[Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Toute l'acualité, discutée à la lumière de la déplétion des réserves d'hydrocarbures.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54582
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 03 juin 2017, 13:37

Climat: ExxonMobil contraint à la transparence par ses actionnaires

AFP parue le 31 mai 2017

Les actionnaires d'ExxonMobil ont voté à une large majorité mercredi en faveur d'une proposition visant à contraindre le géant pétrolier à évaluer l'impact financier des politiques publiques sur le climat sur son activité, après l'accord de Paris.


Dans la foulée du vote, qui a eu lieu au cours de l'assemblée générale annuelle à Dallas (Texas, sud), le PDG Darren Woods a indiqué que le groupe allait "examiner" attentivement le résultat. ExxonMobil avait appelé à voter contre et était allé jusqu'à adresser quelques heures seulement avant le scrutin une lettre aux grands actionnaires pour obtenir leur soutien.

Selon les résultats définitifs, 62,3% des actionnaires se sont prononcés en faveur de la résolution, inspirée par des militants écologistes et présentée par le fonds de pension de l'État de New York. L'an dernier, une motion similaire avait été rejetée par 61,9% des actionnaires. Mais cette année, les défenseurs de l'environnement semblent avoir convaincu les puissants fonds américains Vanguard et BlackRock, qui détiennent d'importants droits de vote. ExxonMobil n'a pas détaillé dans l'immédiat la façon dont chaque actionnaire avait voté.

Ce vote est une victoire pour les ONG écologistes, qui demandent depuis des années à ExxonMobil et à son compatriote et rival Chevron de réduire leurs investissements dans l'exploration de nouveaux puits pétroliers parce que, font-elles valoir, les nouvelles politiques environnementales vont rendre cette activité, première contributrice aux bénéfices, moins lucrative.

Il intervient en outre au moment où le président américain Donald Trump réserve encore sa décision sur l'accord de Paris de décembre 2015, qui vise à limiter la hausse du thermomètre mondial à moins de 2°C par rapport à l'ère pré-industrielle.

ExxonMobil a toujours eu une approche ambiguë sur le changement climatique. Mercredi, le groupe a par exemple réitéré que l'accord de Paris permettait de répondre efficacement aux "risques" climatiques.

"Le changement climatique est l'une des problématiques les plus importantes à laquelle font face notre entreprise et la société", a déclaré Darren Woods en ouverture de l'AG, tout en réaffirmant le soutien d'ExxonMobil à une taxe carbone. De l'autre côté, le géant pétrolier est engagé dans une bataille judiciaire avec l'État de New York qui le soupçonne d'avoir trompé le grand public et ses actionnaires sur l'impact des produits pétroliers sur l'environnement.
http://www.connaissancedesenergies.org/ ... res-170531

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54582
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 28 juil. 2017, 18:19

ExxonMobil dégage un gros bénéfice mais incertitudes sur les dividendes

AFP le 28/07/2017

ExxonMobil et Chevron ont annoncé vendredi de gros bénéfices trimestriels en dépit de prix du brut toujours bas, mais les marchés financiers s'interrogent sur la capacité du premier à verser les dividendes promis tout en réduisant sa dette.

ExxonMobil a dégagé un bénéfice de 3,35 milliards de dollars au deuxième trimestre achevé fin juin, presque doublé sur un an, tandis que Chevron est repassé dans le vert, enregistrant un profit de 1,45 milliard de dollars contre une perte de 1,47 milliard au deuxième trimestre 2016.

Sans surprise, la rentabilité a été améliorée essentiellement par des économies, nécessaires dans l'environnement actuel de cours de brut bas du fait d'une offre abondante.

Les coûts ont diminué de 6,2% chez Exxon, tandis que l'enveloppe affectée au développement des activités de forage, de plateformes, de terminaux et de gisements pétroliers et gaziers a baissé de 24% à fin juin. Chevron a diminué de 10% ses dépenses opérationnelles et réduit de 25% l'enveloppe destinée aux investissements.

"Notre travail est d'accroître de la valeur à long terme, en investissant dans notre portefeuille intégré (...) pour réussir dans n'importe quelles conditions de marché", a déclaré Darren Woods, le PDG d'ExxonMobil, qui a succédé à Rex Tillerson, nommé secrétaire d'Etat de Donald Trump.

