Déplétion halieutique [Pic de Pêche de Poissons]

Discussions concernant les conséquences sur l'environnement de la course aux ressources.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59993
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Déplétion halieutique [Pic de Pêche de Poissons]

Message par energy_isere » 09 avr. 2016, 13:55

Image

TOUCHÉ-COULÉ. L'Indonésie et son président Jokjo Widodo ont déclaré la guerre à la pêche illégale. Depuis plusieurs mois, le Ministère des Affaires Maritimes et de la Pêche applique fermement sa politique de destruction des bateaux reconnus coupables de ce genre d'activité. Mardi 5 avril, près de 28 embarcations ont été coulées simultanément dans les eaux territoriales indonésiennes. Depuis la fin 2014, 170 bateaux ont été mis hors d'état et provenaient du Vietnam, des Philippines, de Thaïlande et de Malaisie.

le 24h photo du Figaro

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59993
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Déplétion halieutique [Pic de Pêche de Poissons]

Message par energy_isere » 23 mai 2016, 10:18

Thon : nouvelle action de Greenpeace contre Petit Navire

Publié le 23/05/2016 lemarin.fr

Vingt-cinq militants de Greenpeace bloquent depuis 7 h ce lundi 23 mai les entrées et sorties de camions de l’usine Petit Navire (groupe Thaï Union) de Douarnenez (Finistère).

Image
Des grimpeurs de l’association ont peint les mentions « grand carnage » et « stop océan destruction » sur la façade de l’usine. (Photo : Lionel Flageul)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... tit-navire

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59993
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Déplétion halieutique [Pic de Pêche de Poissons]

Message par energy_isere » 23 juin 2016, 15:29

Norvège : l’aquaculture de saumon, version offshore

Publié le 22/06/2016 1 lemarin.fr

Voilà une nouvelle génération d’installations aquacoles, pour investir le large. Le pilote est en construction en Chine dans le chantier naval Qingdao Wuchuan Heavy Industry (QWHI), pour Ocean Farming, une filiale spécialement créée pour ce projet par le groupe norvégien Salmar, l’un des premiers producteurs mondiaux de saumon d’élevage.

Image
L’élevage de saumon prend le large en Norvège, avec cette plateforme conçue par Global Maritime pour Ocean Farming, filiale de Salmar. (photo : Salmar)

Image
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... n-offshore

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59993
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Déplétion halieutique [Pic de Pêche de Poissons]

Message par energy_isere » 30 juin 2016, 20:40

L'UE interdit la pêche en eaux profondes à plus de 800 mètres

Ouest France le 30/06/2016

L'Union européenne a annoncé jeudi l'interdiction de la pêche en eaux profondes à plus de 800 mètres de profondeur, sur la base d'un accord trouvé entre Etats membres, Commission et Parlement européen après des années de négociations.

Le commissaire européen chargé du secteur, le Maltais Karmenu Vella, s'est félicité d'un « compromis équilibré qui protègera notre environnement et nos ressources halieutiques dans les eaux profondes tout en mettant un terme à l'incertitude à laquelle étaient confrontés les pêcheurs ».

L'accord conclu jeudi bannit le chalutage de fond à plus de 800 m dans les eaux européennes. Cette profondeur est ramenée à 400 m dans les zones dites « d'environnement marin vulnérable ».

Dans les eaux autorisées, la pêche en profondeur ne pourra être pratiquée que si la zone a déjà été exploitée par le passé entre 2009 et 2011. Les contrôles seront renforcés, tout comme les sanctions en cas d'infraction.

L'accord intervient près de quatre ans après la publication des premières propositions de Bruxelles sur ce type de pêche, au poids assez faible dans l'UE, mais très sensible pour l'environnement.

