Le cout de l' electricité.

Ce forum ne traite pas du «grand jeu» mais des réactions plus locales au pic pétrolier, à l'échelle du pays, des régions, ou des villes.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7645
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Le cout de l' electricité.

Message par phyvette » 13 févr. 2019, 22:13

Houlà ! Ça devient compliqué : le pétrole, et l’électricité sont bien trop bon marché pour changement de trajectoire, ok.
Mais les G-J qui gueulent contre le prix des carburants ont raison de vouloir renverser le gouvernement dans la rue.

Le gouvernement bloque les tarifs réglementés de l'électricité pour faire plaisir aux bourrins jaunes.
Mais c'est donc que le pouvoir a peur, alors que doit faire le gouvernement ?

Pas facile de satisfaire des bourrins. Le mieux c'est encore de ne pas leur donner le RIC, sont vraiment trop kons pour qu'on leur demande un avis.
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9144
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Le cout de l' electricité.

Message par mobar » 14 févr. 2019, 07:33

Les GJ contestaient au début le montant des taxes et la fiscalité confiscatoire qui est appliquée sur le diesel, pas le prix du brut, faut suivre! :-"

Pour l'élec, j'ai pas encore vu une banderole demandant une baisse du prix de l'élec!
Si les macaronistes, reportent la hausse de l'électricité, c'est parce qu'ils commencent à prendre l'eau
ça risque fort de ne pas suffire pour éviter le naufrage :-P

Comme d'hab, il sont à coté de la plaque!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57733
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le cout de l' electricité.

Message par energy_isere » 17 févr. 2019, 09:10

TARIFS DE L’ÉLECTRICITÉ : LA CRE MET LA PRESSION SUR LE GOUVERNEMENT

jeu 14 fév 2019

Les tarifs de l’électricité constituent l’une des épines qui gène la bonne marche de l’exécutif. En réponse à la crise des gilets jaunes, le Premier ministre avait finalement annoncé en décembre un gel des tarifs du gaz et de l’électricité pour la période hivernale. Une décision non sans risque et qui n’a pas manqué de faire réagir la Commission de régulation de l’énergie. Le 12 février 2019, le gendarme du secteur de l’énergie a confirmé sa proposition d’augmenter de 5,9 % les prix de l’électricité. Un rattrapage qui devrait avoir lieu au printemps voire à l’été prochain, en tout cas « aussi tôt que possible »…

La CRE veut sa hausse de 5,9 %

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) ne lâche pas le gouvernement sur la question sensible des tarifs de l’électricité. Le 29 janvier 2019, la CRE recommandait une augmentation des tarifs de 5,9 % à compter du 1er juin. Une recommandation qui a été renouvelée le 12 février et qui force le gouvernement à se prononcer sur cet avis dans un délai de trois mois. Il ne s’agit en rien d’une surprise dans la mesure où la décision d’augmenter les tarifs est liée à la hausse des prix sur le marché de gros. Pas de tremblement de terre, mais une position difficile pour un gouvernement qui semble souhaiter retarder l’échéance le plus longtemps possible.

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a réagi à l’annonce de la CRE via un communiqué. À l’hôtel de Roquelaure, on déclare que « le gouvernement prend acte de la décision de la CRE », mais que « comme la loi l’y autorise, n’appliquera pas ces hausses tarifaires tant que la période de chauffe hivernale ne sera pas terminée, afin de protéger les foyers français, notamment les plus modestes ». Le message est limpide : la hausse de 5,9 % attendra le plus longtemps possible.

Un jeu de calendrier qui peut cacher une seconde hausse

Le gouvernement rappelle aussi au passage que « la France reste l’un des pays où la hausse est la plus contenue et où l’électricité demeure la moins chère ». Pourtant, cette stratégie a des limites que l’exécutif s’impose à lui-même. En effet, s’il est tenu par la loi de respecter in fine les recommandations de la CRE, il peut jouer sur le niveau de plusieurs taxes afin d’effacer la hausse des tarifs et de ne pas faire payer plus cher le consommateur. Seulement, cette option n’est que difficilement envisageable par un gouvernement aux marges budgétaires déjà extrêmement réduites.

