Ouzbékistan

Impact de la déplétion sur la géopolitique présente, passée et à venir.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59095
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Ouzbékistan

Message par energy_isere » 23 juil. 2012, 20:53

Ouzbékistan

Image

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ouzb%C3%A9kistan

D' aprés le BP report de cette année :

Pétrole

reserves prouvées de pétrole : 600 millions de barrils

production annuelle 2011 : 86 millions de b/j en baisse, c' est la moitié du chiffre de 2002.

consommation annuelle 2011 : 91 millions de b/j

GAZ

la c' est plus sérieux :

reserves prouvées : 1600 milliards de m3.
pour comparer c' est un peu moins que son grand voisin au Nord le Kazakhstan (a 1900 milliards de m3. un peu moins que la Norvége, trois fois moins que l' Algérie.

coté production, ca n' est pas ridicule avec 57 milliards de m3 / an. Chiffre qu' avait le Royaume Uni en 2010 (sauf que c' est en chite libre pour eux !)

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59095
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ouzbékistan

Message par energy_isere » 23 juil. 2012, 21:19

Aprés cette introduction, il appert que l'Ouzbékistan lance une usine de GTL ! :shock:
Gaz: l'Ouzbékistan lance la construction d'une usine pour 4 mds USD

TACHKENT, 23 juillet - RIA Novosti

Le chantier d'une usine de transformation de gaz pour 4 milliards de dollars a été inauguré lundi dans la région ouzbèque de Kachkadaria sur l'initiative de la coentreprise Uzbekistan GTL formée par Ouzbekneftegaz (Ouzbékistan), Sasol (Afrique du Sud) et Petronas (Malaisie).

L'usine de transformation de gaz produira annuellement 3,5 millions de m³ de gaz liquéfié, 860.000 tonnes de diesel, 30.000 tonnes de kérosène et d'autres produits, a annoncé le premier ministre ouzbek Chovkat Mirziyaïev, lors d'un duplex organisé pendant la cérémonie de pose de la première pierre.

"La société française Technip achèvera son étude de faisabilité du projet en janvier 2013. La coentreprise lancera un appel d'offres en vue de désigner le maître d'œuvre des travaux au premier trimestre de 2013", a indiqué un représentant du holding public ouzbek Ouzbekneftegaz.

Selon une étude de faisabilité préliminaire du projet, les travaux de construction dureront cinq ans. L'usine sera alimentée par 24 gisements de gaz et de condensat de gaz de la région de Kachkadaria.

Ouzbekneftegaz, Sasol et Petronas ont signé les documents statutaires de la coentreprise Uzbekistan GTL sur la base de l'usine gazochimique de Chourtan (région de Kachkadaria) en novembre 2009. Le coût du projet s'élève à 4 milliards de dollars. Détenue par chacun des cofondateurs à 33,3%, l'entreprise avait un capital statutaire initial de 30 millions de dollars qui devait atteindre à terme 840 millions de dollars. En juin 2011, Petronas a décidé de réduire sa participation à Uzbekistan GTL de 33,3% à 11%. A présent, Sasol et Ouzbekneftegaz y détiennent chacune 44,5%.
http://fr.rian.ru/business/20120723/195449618.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59095
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ouzbékistan

Message par energy_isere » 29 juil. 2012, 11:34

Raminagrobis avait une synthèse sur le pétrole en Ouzbékistan, ce post de dec 2008 viewtopic.php?p=220947#p220947

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59095
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ouzbékistan

Message par energy_isere » 03 mars 2013, 16:52

L'Ouzbékistan construira une centrale solaire

TACHKENT, 2 mars - RIA Novosti

L'Ouzbékistan construira une centrale solaire de 100 MW dans la région de Samarkand conformément à un décret signé samedi par le président Islam Karimov, a annoncé le service de presse de la présidence ouzbèke.
Le coût du projet est évalué à 500 millions de dollars. "Le projet sera financé au moyen de crédits de la Banque asiatique pour le développement et du Fonds ouzbek pour la reconstruction et le développement", a précisé un porte-parole du président.