La pêche en eaux profondes ne représente qu'environ 1% des débarquements de l'Atlantique Nord, mais elle constitue « le plus grand risque de destruction des écosystèmes marins vulnérables et irremplaçables », soulignait la Commission européenne en juillet 2012, lorsqu'elle a mis sur la table ses propositions.
Mobilisation citoyenne
En raclant les fonds marins où vivent coraux et éponges, elle entraîne des niveaux élevés (20% à 40%) de captures non désirées et affecte des stocks vulnérables, qui ne peuvent supporter qu'une faible pression de pêche car ils mettent des années à arriver à maturité pour se reproduire, comme les requins d'eaux profondes.

« De façon générale, les pêcheries profondes ne sont pas durables », concluait alors la Commission.

En quatre ans, l'idée initiale d'interdire totalement les chaluts de fond a été abandonnée, fermement combattue par la France et l'Espagne, dont les grands chalutiers nomades sont les plus ciblés: avec le Portugal, les trois pays remontent 90% des prises en eaux profondes.

En France, les quatre ports les plus concernés par ce type de pêche se trouvent en Bretagne (ouest) et dans le nord du pays, à Boulogne-sur-Mer.

L'interdiction de la pêche en eaux profondes a fait l'objet d'une intense mobilisation citoyenne, avec plus d'un million de signatures recueillies en sa faveur par l'association française de protection des océans Bloom. Elle a été saluée jeudi par la Deep Sea Conservation Coalition, regroupant plus de 70 ONG engagées dans la protection des fonds marins.
http://www.ouest-france.fr/economie/agr ... es-4336704

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59993
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Déplétion halieutique [Pic de Pêche de Poissons]

Message par energy_isere » 02 juil. 2016, 12:43

Paul Watson l’écolo et Alexandre Ricard le patron unis pour protéger l’océan

M le magazine du Monde | 01.07.2016

Le PDG du groupe Pernod Ricard n’a pas hésité à associer son nom à celui du sulfureux fondateur de l’ONG Sea Shepherd pour le lancement de l’opération Take OFF en faveur des océans.

.........
http://www.lemonde.fr/m-moyen-format/ar ... 97271.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59993
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Déplétion halieutique [Pic de Pêche de Poissons]

Message par energy_isere » 09 juil. 2016, 13:08

Des océans bientôt vides de poissons ?
La FAO tire la sonnette d'alarme face au pillage des océans. Un tiers des poissons sont surexploités. La pêche industrielle est dans le collimateur.


PAR FRÉDÉRIC LEWINO le 08/07/2016

Bientôt, Le Monde du silence du commandant Cousteau sera réellement silencieux, mortellement silencieux. D'après le dernier rapport de la FAO (Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture), 31,4 % des stocks de poissons dans le monde sont surexploités. Le tiers ! Cette surexploitation signifie que les espèces de poissons concernées n'ont pas le temps de se reproduire pour maintenir leur effectif à l'équilibre. Le phénomène est trois fois plus important qu'il y a 40 ans.

La pêche industrielle s'en moque, à partir du moment où elle a amorti sa flotte de navires. Le reste n'est que bénéfices. Et, quand les poissons disparaîtront, les armateurs se tourneront vers une autre activité lucrative. En revanche, les populations locales, qui dépendent de la pêche artisanale, n'auront plus qu'à rejoindre la cohorte de malheureux dépendant de l'aide alimentaire mondiale. « Les pressions exercées par l'industrie de la pêche sur les océans constituent une menace pour la sécurité alimentaire des populations des pays en développement et également pour la santé des océans. Pour parvenir à une politique de pêche équitable et durable, un changement radical de la réglementation est nécessaire », dénonce Isabelle Autissier, présidente du WWF France.

L'homme mange plus de 20 kilos de poissons par an

Le spectre d'un océan vide ne freine pas la pêche mondiale puisque les prises ont augmenté de 7,7 millions de tonnes par an ces dernières années, soit une augmentation de 15 % en seulement quatre ans. Un record dont personne ne doit être fier. Joséphine Labart, responsable du projet pêche durable au WWF, n'a plus que ses yeux pour pleurer : « Les chiffres références de la FAO témoignent plus que jamais de l'urgence d'agir pour préserver à la fois une ressource alimentaire indispensable à plus de trois milliards de personnes mais également des emplois et toute une économie. »

