Ukraine

Impact de la déplétion sur la géopolitique présente, passée et à venir.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8656
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Ukraine

Message par Remundo » 03 mars 2018, 08:59

ou comment les Européens, petites souris gazières, jouent avec le chat russe qui détient tous les pouvoirs de décision en la matière... pendant ce temps les USA rigolent bien de notre aplaventrisme otanesque... et les Ukrainiens risquent la pénurie d'approvisionnement.

Chapeau les artistes !
Dernière modification par Remundo le 03 mars 2018, 22:46, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58691
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ukraine

Message par energy_isere » 03 mars 2018, 20:29

L'Ukraine baisse le chauffage faute de gaz russe, l'UE s'inquiète

AFP parue le 02 mars 2018 à 17h30
L'Ukraine a demandé vendredi à ses habitants de baisser le chauffage, à ses écoles de rester fermées et aux usines de réduire leurs cadences après le refus de la Russie de reprendre ses livraisons, qui inquiète les Européens en pleine vague de froid.

Cela fait plus de deux ans que l'Ukraine se passe de ces ressources russes mais cette énième "guerre du gaz" a pris Kiev par surprise. Elle tombe en effet au moment où une cour internationale a mis fin à des années de litige, ce qui devait permettre la reprise des livraisons dès jeudi, à des conditions plus favorables pour Kiev.
.................
https://www.connaissancedesenergies.org ... e-180302-0

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58691
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ukraine

Message par energy_isere » 20 juil. 2018, 00:24

Ukraine : un premier réacteur nucléaire passe au combustible américain

AFP le 19/07/2018

Un réacteur nucléaire ukrainien a été intégralement chargé pour la première fois avec du combustible américain, à la place de combustible russe, a annoncé jeudi l'opérateur de la centrale, Kiev cherchant à réduire sa dépendance énergétique envers Moscou.



Le réacteur numéro 3 de la centrale de Ioujnooukraïnsk, située dans le sud de l'Ukraine, fonctionne désormais uniquement avec du combustible livré par le groupe américain Westinghouse, a annoncé Energoatom, la compagnie publique qui exploite les quatre centrales nucléaires ukrainiennes.

"Nous sommes fiers de continuer à soutenir l'Ukraine dans la diversification" de son approvisionnement énergétique, s'est félicité dans un communiqué Aziz Dag, vice-président de Westinghouse, une filiale américaine du Japonais Toshiba.

Westinghouse fournit du combustible nucléaire à Kiev depuis 2005, mais ce dernier était jusqu'à présent utilisé avec celui du monopole russe TVEL.

L'Ukraine compte 15 réacteurs nucléaires dans ses quatre centrales opérationnelles. Westinghouse livre actuellement du combustible pour six réacteurs ukrainiens, selon un communiqué de l'entreprise américaine.

En 2014, après l'arrivée au pouvoir de pro-occidentaux et sur fond de crise avec la Russie voisine, Kiev a conclu un accord avec Westinghouse pour développer les livraisons de combustible américain.

Deux ans plus tard, Moscou a déclaré craindre des "incidents" dans les centrales nucléaires ukrainiennes en raison de l'utilisation du combustible de Westinghouse.
http://www.lepoint.fr/monde/ukraine-un- ... 631_24.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58691
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ukraine

Message par energy_isere » 06 oct. 2018, 02:08

L'Ukraine inaugure sa première centrale solaire à Tchernobyl

AFP
parue le 05 oct. 2018 à 15h21
L'Ukraine a lancé vendredi sa première centrale solaire dans la zone hautement radioactive autour de la centrale de Tchernobyl, théâtre en 1986 du pire accident de l'histoire du nucléaire civil.

La nouvelle centrale compte environ 3 800 panneaux photovoltaïques installés sur 1,6 hectare à une centaine de mètres du réacteur accidenté. "Aujourd'hui, nous connectons la centrale au système électrique ukrainien", a annoncé Evguen Variaguine, le directeur du groupe ukraino-allemand Solar Tchernobyl à l'origine du projet.

