[Acteurs] La compagnie TOTAL

Toute l'acualité, discutée à la lumière de la déplétion des réserves d'hydrocarbures.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie TOTAL

Message par energy_isere » 20 août 2018, 18:14

Total notifie à l'Iran son retrait du projet South Pars

publié le 20/08/2018 Reuters

Total a confirmé lundi avoir notifié aux autorités iraniennes son retrait du contrat du projet South Pars, en Iran, à la suite des menaces de Washington visant les entreprises qui continueraient de commercer avec Téhéran.

"Le processus contractuel suit son cours et Total a notifié aux autorités iraniennes son retrait du contrat au bout du délai de 60 jours prévu pour obtenir un éventuel 'waiver' des autorités américaines qui n’a pas pu être obtenu malgré le soutien des autorités françaises et européennes", explique Total dans une déclaration transmise à Reuters.
.......................
https://www.boursier.com/actualites/reu ... 23321.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie TOTAL

Message par energy_isere » 27 août 2018, 18:47

Total n'entend pas suivre BP et investir dans le schiste aux USA

Reuters 27/08/2018

Total n'est pas intéressé par des investissements dans le pétrole de schiste aux Etats-Unis, a déclaré lundi le PDG du groupe français, Patrick Pouyanné, réagissant à une question sur l'attractivité du secteur.

Le britannique BP a annoncé en juillet le rachat des actifs dans le pétrole et le gaz de schiste aux Etats-Unis du groupe minier BHP Billiton pour 10,5 milliards de dollars (8,9 milliards d'euros).

A la question de savoir si l'acquisition de BP avait rendu le secteur plus attractif, Patrick Pouyanné a déclaré en marge d'une conférence sur le pétrole: "C'est d'abord assez cher, ensuite on n'a pas les ressources humaines. BP avait les ressources humaines, BP était déjà en place, donc je peux comprendre leur démarche mais ce n'est pas mon cas".

L'acquisition par BP de quelque 500.000 hectares de production constitue un tournant pour le groupe qui continue de payer les plus de 65 milliards de dollars d'amendes et de dédommagements liés à l'explosion de sa plate-forme Deepwater Horizon dans le Golfe du Mexique en 2010.

Royal Dutch Shell et la société norvégienne Equinor ont également investi dans le schiste américain, mais l'italien Eni et Total se montrent prudents.

Scott Sheffield, président de Pioneer Natural Resources et fin connaisseur du secteur, s'est cependant montré optimiste sur ce point.

"En fin de compte, je pense que de plus en plus de majors y viendront (parce que) c'est la région dans le monde qui connaîtra la croissance la plus rapide dans les 10 prochaines années. Et donc si vous n'êtes pas dans le Permien (...), bonne chance pour trouver plus de croissance ailleurs", a-t-il déclaré à la conférence Offshore Northern Seas (ONS) organisée à Stavanger, en Norvège.

Le Bassin permien couvre l'ouest du Texas et l'est du Nouveau-Mexique.

S'agissant des cours du pétrole, Patrick Pouyanné a fait savoir que son groupe adopterait une approche "prudente" après 2019, quand les goulets d'étranglement dans les infrastructures pétrolières américaines pourront être résolus.

Il y a plus d'une douzaine de projets énergétiques sur la table, dont certains sont toujours à la recherche de financements. Ils ouvriraient la voie à une augmentation des exportations de pétrole et de gaz des Etats-Unis et atténueront les goulots d'étranglement dans les gisements de l'ouest du Texas.
https://www.boursorama.com/bourse/actua ... 4a1c70fd5a

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie TOTAL

Message par energy_isere » 25 sept. 2018, 23:07

Total va racheter 1,5 milliard de dollars d'actions sur l'ensemble de 2018

25 sept 2018
Total a annoncé mardi son intention de racheter pour 1,5 milliard de dollars (1,27 milliard d'euros) d'actions sur l'ensemble de 2018 dans le cadre de son programme de 5 milliards de dollars sur la période 2018-2020 et il a confirmé ses principaux objectifs pour les années à venir.
......
https://www.boursorama.com/bourse/actua ... b92105711c