Alors que le prix du baril de pétrole était remonté aux alentours de 51 dollars en moyenne au premier trimestre, il est redescendu vers les 48 dollars au deuxième trimestre.

L'activité lucrative de production et exploration pétrolière et gazière (amont) en a donc pâti, et plus particulièrement en Amérique du nord. Dans cette région importante, cette activité a affiché une perte trimestrielle de 183 millions de dollars chez ExxonMobil et de 102 millions pour Chevron.

- Bond de l'activité -

Mais les deux majors ont pu compter sur leur modèle économique, qui les place à tous les échelons de l'industrie pétrolière: de l'exploration à la vente au consommateur via les stations-service. Traditionnellement, quand les prix du brut sont bas, les coûts de traitement sont allégés, ce qui profite aux raffineurs.

Les activités de raffinage (aval) ont dégagé un bénéfice de 1,4 milliard de dollars, en hausse de 98% chez ExxonMobil, et de 1,2 milliard de dollars chez Chevron.

Les chiffres d'affaires ont progressé, de 9% à 62,88 milliards de dollars pour ExxonMobil et de 18% à 34,48 milliards chez Chevron, signe que l'activité est beaucoup moins perturbée par le niveau des prix du brut qu'il y a un an.

A Wall Street, les deux groupes connaissaient des fortunes diverses: si le titre Chevron bondissait de 2,53% vers 15H15 GMT, l'action Exxon devissait de 1,94%.

"La trésorerie est positive (...) Nous avons enregistré une augmentation de la production (d'hydrocarbures) malgré des dépenses en baisse", a résumé John Watson, le PDG de Chevron.

Les experts s'interrogent en revanche sur la capacité d'ExxonMobil à couvrir les dividendes promis aux actionnaires pour le reste de l'année tout en réduisant sa dette. La trésorerie s'élève à 7,1 milliards de dollars à fin juin, inférieure de 15% aux attentes des analystes financiers, tandis que la dette est de 41,9 milliards de dollars.

L'agence de notation Standard & Poor's (S&P) a prévenu en mai qu'elle envisageait d'abaisser la note de solidité financière parce qu'elle "doute" que le niveau actuel de la trésorerie puisse permettre au groupe de se désendetter de façon significative.

A l'inverse, Chevron a réussi à reconstituer sa trésorerie qui affiche un solde de 8,9 milliards de dollars à fin juin contre 3,7 milliards au deuxième trimestre 2016, et sa production de pétrole et de gaz a fortement augmenté de 10% à 2,78 millions de barils par jour (mbj). La production d'Exxon a, elle, diminué de 1% à 3,9 mbj.
http://www.boursorama.com/actualites/ex ... b4505f044d

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54582
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 23 août 2017, 12:56

Réchauffement climatique : ExxonMobil accusé d'avoir "trompé le public"

Boursorama avec AFP le 23/08/2017

Selon deux chercheurs de l'université d'Harvard, ExxonMobil savait depuis les années 80 que le réchauffement climatique était réel et causé par des activités humaines. Mais l'entreprise pétrolière américaine a publiquement entretenu le doute sur cette réalité, trompant ainsi ses actionnaires et les citoyens.

Les auteurs, Geoffey Supran et Naomi Oreskes, expliquent s'être lancés dans l'analyse de 187 documents produits par le pétrolier américain entre 1977 et 2014 (publications scientifiques, documents internes et tribunes payantes dans le New York Times...). Une décision prise après le démenti opposé par le pétrolier à des articles de presse l'accusant d'avoir occulté des informations sur le réchauffement de la planète.

"Nous rejetons clairement les accusations. Notre entreprise a de manière continue, publique et ouverte cherché et discuté des risques liés au changement climatique", s'était à l'époque défendu le groupe, dirigé de 2006 à 2016 par l'actuel chef de la diplomatie américaine, Rex Tillerson.

