Syrie

Impact de la déplétion sur la géopolitique présente, passée et à venir.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63907
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Syrie

Message par energy_isere » 07 janv. 2020, 20:01

Visite surprise de Poutine à Damas
AFP•07/01/2020
Le président russe Vladimir Poutine a rencontré mardi son homologue Bachar al-Assad à l'occasion de sa première visite à Damas depuis le début il y a neuf ans de la guerre en Syrie, où Moscou intervient au côté du pouvoir soutenu aussi par l'Iran.

M. Poutine s'était déjà rendu en Syrie mais pour se rendre sur la base militaire de Hmeimim (nord-ouest), la plus grande dont dispose la Russie dans ce pays. Il y avait ainsi effectué un déplacement en décembre 2017.

La visite non annoncée du président russe intervient dans un contexte de tensions régionales accrues, après le raid américain qui a tué vendredi le général iranien Qassem Soleimani, artisan de la stratégie militaire iranienne dans la région et grand allié du pouvoir syrien.

M. Poutine a rencontré le président Assad dans un centre de commandement de l'armée russe.

"Au cours de sa conversation avec Assad, Poutine a signalé qu'aujourd'hui, on peut constater avec certitude qu'un chemin immense a été parcouru vers la restauration de l'Etat syrien et de son intégrité territoriale", selon un communiqué du Kremlin.
..............
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 364f3a5212

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63907
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Syrie

Message par energy_isere » 28 janv. 2020, 01:33

La Syrie affirme que ses oléoducs offshore ont encore été la cible d'un sabotage

AFP parue le 27 janv. 2020

Le gouvernement syrien a affirmé lundi que des explosifs avaient été placés sur les oléoducs offshore de la raffinerie de Banias, précisant que les dommages n'avaient toutefois pas interrompu les opérations.

Des hommes-grenouilles ont placé des "engins explosifs" pour endommager les infrastructures destinées aux navires qui déchargent leur cargaison par des pipelines sous-marins, a déclaré le ministère syrien du Pétrole.

La raffinerie de Banias est située dans la province de Tartous, sous contrôle du régime syrien de Bachar al-Assad.

"Les terroristes et leurs partisans" sont derrière l'attaque des points d'amarrage des pétroliers au large de Banias en Méditerranée, a-t-il ajouté sans donner de détails sur leur origine.

"Les techniciens ont immédiatement commencé à évaluer les dommages (...) pour commencer les réparations et mettre en place des plans alternatifs afin d'assurer le bon fonctionnement du terminal pour le brut et les autres dérivés," a précisé le ministère.

Le ministre du Pétrole Ali Ghanem a déclaré à la télévision d'État que les points d'amarrage ciblés se trouvaient à trois kilomètres en mer et s'étiraient à 23 mètres sous l'eau.

En juin, Damas avait déclaré qu'une partie étrangère avait attaqué et endommagé six oléoducs sous-marins reliant des pétroliers au terminal de Banias.

Le conflit a coûté des dizaines de milliards d'euros au secteur des hydrocarbures, dans un pays où l'immense majorité des champs pétrolifères échappent encore au régime de Damas.

Avant la guerre déclenchée en 2011, les hydrocarbures représentaient l'une des principales sources de revenus de la Syrie.

Les sanctions occidentales sur les cargaisons de pétrole syrien ainsi que les mesures américaines contre l'Iran, un allié du gouvernement, ont compliqué ces importations.
https://www.connaissancedesenergies.org ... age-200127

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63907
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Syrie

Message par energy_isere » 28 janv. 2020, 08:44

Les Russes et tazus au quasi contact en Syrie sur les champs de pétrole du Nord Est.
US, Russian Forces Face Off Near Syria’s Oilfields

By Tsvetana Paraskova - Jan 27, 2020

U.S. troops blocked on Sunday a Russian military convoy from accessing oilfields in Syria’s northeast, in the fourth such skirmish in eight days, Turkish news outlet Daily Sabah reported.

The Sunday incident, in which the Russian convoy turned around and returned to a Russian base, was the latest tension between American and Russian troops in Syria since January 18.

After their convoy turned back on Sunday, the Russians sent a helicopter which was intercepted by two U.S. helicopters and forced to land, according to the report.

The Al-Hasakah province in the northeast and the Deir Ezzor province in eastern Syria bordering Iraq are the two major oil and gas provinces in the country.

After a surprise announcement of pulling the U.S. troops out of Syria in October last year, U.S. President Donald Trump said that the United States would protect Syrian oil fields from ISIS.

President Trump claimed that the U.S. had taken control of the oil in the Middle East, tweeting that “The U.S. has secured the Oil, & the ISIS Fighters are double secured by Kurds & Turkey.”

The President did not elaborate on what he meant by “securing the oil,” but speculations about the President’s statement assume he was referring to the U.S. special forces that have been—and will continue to be—in control of oil and gas fields in Deir Ezzor, Syria’s oil region.