Pour la première fois, la consommation mondiale de poissons a dépassé 20 kilos par an et par habitant. En Europe, les Portugais sont les champions avec 57 kilos par an, loin devant les Français avec 35 kilos par an. Bref, selon la FAO, en 2014 (dernier chiffre connu), la capture annuelle a atteint 934 millions de tonnes (erreur!). La pêche au colin est passée pour la première fois devant celle à l'anchois. Mais cette performance doit être mise sur le compte d'une bonne gestion des ressources par les Américains. Quatre espèces ont également connu des prises record : les thons, dont le pillage se poursuit dans le Pacifique, les homards, les crevettes et les céphalopodes. Les mers du monde sont sillonnées par 4,6 millions de navires, dont 90 % se cantonnent aux eaux asiatiques et africaines. Mais les principales prises sont à mettre sur le compte des 64 000 navires industriels de plus de 24 mètres de long.

Si l'homme tire actuellement 6,7 % de ses protéines de l'océan, celles-ci filent majoritairement vers les pays riches. Ainsi, selon la FAO, les pays en voie de développement ont tiré en 2014 un revenu de 80 milliards de dollars de la vente de son poisson et de ses droits de pêche. Le souci est de savoir dans quelles poches tombe cette manne. Certainement pas dans celle du petit pêcheur qui ne trouve plus rien à pêcher après le passage des étrangers, chinois ou européens. La pêche illégale n'a jamais tant prospéré au large de l'Afrique de l'Ouest.
Les Huns des océans

Un groupe de réflexion britannique spécialisé dans le développement vient de publier un rapport alarmant. « Les poissons pêchés illégalement en Afrique de l'Ouest sont transportés dans des conteneurs géants réfrigérés et mélangés à d'autres cargaisons pour échapper à des contrôles en Europe », dénonce Alfonso Daniels, un des auteurs. Les chalutiers géants battant pavillon chinois ou sud-coréen sont à la fête. Ils pratiquent une pêche de fond très destructrice, faisant d'eux les Huns des océans. Durant un mois, à l'automne 2014, le navire de Greenpeace, l'Esperanza, a croisé au large du Sénégal, de la Guinée-Bissau et de la Guinée. Son équipage a relevé 16 cas de pêche illégale en zones interdites, impliquant 12 navires. Soit 23 % des navires chinois croisés. Et près de 70 % d'entre eux n'avaient pas activé leur système d'identification automatique.
Plus près de nous, la Méditerranée est dans un état proche de l'anorexie piscicole. C'est la Commission européenne qui le dit. À l'ouest, entre la mer Tyrrhénienne et les côtes espagnoles, 96 % des stocks de poissons sont surexploités. Les pêcheurs prélèvent six fois plus de merlans bleus, de baudroies, de rougets et de merlus que raisonnable pour le maintien de l'espèce. La bouillabaisse a un goût amer. Du côté de Chypre et de la Crète, c'est à peine moins pire, avec 91 % de surpêche. Quant à la zone centrale de la Méditerranée, c'est encore plus dramatique avec la ruée des pêcheurs de toutes origines. « Des pratiques pareilles n'existent nulle part ailleurs en Europe, commente Stephan Beaucher, l'un des porte-parole de MedReAct (coalition des ONG et consultants spécialisés). Dans l'Atlantique, un taux de surpêche de 1,5 est déjà considéré comme grave ! Là, c'est le signe que tout le monde fait ce qu'il veut. »
Oui, manger du poisson, c'est bon pour la santé ! Mais pour celles et ceux qui peuvent s'en offrir et pour combien de temps encore ?
http://www.lepoint.fr/environnement/des ... 8_1927.php

Le chiffre de prise mondiale est évidemment pas 934 millions de tonnes/an mais 93.4 millions de tonnes an. Ce qui n' enléve rien au problème.

cette source http://www.planetoscope.com/eau-oceans/ ... ssons.html
donne 90 millions de tonnes de poissons (hors aquaculture) péchés en 2011.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59993
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Déplétion halieutique [Pic de Pêche de Poissons]

Message par energy_isere » 28 juil. 2016, 19:16

Le chinois Cosco ne transportera plus d’ailerons de requins

P le 28/07/2016 lemarin.fr

Le géant chinois du fret Cosco s’est engagé à interdire le transport des ailerons de requins en voie de disparition, ainsi que des baleines sur les lignes de sa compagnie.