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie TOTAL

Message par energy_isere » 06 oct. 2018, 15:10

« Le pétrole n’est plus une source de croissance forte sur le long terme », dixit Patrick Pouyanné


Agence Ecofin 3 oct 2018

Dans une interview accordée au magazine économique français Capital, Patrick Pouyanné (photo), le patron du major pétrolier Total a déclaré que le pétrole restera encore longtemps l’énergie la plus dense et la plus facile à transporter. Cependant, elle n’est plus, pour l’entreprise qu’il dirige, « une source de croissance forte sur le long terme. ».

Une déclaration qui survient dans un contexte marqué par la stabilisation, voire le léger recul de la consommation du combustible alors que le gaz naturel devrait s’imposer, d’ici 2026 comme la première source d’énergie du monde. D’ailleurs, Total s’active depuis quelques années pour jouer un rôle de premier plan dans la transition.

La firme française a acquis la branche en charge du gaz naturel liquéfié d’Engie, ce qui en fait le numéro 2 mondial du secteur. Elle s’investit également dans l’électricité et les énergies renouvelables. En témoignent le rachat de Direct Energie, son projet de renouvellement des concessions des barrages hydroélectriques en France, ses projets dans le solaire, l’éolien etc.

Une stratégie qui marche d’autant plus que son résultat net, au deuxième trimestre, était en hausse de 44% sur un an, rapporte Capital. Avec 6,8 milliards de dollars de cash-flow sur la période, la firme française est l’une des plus rentables du secteur. Ceci, pendant que ses concurrents croulent encore sous le poids de l’instabilité du marché pétrolier.

D’après une étude de la société norvégienne de classification maritime DNV GL, la demande mondiale de pétrole atteindra son apogée en 2023 et celle du gaz naturel continuera d’augmenter jusqu’en 2034 au moins.

Les dépenses mondiales dans l’amont du gaz qui étaient de 960 milliards de dollars en 2015, grimperont à 1,13 trillion de dollars en 2025.
https://www.agenceecofin.com/trade/0310 ... k-pouyanne

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie TOTAL

Message par energy_isere » 10 oct. 2018, 02:26

Total renonce à ses achats de pétrole à l'Iran en prévision des sanctions américaines

DOWJONES LE 09/10/2018

Total a interrompu ses achats de pétrole à l'Iran, a indiqué mardi son PDG, Patrick Pouyanné, alors que le groupe pétrolier français se prépare au rétablissement des sanctions américaines contre Téhéran.

PUBLICITÉ

inRead invented by Teads
Lors d'une conférence à Londres, Patrick Pouyanné a affirmé que les achats de pétrole iranien avaient cessé en juillet. L'an dernier, le groupe a acheté à l'Iran 158.00 barils de brut par jour, soit l'équivalent de 10% des exportations actuelles du pays.

L'administration Trump a fixé au 4 novembre la date-butoir pour mettre un terme aux achats de pétrole iranien dans le cadre du rétablissement des sanctions de Washington contre le République islamique.
https://m.investir.lesechos.fr/actualit ... 97330.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie TOTAL

Message par energy_isere » 10 oct. 2018, 02:26

Total renonce à ses achats de pétrole à l'Iran en prévision des sanctions américaines

DOWJONES LE 09/10/2018

Total a interrompu ses achats de pétrole à l'Iran, a indiqué mardi son PDG, Patrick Pouyanné, alors que le groupe pétrolier français se prépare au rétablissement des sanctions américaines contre Téhéran.

Lors d'une conférence à Londres, Patrick Pouyanné a affirmé que les achats de pétrole iranien avaient cessé en juillet. L'an dernier, le groupe a acheté à l'Iran 158.00 barils de brut par jour, soit l'équivalent de 10% des exportations actuelles du pays.