La hausse de 5,9 % devrait donc bien lieu. Reste à savoir si elle interviendra au printemps ou au début de l’été. Le calendrier le plus lointain pourrait être privilégié, car les mesures impopulaires sont toujours moins visibles l’été. Une hausse qui arrivera plus ou moins rapidement et qui pourrait même être suivie d’une seconde très rapprochée. En effet, dans sa délibération, la CRE assure que « l’écart entre les coûts supportés par les fournisseurs et les tarifs réglementés en vigueur entre le 1er janvier 2019 et la date d’application des tarifs proposés, afin d’intégrer une composante additionnelle visant à rattraper le retard en masse occasionné par ce décalage temporel » pourra être calculé. Autrement dit, le temps gagné par le gouvernement a un coût pour les fournisseurs, lequel sera peut-être supporté par le consommateur.
https://lenergeek.com/2019/02/14/tarifs ... icite-cre/

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9144
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Le cout de l' electricité.

Message par mobar » 18 févr. 2019, 08:26

La CRE va elle réussir à déclencher l'insurrection dont rêvent les "extrémistes" ?
Essaieraient ils de déclencher une révolution en augmentant le prix de la brioche?

On vit une époque formidable :lol:
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57733
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le cout de l' electricité.

Message par energy_isere » 22 mars 2019, 14:39

Les tarifs réglementés de l'électricité vont sans doute augmenter en juin, confirme François de Rugy.


AFP parue le 22 mars 2019

Les tarifs réglementés de l'électricité, qui avaient été gelés par le gouvernement pendant l'hiver, vont "sans doute" augmenter en juin, a confirmé vendredi le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy.

"Nous sommes déjà sortis de l'hiver et nous le ferons sans doute à la moitié de l'année, c'est quelque chose que nous avions dit", a-t-il précisé sur CNews. "Nous avons déjà dit que c'était autour de 5 ou 6%, qui étaient prévus par la Commission de régulation de l'énergie", a-t-il ajouté.

La CRE a en effet proposé une hausse de 5,9% du tarif réglementé d'électricité appliqué par EDF à environ 25 millions de foyers. Fin janvier, le ministère de la Transition écologique avait toutefois indiqué qu'il utiliserait le délai légal de trois mois dont il dispose, soit jusqu'au 1er juin, pour se prononcer sur la proposition du gendarme du secteur.

Ce faisant, il retardait l'application de la hausse tarifaire pendant l'hiver, une mesure prise pendant la crise des "gilets jaunes". La CRE a toutefois fait savoir que le gel du tarif réglementé devrait être rattrapé plus tard. "Je tiens à dire que c'est le tarif régulé, par ailleurs il y a d'autres offres et les Français peuvent choisir maintenant pour la fourniture du gaz et de l'électricité", a aussi rappelé François de Rugy.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ugy-190322

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57733
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le cout de l' electricité.

Message par energy_isere » 25 mars 2019, 19:16

Électricité: Ségolène Royal s'insurge contre la hausse des prix annoncée

Boursorama avec AFP Services 25/03/2019

L'ancienne ministre appelle l'État à jouer son "rôle de maîtrise de la hausse du prix de l'énergie".

"C'est incompréhensible de faire une annonce comme celle-ci alors que le grand débat est en cours", a dénoncé sur Europe 1 l'ancienne ministre de l'écologie. "Il ne faut pas recommencer les mêmes erreurs qu'en 2018, a-t-elle encore dit. Le mouvement des 'gilets jaunes' est né d'une exaspération et d'une révolte contre la taxe carbone."

HAUSSE DE L'ÉNERGIE, BLOCAGE DES MINIMAS SOCIAUX

"Ce qui est exaspérant pour les millions de citoyens qui payent leur électricité, c'est qu'il y a d'un côté une hausse du prix de l'énergie qu'ils ne comprennent pas, et de l'autre un blocage des minimas sociaux", a dit l'ancienne candidate à l'élection présidentielle.

"La hausse des prix de l'énergie doit aussi faire l'objet d'un processus démocratique, selon Ségolène Royal. EDF et Engie sont des grandes entreprises où l'État est actionnaire. L'État doit jouer son rôle de clarification et surtout son rôle de maîtrise de la hausse du prix de l'énergie."

HAUSSE PRÉVUE À "LA MOITIÉ DE L'ANNÉE"

Les tarifs réglementés de l'électricité, qui avaient été gelés par le gouvernement pendant l'hiver, vont "sans doute" augmenter en juin, avait confirmé vendredi le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy. "Nous sommes déjà sortis de l'hiver et nous le ferons sans doute à la moitié de l'année, c'est quelque chose que nous avions dit", a-t-il précisé sur CNews.