Image
Les fonctionnaires des douanes de Hong Kong ont saisi plus tôt ce mois-ci près d'une tonne d'ailerons de requins-marteaux, espèce en voie de disparition, à bord d'un navire de la compagnie. (Photo : DR)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... de-requins

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59993
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Déplétion halieutique [Pic de Pêche de Poissons]

Message par energy_isere » 17 août 2016, 20:13

Pêche illégale : l’Indonésie coule 60 navires étrangers

Publié le 17/08/2016 lemarin.fr

L’Indonésie a marqué son 71e Independence day (anniversaire de l’indépendance du pays), le mercredi 17 août, en coulant 60 navires étrangers saisis pour pêche illégale dans ses eaux.

Image
Les navires ont été coulés pour servir de récifs, plus discrètement que lors de la destruction en mars dernier du « Viking », qui braconnait la légine. (Photo : Gary Stokes, Sea Shepherd)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... -etrangers

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59993
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Déplétion halieutique [Pic de Pêche de Poissons]

Message par energy_isere » 17 oct. 2016, 17:34

Afrique : une charte contre la piraterie et la pêche illégale

Publié le 17/10/2016 lemarin.fr

Trente-et-un États africains (sur 52 pays présents dont 38 ayant une frontière maritime) ont adopté une charte pour lutter contre la piraterie et la pêche illégale, le samedi 15 octobre, à l’issue du sommet de l’Union africaine sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement à Lomé (Togo). Elle peut mener à l’action comme rester une coquille vide, selon la volonté politique.
..................

La pêche dite illicite, non déclarée et non réglementée (INN) touche principalement l’Afrique de l’ouest, où elle représenterait un tiers à la moitié des captures, pour un manque à gagner évalué à 1,3 milliard de dollars par an (évaluation de 2014). Pêche de nuit, VMS éteinte, connivence avec des inspecteurs de pêche corrompus, manque d’équipements d’intervention en haute mer… Les moyens sont nombreux pour déjouer la surveillance. La coopération régionale aide à y faire face, comme fin août lors de la saisie d’un navire chinois dans la ZEE de la Guinée, le Chang Yuan Yu 6, intercepté par un patrouilleur de haute mer sénégalais, et conduit au port de Conakry où il a écopé d’une amende d’un million d’euros.
................
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... e-illegale

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59993
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Déplétion halieutique [Pic de Pêche de Poissons]

Message par energy_isere » 21 nov. 2016, 20:23

Des quotas de pêche pour sauver l'espadon de Méditerranée

Par LEXPRESS.fr avec AFP , publié le 21/11/2016

Victime de surpêche depuis une trentaine d'années, l'espadon de Méditerranée sera enfin protégé par un quota et par de nouvelles règles pour le laisser se reproduire.

C'est un met de choix sur les tables méditerranéennes. Mais l'espadon, un poisson à la chair ferme de la famille du thon, a perdu 70% de sa population depuis trente ans, selon l'ONG Oceana. Pour la première fois, la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique (Cicta), a accepté d'instaurer un quota de pêche en Méditerranée.

Une limite de 10 500 tonnes pour 2017

Réunie à Vilamoura, au Portugal, la Cicta qui regroupe une cinquantaine de pays a fixé le quota à 10 500 tonnes pour 2017. Elle doit le faire baisser de 3% par an de 2018 à 2022.

Image

L'objectif est modeste, car ce poisson vendu plus de 20 euros le kilo représente une source de revenus importante pour les pêcheurs grecs, espagnols ou italiens. Et les volumes pêchés sont déjà en baisse, à quelque 10 000 tonnes par an, après avoir fluctué entre 12 000 et 16 000 tonnes entre 1988 et 2011.