L'administration Trump a fixé au 4 novembre la date-butoir pour mettre un terme aux achats de pétrole iranien dans le cadre du rétablissement des sanctions de Washington contre le République islamique.
https://m.investir.lesechos.fr/actualit ... 97330.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie TOTAL

Message par energy_isere » 23 oct. 2018, 01:57

TOTAL : Total renforce son partenariat avec le chinois CNOOC dans le GNL

DOWJONES | LE 22/10 /2018
PARIS (Agefi-Dow Jones)

Total et China National Offshore Oil Corporation (CNOOC), la troisième compagnie pétrolière chinoise, ont annoncé lundi la signature d'un avenant à leur contrat de vente et d'achat de gaz naturel liquéfié (GNL), en vue de renforcer leur coopération dans ce domaine.

Les deux partenaires vont augmenter les volumes contractuels à 1,5 million de tonnes par an (Mtpa), contre 1 Mtpa auparavant. L'approvisionnement sera assuré à partir du portefeuille mondial de Total en GNL. Ils ont par ailleurs décidé d'étendre la durée du contrat à 20 ans.

Signé en 2008, le contrat initial prévoyait la fourniture d'un volume d'un million de tonnes de GNL par an sur 15 ans.

"Nous nous réjouissons de renforcer notre partenariat avec CNOOC en vue d'élargir notre présence sur le marché chinois du GNL, lequel a enregistré une croissance de 50% dans la première moitié de 2018 et continuera de tirer la demande en GNL à la hausse pour les dix ans à venir", a déclaré Philippe Sauquet, directeur général Gas, Renewables & Power de Total, cité dans un communiqué.
https://m.investir.lesechos.fr/actualit ... 99941.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie TOTAL

Message par energy_isere » 26 oct. 2018, 23:04

Total: Le prix du baril dope le 3e trimestre, objectif de production relevé

Publié le 26/10/2018 PARIS Reuters

Total a relevé vendredi sa prévision de production pour 2018 après avoir vu ses résultats bondir et dépasser les attentes au troisième trimestre, portés par la hausse des prix du pétrole.

La deuxième compagnie pétrolière européenne par la capitalisation boursière a précisé dans un communiqué qu'elle visait désormais une croissance de sa production proche de 8%, contre une hausse supérieure à 7% prévue précédemment.

Le groupe a aussi ajusté sa prévision d'investissements nets, qui devraient s'établir autour de 16 milliards de dollars cette année - contre 16 à 17 milliards prévus précédemment - et a confirmé sa politique de retour aux actionnaires en réaffirmant son intention de racheter pour 1,5 milliard de dollars d'actions sur 2018 (un milliard à fin septembre).

Bien que le prix du pétrole continue d'évoluer autour de 80 dollars du fait de tensions sur l'offre et du contexte géopolitique, Total fait savoir qu'il "maintient résolument ses programmes d'efficacité opérationnelle et de baisse du point mort afin de rester rentable quel que soit l'environnement".

Le groupe continue ainsi de viser des réductions de coûts de 4,2 milliards de dollars pour la période 2014-2018 et de 5 milliards en 2020.

Bénéficiant d'une hausse des prix du Brent, Total a vu son résultat net ajusté bondir de 48% au troisième trimestre, à 3.958 millions de dollars, alors que les analystes attendaient en moyenne 3.751 millions selon un consensus réalisé par Inquiry Financial pour Reuters.

La production d'hydrocarbures du groupe s'est établie à 2,804 millions de barils équivalent pétrole par jour (le consensus tablait sur 2,756 millions), enregistrant une hausse de 8,6% et un nouveau record trimestriel grâce au démarrage et à la montée en puissance des nouveaux projets comme Yamal LNG en Russie, Fort Hills au Canada, Kaombo Norte en Angola et Kashagan au Kazakhstan.

Total propose comme prévu un acompte trimestriel sur dividende de 0,64 euro, en hausse de 3,2%.

