[Le Monde] AIE:le marché pétrolier face à un mur d'ici 2015?

Forum traitant des émissions, des magazines et des reportages traitants de la déplétion et des sujets proches.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Lansing
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1796
Inscription : 18 sept. 2005, 10:58
Localisation : Finis Terae

Re: [Le Monde] AIE:le marché pétrolier face à un mur d'ici 2015?

Message par Lansing » 07 nov. 2008, 13:33

Ca fait un bon moment que je défendais l'idée qu'un taux de déplétion de 2 ou 3 % n'était pas réaliste. Je prenais comme exemple les champs pétrolifères important au Mexique, Mer du Nord ou ailleurs qui plongeaient de près de 10%.
Lorsque je disais ça les participant du forum me prenaient pour un plaisantin catastrophiste. C'étaient pour moi des postures de dénie, le refus de reconnaitre l'arrivée très proche des vrais gros emmerdements.
L'absence de réaction est aussi symptomatique de cette attitude, même les médias ne savent pas par quel bout prendre ce genre d'info. Il faut dire que les conséquences sont assez vertigineuses.

Patrick

hrdr
Kérogène
Kérogène
Messages : 46
Inscription : 14 mai 2008, 11:54

Re: [Le Monde] AIE:le marché pétrolier face à un mur d'ici 2015?

Message par hrdr » 07 nov. 2008, 13:42

Ce rapport pointe les souci de l'exploitation de pétrole dans les décénies avenirs.

mais prévoit toujours 106 mbj en 2030 ce qui est une continuité de ses prévisions.
Le bessoin d'investissement pour palier au manque de champ actuelement en exploitation, supose des campagnes de prospection, des découvertes et des mise en production.(c'est pas gagner) Mais aussi des puits complémentaire pour lessiver au mieux les champs déclinant.

Le taux "naturel" de déplétion d'un champs de 9% n'est pas non plus une découverte en soit. Il est régulierement constaté sur divers champs.(exemple la norvege 7% et pourtant ils continuent les investissements).

Mais il existe des champs encore en phase d'exploitation accendente et des projet d'exploitation de champs. Ceux la sont en augmentation de production (certains off short americain, une grande part de l'affrique, "l'irak",...)

ce qui modére le taux de déplésion global actuellement autour de 0% (plateau)

La nouveauté est plus dans le fait que aie met ces chiffres en avant.

Spiritatus
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 347
Inscription : 21 mars 2007, 23:39
Localisation : Sources du Rhône

Re: [Le Monde] AIE:le marché pétrolier face à un mur d'ici 2015?

Message par Spiritatus » 07 nov. 2008, 14:14

Vu qu'on parle de déplétion je remets en ligne ces 2 graph


En x l'on y trouve les réserves de pétrole et en y la production annuel. Chaque année un point est tracé sur ce graph.
3 type de série sont étudiées:
1 fois les donnée BP review = chiffres officiels à peu de chose près
1 fois les données ASPO backdatée en tenant compte ou pas des réserve issues de la guerre des quotas


Ici on s'intéresse aux réserves au niveau mondial
Image

là on s'intéresse aux réserves par habitant
Image


Pour prévoir le taux de déplétion futur, tracer une courbe du dernier point d'une série jusqu'au point (0,0). La pente de cette courbe donne le taux de déplétion

Dans le meilleur des cas qui soit si on trace une droite ju'au poine (0.0) (trait orange) la déplétion serra de 2.5% . Plus longtemps que la production croitra/ondulera plus dur serra la chute par après....

mais prévoit toujours 106 mbj en 2030 ce qui est une continuité de ses prévisions.
Exemple d'après ces prévision ca veut dire que d'ici 2030 (env 20 ans) on aurait consommé environ 700 GB
Donc hors découverte majeur il ne restera en stock entre 300-600 GB d'ici là
Si on décale les série du 1ère graph de 700GB vers la gauche on s'aperçoit que dans ce scénario le taux de déplétion minimum se situerai entre 7-10%


A noter encore que contrairement au scénario ASPO, d'après les chiffres officiels le taux minimum de déplétion de 2.5% ca fait près de 20 ans qu'il n'a pas bougé, car d'après eux ces derniers 20 ans on à pas consommé plus qu'on a trouvé de pétrole...