Le potentiel énergétique solaire de l'Ouzbékistan se chiffre à 50,9 milliards de tonnes d'équivalent pétrole, ce qui représente 99,7% des sources d'énergie renouvelables étudiées de la république.

L'Ouzbékistan compte porter à 10% la part des sources d'énergie renouvelables dans la production d'énergie nationale à l'horizon 2020. A l'heure actuelle, les hydrocarbures représentent 97% des sources d'énergie en Ouzbékistan, le reste revenant au charbon (2,3%) et à l'énergie hydraulique (0,7%).

Selon le Centre ouzbek des études économiques, les réserves ouzbèkes de charbon et de gaz s'épuiseront dans 20 ou 30 ans au rythme actuel de consommation, alors que les gisements pétroliers nationaux sont presque épuisés.
http://fr.rian.ru/business/20130302/197688775.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59095
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ouzbékistan

Message par energy_isere » 14 mars 2014, 12:52

La Suisse bloque 650 millions de la fille du président ouzbek !

Le Point.fr - Publié le 14/03/2014

La justice suisse saisit plus de 800 millions de francs suisses appartenant à Gulnara Karimova, la fille aînée de Karimov, ancienne ambassadrice à Genève.

De notre correspondant à Genève, Ian Hamel

Rien ne va plus pour Gulnara Karimova, 41 ans, ancienne diplomate, femme d'affaires et chanteuse sous le nom de scène de Googoosha. Le 9 juillet 2013, le gouvernement ouzbek informe la Suisse qu'elle n'est plus la représentante de son pays auprès de l'ONU à Genève. Le 17 février 2014, Gulnara Karimova est arrêtée à Tachkent. Le 12 mars, le ministère public de la Confédération annonce qu'il lui a séquestré "plus de 800 millions de francs" (plus de 656 millions d'euros) pour blanchiment.

C'est une saisie record et un signe fort lancé par Berne pour montrer que la Suisse ne badine plus avec l'argent noir ou gris. Le même jour, le Conseil des États (le Sénat) a adopté une nouvelle réglementation contraignant les banquiers à détecter... les évadés du fisc. Concernant Gulnara Karimova, l'enquête remonte à 2012. La justice helvétique répond à une commission rogatoire envoyée par la Suède. Il est question d'une commission de 220 millions d'euros versée par l'opérateur téléphonique suédois TeliaSonera pour s'implanter sur le marché ouzbek.

Ancienne partenaire de Depardieu
Deux ressortissants ouzbeks liés à Gulnara Karimova sont arrêtés en Suisse durant l'été 2012. Ils sont libérés à la mi-octobre contre le versement d'une caution. En revanche, pas question d'importuner la fille aînée du président, protégée par son immunité diplomatique. Elle est ambassadrice auprès de l'ONU. Installée à Cologny, le quartier chic de Genève, dans une villa achetée 14,5 millions d'euros, Gulnara Karimova contrôle également le secteur des hydrocarbures d'Ouzbékistan via sa société Zeromax, domiciliée dans le canton de Zoug.

Mais à peine a-t-elle perdu son poste que le ministère public de la Confédération étend son enquête pénale à la fille du président ouzbek pour "soupçon de blanchiment d'argent", le 16 septembre 2013. Et perquisitionne sa superbe villa. L'ancienne partenaire de Gérard Depardieu dans un clip intitulé Le ciel se tait s'est précipitamment enfuie de Suisse. Abandonnant dans son garage une Bentley et une Mercedes SLK.

Coran orné de pierres précieuses

Dans l'habitation, la police judiciaire fédérale retrouve des coffres-forts vides jetés sur le sol, mais aussi des boîtes de bijoux, des oeuvres d'art, un coran du XVIIIe siècle orné de pierres précieuses. Quant à la société Zeromax, mise en faillite, elle laisse 354 millions de dollars de dettes. En revanche, la soeur de Gulnara, Lola Karimova-Tillyaeva, vit toujours à Genève, dans un autre beau quartier, celui de Vandoeuvres, dans une propriété valant 35 millions d'euros. Mais les deux soeurs, fâchées, ne se parlent plus depuis fort longtemps.