Le groupe continue de prévoir une hausse de sa production de 6% à 7% par an entre 2017 et 2020 et un montant de 15 à 17 milliards de dollars d'investissements nets annuels sur 2019-2020.
https://www.usinenouvelle.com/article/t ... ve.N761139

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie TOTAL

Message par energy_isere » 27 oct. 2018, 01:13

Bioraffinerie de La Mède: démarrage repoussé au 1er trimestre (Total)

AFP le 26 oct. 2018

Le démarrage de la bioraffinerie controversée de La Mède (Bouches-du-Rhône) est repoussé au premier trimestre de l'année prochaine, a annoncé vendredi le directeur financier de Total, Patrick de La Chevardière.

"Le projet fait des progrès et démarrera au premier trimestre de 2019", a-t-il dit lors d'une conférence téléphonique destinée aux analystes financiers, à la suite de la publication des résultats trimestriels du groupe.

La bioraffinerie devait normalement démarrer cet été.

"Les raisons (du retard) sont techniques: il s'agit d'un projet de transformation d'installations existantes", a dit une porte-parole de Total.

"Nous exploiterons alors l'une des plus grandes bioraffineries d'Europe avec une capacité de 500.000 tonnes", a souligné M. de La Chevardière.

"L'unité a été conçue pour traiter la matière première la plus difficile. Toute la matière première sera durable et certifiée", a-t-il ajouté.

Le projet est né de la décision en 2015 de reconvertir une raffinerie de brut classique dans un contexte de surcapacités sur le marché européen.

Il s'est toutefois attiré des critiques d'associations écologistes en raison de la consommation prévue d'huile de palme, accusée de favoriser la déforestation notamment en Malaisie et en Indonésie.

Selon Total, la bioraffinerie pourra traiter 650.000 tonnes par an dont 60 à 70% d'huiles végétales de tout type (palme mais aussi colza, tournesol, soja etc.). Total s'approvisionnera en huile de palme à hauteur de 300.000 tonnes par an au maximum.
https://www.connaissancedesenergies.org ... tal-181026

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie TOTAL

Message par energy_isere » 05 nov. 2018, 19:10

Total renforce sa position dans le GNL

Par Le Figaro.fr avec AFP le 05/11/2018

Le géant français Total renforce sa position dans le gaz naturel liquéfié (GNL) aux États-Unis avec l'annonce lundi d'un accord avec Sempra Energy pour développer des projets d'exportation de GNL nord-américain. "Dans le cadre de ce protocole d'accord, Sempra Energy et Total poursuivront prioritairement le développement des projets Cameron LNG en Louisiane et Energía Costa Azul (ECA) en Basse-Californie, au Mexique", ont indiqué les deux groupes dans un communiqué commun. Total pourra notamment récupérer jusqu'à 9 millions de tonnes de GNL par an des projets Cameron LNG Phase 2 et ECA.

Total a pris position (16,6%) dans le projet géant Cameron LNG avec le rachat des activités de gaz naturel liquéfié d'Engie, bouclé cet été, qui lui a aussi permis de se hisser au rang de n°2 mondial du GNL. L'ensemble de la première phase du projet devrait entrer en production l'an prochain, avec une capacité de liquéfaction de 14 millions de tonnes par an.

L'accord conclu avec Sempra Energy, groupe américain basé à San Diego, prévoit également qu'il puisse devenir actionnaire du projet ECA LNG."La coopération avec Sempra Energy est en ligne avec notre objectif de construire un portefeuille diversifié d'approvisionnement en GNL, qui offre à nos clients flexibilité, fiabilité et gaz nord-américain à bas coût", a expliqué Patrick Pouyanné, PDG de Total, cité dans le communiqué.
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2018/1 ... le-gnl.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie TOTAL

Message par energy_isere » 22 nov. 2018, 21:04

Total achète un réseau de stations-service au Brésil

Publié le 22/11/2018 PARIS (Reuters)

Total a annoncé jeudi l'acquisition des activités de distribution de carburants de Grupo Zema, ce qui lui permet de s'implanter dans cette activité au Brésil.