Ne plus pêcher les espadons trop jeunes

Il s'agit donc de conserver le niveau de pêche actuel, et surtout de ne plus pêcher des poissons juvéniles de moins de trois ans. 72% des espadons pêchés en 2012 l'ont été avant leur maturité, et n'avaient pas pu se reproduire, explique Oceana. Ce qui explique largement pourquoi la population a décru.

"Le plan de reconstitution adopté est un pas décisif vers la préservation du stock", se félicite également la Commission européenne. En 1997, un plan similaire adopté pour l'Atlantique avait permis d'y reconstituer la population d'espadons.
http://www.lexpress.fr/actualite/societ ... 52611.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59993
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Déplétion halieutique [Pic de Pêche de Poissons]

Message par energy_isere » 22 nov. 2016, 22:03

Thon, sardine et maquereau mettent en difficulté la conserve en France

Par Claire Fages RFI 22 novembre 2016

Les trois piliers de la conserve de poisson vacillent en France : on manque de thon, de sardine et de maquereau. Les prix s'envolent.

La boîte de sardine, de thon ou de maquereau va-t-elle devenir un luxe ? Les conserveries françaises ont en tout cas des difficultés à se fournir, ces trois poissons sont rares et chers la même année. Le prix mondial du maquereau a grimpé de 35% par rapport à l'an dernier, le thon albacore et le thon blanc valent 40% de plus, le prix de la sardine s'est envolé de 50% !

Trop petite ou peu grasse en 2015-2016, la sardine de l'Atlantique. L'institut Ifremer a commencé des recherches pour comprendre le phénomène. En attendant, le prix pour les conserveries augmente, d’autant que la demande concurrente de sardine ou de maquereau congelés est très forte en Afrique de l'Ouest et en Asie.

Les captures de maquereau sont également en baisse et pour la deuxième année consécutive, avec la baisse des quotas en Norvège, en Irlande et en Ecosse. Les captures de thons elles aussi diminuent. Les bonnes pratiques de pêche se répandent : limitation du nombre de bateaux, suivi par satellite, avec observateurs à bord.

Des investissements coûteux pour à l'arrivée moins de quantités pêchées, souligne Pierre Commère, directeur général de l'industrie de la pêche à l'Adepale. « Traditionnellement, quand on fait des investissements c'est pour augmenter le chiffre d'affaires, augmenter les volumes, mais là, c'est l'inverse : dans le monde de la pêche, on investit pour pêcher mieux, mais aussi pour pêcher moins ! Du coup, on arrive à des coûts qu'il faut amortir sur des quantités moindres. Au bout du compte, il est normal qu'on ait une inflation importante sur les matières premières. C'est logique, c'est structurel. Mais maintenant, il faut arriver à ce que tout ça puisse être payé tout au long de la filière, que ce soit les fabricants de conserves, les distributeurs et les consommateurs ».

L'avertissement est lancé aux enseignes de la grande distribution à la veille des grandes négociations annuelles, alors que les trois piliers de la conserve de poisson vacillent en même temps et que la conserverie de maquereau de Boulogne, au nord de la France, est au bord de la faillite.
http://www.rfi.fr/emission/20161122-tho ... rve-france

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59993
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Déplétion halieutique [Pic de Pêche de Poissons]

Message par energy_isere » 11 janv. 2017, 19:52

Chalutage profond : l’interdiction sous 800 mètres entre en vigueur

Publié le 11/01/2017 lemarin.fr

C’est ce jeudi 12 janvier qu’entre en vigueur l’interdiction du chalutage des espèces profondes à plus de 800 mètres de profondeur. Avec gel de l’empreinte, contrôles accrus et protection des écosystèmes marins vulnérables sous 400 mètres. La réglementation dans le détail.