Sa puissance relativement symbolique d'un mégawatt suffit pour couvrir la consommation d'électricité d'environ 2 000 appartements.

Le groupe Solar Tchernobyl a investi 1 million d'euros dans ce projet.

À partir de cette première unité, l'entreprise espère atteindre à terme un total de 100 mégawatts d'ici fin 2019, a indiqué Evguen Variaguine.
https://www.connaissancedesenergies.org ... byl-181005

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5190
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Ukraine

Message par Raminagrobis » 12 oct. 2018, 12:24

Petite victoire pour l'ukraine : son église orthodoxe devient autocéphale, à égalité avec celle de la Russie. Le patriarche de Constantinople en a décidé ainsi.

C'est assez rigolo.

A l'époque byzantine, les orthodoxes romains d'orient évangélisaient tant bien que mal les rudes peuplades slaves aux cheveux blonds tressés, par-delà les eaux paisibles du Pont-Euxin, qu'on appelle, à notre époque abrutie de télévision, la mer noire.
C'est pour ça que l'Eglise Russe est devenue une "filiale" de l'église de Constantinople, le patriarche russe étant subordonné à celui de la cité romaine aux accents grecs.

Aujourd'hui bien sur, les choses ont changé. Le patriarche Kyril de Moscou préside à des dizaines de millions de fidèles. Il brasse, pour citer Jupiter, "un pognon de dingue" et, tel un Robert Redford slave, murmure à l'oreille de Poutine, lequel semble avoir réinventé le césaropapisme, revêtant les habits d'un Justinien qui volerait en Sukhoï-35, le vacarme des turboréacteurs à double flux Al-31F du combinat ОДК Сатурн ayant remplacé le cliquetis des hipposandales.

A l'inverse, sa Béatitude Bartolomé Ier, patriarche de Constantinople, malgré son accumulation de titres ronflants à faire pâlir d'envie un Idi Amin Dada, ne dirige plus que le fantôme d'une église. Depuis 1453, le patriarcat n'a plus d'empire à ses côtés, et les grecs-orthodoxes ont disparu de Constantinople. Ils étaient encore 30% de la population en 1900, mais il n"'en reste que quelques centaines.

Mais le lien historique est maintenu, ce qui laisse au patriarche de constantinople une primauté sur les autres.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8656
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Ukraine

Message par Remundo » 12 oct. 2018, 13:41

ouah dis donc, quelle culture, cher Ramina ! :-o

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5190
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Ukraine

Message par Raminagrobis » 12 oct. 2018, 13:53

Je m'entraîne çà m'exprimer dans un style desprogiens
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58691
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ukraine

Message par energy_isere » 12 oct. 2018, 20:11

Raminagrobis a écrit :
12 oct. 2018, 12:24
......, et les grecs-orthodoxes ont disparu de Constantinople. Ils étaient encore 30% de la population en 1900, mais il n"'en reste que quelques centaines.

...............
Les évenements de l' histoire étant ce qu' ils sont, et pour rappel :
Entre 1914 et 1923, l’Asie Mineure et la Thrace orientale, correspondant au territoire de l’actuelle Turquie, se sont vidées de la plus grande partie de leur population chrétienne, parmi laquelle les Grecs étaient les plus nombreux (plus d’un million). La plupart d’entre eux sont allés s’installer en Grèce à la suite de troubles, de massacres et de déportations, conséquence des guerres balkaniques (1912-1913), de la Première Guerre mondiale, et en vertu de l’Échange des populations entre Chrétiens et Musulmans organisé par le protocole de janvier 1923 qui précède le traité de Lausanne (juillet 1923) ...........
https://journals.openedition.org/anatoli/426?lang=en

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5190
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Ukraine