Lansing
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1796
Inscription : 18 sept. 2005, 10:58
Localisation : Finis Terae

Re: [Le Monde] AIE:le marché pétrolier face à un mur d'ici 2015?

Message par Lansing » 07 nov. 2008, 18:19

hrdr a écrit : ...
ce qui modére le taux de déplésion global actuellement autour de 0% (plateau)
...
Si je peux me permettre de temporiser ce bel optimisme, le chiffre de 9% de déplétion que l'on commence à voir un peu partout est une observation, un fait patent, celui de 0% pour l'avenir est un espoir.
Nous sommes même dans le scénario le plus mauvais qu'il soit, baisse du prix du pétrole, crise financière et crédit en berne.

Patrick

hrdr
Kérogène
Kérogène
Messages : 46
Inscription : 14 mai 2008, 11:54

Re: [Le Monde] AIE:le marché pétrolier face à un mur d'ici 2015?

Message par hrdr » 07 nov. 2008, 19:29

Lansing a écrit :hrdr a écrit:
...
ce qui modére le taux de déplésion global actuellement autour de 0% (plateau)
...

Si je peux me permettre de temporiser ce bel optimisme, le chiffre de 9% de déplétion que l'on commence à voir un peu partout est une observation, un fait patent, celui de 0% pour l'avenir est un espoir.
Nous sommes même dans le scénario le plus mauvais qu'il soit, baisse du prix du pétrole, crise financière et crédit en berne.

Patrick
lorsque je dis que le taux de délétion actuel est proche de 0%, c'est que la production mondiale est stable , les nouveaux champs compense un peu prés le déclin des vieux. Depuis 2005 la production reste assez stable.

je n'est pas dis qu'elle le restera!!!

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4683
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: [Le Monde] AIE:le marché pétrolier face à un mur d'ici 2015?

Message par sceptique » 08 nov. 2008, 19:50

On a déjà "démonté" cette histoire loufoque d'un déclin de 9% sur plusieurs fils. Je résume.
1) Avec 9% de déclin les réserves ne seraient que de 300 Gb. Hors elles sont au minimum de 1000 Gb. Voire 2000, 3000 pour les "optimistes".
2) Les 9% ne s'appliquent qu'à qq provinces pétrolières comme la Mer Du Nord, Cantarell ...
3) Des provinces sont en pleine croissance : Angola, Brésil. Et même le Montana aux USA ! (voir l'excellent post de Raminagrobis).

Conclusion : oui, il y a certains champs qui déclinent de 9% et cela depuis plusieurs années. Mais, au final, la production est stable voire en légère croissance : le fameux plateau ondulé.
Ce déclin de 9% est compensé par la croissance d'autres.

Lansing
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1796
Inscription : 18 sept. 2005, 10:58
Localisation : Finis Terae

Re: [Le Monde] AIE:le marché pétrolier face à un mur d'ici 2015?

Message par Lansing » 08 nov. 2008, 23:04

Pourquoi toujours faire semblant de ne pas comprendre ?
Il faut être crétin pour ne pas voir que la production est stable, c'est une évidence. Donc faire croire que ceux qui avancent 9% de déclin le font pour la production actuelle est une supercherie intellectuelle.
J'aime bien le "quelques provinces pétrolières", savoureux s'agissant du Brent et du Mexique. Mais après tout peu importe, on fera le bilan dans 4 ou 5 ans. On verra si la méthode Coué fonctionne aussi pour la géologie.

Patrick

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4683
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: [Le Monde] AIE:le marché pétrolier face à un mur d'ici 2015?