La sincérité des informations sur le changement climatique communiquées par ExxonMobil, qui de longue date a financé des recherches sur le sujet, est au cœur de plusieurs procédures juridiques aux États-Unis. Une enquête du site InsideClimate News, publiée à l'automne 2015, avait déjà pointée du doigt la communication du groupe américain sur le sujet.

"UNE CONTRADICTION SYSTÉMATIQUE"

Des enquêtes ont notamment été diligentées par les procureurs des États de New-York et du Massachussetts et le gendarme américain de la Bourse (Security and exchange commission) cherche aussi à savoir si le pétrolier a de bonne foi informé ses actionnaires des risques pour son activité - les énergies fossiles étant responsables de 75% des émissions de gaz à effet de serre - et s'il a correctement ajusté la valorisation de ses actifs.

"Nous n'avons pas fait une enquête juridique et nous ne sommes pas en mesure de juger si Exxon a enfreint une quelconque loi", a précisé à l'AFP l'un des deux auteurs de l'étude, Geoffrey Supran, tout en jugeant ces travaux "pertinents dans le cadre des enquêtes et procès en cours".

Mais sur un plan éthique, Geoffrey Supran et Naomi Orekes, sont catégoriques : "Nous avons identifié une contradiction systématique entre ce qu'Exxon disait du changement climatique dans des cercles privés ou académiques et ce que l'entreprise disait au public dans le New York Times", a expliqué à l'AFP Geoffrey Supran.

Ils ont établi que 83% des publications scientifiques et 80% des documents internes étudiés reconnaissent que le changement climatique est "réel et causé par les hommes", lorsque "81% des tribunes parues dans le New York Times expriment un doute" à ce sujet.

Ainsi, soulignent-ils, les discussions internes à l'entreprise étaient conformes aux connaissances scientifiques du moment, avec leur lot d'incertitudes, mais les tribunes dans la presse mettaient essentiellement l'accent sur les incertitudes, produisant un discours incohérent avec l'avis de la plupart des scientifiques. "ExxonMobil a trompé le public", concluent les deux historiens des sciences.

En 1982, le pétrolier évoquait et quantifiait déjà par exemple "le budget carbone", c'est-à-dire les émissions de gaz à effet de serre qu'il ne faut pas dépasser pour limiter la hausse de la température mondiale en deçà 2°C et prévenir les impacts les plus dramatiques.

Si ExxonMobil s'est saisi depuis longtemps en interne du changement climatique, le pétrolier refusait d'évaluer l'impact financier des politiques pour le limiter. Mais en mai, une nouvelle motion allant dans ce sens a recueilli une majorité de voix parmi ses actionnaires, soucieux d'éviter une brutale dépréciation d'actifs à l'avenir.

"ExxonMobil a cherché à semer le doute sur la cause et l'ampleur du changement climatique" et "ce seront les investisseurs qui vont payer la note si l'entreprise ne se prépare pas à un futur sans émissions de CO2", a déclaré à l'AFP Natasha Lamb du fonds Arjuna Capital, l'un des actionnaires à l'origine de la motion.
http://www.boursorama.com/actualites/re ... 89a2d823b8

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54582
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 27 oct. 2017, 20:49

Exxon: Bénéfice en hausse de 50% grâce aux prix du brut et du gaz

Publié le 27/10/2017 Infos Reuters HOUSTON

La compagnie américaine Exxon Mobil, première capitalisation pétrolière mondiale, a fait état vendredi d'une hausse de 50% de son bénéfice trimestriel, porté par la hausse des prix du pétrole brut et du gaz naturel.

Le bénéfice net du groupe est ressorti à 3,97 milliards de dollars (3,42 milliards d'euros) au troisième trimestre, soit 93 cents par action, contre 2,65 milliards de dollars (63 cents par action) un an auparavant.

Exxon a précisé que l'ouragan Harvey, qui a balayé la région côtière du golfe du Mexique au mois d'août, a retiré quatre cents à son bénéfice par action sur la période.

Sa production a augmenté d'environ 2% à 3,9 millions de barils équivalent pétrole par jour sur le trimestre.
https://www.usinenouvelle.com/article/e ... az.N606983

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54582
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 03 févr. 2018, 14:37

ExxonMobil: la réforme fiscale enflamme les bénéfices 2017

AFP parue le 02 févr. 2018

ExxonMobil a dégagé de gros bénéfices trimestriel et annuel, grâce à un effet comptable généré par la récente réforme fiscale américaine ayant gonflé ses profits d'un montant total de 7,1 milliards de dollars.