Le groupe français précise dans un communiqué qu'il acquiert la société de distribution de carburants Zema Petróleo, le distributeur et revendeur Zema Diesel, ainsi que la filiale du groupe brésilien dédiée à l'importation, Zema Importacao.

Avec cette acquisition dont le montant n'a pas été dévoilé, Total se déploie sur le plus important marché de distribution de carburants en Amérique du Sud et le deuxième marché de biocarburants bas carbone au monde.

"Cette acquisition s'inscrit pleinement dans notre stratégie de développement sur les grands marchés en croissance et dans le domaine des biocarburants, en ligne avec notre feuille de route Climat", déclare le directeur général Marketing & Services, Momar Nguer, cité dans un communiqué.

Zema Petróleo gère actuellement sous sa marque un réseau de 280 stations-service ainsi que plusieurs installations de stockage de produits pétroliers et d'éthanol principalement situées dans les Etats de Minas Gerais, de Goiás et de Mato Grosso.

Total projette d'étendre ses activités dans cette zone, avec pour objectif de doubler d'ici cinq ans le nombre de stations-service à sa marque, tout particulièrement dans les régions du sud-est et du centre-ouest au Brésil.

Le passage à la marque Total des 280 stations-service débutera en 2019 et de nouvelles stations seront également ouvertes sur certains sites, ajoute Total.
https://www.usinenouvelle.com/article/t ... il.N773029

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie TOTAL

Message par energy_isere » 23 nov. 2018, 21:21

Total prédit une baisse "importante" de production de pétrole par l'Opep

le 23/11/2018 Usine Nouvelle

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) va sans doute décider une baisse importante de sa production en réaction au recul des cours du brut ces dernières semaines, selon Patrick Pouyanné, le PDG de Total. Le 23 novembre, le baril de Brent a chuté sous la barre des 60 dollars.

Craignant une surabondance de l'offre, l'Arabie Saoudite, premier exportateur mondial de pétrole, avait annoncé le 10 novembre une baisse de production de 0,5 million de barils par jour en décembre. En réaction au recul des cours du brut ces dernières semaines, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) va sans doute décider une baisse importante de sa production à son tour, a déclaré le 23 novembre Patrick Pouyanné, le PDG de Total lors du salon Actionaria: "Ils vont sans doute annoncer des coupes importantes et je pense que les Russes vont les rejoindre".

Le gouverneur des Emirats auprès de l'Opep, Ahmed al Kaabi, a déclaré mardi 20 novembre qu'un accord de principe était intervenu au sein du cartel pour décider une réduction de la production lors de la prochaine réunion ministérielle prévue le 6 décembre à Vienne. Il a ajouté qu'il restait à s'entendre sur l'ampleur de cette baisse.

Le Brent a perdu plus de 25% depuis son pic de quatre ans à 86,74 dollars atteint le 3 octobre, en raison des craintes de ralentissement de la demande en 2019 dans un marché abondamment approvisionné par l'Arabie saoudite, la Russie et les Etats-Unis. Il a même flanché sous la barre des 60 dollars le 23 novembre après-midi, un recul de 30 % rapport au début du mois d'octobre.

Samedi 10 novembre, le groupe Total avait fait savoir pour sa part qu'il prévoyait de forer dans treize nouveaux puits du bloc 17 de l'offshore angolais, afin de maintenir sa production de pétrole à 400 000 barils par jour dans ce pays jusqu'en 2023. Ces puits permettront de relier des champs annexes à des plates-formes existantes, explique le groupe pétrolier français. La production est attendue en 2020 pour le projet baptisé Clov 2 et en 2021 pour Dalia 3, précise-t-il dans un communiqué.
https://www.usinenouvelle.com/article/t ... ep.N773499

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie TOTAL

Message par energy_isere » 23 nov. 2018, 22:11

Batteries: Total veut des garanties avant d'investir massivement

Publié le 23/11/2018 PARIS (Reuters)

Total n'investira massivement dans les batteries que s'il bénéfice d'un "cadre concurrentiel équitable" par rapport aux fabricants chinois, a déclaré vendredi son PDG, Patrick Pouyanné.