Adoptée en trilogue le 30 juin et confirmée au Parlement le 13 décembre, la nouvelle réglementation est parue au Journal officiel de l’Union européenne le 23 décembre et s’applique 20 jours après, donc le 12 janvier. Elle intervient plus de quatre ans après la proposition de la Commission européenne d’interdire le chalutage profond. Avant même cette issue réglementaire, les ONG et en particulier Bloom avaient gagné la bataille médiatique, obtenant de Scapêche, armement d’Intermarché, qu’il stoppe la pêche sous 800 mètres.

Un accord qui a tracé la voie du compromis final, puisque la mesure phare de la réglementation reprend cette limite : interdiction du chalutage des espèces d’eau profonde sous 800 mètres de profondeur. Le gel de l’empreinte était plus consensuel : la pêche profonde ciblée est limitée aux zones déjà exploitées entre 2009 et 2011, et pour sortir de ces limites, il faut une étude d’impact. Le texte introduit aussi l’obligation de fermer à la pêche de fond les zones comportant des écosystèmes marins vulnérables, en dessous de 400 mètres. Enfin, il renforce les contrôles à bord, les sanctions, les observateurs embarqués, la collecte des données, la transparence et les études d’impact sur la ressource. Nous synthétisons ci-dessous cette nouvelle réglementation.
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... en-vigueur

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59993
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Déplétion halieutique [Pic de Pêche de Poissons]

Message par energy_isere » 14 févr. 2017, 14:15

Légère hausse de la production de poisson en 2016

Franck Stassi Usine Nouvelle le 13/02/2017

La production mondiale de poisson a augmenté de 2% en 2016, à 174,1 millions de tonnes (Mt), estime l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Les captures ont reculé de 1%, à 93 Mt, tandis que le poids de l’aquaculture progresse (+5%, à 81 Mt). L’aquaculture a fourni plus de la moitié de la consommation moyenne par habitant (10,9 kg par an, sur un total de 20,5 kg), laquelle a gagné 1% sous l’effet de l’urbanisation et d’une hausse du pouvoir d’achat dans les pays en développement.

Les prix du saumon en forte hausse

La stabilisation des cours du dollar et le renchérissement du prix de plusieurs espèces ont, pour leur part, contribué à une hausse de 4,4% des échanges commerciaux en valeur. Les prix du saumon ont ainsi progressé de 26% en un an, en raison d’un ralentissement de la croissance de la production en Norvège, pour réduire les concentrations de poissons face aux risques sanitaires, et d’une baisse de la production au Chili. Les volumes sont restés stables, à 60 Mt poids vif.
http://www.usinenouvelle.com/article/le ... 16.N500924

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59993
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Déplétion halieutique [Pic de Pêche de Poissons]

Message par energy_isere » 28 août 2017, 22:17

Pêche illégale aux Galapagos : sanctions sévères pour les Chinois

le 28/08/2017 lemarin.fr

Jusqu’à 4 ans de prison ferme, 5,9 millions de dollars d’amende… on ne badine avec la pêche illégale en Équateur ! La justice a prononcé les peines maximales possibles suite à l’arraisonnement du navire chinois Fu Yuan Yu Leng 999, dans les eaux de l’archipel des Galapagos le 13 août.

Image
Le navire transportait plus de 6 600 requins, dont une partie transbordée en haute mer par depuis des navires taïwannais. (Photo : Parc national des Galapagos)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... es-chinois

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59993
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Déplétion halieutique [Pic de Pêche de Poissons]

Message par energy_isere » 16 janv. 2018, 22:53

Le Parlement européen dit non à la pêche électrique

Publié le 16/01/2018

En séance plénière à Strasbourg le mardi 16 janvier, les députés du Parlement européen ont rejeté le courant électrique impulsionnel.

Par 402 voix favorables (232 contre et 40 abstentions), ils ont adopté un amendement au rapport de l’Espagnol Gabriel Mato (PPE) sur la Conservation des ressources halieutiques et protection des écosystèmes marins par des mesures techniques, rejetant totalement cette pratique de pêche, le pulse trawl fishing, prônée par les Néerlandais. La commission pêche du Parlement proposait de l’utiliser dans certaines dérogations.
.............
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... en-dit-non

Répondre