Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisions.

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10458
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisio

Message par mobar » 05 sept. 2017, 18:35

alga a écrit :
phyvette a écrit :A priori ça ne concernerait que les voitures neuves.
Dans ce cas il y aura une faille exploitable par les constructeurs qui pourraient ne vendre que des véhicules d'occasions: Production d'unités, misent en occasion, puis importation sur les territoires où sévissent ces interdictions. Une armée d'avocat et le tour et joué. Surtout si la demande est forte et la corruption facile.
Il n'y a pas de faille, c'est de la com politique, ceux qui la produisent savent qu'ils ne seront plus là en 2040 et rien ne les arrête lorsqu'il s'agit d'occuper le terrain avec des chiffons rouges pour faire passer en douce des textes qui leur assurent leurs arrières

Il auront beau jeu de dire une fois qu'ils auront été virés :"j'avais pourtant bient dit ce qu'il fallait faire" ... et en attendant ils se font mousser à moindre frais

Un expert dans le domaine, le Mulot!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Iguane
Condensat
Condensat
Messages : 725
Inscription : 17 avr. 2006, 20:19
Localisation : Algarve

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisio

Message par Iguane » 06 sept. 2017, 23:11

emmort a écrit : Ce n'est pas pour demain mais rien n'est impossible à imaginer.
Oui, en 1960 "Science et Vie" imaginait des voitures volantes pour 1980... En 1957, GM et Ford prévoyaient des voitures à propulsion nucléaire !
Ford Nucleon
The atomic Automobile

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7734
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisio

Message par phyvette » 07 sept. 2017, 14:38

Tout ça et bien gentil mais un poil complexe me semble il.
Si on veux transporter de lourdes charges, dans des véhicules autonomes en consommant 10 fois moins d'énergie en T/km que les camions actuels, et en fonctionnant a l'électricité renouvelable ?

Il suffira de mettre le fret sur des trains, c'est pas plus compliqué que ça.
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
hyperion
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1724
Inscription : 18 juin 2005, 19:36
Localisation : herault

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisio

Message par hyperion » 07 sept. 2017, 14:40

GillesH38 a écrit : Il y aura donc un pic du pétrole. La différence entre les deux, c'est dans le premier scénario, une baisse forte des prix du pétrole (qui ne vaudra plus rien puisque personne n'en voudra et qu'il n'y aura plus besoin d'aller chercher du pétrole cher) et une croissance économique soutenue, et dans l'autre, une augmentation des prix et une récession.

Regardons ce que font les compagnies pétrolières dans leurs explorations pour savoir ce qu'elles privilégient comme hypothèse :).
:-({|=
les pétroliers veulent prolonger leur leadership ; et cette croyance en un futur mad max ou plus subtilement penurique est leur fond de commerce mental.
en fait le monde est diabetique, il est saturé de petrole (sucre ) . très éloigné d'un monde penurique. les pétroliers sont effet aux maximum de leur accrochage; on ne peut pas etre plus tox; les possibilités d'économie et de non petrole sont faramineuses comme le souligne sceptique, mais un tox a tjs peur de manquer.

même les djeuns anti systeme sont super accro, leur camtar marche au diesel; ils ont tjs le logo nucléaire non merci; mais en fait bien peu sont restés néo ruraux ou continue de voguer sur des voiliers .
un détail perso qui va vous interpeller ,renforce mon optique; j'ai un patient qui enseigne en Arabie saoudite dans un lycée français; la bas les antidiabetiques sont vendus en super marché ; presque toute la population est obese et diabetique; surtout les jeunes.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9310601#
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17180695homéo niet secu, preservatifs , vaccin hepati b nourisson et chaussures oui oui; Buzin, pas besoin de lui faire de cadeau; dogmatique à virer et au boulot!

Iguane
Condensat
Condensat
Messages : 725
Inscription : 17 avr. 2006, 20:19
Localisation : Algarve

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisio

Message par Iguane » 07 sept. 2017, 16:12

phyvette a écrit :Tout ça et bien gentil mais un poil complexe me semble il.
Si on veux transporter de lourdes charges, dans des véhicules autonomes en consommant 10 fois moins d'énergie en T/km que les camions actuels, et en fonctionnant a l'électricité renouvelable ?

Il suffira de mettre le fret sur des trains, c'est pas plus compliqué que ça.
Exactement ce à quoi je pensais écrire ! Un wagon est une sorte de camion autonome. Pourquoi la plupart des clients préfèrent une livraison par camion plutôt que par wagon ?