Le bénéfice net est ressorti à 8,38 milliards de dollars au quatrième trimestre 2017 et à 19,71 milliards sur l'ensemble de l'année, contre respectivement 1,68 milliard et 7,84 milliards en 2016, a annoncé vendredi la major pétrolière. Mais quand on retire les éléments exceptionnels, le bénéfice par action, référence en Amérique du Nord, ressort notamment à 0,88 dollar au quatrième trimestre, en dessous du 1,04 dollar attendu par les marchés financiers.

Le chiffre d'affaires trimestriel est également inférieur aux espérances des analystes financiers: il s'élève à 66,52 milliards de dollars, en hausse de 18%, contre 74,31 milliards attendus en moyenne. A Wall Street, le titre perdait 2,69% à 86,72 dollars vers 13H25 GMT dans les échanges électroniques de pré-séance, d'autant que le groupe a maintenu inchangé son dividende trimestriel à 0,77 dollar par action.

Investisseurs et experts étaient persuadés que la performance du géant pétrolier allait surpasser les pronostics, en raison du redressement continu des prix du pétrole, qui ont atteint leur plus haut depuis plus de trois ans en janvier.

Le baril du pétrole s'est échangé en moyenne aux alentours de 55,30 dollars au quatrième trimestre 2017, contre 49,27 dollars lors de la même période en 2016, soit une hausse de 12,2%.
https://www.connaissancedesenergies.org ... 017-180202

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12446
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par GillesH38 » 03 févr. 2018, 15:58

Un rapport d'Exxon rassure ses actionnaires : même dans le cas de politique climatique agressives , ses réserves continueraient à etre exploitées (au moins à 95 %)

https://www.nytimes.com/2018/02/02/clim ... rming.html

ce n'est pas vraiment étonnant si on se rappelle que :
a) les scénarios climatiques extrêmes type 8.5 supposent la consommation de tas de ressources non conventionnelles qui ne sont pas comptées dans les réserves
b) les réserves connues conduiraient à une température moyenne pas très supérieure à 2°C
c) la grande partie de ces réserves sont du charbon, pas du pétrole et du gaz - et en fait si on ne peut pas se passer de centrales thermiques (ce qui est le cas plus on met d'éolien et de solaire à cause de l'intermittence), alors on a intérêt à changer le charbon pour le gaz.

On se demande meme pourquoi ils gaspillent de l'argent à faire du lobbying anti RC ...
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54582
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 03 févr. 2018, 21:21

GillesH38 a écrit :
03 févr. 2018, 15:58
Un rapport d'Exxon rassure ses actionnaires : même dans le cas de politique climatique agressives , ses réserves continueraient à etre exploitées (au moins à 95 %)
et pour assurer le coup rien de tel que l' investissement :
ExxonMobil promet d'investir des milliards de dollars aux États-Unis

AFP parue le 29 janv. 2018

La major pétrolière ExxonMobil a promis lundi d'investir 50 milliards de dollars aux États-Unis dans les cinq prochaines années, sans toutefois donner les détails sur ce programme.

Dans un blog publié sur le site internet, le PDG, Darren Woods, explique que ces investissements "sont motivés par la récente réforme fiscale" adoptée par l'administration Trump, qui abaisse nettement le taux d'imposition des entreprises. Il affirme qu'Exxon va continuer à investir des milliards de dollars pour augmenter sa production dans le bassin permien (Texas) et au Nouveau Mexique, des régions où le groupe a déjà augmenté ses dépenses ces dernières années.

"Nous allons développer nos opérations existantes, améliorer nos infrastructures et construire de nouveaux sites. Ceci va créer des milliers d'emplois", poursuit le dirigeant sans donner de chiffres. Les créations d'emplois se feront dans la chimie et le raffinage, assure M. Woods, qui a succédé l'an dernier à Rex Tillerson nommé secrétaire d'Etat de Donald Trump.