Le ministère public de la Confédération annonce que les résultats des investigations suisses "ont déclenché de nouvelles enquêtes à l'étranger, notamment en Suède et en France". Les propriétés de l'ancienne princesse ouzbeke auraient été saisies en Ile-de-France et sur la Côte d'Azur (*). Le message adressé par la Suisse est clair : les tyrans et leurs cagnottes ne sont plus les bienvenus sur les bords du lac Léman. La reconversion des banquiers s'annonce laborieuse
http://www.lepoint.fr/monde/la-suisse-b ... 132_24.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59095
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ouzbékistan

Message par energy_isere » 29 déc. 2014, 15:08

Ouzbékistan: le chinois CNPC produira un 1 md m3 de gaz d'ici 2020

25 dec 2014 La Voix de a Russie.

La compagnie chinoise CNPC pourrait produire d'ici 2020 jusqu'à 1 milliard de mètres cubes de gaz en Ouzbékistan, a annoncé à RIA Novosti une source proche du projet.

"Pendant cinq ans, les capacités du projet d'exploitation pourraient atteindre jusqu'à un milliard de mètres cubes", a fait savoir la source.

Selon lui, le programme d'investissement d'Etat ouzbek jusqu'en 2015 comprend un projet de mise en valeur, d'exploitation et de transport du gaz naturel avec la participation de CNPC. Les investissements dans le projet en 2014-2019 atteindront 277,3 millions de dollars, le gaz pourrait commencer à être fourni dès 2016.

En septembre 2013, une filiale de CNPC baptisée CNODC et la compagnie ouzbèke Uzbekneftegaz ont créé la coentreprise New Silk Road Oil And Gas Company Ltd. La société est chargée d'exploiter les gisements de condensat de gaz d'Ouzbékistan.
http://french.ruvr.ru/news/2014_12_25/O ... 2020-5921/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59095
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ouzbékistan

Message par energy_isere » 30 mars 2015, 21:21

Ouzbékistan : Islam Karimov, un quart de siècle à la tête du pays

le 30/03/2015

L'homme fort d'Ouzbékistan Islam Karimov parvient à prolonger son règne entamé il y a un quart de siècle, au prix de méthodes fustigées en occident, en remportant l'élection présidentielle dimanche malgré les luttes au sein de sa propre famille pour prendre sa succession.

Dirigeant de l’Ouzbékistan soviétique dès 1989, réélu à trois reprises depuis l'indépendance de ce pays d'Asie Centrale, Islam Karimov, 77 ans, avance que son contrôle quasi total des instances du pouvoir est vital pour la sécurité et la modernisation du pays.

Ses critiques et les ONG internationales dénoncent à l'inverse un règne brutal et l'étouffement de l'opposition dans ce pays de 30 millions d'habitants.

Islam Karimov, né le 30 janvier 1938 à Samarkand,.............
...................
http://www.boursorama.com/actualites/ou ... 028cd85017

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59095
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ouzbékistan

Message par energy_isere » 02 sept. 2016, 20:49

L'indétrônable président ouzbek Islam Karimov est mort

02 Sept 2016

Celui qui a dirigé l'Ouzbékistan d'une main de fer pendant vingt-sept ans avait été hospitalisé dans «un état critique» après une hémorragie cérébrale. Il est décédé à l'âge de 78 ans, a confirmé le gouvernement ce vendredi.
.......................
Islam Karimov n'ayant pas désigné de successeur, une période de turbulences alimentées par des luttes de pouvoir pourrait bien commencer pour l'Ouzbékistan. Selon la Constitution, le président de la chambre haute du Parlement, Nigmatilla Iouldochev, doit lui succéder jusqu'à l'organisation d'élections dans les trois mois.
.......................