Message par sceptique » 09 nov. 2008, 00:21

C'est mathématique : si malgré le déclin de 9% d'importantes provinces pétrolières (Mexique, Brent ...) la production est stable c'est que d'autres sont en croissance d'autant !

Jägermeifter
Condensat
Condensat
Messages : 750
Inscription : 26 juin 2005, 19:10

Re: [Le Monde] AIE:le marché pétrolier face à un mur d'ici 2015?

Message par Jägermeifter » 09 nov. 2008, 03:45

9%, c'est le taux de dépletion des gisements existants. Ce n'est absolument pas contradictoire avec les 1000 Gb restant, car encore faut il aller les chercher ces barils.
La question n'est pas tant de combien est la dépletion des gisements, mais de combien sommes nous capable d'ajouter chaque année comme production.

Un fois le PO bien arrivé, il n'est pas certain que le contexte économique d'alors nous permette d'aller chercher les réserves restantes, qui seront alors les plus mauvaises et difficiles jamais extraites, nécessitant des budgets et investissements encore jamais réalisées.

Un crise financière majeure aggraverait alors bien la situation, en empêchant certains projets de se réaliser par manque de capacités de crédit.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 14048
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: [Le Monde] AIE:le marché pétrolier face à un mur d'ici 2015?

Message par GillesH38 » 09 nov. 2008, 08:04

non, ce sont les champs matures, c'est à dire ceux dont le déclin est effectivement entamé. Les existants incluent aussi ceux qui ne sont pas encore en dépletion, et donc dont la production augmente ou est stable. Dans ce cas , on est plutot à 4 ou 5 %.

Il est possible bien sur que la production diminue plus vite que des raisons géologique, comme ce qui s'est passé en Russie. Mais apres, on a eu un rebond : les 1000 Gbl sont ce qui reste de pétrole conventionnel, donc a priori relativement facile et bon marché à extraire. Il n'y a pas de raison évidente pour qu'on n'y touche jamais !!!
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4683
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: [Le Monde] AIE:le marché pétrolier face à un mur d'ici 2015?

Message par sceptique » 09 nov. 2008, 09:39

Exactement Gilles !
On est donc à peu près sur que ces 1000 Gb seront extraits tôt ou tard. Et cette quantité est mathématiquement incompatible avec un déclin de 9%.
Jägermeifter a écrit :La question n'est pas tant de combien est la dépletion des gisements, mais de combien sommes nous capable d'ajouter chaque année comme production.
Un fois le PO bien arrivé, il n'est pas certain que le contexte économique d'alors nous permette d'aller chercher les réserves restantes, qui seront alors les plus mauvaises et difficiles jamais extraites, nécessitant des budgets et investissements encore jamais réalisées.
Un crise financière majeure aggraverait alors bien la situation, en empêchant certains projets de se réaliser par manque de capacités de crédit.
Ces réserves difficiles donc (du pétroles dit non-conventionnel), sont au delà des 1000 Gb. Leur montant est d'ailleurs difficile à évaluer. Pour certains organismes (genre CERA) il y a selon l'optimisme et la méthode de calcul 1 000, 2 000, 5 000, 10 000, 20 000 et plus Gb équivalents au fond. Et là, entièrement d'accord, au vu de la difficulté financière et technique, on ne sait pas quelle fraction sera extraite. On a un bel aperçu avec les sables bitumeux du Canada. Les projets de développement viennent de prendre du retard : plusieurs grands investisseurs (de mémoire BP, Shell, Suncor, Total ...) diffèrent leurs investissements. Ils pensaient arriver assez vite à 4 Mb/j (pour un peu plus de 1 Mb/j actuellement). C'est repoussé.

Maintenant, même si cela se fait, les débits de production attendus ne permettront pas de compenser le déclin des champs classiques existants. Au mieux,cela atténuera ce déclin.
En conclusion le déclin de la production mondiale (et non des champs matures) sera dans la fourchette 1 à 5%. Et encore, les 5% ne sont compatibles qu'avec des réserves de pétrole classique de 600-700 Gb au lieu de 1000 Gb (qui donne un déclin moyen de 3%).