En mars dernier, ExxonMobil avait déjà annoncé 20 milliards de dollars d'investissements mais ceux-ci comprenaient des projets officialisés en 2013. ExxonMobil s'est en outre essentiellement reposé sur des réductions de coûts ces trois dernières années pour préserver sa rentabilité, affectée par la chute brutale des cours du pétrole au printemps 2014.
https://www.connaissancedesenergies.org ... nis-180129

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54582
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 03 mars 2018, 20:38

ExxonMobil abandonne ses projets avec Rosneft à cause des sanctions

AFP parue le 01 mars 2018

La major pétrolière américaine ExxonMobil a décidé de se retirer de ses projets d'exploration communs avec le géant russe Rosneft, en raison des sanctions occidentales visant ce dernier qui était devenu un partenaire essentiel notamment dans l'Arctique.

"Fin 2017, (Exxon) a décidé de se retirer de ces projets communs. Le retrait devrait être officiellement amorcé en 2018. La décision de se retirer a entraîné une perte nette de 200 millions de dollars", affirme Exxon dans un document disponible jeudi sur le site internet de la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme américain de la Bourse.

Ces deux géants des hydrocarbures avaient signé en 2011 un partenariat stratégique et avaient multiplié ensuite les projets communs en Russie comme à l'étranger.

Ils avaient déjà dû renoncer à certains projets dans l'Arctique en raison des sanctions occidentales imposées par Washington en raison de la crise ukrainienne contre Rosneft, dont le patron, Igor Setchine, est un proche de Vladimir Poutine.

En juillet 2017, le Trésor américain a infligé une amende de deux millions de dollars à ExxonMobil pour n'avoir pas respecté en 2014 des sanctions contre la Russie, lorsque le chef actuel de la diplomatie américaine Rex Tillerson dirigeait le géant pétrolier.

ExxonMobil justifie sa décision par le renforcement des sanctions américaines ces derniers mois, sur fond d'accusations d'ingérence dans la présidentielle américaine de 2016.

Dans un communiqué, Rosneft a exprimé sa "gratitude" à son ex-partenaire américain "pour les efforts considérables entrepris pour obtenir les autorisations des autorités américaines qui leur auraient permis de poursuivre à participer aux projets".

"La formalisation juridique de cette situation est coordonnée par Rosneft et ExxonMobil afin de minimiser les dommages aux actionnaires des deux sociétés", a précisé le groupe.

Selon Samuel Lussac, spécialiste du cabinet Wood Mackenzie, "cette décision met officiellement fin à la stratégie de long terme d'ExxonMobil d'exploration de l'Arctique, qui avait permis de découvrir le champ géant de Pobeda en 2014".

Aux pertes annoncés par Exxon s'ajoutent environ 400 millions de dollars dépensés en 2014 pour explorer un puits nommé Universitetskaya, selon l'expert.

"Cette décision n'est pas surprenante (...) En pratique, toute l'exploration offshore arctique et le projet pilote Trizneft étaient suspendus depuis 2014. Rosneft perd un partenaire de choix, qui aurait pu apporter financement et expertise pour le développement de la prochaine vague d'approvisionnement en pétrole de la Russie", affirme-t-il.

Samuel Lussac rappelle qu'Exxon conserve ses parts de 30% dans le projet Sakhaline 1 sur l'île du même nom, où la multinationale investit des milliards de dollars pour exploiter les gisements prometteurs de cette région isolée de l'Extrême-Orient.
https://www.connaissancedesenergies.org ... s-180301-0

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54582
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 17 mars 2018, 13:24

ExxonMobil veut plus que doubler ses bénéfices à l'horizon 2025

AFP parue le 07 mars 2018

ExxonMobil prévoit de plus que doubler ses bénéfices à l'horizon 2025 à 31 milliards de dollars au cours actuel des prix du pétrole, a-t-il indiqué mercredi. L'an dernier, la major pétrolière avait gagné 15 milliards de dollars.

C'est la première fois que le géant pétrolier, dont le titre a perdu plus de 11% de sa valeur depuis le début de l'année à Wall Street, donne des prévisions de bénéfices aussi longtemps à l'avance.