L'Ouzbékistan est un pays riche en ressources naturelles tels que le gaz, le pétrole et l'uranium. Le pays couvre par sa propre production quasiment tous ses besoins intérieurs en énergie.
http://www.lefigaro.fr/international/20 ... t-mort.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59095
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ouzbékistan

Message par energy_isere » 21 avr. 2018, 13:31

Lukoil à lancé la production de Gaz processing sur le champs gazier de Kandym. 2000 emplois crées. 77 puits gaziers.
New Gas Processing Complex Launched in Uzbekistan, Creates 2,000 Jobs

by Rigzone Staff|Friday, April 20, 2018

Lukoil has officially opened a gas processing complex at the Kandym fields cluster in Uzbekistan.

The Kandym gas processing complex, which was completed eight months ahead of schedule, employed around 10,000 people in its construction phase and has created over 2,000 permanent jobs, according to Lukoil.

The new complex is designed to convert gas from the Kandym fields cluster to marketable gas, stable gas condensate, and marketable sulfur. The Kandym fields cluster contains 77 drilled wells and a gas gathering facility.

"The delivery of this sophisticated, technologically-intensive project was possible due to the coherent productive work of specialists from Russia and Uzbekistan, expert managerial decisions of Lukoil’s executives and its partners from neighbourly Uzbekistan,” Russia’s President Vladimir Putin said in a message read by Russia's minister of energy Aleksander Novak at the opening ceremony.

“Built with the use of the advanced technological solutions and factoring in the most up-to-date health, safety and environmental protection requirements, the new gas processing complex will become one of the largest in Central Asia", Putin added.
https://www.rigzone.com/news/new_gas_pr ... 6-article/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59095
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ouzbékistan

Message par energy_isere » 13 mai 2018, 13:18

La société Canadienne SkyPower va investir 1.3 milliards de $ dans le solaire en Ouzbékistan pour 1000 MW de capacité de production.
SkyPower sera la première compagnie indépendante à opérer Ouzbékistan

Uzbekistan announces US$1.3 billion solar energy deal

May 10, 2018 evwind

Global leader in sustainability and utility-scale solar production, SkyPower, has announced an estimated US$1.3 billion foreign direct investment in Uzbekistan to build 1,000 MW of solar energy generation capacity throughout the country. This project will bring the largest foreign direct investment in Uzbekistan’s history. Uzbekistan and SkyPower also signed the first Power Purchase Agreement (PPA) in the country’s history, whereby the government will be purchasing power from an international and private company. Uzbekistan’s President Shavkat Mirziyyoyev has signed a decree signifying the government’s full support of the project and sovereign guarantees. SkyPower will be the first independent power producer in the history of Uzbekistan, working closely with state-owned utility company Uzbekenergo. This project is also the first public-private partnership between Uzbekistan and a truly North American company.

Francois-Philippe Champagne, Minister of International Trade for the Government of Canada, remarked, “Growing Canada’s cleantech and renewable sectors and encouraging the export of locally developed ideas and solutions that benefit the world is a priority for our government. I am pleased to see industry leaders like SkyPower Global help us towards that goal. This historic partnership with UzbekEnergo and the government of Uzbekistan will bolster growth in the region and help establish Canadian expertise in this fast-growing sector. I commend the SkyPower team for thinking big!”
...................
https://www.evwind.es/2018/05/10/uzbeki ... deal/63398

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59095
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ouzbékistan

Message par energy_isere » 18 oct. 2018, 08:37

Poutine en Ouzbékistan pour sceller un rapprochement russo-ouzbek

Par AFP , publié le 18/10/2018
Tachkent

Le président Vladimir Poutine se rend jeudi en Ouzbékistan pour une visite censée sceller un rapprochement économique entre la Russie et cette ex-république soviétique d'Asie centrale, deux ans après la mort du dirigeant autoritaire ouzbèke Islam Karimov.

Des accords d'un montant de 20 milliards de dollars doivent être signés à l'occasion des pourparlers entre Vladimir Poutine et son homologue ouzbek Chavkat Mirzioïev, qui vont donner égalementle coup d'envoi de la construction de la première centrale nucléaire en Ouzbékistan, confiée au groupe nucléaire russe Rosatom.