Message par Raminagrobis » 17 oct. 2018, 13:40

En réponse, le patriarchat de moscou vient de renier la suzeraineté de celui de Constantinople. Cette décision met fin l'ordre établi depuis plus de 1000 ans sur la chrétienté orientale. Mais tout le monde s'en fiche, y'a du foot à la télé.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8656
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Ukraine

Message par Remundo » 17 oct. 2018, 15:37

ce n'est pas que je regarde beaucoup le foot à la TV, mais je dors toujours très bien malgré cette terrible nouvelle :-P

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13360
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Ukraine

Message par GillesH38 » 17 oct. 2018, 15:39

Raminagrobis a écrit :
17 oct. 2018, 13:40
En réponse, le patriarchat de moscou vient de renier la suzeraineté de celui de Constantinople. Cette décision met fin l'ordre établi depuis plus de 1000 ans sur la chrétienté orientale. Mais tout le monde s'en fiche, y'a du foot à la télé.
mince, c'est la fin définitive de l'empire byzantin... :shock:
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Strela_999
Kérogène
Kérogène
Messages : 7
Inscription : 22 oct. 2018, 13:51

Re: Ukraine

Message par Strela_999 » 22 oct. 2018, 17:10

Depuis le temps qu'ils disent que Moscou est la IIIe Rome, il fallait bien qu'elle ait son schisme aussi et qu'elle devienne comme Constantinople en son temps :-D

Mais dans tous les cas, question conflit ukrainien, celui-ci est bien lancé, et si je ne le vois pas dégénérer au cours des prochaines années, je ne le vois pas se calmer non plus... Ce qui veut dire, pas d'amélioration des relations entre la Russie et l'Occident, et c'est bien dommage, car leur concurrence mène à toujours plus de conflits de basse intensité à travers le monde.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58691
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ukraine

Message par energy_isere » 03 janv. 2019, 08:10

Du pétrole et Gaz en Ukraine ?
Ils lancent des enchères sul l'oil and Gas.

Ukraine has launched its first round of international O&G online auctions

2 Jan 2019

Ukraine has launched its first oil and gas licensing round online. Ten parcels were put up for the first round of international oil and gas auctions in the ProZorro.Sale system.

"In the future, we plan to put up from 5 to 10 lots monthly, and this will include not only oil and gas, but also different deposits with various minerals. In 2019, we plan to hold more than 10 auctions online, "- said the Acting Chairman of the State Geological Service of Ukraine Oleg Kyrylyuk.

First Deputy Minister of Economic Development and Trade of Ukraine Maksym Nefyodov said:

"The launch of transparent oil and gas licensing rounds is a significant step forward in the reform of public sales. ProZorro. Sale System is already successfully selling the assets of banks, state-owned companies, utilities, and is fully ready to sell oil and gas licenses".

Executive Director of the Association Roman Opimakh noted that next year oil and gas auctions would take place in 15 countries.

"Fierce competition in the world requires Ukraine to make every effort to compete for investors and be interested with our proposals of parcels. I am sure that the key to the successful conduct of oil and gas licensing rounds in Ukraine is their promotion on the international level, as well as effective communication with the bidders with the involvement of the highest state officials ".

"We invite all interested buyers not to delay and register on the platforms, study lots and prepare for the first electronic auctions," - said Acting Director of the State Enterprise "PROZORRO.SALE" Oleksiy Sobolev.

The State Geological Service has prepared 30 oil and gas blocks in 10 regions of Ukraine for online actioning at Prozorro.Sale. The total acreage of the parcels is 4,63 Mkm2. Auctions will take several rounds.
........
https://www.worldoil.com/news/2019/1/2/ ... e-auctions

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9849
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Ukraine