Avatar de l’utilisateur
hyperion
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1724
Inscription : 18 juin 2005, 19:36
Localisation : herault

Re: [Le Monde] AIE:le marché pétrolier face à un mur d'ici 2015?

Message par hyperion » 09 nov. 2008, 13:02

spiritatus, ,as-tu le lien du fil où il y avait une discussion sur tes graphes?
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9310601#
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17180695homéo niet secu, preservatifs , vaccin hepati b nourisson et chaussures oui oui; Buzin, pas besoin de lui faire de cadeau; dogmatique à virer et au boulot!

Spiritatus
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 347
Inscription : 21 mars 2007, 23:39
Localisation : Sources du Rhône

Re: [Le Monde] AIE:le marché pétrolier face à un mur d'ici 2015?

Message par Spiritatus » 09 nov. 2008, 17:53

Hyperion la page associée a ces graph se trouve par ici

http://forums.oleocene.org/viewtopic.php?f=7&t=7061

Avatar de l’utilisateur
Rakka
Kérogène
Kérogène
Messages : 9
Inscription : 28 nov. 2007, 16:10
Localisation : Nevers (pour l'instant)

Re: [Le Monde] AIE:le marché pétrolier face à un mur d'ici 2015?

Message par Rakka » 12 nov. 2008, 13:43

Pétrole : le déclin des gisements sera déterminant, prévient l'AIE

LONDRES - Le déclin des gisements de pétrole sera le premier déterminant du secteur dans les années qui viennent, devant l'évolution de la demande, a affirmé mercredi Fatih Birol, chef économiste de l'Agence internationale de l'Energie (AIE), lors d'une conférence de presse à Londres.

M. Birol, qui présentait le rapport annuel sur l'énergie de l'AIE, rendu public la semaine dernière, a estimé par ailleurs que la demande pétrolière avait "atteint un pic" dans les pays de l'OCDE (Organisation pour la coopération et le développement économique), frappés de plein fouet par la crise financière.

En 2030, il faudra puiser 45 millions de barils par jour, soit l'équivalent de 4 fois la capacité de production actuelle de l'Arabie Saoudite, pour compenser le déclin des gisements existants, a également souligné l'AIE dans un communiqué publié à l'occasion de cette conférence de presse.

Dans son rapport annuel, l'AIE a prévenu que des investissements "massifs" devront être engagés dans les vingt ans à venir si le monde veut éviter un nouveau choc pétrolier, et a mis en garde contre le déclin de la production des champs de pétrole.

(©AFP / 12 novembre 2008 12h59)




premier échos du rapport de l'AIE ...
donc, ça vaut ce que ça vaut, c'est lié à du lobbyisme.

Mais, ça ne rentrera pas en compte dans les prochaines politiques (du marché, des gouvernements, des banks...) des différents acteurs quant à la gestion des ressources...
That's the way the world ends, not with a bang, but a whimper.
Youpi !

Avatar de l’utilisateur
SuperCarotte
Condensat
Condensat
Messages : 590
Inscription : 21 oct. 2006, 18:03
Localisation : Aquae Sextiae

Re: [Le Monde] AIE:le marché pétrolier face à un mur d'ici 2015?

Message par SuperCarotte » 21 nov. 2008, 15:38

Encore une petite couche de notre pote Birol Lien
En 2007, l'investissement dans l'exploration-production (pétrole-gaz) a atteint 390 milliards de dollars (311 milliards d'euros). Un record certes, "mais moins que les 450 milliards de dollars annuels nécessaires dans les dix prochaines années, nuance M. Birol. Il y a beaucoup de retards, d'annulations d'investissements. Je pense que cela peut déboucher sur une rupture de l'approvisionnement quand la demande repartira en 2010-2011. Les prix pourraient être alors encore plus élevés que l'été dernier
La folie, c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent. [Albert Einstein]

Répondre