Le rôle du chauffeur ne consiste pas seulement à conduire ! Il ouvre et referme les portes ou la bâche du camion et/ou de la remorque, contrôle le chargement, assure son arrimage, la répartition des charges entre les essieux, il est le seul responsable de l'état de la marchandise à l'arrivée, il assure les relations avec les clients, il contrôle les papiers et les fait signer, Il compte les palettes et reprend autant de palettes vides en retour.

Il est responsable de l'état du véhicule, contrôle visuellement la pression des pneus après un chargement, contrôle aussi que tous les feux et phares fonctionnent, que le véhicule est mécaniquement en ordre, notamment que ses freins fonctionnent parfaitement, etc. Il est capable de changer une roue en cas de crevaison, de changer une ampoule ou d'effectuer des réparations mineures.

Un chauffeur de camion citerne a suivi une formation spécifique, il charge et décharge lui-même en observant les mesures de sécurité et en évitant soigneusement de déverser une goute en dehors de la citerne, etc, etc..

Alors un camion autonome, c'est comme un wagon : si la marchandise arrive avariée, s'il arrive hors des délais, s'il est lui même en mauvais état, s'il cause un accident... qui et où est le responsable ? Qui va le débâcher et le rebâcher, qui va brancher les tuyaux et sécuriser un déchargement d'essence, de gasoil ou de fuel de chauffage ? Qui va vider un malaxeur à béton en fonction des besoins du chantier - et le laver ensuite ?

Faut pas rêver !

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4682
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisio

Message par sceptique » 07 sept. 2017, 18:29

phyvette a écrit :Tout ça et bien gentil mais un poil complexe me semble il.
Si on veux transporter de lourdes charges, dans des véhicules autonomes en consommant 10 fois moins d'énergie en T/km que les camions actuels, et en fonctionnant a l'électricité renouvelable ?
Il suffira de mettre le fret sur des trains, c'est pas plus compliqué que ça.
Le problème bien connu du fret ferroviaire est que, dans 95% des cas, la marchandise commence son trajet par un camion jusqu'à la gare, puis le train, puis en camion pour la destination finale. Ce qui fait 3 chargements-déchargements au lieu de un. Et, comme l'indiques Iguane, à chaque manip le taux d'avarie et le temps total augmente, souvent beaucoup. Du coup, le fret ferroviaire est beaucoup trop cher et pas assez souple.

De plus, un train ou camion ne peut partir que raisonnablement plein . Sinon, on attend . Et il est plus facile de remplir un camion qu'un train.
Pour toutes ces raisons le fret ferroviaire n'est vraiment intéressant que pour de très longues distances et sur des lignes avec un débit de plusieurs trains par jour. Ou encore, si le client n'est pas pressé et que la marchandise n'est pas fragile. Mais alors les grosses péniches font encore mieux que le train avec les mêmes difficultés aggravées.

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4682
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisio

Message par sceptique » 07 sept. 2017, 18:39

Iguane a écrit :
sceptique a écrit : Dans cette optique lointaine les véhicules seront autonomes. Les camions autonomes par exemple rouleront à faible vitesse 24h/24 sans à coups avec des pneus très durs à très faible consommation. Par exemple 800-1000 km par jour à 50 km/h (avec temps de chargement) On peut envisager une consommation du quart ou du tiers actuel voire moins. Et en optimisant le trafic encore moins.
:mode provoc on: Avec quelques EPR le tour joué ! :mode provoc off:
Gonflés à 9 bars, les pneus sont déjà extrêmement durs, trop durs pour la chaussée : ça tend à creuser des sillons. Il faudrait limiter la pression des pneus à 7 bars ou même 6,5 bars pour préserver les routes. Il y a ce genre de limites en Australie et Nouvelle Zélande. Ca obligerait à monter des pneus plus larges (445 ou 495/45R22.5 au lieu de 385/65R22.5) pour conserver les mêmes charges par essieu. Et 44 t tonnes sur 5 essieux seulement, c'est de la connerie.
Sauf erreur de ma part, c'est la combinaison vitesse + pression des pneus qui ravine les routes. Surtout lors des virages et des freinages.
Avec un camion électrique autonome lent, qui, de par conception, anticipe tous les aléas, rien de tout cela.

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7734
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisio

Message par phyvette » 07 sept. 2017, 18:46

Toutes les contraintes du train ou du transport fluvial seront balayés par la fin du pétrole bon marché, la fin de la mondialisation et de la surconsommation. Quand on devra choisir entre "tes" brouetteurs ou des trains, le choix se fera naturellement pour remplacer les camions au pétrole.

Je ne crois guère aux évolutions sciento-technologiques évoquées plus haut, (camion autonome, autoroute électrique, et...). On n'aura pas le choix, ce sera le train ou rien.