Les marchés financiers doutent de la capacité d'ExxonMobil à retrouver une croissance explosive depuis le plongeon des prix du pétrole au printemps 2014, ce qu'a d'ailleurs conforté le recul de 3% à 4 millions de barils de pétrole par jour (mb/j) de sa production d'or noir et de gaz au quatrième trimestre 2017. Les marchés l'attendaient à 4,16 mb/j.

"Il est de ma responsabilité de m'assurer que le public en général comprend ce nous voulons faire", a tenu à expliquer mercredi Darren Woods, le PDG, en présentant l'entreprise à des investisseurs à New York. M. Woods, qui a remplacé en 2017 Rex Tillerson parti diriger la diplomatie américainee, essaie de se démarquer de son prédécesseur en mettant l'accent sur la transparence. "Si vous regardez notre portefeuille aujourd'hui, c'est le plus riche en termes d'opportunités depuis qu'Exxon et Mobil ont fusionné" en 1999, a défendu le dirigeant. "Nous entrevoyons beaucoup de potentiel".

ExxonMobil affirme que de nouveaux champs d'hydrocarbures au Guyana et une hausse de la production dans le bassin permien, zone à cheval sur le Texas et le Nouveau-Mexique (sud des Etats-Unis) concentrant des réserves de pétrole de schiste, allaient doper les bénéfices. Dans cette dernière zone, le groupe veut tripler sa production à 600 000 b/j d'ici à 2025.

La production globale de la société devrait augmenter d'environ 1 million de barils de pétrole par jour (mb/j) à 5 mb/j d'ici à 2025. L'enveloppe des investissements va également croître, alors qu'elle diminue chez les concurrents.

ExxonMobil, qui affirme travailler sur 25 projets, prévoit d'investir 24 milliards de dollars dans ses projets d'exploration cette année, 28 milliards en 2019 en moyenne 30 milliards par an de 2023 à 2025. Par conséquent, le titre abandonnait 1,79% à 74,82 dollars vers 15H50 GMT mercredi, les marchés semblant également déçus qu'ExxonMobil n'ait pas annoncé de programme de rachats d'actions comme son concurrent Chevron.
https://www.connaissancedesenergies.org ... 025-180307

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54582
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 27 avr. 2018, 19:45

Exxon rate le consensus au 1er trimestre, en cause le raffinage et la chimie

Publié le 27/04/2018 Infos Reuters HOUSTON

Exxon Mobil a annoncé vendredi un bénéfice inférieur aux attentes au premier trimestre, le coup de mou de ses opérations dans le raffinage et la chimie l'ayant emporté sur l'effet positif de la hausse des prix pétroliers.

C'est le deuxième trimestre consécutif en demi-teinte pour ces opérations du premier pétrolier mondial par la capitalisation boursière, lequel met en avant la faiblesse des marges pour expliquer la baisse de leurs résultats.

L'action perd 1,5% à 79,64 dollars en avant-Bourse.

Le bénéfice net est ressorti en hausse de 16% à 4,7 milliards de dollars, soit 1,09 dollar par action, au premier trimestre contre 4,01 milliards (95 cents par action) un an auparavant.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donnait 1,12 dollar par action.

Le bénéfice de la prospection et de l'extraction a lui bondi de 50%, grâce surtout à la hausse des prix des matières premières.

Dans le raffinage, le bénéfice s'est contracté de 12% et dans la chimie le recul est de 14%.

La production a fléchi de 6% à 3,9 millions de barils d'équivalent pétrole par jour.
https://www.usinenouvelle.com/article/e ... ie.N686819

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54582
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 27 avr. 2018, 22:40

...............
La production d'hydrocarbures d'ExxonMobil a diminué davantage que prévu, tombant à son plus bas pour un premier trimestre depuis la fusion en 1999 entre Exxon et Mobil.