"Nous avons déjà dit que c'était autour de 5 ou 6%, qui étaient prévus par la Commission de régulation de l'énergie", a-t-il ajouté.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 273b21bf77

Jeuf
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1000
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : St Quentin en 78

Re: Le cout de l' electricité.

Message par Jeuf » 27 mars 2019, 12:52

energy_isere a écrit :
25 mars 2019, 19:16
Électricité: Ségolène Royal s'insurge contre la hausse des prix annoncée



L'ancienne ministre appelle l'État à jouer son "rôle de maîtrise de la hausse du prix de l'énergie".
Ce qu'elle m'énerve. Elle avait bloqué une hausse de l'électricité en 2014. 3 ans plus tard, sa décision a été annulée en conseil d'Etat, il a fallu payer en rattrapage plein de factures, ça a été un bazar monstre à gérer.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8367
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Le cout de l' electricité.

Message par Remundo » 27 mars 2019, 13:58

il vaudrait mieux augmenter les prix chaque année, car après 2 ou 3 ans de gel, tout le monde pousse des cris d'orfraies avec +6%

il faudrait aussi penser à rendre aux Français l'argent qui leur appartient, plutôt que de le dilapider de sombres desseins mondialistes divers et variés.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9144
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Le cout de l' electricité.

Message par mobar » 28 mars 2019, 08:01

Pourquoi faudrait il augmenter les prix de l'électricité?
Les centrales nuke qui produisent 75% de l'élec "la moins chère du monde" sont amorties depuis longtemps, les seuls investissements à réaliser concernent leur sureté et leur maintenance. Les provisions concernant leur démantèlement et le retour à l'herbe ont été faites et sécurisées, nous a t'on dit!
Logiquement elles doivent produire une électricité de moins en moins chère, et comme celle-ci ne coutait déjà pas cher, son prix devrait rester le même en euros courants!

A moins que l'on nous ai enfumés toutes ces années? :-"
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57733
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le cout de l' electricité.

Message par energy_isere » 28 mars 2019, 08:17

Vous n'en savez rien de la façon dont est amorti un équipement comme une centrale nucléaire.
Rien à voir avec l'amortissement d'une machine à million d'euro disons chez Renault.

Vous parlez sans savoir.

Et honnêtement vous seriez bien en peine de trouver des articles la dessus, depuis plus de 10 ans sur le forum on les aurait vu passer.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57733
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le cout de l' electricité.

Message par energy_isere » 05 avr. 2019, 20:37

Les Français paient en moyenne 960 euros d'électricité par an

Le Figaro 05/04/2019

Depuis 2009, les tarifs de l'électricité ont sensiblement augmenté selon l'Insee, qui publie une étude sur les dépenses des Français en électricité depuis 1960. Et leur facture va continuer de grimper: une hausse de près de 6% des tarifs réglementés est prévue cet été.

Gelés par le gouvernement cet hiver en pleine crise des «gilets jaunes», les tarifs réglementés de l'électricité vont bien repartir à la hausse. Le ministre de la Transition écologique et solidaire, l'a confirmé en début de semaine: «Il y aura pendant l'été, (...) parce qu'on ne peut pas infiniment repousser les choses, cette hausse», a déclaré lundi François de Rugy. Cette nouvelle augmentation, qui aurait dû intervenir début février, pourrait s'élever à 5,9%, comme l'a proposé la Commission de régulation de l'énergie. Elle va concerner tous les consommateurs résidentiels abonnés au tarif bleu d'EDF, soit 25,6 millions de foyers, ainsi que des petits professionnels (3,2 millions). Elle est estimée à 85 euros par an pour un foyer qui se chauffe à l'électricité.

Les Français ont l'habitude de ces hausses régulières. Les tarifs réglementés de l'électricité sont réévalués chaque année. Depuis les années 1960, la consommation d'électricité des Français n'a cessé globalement de progresser, de façon plus ou moins forte selon les périodes, selon l'Insee, qui a passé au crible l'évolution de la consommation d'électricité et ses tarifs depuis six décennies. Depuis le milieu des années 1980, nous consommons en moyenne 2% d'électricité de plus par an.