Le groupe pétrolier a racheté en 2016 le fabricant français Saft, qui a formé en début d'année une alliance avec les allemands Siemens et Manz et le belge Solvay afin de concevoir des batteries de nouvelle génération, une initiative soutenue par la Commission européenne.

"Je ne vais pas lancer le groupe et Saft dans des opérations de plusieurs milliards d'euros si à la fin on n'a pas le cadre concurrentiel équitable entre nous et les autres", a toutefois prévenu vendredi Patrick Pouyanné.

"C'est un vrai sujet de concurrence (car) quelque part les constructeurs chinois (...) bénéficient d'aides d'Etat", a souligné le dirigeant à l'occasion du salon Actionaria, dédié aux investisseurs individuels.

"Aujourd'hui, si vous voulez fournir un véhicule électrique en Chine avec une batterie, il faut qu'elle soit construite en Chine par un constructeur chinois (...). C'est quand même un problème et, pour l'instant, le dialogue qu'on a avec le gouvernement européen c'est de savoir si on peut nous protéger comme ça en Europe. C'est plus compliqué, visiblement."

"Il n'est pas question que l'on fasse dans les batteries ce qu'il s'est passé dans les panneaux solaires, c'est-à-dire que les Européens - au nom de l'Europe - investissent lourdement dans des usines et qu'après on doive tout fermer parce qu'on ne serait pas concurrentiel par rapport aux Chinois", a également dit Patrick Pouyanné.

Saft ambitionne de produire à partir de 2020 de nouvelles générations de batteries électriques à même de répondre aux besoins des constructeurs automobiles.

La société a indiqué à Reuters mi-septembre qu'elle pourrait préciser son futur dispositif industriel au cours du premier trimestre 2019 et qu'elle n'excluait pas de produire en France ses nouveaux modèles.

La Commission européenne a lancé fin 2017 une initiative pour un "Airbus" des batteries mais les projets évoluent toujours en ordre dispersé avec, outre l'alliance autour de Saft, le projet suédois de Northvolt.

La France souhaite pour sa part qu'un accord soit conclu entre les fabricants de batteries et les constructeurs automobiles pour créer une filière industrielle à l'échelle de l'Europe, a déclaré mercredi à Reuters le ministre de la Transition écologique, François de Rugy.

Les constructeurs automobiles disent soutenir la constitution d'une telle filière européenne, mais à condition qu'elle soit compétitive. Tous se sont tournés pour l'heure vers les fabricants asiatiques, en situation de quasi-monopole sur le lithium-ion liquide, pour leurs futurs modèles.
https://www.usinenouvelle.com/article/b ... nt.N773619

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie TOTAL

Message par energy_isere » 13 déc. 2018, 20:50

Total va verser une prime exceptionnelle de 1 500 € à ses salariés en France

Le groupe Total va verser une prime exceptionnelle de 1 500 € à tous ses salariés en France et proposer une augmentation de 3,1 % aux organisations syndicales, a annoncé son PDG Patrick Pouyanné mercredi, après une série d'annonces similaires de grands groupes des télécoms et du luxe.
............

Sur les 31 500 salariés du groupe (en incluant les franchisés), environ 20 000 personnes pourraient bénéficier de cette prime, soit un coût total pour l'entreprise d'environ 30 millions d'euros. Cette annonce intervient "compte tenu des bons résultats de Total en 2018", et alors qu'Emmanuel Macron a annoncé, lundi, plusieurs mesures sociales pour tenter d'apaiser la colère des "gilets jaunes".
https://www.midilibre.fr/2018/12/12/tot ... 012742.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie TOTAL

Message par energy_isere » 29 déc. 2018, 13:43


Gloires et déboires de Total en 2018

AURÉLIE BARBAUX Usine Nouvelle le 28/12/2018

Hormis quelques couacs, liés à l'huile de palme notamment, Total a aligné les succès en 2018. Retour sur une année tumultueuse pour le pétrolier français.