L'un des plus gros producteurs de coton au monde, riche en gaz, "l'Ouzbékistan est l'un de nos principaux partenaires économiques, et notre coopération est intense", a souligné mardi devant la presse le conseiller du Kremlin Iouri Ouchakov.

Il s'agit de la première visite du président russe en Ouzbékistan depuis septembre 2016, quand M. Poutine était venu à Samarcande (sud-ouest) se recueillir sur la tombe du défunt président ouzbek Islam Karimov, qui avait dirigé d'une main de fer ce pays frontalier de l'Afghanistan pendant 25 ans.

Le président russe avait alors assuré Chavkat Mirzioïev, Premier ministre à l'époque et élu trois mois plus tard à la présidence ouzbèke, que l'Ouzbékistan pouvait "compter sur les Russes comme sur ses amis les plus loyaux".
.......

L'un des fleurons de ce rapprochement est la construction de la première centrale nucléaire en Ouzbékistan par le groupe russe Rosatom, un projet estimé à 11 milliards de dollars selon M. Ouchakov.

La centrale, dont les deux réacteurs d'une puissance de 1.200 MW chacun doivent être construits dans la région de Navoï, doit fournir environ 20% de l'électricité consommée dans le pays, avec comme objectif de permettre à l'Ouzbékistan de consommer moins de gaz et d'en augmenter les exportations.

Selon M. Ouchakov, le premier réacteur de la centrale, qui sera également la première en Asie centrale, est censé entrer en exploitation en 2028.

- Partenaire ou allié ? -

Pour l'Ouzbékistan, la Russie où quelque deux millions de migrants ouzbeks travaillent selon différentes estimations, "est aussi un important marché du travail" et les virements de ces travailleurs vers leurs familles sont très importants pour l'économie ouzbèke, rappelle M. Kalatchev.

Les deux pays "ne cessent pas par ailleurs de renforcer la coopération militaire", souligne-t-il.

Si Chavkat Mirzioïev poursuit la ligne de son prédécesseur en se prononçant contre toute alliance militaire avec un autre pays, Moscou et Tachkent ont signé récemment un accord sur l'utilisation de leur espace aérien par leurs avions militaires, la Russie participe à la formation des militaires ouzbeks et l'Ouzbékistan se joint souvent aux manoeuvres de l'armée russe.
........
https://www.google.fr/amp/s/lexpansion. ... 1.amp.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59095
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ouzbékistan

Message par energy_isere » 16 déc. 2018, 10:32

Il était déjà question d'usine de GTL en 2012 (voir plus haut), ça ressort, avec du financement identifié à hauteur de 2.3 milliards de dollars :
Uzbekistan borrows $2.3 billion for gas-to-liquids plant project
The $3.7 billion GTL plant, set to be launched in 2020, will allow the Central Asian nation to use its large natural gas reserve to produce more fuels


REUTERS | December 16, 2018, TASHKENT:

Uzbekistan has agreed loans worth $2.3 billion for its gas-to-liquids (GTL) plant project with 11 banks from Japan, China, South Korea, Russia and the West.

The $3.7 billion GTL plant, set to be launched in 2020, will allow the Central Asian nation to use its large natural gas reserve to produce more fuels such as diesel which it currently imports due to declining crude oil output and insufficient refinery capacity.

The plant will refine 3.6 billion cubic metres of gas a year and produce 1.5 million tonnes of fuel, its management said at a signing ceremony in Tashkent.

Lenders include China Development Bank, Credit Suisse, Japan's MUFG, Mizuho, and SMBC, Korea's Eximbank, KSure, and Woori Bank, Russia's Exiar, Gazprombank, and Roseximbank.
https://energy.economictimes.indiatimes ... t/67111971

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59095
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ouzbékistan

Message par energy_isere » 12 janv. 2019, 13:54

Préparation pour la future centrale nucléaire en Ouzbékistan.
Rosatom official outlines Uzbek project schedule

08 January 2019

Rosatom expects a site to be selected for Uzbekistan's first nuclear power plant by the end of March and a construction contract to be signed by the end of this year.