Une énergie surtaxée

Or, depuis une dizaine d'années, ces augmentations pèsent davantage dans le portefeuille des Français. «Depuis 2007, les prix à la consommation de l'électricité ont augmenté d'environ 50 %», selon l'étude. Et depuis 2009, «les prix de l'électricité augmentent plus rapidement que l'inflation» (+ 4,3 % contre + 0,5 %) observe encore l'Insee qui explique cette envolée par la forte hausse de la Contribution au service public de l'électricité (CSPE), multipliée par cinq entre 2009 et 2016. Il s'agit d'une des quatre taxes sur l'électricité, avec la TVA, la taxe sur la consommation finale d'électricité (TCFE) et la contribution tarifaire d'acheminement électricité (CTA). La part des taxes et prélèvements dans le prix total de l'électricité en France atteint 35 % en 2016, contre 26 % en 2010.

Ainsi, selon l'Insee, en 2016, les ménages ont dépensé en moyenne 960 euros en consommation d'électricité. Dans leur «budget énergie», cela représente tout de même 57 % des dépenses (sans compter les carburants).

Les retraités plus impactés

Ce sont davantage les retraités qui ressentent de ces hausses des tarifs. Ces personnes «ont un pouvoir d'achat plus sensible aux fluctuations des prix de l'électricité que les actifs» selon l'Insee. Plus particulièrement les 70 ans ou plus, qui consomment plus d'électricité que les plus jeunes, dans la mesure où elles occupent en moyenne des logements plus grands, passent plus de temps chez elles, et utilisent donc davantage le courant. «En outre, cette augmentation affecte moins les couples avec enfants que les personnes seules, car ils réalisent des économies d'échelle sur la consommation d'électricité» ajoute l'Insee.

Malgré tout, cette facture reste parmi les plus basses d'Europe: inférieure de 20 % de moins que la moyenne dans l'Union européenne, et pratiquement moitié moins que nos voisins allemands. «Ces prix bas sont dus à la spécificité du mix électrique français» précise l'Insee. Après les premiers chocs pétroliers des années 1970, la France a fait le choix de l'indépendance énergétique en optant pour le nucléaire d'où provient 70% de son électricité.
https://www.boursorama.com/patrimoine/a ... 83af9add42

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57733
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le cout de l' electricité.

Message par energy_isere » 15 mai 2019, 21:54

Une hausse des tarifs réglementés de l'électricité prévue le 1er juin

AFP parue le 15 mai 2019

Les tarifs réglementés de l'électricité doivent augmenter de 5,9% au 1er juin, selon un document du gouvernement consulté mercredi par l'AFP.

Le gouvernement a soumis mardi au Conseil supérieur de l'énergie (CSE) un projet de décision sur les tarifs réglementés de vente (TRV) vendus par EDF à environ 25 millions de foyers actuellement. Il doivent augmenter "à compter du 1er juin 2019", indique le texte, dévoilé par la lettre spécialisée Enerpresse et dont l'AFP a obtenu copie. Cette date a aussi été confirmée jeudi par une source gouvernementale.

La hausse de 5,9% avait été proposée par la Commission de régulation de l'énergie (CRE) en février. Le 1er juin correspond à "la date limite permise par la délibération de la CRE" pour son application, explique le document soumis au CSE. "En 2018, les prix de gros de l'électricité ont notablement augmenté en France, comme dans toute l'Europe, du fait de l'augmentation des prix des combustibles et du carbone", fait valoir le gouvernement.

Les concurrents d'EDF ont pour leur part accès à coût fixe à une partie de l'électricité nucléaire produite par EDF, mais seulement dans une certaine limite (ARENH). Au-delà de ce quota, ils doivent aller se fournir sur les marchés, où les prix sont donc élevés.

Or, les TRV sont aussi conçus pour pouvoir permettre à ces fournisseurs alternatifs d'être compétitifs et de pouvoir proposer des tarifs inférieurs: c'est le principe de la "contestabilité". "La hausse proposée par la CRE est du même ordre de grandeur que les hausses répercutées dans les autres pays: 8% en Espagne et en Italie et hausse de 20% du tarif social en Belgique", souligne en outre le gouvernement.

En pleine crise des "gilets jaunes", initialement alimentée par des revendications sur le pouvoir d'achat, le gouvernement avait utilisé cet hiver le délai légal de trois mois dont il dispose pour se prononcer sur la décision de la CRE. Ce faisant, il a retardé son application pendant la période la plus froide, où l'électricité est la plus utilisée par les particuliers.

Les TRV sont proposés par EDF, l'acteur historique du secteur, ainsi que par les entreprises locales de distribution (ELD) dans certaines régions. De nombreuses offres de fournisseurs alternatifs sont aussi indexées sur ces tarifs réglementés.
https://www.connaissancedesenergies.org ... t-190515-0

Répondre