Elle est ressortie à 3,9 millions de barils équivalent pétrole par jour, en baisse de 6%. Le groupe a tenu à minimiser ce déclin, expliquant qu'il était principalement dû au séisme ayant interrompu en février la production dans un gigantesque projet gazier en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Le manque à gagner a été de 25.000 barils par jour.
https://www.romandie.com/news/ExxonMobi ... 912953.rom

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54582
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 09 sept. 2018, 09:10

ExxonMobil : projet de complexe pétrochimique en Chine

06/09/2018 CercleFinance.com

ExxonMobil annonce avoir signé un accord cadre de coopération avec les autorités de la province chinoise du Guangdong pour discuter d'un complexe chimique au sein du parc industriel pétrochimique de Huizhou Dayawan.

Ce projet de plusieurs milliards de dollars, qui reste soumis à une décision d'investissement finale et dont le lancement est envisagé pour 2023, devrait aider à répondre à la croissance attendue de la demande en produits chimiques en Chine.

Il s'inscrit dans la volonté du géant énergétique américain d'augmenter ses capacités de production de produits chimiques d'environ 40% en Asie Pacifique et en Amérique du Nord, grâce notamment à la création de 13 nouveaux sites.
https://m.zonebourse.com/EXXON-MOBIL-CO ... -27218664/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54582
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 25 oct. 2018, 00:59

USA: ExxonMobil poursuivi pour tromperie liée au changement climatique

24/10/2018

La procureure de l'Etat de New York a annoncé mercredi le lancement de poursuites contre la major pétrolière américaine ExxonMobil, soupçonnée d'avoir volontairement trompé les investisseurs sur l'impact des réglementations liées au changement climatique sur ses opérations.

ExxonMobil est accusée d'avoir "induit en erreur les investisseurs au regard du risque que les réglementations sur le changement climatique font peser sur son activité", d'après un communiqué du bureau de la procureure Barbara Underwood.

"Les investisseurs ont confié leur argent et accordé leur confiance à la société", a-t-elle commenté. ExxonMobil "les a assurés de la valeur à long terme de leur participation car le groupe affirmait prendre en compte le risque d'une réglementation accrue contre le changement climatique dans ses décisions stratégiques".

"Or notre enquête a révélé l'absence fréquente de conformité" à ces engagements, a ajouté Mme Underwood.

Le précédent procureur général de New York, Eric Schneiderman, avait lancé fin 2015 une enquête sur les pratiques comptables de l'entreprise en lien avec les risques climatiques.

Pour Mme Underwood, "Exxon a créé un écran de fumée pour tromper les investisseurs en leur faisant croire que la société gérait les risques liés à la réglementation contre le changement climatique, alors que, systématiquement et volontairement, elle les sous-estimait ou les ignorait".

Contactée par l'AFP, ExxonMobil conteste ces accusations et prévoit de les réfuter "aussi rapidement que possible", a indiqué un porte-parole.

L'enquête lancée par les autorités à l'encontre du groupe est "sans fondement", a-t-il affirmé.

En Bourse, le titre ExxonMobil reculait de 1,32% vers 18H25 GMT, peu après cette annonce.

En août dernier, le gendarme américain de la Bourse, la SEC, avait classé sans suite une enquête de plus de deux ans sur les pratiques comptables d'ExxonMobil et l'impact financier des politiques publiques contre le réchauffement climatique sur ses résultats.
https://www.google.fr/amp/s/www.zonebou ... -27479288/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54582
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 02 nov. 2018, 14:48

ExxonMobil: le rebond du pétrole dope le bénéfice et les revenus trimestriels

AFP le 02 nov. 2018

La major pétrolière ExxonMobil a annoncé vendredi des résultats trimestriels meilleurs que prévu, profitant du redressement des prix du pétrole et d'une amélioration des marges dans le raffinage.

Le bénéfice net a bondi de 57,1% à 6,24 milliards de dollars (5,45 mds EUR) au troisième trimestre, clos le 30 septembre, ce qui s'est traduit par un bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du nord, de 1,46 dollar contre 1,23 dollar attendu en moyenne par les analystes.

"La performance opérationnelle s'est améliorée de façon importante par rapport au deuxième trimestre en raison de faibles niveaux de maintenance (des raffineries)", a expliqué le PDG Darren Woods, cité dans le communiqué.