In an interview last month with news agency Kun.uz, Alexander Lokshin, Rosatom's first deputy director general for operational management, also said construction of the plant itself was expected to start at the end of 2021. The Russian state nuclear corporation published a transcript of the interview on its website.

Uzbekistan’s ambition to include nuclear power in its energy mix was unveiled last October by Uzbek and Russian presidents, Shavkat Mirziyoyev and Vladimir Putin.

"Active work is under way in Uzbekistan to find a site for the country's first nuclear power plant, and measures have been launched to prepare the legislative framework necessary for the construction of the station and cooperation between Uzbekistan and Russia in the field of nuclear energy," Lokshin said.

"We expect that by the end of March a decision on the choice of the site will be made. By the time that detailed surveys for the project have been completed, which according to the plan should happen by the end of 2019, a contract for the construction work will be signed," he added.

This will mark the start of the preparatory phase, he said, which includes construction of an "industrial base", with the required residential buildings and infrastructure. "We hope to start construction of the nuclear power plant itself at the end of 2021, beginning of 2022, after obtaining the appropriate licence from the regulatory body of Uzbekistan," he said.

The construction period is scheduled for 2022-2028.
........
http://www.world-nuclear-news.org/Artic ... t-schedule

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59095
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ouzbékistan

Message par energy_isere » 03 mai 2019, 08:53

Suite du post au dessus, un site aurait bien été sélectionné. Mais l'article dit qu'ils savent pas dire ou précisément.
:lol:
Uzbekistan, Russia agree on site for nuclear plant
The announcement of a location for the plant appears to bring the schedule forward.


May 2, 2019

A site has been chosen for construction of Uzbekistan’s first nuclear power plant, Russia’s Foreign Minister said on May 2 during a visit to the Central Asian nation. The plant may become the first of its kind in Central Asia.

“[Uzbek President Shavkat] Mirziyoyev today expressed satisfaction with how this project was coming along and said that we have managed to come to an agreement about a site. This was an important stage in this operation,” Sergei Lavrov was reported as saying by Sputnik news website.

The choice of site appears to have considerably sped up the original schedule, which had envisioned a definitive decision being made on the location only by 2020.

Russia and Uzbekistan reached an agreement on the $11 billion nuclear power plant during President Vladimir Putin’s visit to Tashkent last October. At a ceremony during that visit, Mirziyoyev and Putin pressed a giant blue button to symbolically mark the start of survey works.

Mirziyoyev in February signed off on his government’s concept document for the development of a nuclear energy industry for 2019-2029. That roadmap casts atomic energy as an environmentally friendly and cheap source of power generation for a period of anywhere upward of 60 years. The plant is also seen as crucial to ensuring that Uzbekistan meets it target of producing 117 billion kilowatt hours of electricity per year by 2030.

That is a big leap. Energy officials have said that the objective for this year is 67.5 billion kilowatt hours.

Construction of 2.4-gigawatt plant is slated to start in the central Navoi region in 2022 and will be financed in part by preferential loans from Russia. The start of power output is scheduled for 2028.

The project is also being sold as a boon to Uzbekistan’s mission to keep a lid on its CO2 emissions, which the plant will contain by 14 million tons annually, according to officials.

As Jurabek Mirzamakhmudov, director general of Uzbekistan’s atomic agency Uzatom, told Nuclear Engineering International in a detailed interview earlier this month, the impetus behind the Navoi plant has been to reduce the country’s current reliance of natural gas, which currently accounts for 85 percent of power generation.

Mirzamakhmudov indicated a far lengthier survey time than that was indicated by Lavrov, however.

“It is impossible now to talk about the specific location, as these works are ongoing,” he told Nuclear Engineering International. “It is necessary to conduct research on at least three sites. Research includes geological, hydrological, meteorological surveys and seismic, economic, infrastructure research. These works will be carried out within 1-1.5 years.”

Uzbekistan has reached out to the International Atomic Energy Agency, or IAEA, for assistance in preparing for the safety measures that will be needed to ensure the plant operates without incident. But one area of particular interest at an IAEA workshop held in Tashkent in February regarded the site.