Tous ces délires seront impossible face aux rendements décroissants de la complexité.
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59993
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisio

Message par energy_isere » 11 sept. 2017, 12:27

La Chine envisage l'interdiction des voitures à essence, un pari titanesque

Par AFP le 11.09.2017

La Chine a annoncé préparer "un calendrier" vers "une interdiction" de la production et de la vente de voitures à carburants fossiles: un pari titanesque pour le premier marché automobile mondial, qui s'apprête déjà à imposer aux constructeurs des quotas de véhicules propres.

Pékin serait-il prêt à emboîter le pas à la France et au Royaume-Uni, qui ont récemment dévoilé leur intention d'interdire la vente des voitures diesel ou essence sur leurs marchés d'ici à 2040?

Le géant asiatique assure y réfléchir sérieusement: des "études" sur le sujet sont entamées et le ministère de l'Industrie et des Technologies de l'information "va établir un calendrier en lien avec les administrations concernées", a indiqué ce week-end le vice-ministre de l'Industrie Xin Guobin.

Sont essentiellement concernées les voitures à essence, le diesel restant confidentiel en Chine.

"Les constructeurs devront, conformément aux exigences, améliorer le niveau d'économies d'énergie des voitures traditionnelles et développer vigoureusement les véhicules à énergies propres", a martelé M. Xin lors d'un discours à Tianjin (est) rapporté par les médias d'Etat.

Quel que soit le calendrier envisagé, le défi s'annonce herculéen: 28 millions de véhicules --dont 24,4 millions de voitures individuelles-- ont été vendus l'an dernier en Chine (+14% sur un an).

Sur ce total, seuls 507.000 véhicules "à énergie nouvelle" (électriques et hybrides) ont été écoulés --ce qui reste une goutte d'eau, en dépit d'un bond de 53%, encouragé par des primes gouvernementales et des facilités d'immatriculation.

- 'Processus long' -

"La Chine est déjà engagée dans des politiques favorisant les véhicules propres", observe Cui Dongshu, secrétaire général de l'influente Association chinoise des voitures individuelles.

Mais pour lui, "c'est un processus de long cours. Il sera difficile d'arrêter la production de véhicules traditionnels à carburant sur les deux prochaines décennies" et même après 2040, la tâche s'annonce particulièrement ardue sur les véhicules commerciaux et camions, indique-il à l'AFP.

Même fort vagues, les annonces du vice-ministre Xin ont contribué à faire bondir le titre de BYD, constructeur chinois spécialiste de l'auto électrique, à la Bourse de Hong Kong, où il grimpait d'environ 6% lundi après-midi.

Soucieuse de lutter contre l'âcre pollution atmosphérique, la Chine avait mis en place d'attractives primes subventionnant les achats de véhicules verts.

Mais le régime communiste a entrepris de sabrer les incitations pour les consommateurs, et veut désormais forcer la main aux constructeurs: il a introduit en juin un projet de règlement pour leur imposer dès 2018 un quota de "voitures propres".

Dans ce système complexe, chaque véhicule vendu représenterait un certain nombre de crédits, plus généreux pour les voitures électriques. Avec pour obligation pour un constructeur d'accumuler dès l'an prochain au moins 8% de crédits "véhicules verts" sur le total de ses ventes.

La politique entrera en application "dans le futur proche", a confirmé M. Xin.

..............................
https://www.sciencesetavenir.fr/nature- ... que_116231

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13979
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisio

Message par GillesH38 » 11 sept. 2017, 12:31

moi aussi, je propose d'interdire la vente de véhicules à essence ...quand il n'y aura plus de pétrole ! :lol:
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

emmort
Condensat
Condensat
Messages : 630
Inscription : 25 févr. 2009, 21:48
Localisation : Ans (Belgique)

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisio

Message par emmort » 11 sept. 2017, 13:00

On parle de tout cela mais on reste bombardés de pub pour des voitures toujours plus puissantes, plus complexes, plus automatisées.
On oublie totalement le downsizing. (le vrai, pas celui qui met le même nombre de chevaux dans une boite plus petite.)
Des voitures toujours plus lourdes (sécurité??), plus connectées (confort??), plus puissantes(???) à croire que c'est tout ce que l'on veut.