UN PROJET DE 5 MILLIARDS AVEC SAUDI ARAMCO

Lors de la visite officielle à Paris le 10 avril du Prince héritier Mohammed ben Salmane, Saudi Aramco et Total ont signé un protocole d'accord pour construire un complexe pétrochimique géant à Jubail, en Arabie Saoudite. Un projet de 5 milliards de dollars dont les études d'ingénierie ont été lancées en octobre.

DIRECT ENERGIE CROQUÉ

Top : En Avril, Total acquière 74% du capital de Direct Energie, le numéro 3 en France de la fourniture d’électricité et de gaz, pour 1,4 milliard d’euros. Il accélère ainsi dans sa stratégie de conquête du marché français de l’électricité et du gaz. Il grimpe à 95% fin septembre.

L'HUILE DE PALME FAIT SCANDALE À LA BIORAFFINERIE DE LA MÈDE

Flop : En reconvertissant la raffinerie de La Mède (Bouche-du-Rhône) en bioraffinerie, Total sauve 240 emplois. Mais contraint d’importer au moins 300 000 tonnes d’huile de palme pour assurer la rentabilité du site, il s’attire les foudres des écologistes et des agriculteurs.

Initialement annoncée pour l’été 2018, la mise en service de la bioraffinerie de Total à La Mède (Bouches-du-Rhône) a été reportée au 1er trimestre 2019, selon la direction financière du groupe. Ce décalage aurait un impact limité localement, assure Total. Et un amendement de la loi de finance 2019 va venir encore compliquer l'équation.

NUMÉRO 2 DU GNL

Top : Total a annoncé le 13 juillet avoir finalisé l’acquisition des actifs amont d’Engie dans l’amont dans le gaz naturel liquéfié. Une consolidation qui propulse le groupe pétrolier français à la seconde place sur un marché du GNL en pleine transformation.

L'EXPLORATION EN GUYANE SUSPENDUE

Flop : Fin octobre, un arrêté préfectoral autorise le groupe Total à débuter ses explorations dans les eaux territoriales de la Guyane. Malgré une grande majorité d'avis défavorables recueillis lors d'une enquête publique. Mais fin décembre les forages qui devait être lancé le 7 janvier 2019, sont suspendus à cause d’un référé au Tribunal administratif de Cergy obtenus par sept associations.

SE CONSOLER DE L’IRAN AVEC LES ETATS-UNIS

Top : Au moment où le géant français des hydrocarbures se retire de l’Iran, sous embargo et sous la menace de sanctions américaines, Total se trouve une compensation en renforçant sa position aux Etats-Unis. Le 5 novembre, le groupe français a annoncé la signature d’un accord avec l'américain Sempra Energy pour développer des projets d'exportation de gaz naturel liquéfié (GNL).

UNE USINE DE BIOPLASTIQUE EN THAÏLANDE

Top : Le 4 décembre, La joint-venture Total Corbion PLA démarre une usine de bioplastiques d’une capacité de 75 000 tonnes par an en Thaïlande. Elle entend bousculer un marché quasi-monopolistique.

PAS D’EXPLORATION À L’EMBOUCHURE DE L’AMAZONIE

Flop : Le 7 décembre, l'agence environnementale brésilienne a rendu un cinquième avis négatif et définitif sur d'éventuels forages près de l'embouchure du fleuve Amazone. Le pétrolier français avait acquis cinq blocs de prospection avec BP et Petrobras dans une zone susceptible d'abriter des réserves gigantesques de pétrole. Depuis 2016, l'impact redouté du projet sur la biodiversité retardait les plans des entreprises.

INNOVATION TOUTE À SACLAY

Top : Le 18 décembre, Patrick Pouyanné inaugure de l’institut photovoltaïque d’Ile-de-France, conjoint avec EDF, mais le solaire n’est plus sa préoccupation majeure. C’est le projet de centre d’innovation à Polytechnique et son soutien à sa chaire "défis technologiques pour une énergie responsable.
https://www.usinenouvelle.com/article/g ... 18.N786174

Répondre