“Two important steps early in the process are the establishment of an effective legal and regulatory framework and ensuring that potential sites are properly evaluated before being selected for a nuclear installation. The IAEA safety standards provide clear guidance in both areas, and we encourage all countries to apply them,” the agency said in a statement at the time.

There has been no public consultation of any kind conducted on the choice of site.

The plant construction agreement signed in October by Uzatom and Rosatom did, however, envisions efforts to form a “positive public opinion on nuclear energy in Uzbekistan.” This suggests that the general population will not be asked for its approval, but will instead be told that the plant is an indisputable good and will perhaps even be strongly encouraged not to disagree.

Russia is on something of a nuclear spree in Central Asia. But its efforts in Kazakhstan may not proceed quite so smoothly.

When acting President Kassym-Zhomart Tokayev visited Moscow on April 3, he received a fresh offer of help from Putin to build a nuclear power plant. This idea has been batted around in Kazakhstan since the 1990s, but that talk has always been chilled by memories of the nuclear bomb tests that Soviet authorities conducted in the steppes just west of Semipalatinsk from 1949 to 1989.

Tokayev has a June presidential election to get out of the way before he can turn his hand to such contentious business. If and when he does embrace the nuclear agenda, Russia will be in prime position to take the lead, as it has done in Uzbekistan, rendering Moscow the effective guarantor of energy security for a population of more than 50 million people.
https://eurasianet.org/uzbekistan-russi ... lear-plant

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59095
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ouzbékistan

Message par energy_isere » 14 juil. 2019, 12:37

L'Ouzbékistan veut maintenant 4 réacteurs nucléaires et non juste 2 sur le même site.
Uzbekistan adds second plant to nuclear power goal

12 July 2019

Uzbekistan has decided it now wants to build four nuclear power units and not just two as previously stated, Alisher Sultanov, the country's energy minister, said in an interview with news agency Kun.uz this week.

Uzbekistan’s ambition to include nuclear power in its energy mix was unveiled in October last year by Uzbek and Russian presidents, Shavkat Mirziyoyev and Vladimir Putin, and the two countries signed a cooperation agreement to build a nuclear power plant in the republic.

Central Asia's most populous nation has one of the fastest growing economies in the world. The World Bank is forecasting GDP growth of about 5% this year and next, and 5.5% in 2020. Current projections indicate that, to match these trends and consumer demand, it will need to roughly double its electricity output by 2030.

Its first-ever nuclear power plant will consist of two VVER-1200 reactors, scheduled for commissioning in 2028 and 2030, at a site near Lake Tuzkan, in the Farishsky district.

"The two units that we are building, with 1200 MW each, will be followed by two more units. The site that has been chosen takes into account the siting of four units,” Sultanov said. Construction of the next two units of the same capacity will take less time and expense, as the infrastructure will already have been established, the minister added.

Uzbekistan is not new to nuclear power, however, and has been involved in researching nuclear technologies for 60 years; its Institute of Nuclear Physics of the Academy of Sciences operates a 10 MW research reactor. It has been a member of the International Atomic Energy Agency since 1994.

The country has faced a delay of up to 20 years in its ambition to introduce nuclear power to its energy mix, Sultanov told Kun.Uz.

"Our president has repeatedly spoken about this. During this time, we have almost lost all of our nuclear physics experts. We were on the verge of closing our research reactor and only through the efforts of our president, have we me managed to save everything," he said.

Having indigenous uranium resources makes nuclear power an obvious choice for the country, he said, particularly since it will provide cheap and sustainable electricity for many decades to come.

According to the news agency, Uzbekistan’s electricity needs are expected to roughly double by 2030, from to 69 terawatt hours to 117 TWh. Without the introduction of new sources of generation, it faces a deficit of about 48 TWh.

Russian Rosatom's construction of the first two units will add 2400 MWe, or 21 TWh of electricity per year and, by 2030, will account for nearly 18% of Uzbekistan’s total electricity generation.

The former deputy prime minister, Sultanov has been the head of the energy ministry since it was established, in February this year.
http://www.world-nuclear-news.org/Artic ... lear-plans

Répondre