avatar de l’utilisateur
Moussaka2
Kérogène
Kérogène
Messages : 78
Inscription : 22 nov. 2007, 13:04

Re: Les débits de production

Message par Moussaka2 » 29 avr. 2008, 23:18

Euan Mearns, toujours sur TOD, a eu l'idée de se demander qui dans le monde avait baissé sa consommation, c'est le graphe ci-dessous, avec les pays qui ont , entre 2005 et 2006, diminué (*édité) leur consommation de plus de 1 %
Je cherche désespérément une source d'infos sur l'évolution de la consommation pays par pays. Côté production, on sait que ça commence à plafonner. Le but est de savoir comment le gateau (qui ne grandit plus) se partage.

Tu en as une ?

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7656
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Les débits de production

Message par phyvette » 29 avr. 2008, 23:40

Moussaka2 a écrit :
Je cherche désespérément une source d'infos sur l'évolution de la consommation pays par pays.
Classement des pays par leurs consommation de pétrole.
Chiffres de 2001/2003 .

A comparer avec la même liste : avec des chiffres de 2005/2006.

Autre source de 2004 , avec variation sur 10 ans et conso par tête de pipe.

Graphe de la conso de 2004.
Image
Source
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
cicero
Charbon
Charbon
Messages : 260
Inscription : 22 août 2005, 18:34
Localisation : Île de la Tortue

Re: Les débits de production

Message par cicero » 14 mai 2008, 19:47

Quelqu'un sait combien de biocarburant (i.e. dans le rouge en energie) sont compter dans ce tout liquide? Ça donnerait une meilleurs idée de la situation si on pouvait les décompter du toltal. Sinon c'est comme compter des barils d'eau de mer, en fait c'est pire sur le plan de l'énergie...
Les peuples heureux n'ont pas d'Histoire.

hoo
Kérogène
Kérogène
Messages : 53
Inscription : 09 mai 2008, 15:38

Re: Les débits de production

Message par hoo » 14 mai 2008, 20:45

.
Dernière modification par hoo le 04 sept. 2010, 20:34, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
cicero
Charbon
Charbon
Messages : 260
Inscription : 22 août 2005, 18:34
Localisation : Île de la Tortue

Re: Les débits de production

Message par cicero » 15 mai 2008, 01:57

hoo a écrit :Rome (le monde civilisé) c'est effondré faute d'or
Notre monde moderne dépend du pétrole ...............
Sauf que les agricolae romani ne dépendaient pas de l'or pour produire la nouriture comme nous dépendont du pétrole. Notre débarque n'en sera que magistralementissimement plus grande... D'autant plus que la majorité des gens sont parfaitement inaptes à la survit, à chaque panne électrique y a toujours des zozo prêt à allummer un BBQ dans leur salon pour chauffer la maison sans penser que le monoxyde va les tuer... Je vous dis pas l'écatobe qui viens... :-({|=
Les peuples heureux n'ont pas d'Histoire.

Steph01
Goudron
Goudron
Messages : 128
Inscription : 18 sept. 2006, 21:06
Localisation : Pays de Gex (01)

Re: Les débits de production

Message par Steph01 » 21 nov. 2008, 16:55

Les débits ne vont pas aller en mieux. Comme prévu les investissements ont de grandes chances d'être annulés.

L'effondrement du prix du pétrole commence à paniquer les compagnies des pays producteurs
http://www.lemonde.fr/la-crise-financie ... 01386.html

Edit: Orthographe
Dernière modification par Steph01 le 21 nov. 2008, 17:51, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13329
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Les débits de production

Message par GillesH38 » 21 nov. 2008, 17:10

eh ben voilà, ça a pas trainé ! :shock:
Le prix le plus bas pour rendre des projets rentables, comme l'extraction de brut en eau très profonde, est de 60 dollars et monte jusqu'à 90 dollars. Les pétroliers, qui ont calculé leurs cash-flows sur la base d'un baril à 70, 80, voire 100 dollars, vont être à court de liquidités pour mener à bien ces projets, a indiqué M. Fu.
on a a peine eu le temps de les entrevoir que ...pfffuit.. !
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Répondre