Les résultats du deuxième trimestre avaient en effet pâti de travaux d'entretien dans des raffineries en Arabie saoudite, en France, au Canada et aux États-Unis, afin de les conformer aux nouvelles normes maritimes en matière d'émissions.

Le bénéfice opérationnel de la raffinerie, baptisé "aval", a augmenté de 7,2%, alors qu'il avait chuté de 47% au deuxième trimestre.

Le chiffre d'affaires a lui progressé de 25,4% à 76,61 milliards de dollars (67,06 mds EUR), une performance supérieure aux 73,55 milliards anticipés.

Comme ses rivaux européens BP et Shell, ExxonMobil a surtout bénéficié d'un contexte de marché très favorable cet été aux majors pétrolières.

Le baril de Brent a dépassé en fin de troisième trimestre le seuil des 80 dollars pour évoluer au plus haut depuis 2014, alors que les cours n'étaient qu'à 50 dollars un an plus tôt.

Les prix se sont envolés sur fond de tensions géopolitiques et surtout après le rétablissement des sanctions américaines contre l'Iran, faisant craindre un recul de l'offre, laquelle est déjà sous pression en raison des limites de production imposées par l'Opep et ses partenaires, dont la Russie, depuis début 2017.

La production d'hydrocarbures a toutefois continué à diminuer, baissant de 2% sur un an à 3,8 millions de barils équivalent pétrole par jour (mbj). C'est mieux que les attentes qui étaient de 3,72 mbj.

"Nous espérons augmenter les volumes sur la durée alors que nous intensifions l'activité dans le bassin permien (Texas, sud des États-Unis, NDLR) et démarrons de nouveaux gisements", s'est voulu confiant M. Woods.

La production d'ExxonMobil n'a cessé de diminuer lors des derniers trimestres, tombant même au deuxième trimestre à son plus bas niveau depuis la fusion en 1999 entre Exxon et Mobil, à 3,6 mbj.

Mais le groupe s'est engagé en mars à forer davantage, promettant d'investir 24 milliards de dollars dans des projets d'exploration cette année, 28 milliards en 2019 et en moyenne 30 milliards par an de 2023 à 2025.

L'enveloppe était de 6,59 milliards de dollars au troisième trimestre, en hausse de 10%.

À Wall Street, le titre gagnait 1,65% à 82 dollars vers 12H35 GMT dans les échanges électroniques de pré-séance.
https://www.connaissancedesenergies.org ... els-181102

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54582
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 30 nov. 2018, 08:23

Exxon va passer commande d'électricité éolien et solaire PV ! Pour ses activité d'oil shale dans le Permian.
Exxon To Power Oil Production With Renewable Energy

By Irina Slav - Nov 29, 2018,

Exxon has inked a 12-year deal with Danish renewable energy company Orsted to buy 500 MW of electricity produced by solar and wind farms to power its oil production in the Permian, Bloomberg reports.

Although the terms of the contract remained undisclosed, it is the largest such contract featuring an oil company as a party, Bloomberg new Energy Finance commented.

“We frequently evaluate opportunities to diversify our power supply and ensure competitive costs,” Exxon spokeswoman Julie King told Bloomberg in a statement. The company has been the target of a lot of criticism—and lawsuits—regarding its attitude to climate change and renewable energy use. Yet now that solar and wind power is becoming cheaper and demand for the commodity in the Permian is soaring, the time is apparently right for Exxon to start changing.

The electricity Exxon will be buying from Orsted will be produced at two farms, one solar and one wind—both which are still under construction. The Sage Draw wind farm will be completed in 2020 and the Permian Solar farm will be launched in 2021.

The Permian is the shale play where production is growing the fastest and with it demand for electricity is growing, too. Bloomberg reports that just one part of the Permian, the Delaware Basin, consumed 350 MW of electricity this summer, which was triple the consumption three years ago. This amount is enough to power almost 300,000 households and it is set for another triple increase, according to utilities, in the next four years.

Bloomberg earlier this year reported that Exxon was looking to seal a deal for the purchase of electricity produced from renewable sources. At the time, a source close to the company said it was looking for long-term contracts of 12, 15, or even 20 years, for the supply of at least 100 MW.

By Irina Slav for Oilprice.com
https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... nergy.html

Répondre