Message par mobar » 03 janv. 2019, 08:38

Faut pas confondre exploration et production!
Avant d'exploiter il faut trouver, et quand on croit avoir trouvé, 2 fois sur 3 il n'y a rien d'exploitable
Le terme "potential ressource" montre bien le stade très amont de la prospection
Les ukrainiens devront attendre quelques années pour savoir ce qu'il y a vraiment sous leur pieds ... a condition que des compagnies daignent investir pour trouver un pétrole ou un gaz qui ne permettra pas de couvrir leurs investissements à court ou moyen terme
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58691
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ukraine

Message par energy_isere » 22 janv. 2019, 01:21

Exportations de gaz russe via l'Ukraine: l'UE fait une proposition, rendez-vous en mai

AFP le 21 janv. 2019

L'Union européenne a soumis lundi une proposition pour le futur contrat régissant les exportations de gaz russe vers l'Europe via l'Ukraine et a donné rendez-vous à ses partenaires pour un nouveau "trilogue" en mai.

Le commissaire européen chargé de l'Energie, le Slovaque Maros Sefcovic, a rencontré lundi à Bruxelles le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak et le ministre ukrainien des Affaires étrangères Pavlo Klimkine, ainsi que les patrons de Gazprom et Naftogaz, pour un deuxième round de négociations afin de trouver un compromis avant la fin de l'année et éviter tout nouveau conflit énergétique.

"J'ai mis une proposition sur la table que les deux parties vont ramener à la maison", a annoncé Maros Sefcovic lors d'un point presse suivant la rencontre.

Le commissaire Sefcovic a annoncé qu'une nouvelle réunion au plus haut niveau était prévue au mois de mai, soit après l'élection présidentielle en Ukraine, dont le premier tour se tiendra le 31 mars.

"La Russie joue la montre et attend un changement politique en Ukraine. La prochaine fois qu'ils veulent parler est seulement en mai. Pendant ce temps nous continuerons notre travail conjoint avec l'UE", a réagi Pavlo Klimkine sur Twitter.

De son côté, Alexandre Novak a assuré avoir "le temps d'ici la fin de l'année pour s'accorder sur des approches en matière de transit du gaz à partir du 1er janvier 2020", selon le compte Twitter de son ministère.

Trois "paramètres principaux" sont couverts dans la proposition européenne: la durée, les volumes et les tarifs, a expliqué le commissaire qui a toutefois refusé d'en dévoiler les détails avant que ses partenaires aient eu le temps de les étudier.

"Ce que j'ai entendu du ministre russe Novak, et c'était très important, c'est que la Russie est prête à continuer à utiliser l'itinéraire de transit ukrainien et qu'ils sont prêts à coopérer", a encore rapporté M. Sefcovic.

Le commissaire a par ailleurs a assuré que "tout (allait) bien" en ce qui concerne l'approvisionnement en gaz de l'UE pour cet hiver.

L'actuel contrat sur le transit expire fin 2019, date à laquelle deux gazoducs contournant le territoire ukrainien doivent entrer en service, le germano-russe Nord Stream 2 et le turco-russe Turkish Stream, ce qui priverait Kiev d'une manne financière conséquente et d'une arme de poids face à la Russie.

Les volumes transitant par l'Ukraine ont été déjà considérablement réduits avec l'inauguration en 2011 du gazoduc Nord Stream 1 qui relie la Russie à l'Allemagne via la Baltique.

Les pays de l'UE ont acheté 163 milliards de m3 de gaz naturel à Gazprom en 2017, selon les données publiées par le groupe russe, et environ un tiers des achats transitent par l'Ukraine.

Les premiers pourparlers entre ministres s'étaient tenus en juillet.

M. Sefcovic a reconnu lundi que les interprétations divergentes de chacune des parties dans la décision rendue par la cour d'arbitrage de Stockholm en février 2018 dans un litige sur le transit de gaz qui oppose Gazprom à Naftogaz interféraient dans les discussions.

"C'est évidemment un des problèmes qui ajoutent des éléments juridiques supplémentaires dans le discussions sur le futur contrat", a-t-il commenté.
https://www.connaissancedesenergies.org ... mai-190121

Répondre