Depuis bientôt un an, je roule en MIA Electric, 15 kW et 100 km d'autonomie réel. Seules les vacances posent problème mais que faut-il de plus au quotidien!!!
(je suis peut-être un cas extrême en utilisant vélo, pur molets, et MIA au quotidien mais c'est possible)

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4682
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisio

Message par sceptique » 11 sept. 2017, 17:44

Iguane a écrit :
sceptique a écrit : Sauf erreur de ma part, c'est la combinaison vitesse + pression des pneus qui ravine les routes. Surtout lors des virages et des freinages.
Avec un camion électrique autonome lent, qui, de par conception, anticipe tous les aléas, rien de tout cela.
Je vois pas le rapport entre la lenteur d'un camion (qu'il soit électrique et autonome ou pas) et une moindre usure des routes.
Je suis d'accord en régime de croisière, à vitesse stabilisée, en ligne droite. Par contre en accélération, freinage, ou virage une partie de l'énergie cinétique du véhicule est transférée au bitume en le déformant donc. Ce que tu as indiqué avec les zones de freinage des bus.
C'est d'ailleurs le paradoxe des fabricants de pneumatiques : avoir un pneu qui "colle" au bitume pour une bonne adhérence et en même temps qui adhère le moins possible pour une moindre consommation.
En diminuant la vitesse, donc l'énergie cinétique (qui varie comme le carré de la vitesse) et en ayant en plus un conducteur "parfait" (cas d'un véhicule autonome qui connait à tout moment l'état de la chaussée) on peut rouler avec des pneus "savonnette" qui consomment beaucoup moins. Cela revient en fait à rouler presque sur du verglas. Dans ce cas les forces de frottement sont bien plus faibles.

Le camion autonome électrique roulant 24h/24 7j/7 peut se permettre de rouler au plus à 40-50 km/h en ayant une moyenne commerciale bien meilleure que celle de son homologue piloté. De plus, il va anticiper tous les freinages, les virages de façon à limiter au minimum les accélérations longitudinales et transversales.

Du coup, si on tient compte des 2 composantes qui "font" la consommation d'un véhicule :
la composante aérodynamique varie comme le carré de la vitesse : 2 fois moins vite, consommation divisée par 4,
la composante de frottement des pneus sur le bitume : largement réduite avec des pneus savonnette,
au final, avec un camion électrique autonome (une simple plate-forme sans cabine avec des moteurs intégrés aux essieux ou aux roues) on devrait diviser la consommation par 3 ou 4.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59993
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisio

Message par energy_isere » 12 oct. 2017, 19:45

La Slovénie veut éliminer les moteurs thermiques à partir de 2030

Par AFP le 12.10.2017

La Slovénie veut mettre hors-jeu les moteurs thermiques classiques pour les voitures à partir de 2030, selon un plan stratégique de lutte contre les gaz à effet de serre présenté jeudi par le gouvernement.

"A partir de 2030, nous n'autoriserons plus l'immatriculation de voitures thermiques classiques comme on les connaît aujourd'hui", a indiqué un porte-parole du ministère des Infrastructures.

En pratique, Ljubljana entend limiter les émissions maximales autorisées de CO2 à 50g par kilomètre, un niveau que seul des moteurs électriques ou hybrides peuvent respecter aujourd'hui.

Le gouvernement est "convaincu que d'ici 2030 l'industrie automobile aura fait des progrès techniques extraordinaires" de façon à commercialiser des voitures à très basse empreinte carbone, a-t-il été précisé.

Hasard du calendrier, ce plan coïncide avec l'annonce, par la Ville de Paris, de sa volonté de voir disparaître les véhicules à essence des rues de la capitale française en 2030, après les diesel en 2024.

Aux échelles nationales, la Norvège vise une fin des ventes des véhicules à moteur thermiques dès 2025, la France et le Royaume Uni à l'horizon 2040.

La Slovénie, un petit pays de 2 millions d'habitants, entend multiplier d'ici 2030 par cent, à 22.300, le nombre des bornes électriques pour automobiles, selon le plan adopté jeudi par le gouvernement de centre-gauche.

Le pays, important exportateur de voitures pour le compte du constructeur français Renault, compte plus de 500 automobiles pour 1.000 habitants, un des taux les plus élevés d'Europe.
https://www.sciencesetavenir.fr/nature- ... 030_117346

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7734
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisions.

Message par phyvette » 12 oct. 2017, 19:56

Un peu en marge de l'interdiction de vente des véhicules thermiques, mais en parallèle.
Après avoir annoncé la fin des voitures diesel en 2024, la mairie de Paris veut interdire les voitures à essence dans la capitale en 2030.

http://www.francetvinfo.fr/economie/aut ... 14703.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59993
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisions.

Message par energy_isere » 13 oct. 2017, 12:25

Paris : la fin des voitures à essence en 2030, est-ce (vraiment) faisable ?
Transports, constructeurs automobiles, état du réseau électrique... Franceinfo passe au crible les éléments qui rendent cet objectif tenable et ceux qui, au contraire, tendent à prouver que ce sera très compliqué.
http://www.francetvinfo.fr/meteo/partic ... 15979.html

Répondre