President Trump has vowed to protect Syrian oil fields from ISIS, and the United States may leave 500 troops in northeastern Syria and send in battle tanks and other equipment with the purpose to help the Kurds in the area to protect oil fields that used to be controlled by Islamic State during its so-called caliphate in parts of Iraq and Syria.

Last month, Turkish media reported that the United States had moved more equipment from Iraq into Syria to boost the protection of the oil and gas fields in eastern Syria.
https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... ields.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63907
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Syrie

Message par energy_isere » 05 févr. 2020, 21:25

Erdogan : le président turc adresse un ultimatum au régime Syrien
Recep Tayyip Erdogan a sommé ce mercredi Bachar al-Hassad de reculer dans le nord-ouest de la Syrie.


Par Le Figaro avec AFP 5 fev 2020

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a adressé mercredi un ultimatum au régime de Bachar al-Assad pour qu'il recule dans le nord-ouest de la Syrie, après des affrontements inédits qui suscitent des frictions entre Ankara et Moscou, parrain de Damas. L'escalade entre la Turquie et le régime syrien après des échanges de tirs qui ont fait plus de 20 morts lundi risque de déstabiliser davantage la province d'Idleb, ultime grand bastion dominé par djihadistes et rebelles où la situation humanitaire est critique.


Le régime syrien, appuyé par l'aviation russe, a mis les bouchées doubles depuis décembre pour gagner du terrain à Idleb, allant jusqu'à encercler deux postes d'observation construits par Ankara dans le cadre d'un accord conclu en 2018 avec Moscou.

Dernière sommation

Mais les tensions sont montées d'un cran lundi lorsque l'artillerie du régime a visé des positions turques, faisant huit morts. Ankara a riposté par des bombardements, tuant au moins 13 soldats syriens.

«Deux de nos 12 postes d'observation se trouvent derrière les lignes du régime. Nous espérons que le régime se retirera au-delà de nos postes d'observation avant la fin du mois de février. Si le régime ne se retire pas, la Turquie sera dans l'obligation de s'en charger», a déclaré le président turc lors d'un discours à Ankara. Les postes d'observation en question sont situés à Morek et Sourman, au sud-est de la ville d'Idleb. Erdogan a indiqué avoir transmis ce message lors d'un entretien téléphonique mardi avec son homologue russe Vladimir Poutine

«Tournant» dans le conflit en Syrie
Le président turc a aussi qualifié l'attaque du régime contre les forces turques de «tournant» dans le conflit en Syrie. «Nous ne laisserons pas les choses continuer comme avant là où le sang des militaires turcs a coulé», a-t-il dit. «Nous riposterons sans aucun avertissement à toute nouvelle attaque contre nos militaires ou contre les combattants (rebelles syriens) avec lesquels nous coopérons», a prévenu le président turc.

Malgré les avertissements turcs, les forces du régime syrien poursuivaient leur progression mercredi dans le nord-ouest de la Syrie, où elles ont repris ces dernières 24h plus de 20 villages et localités aux rebelles et djihadistes dans le sud de la province d'Idleb, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) et l'agence officielle syrienne Sana. Erdogan, qui s'était rapproché de Bachar al-Assad avant le début du conflit syrien, est aujourd'hui l'un des principaux détracteurs de celui qu'il qualifie régulièrement de «tyran sanguinaire».
...............
https://www.lefigaro.fr/flash-actu/erdo ... n-20200205

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63907
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Syrie

Message par energy_isere » 11 févr. 2020, 17:25

Syrie: un hélicoptère du régime abattu à Idleb, ses deux pilotes tués (ONG)

AFP•11/02/2020

Un hélicoptère de l'armée syrienne a été abattu mardi dans le nord-ouest de la Syrie et les deux pilotes ont été tués, ont rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), selon qui l'appareil a été touché par une roquette des forces turques.
L'appareil a été abattu près du village de Qaminas, selon cette ONG et un correspondant de l'AFP. Les autorités turques ont évoqué un "crash", sans en revendiquer la responsabilité.

Le ministère turc de la Défense a indiqué qu'"un hélicoptère appartenant au régime s'est écrasé" sans spécifier l'origine ou les auteurs de l'attaque.

Sur le site du crash, un correspondant de l'AFP a vu les corps des deux pilotes ainsi que des débris de l'appareil parsemés dans le secteur.
............
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... c515436908

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63907
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Syrie

Message par energy_isere » 14 févr. 2020, 17:57

Syrie: un hélicoptère de l'armée abattu, Damas progresse dans le nord-ouest

AFP•14/02/2020

Le pouvoir de Bachar al-Assad, appuyé par son allié russe, a repris en décembre son offensive dans le nord-ouest syrien contre l'ultime grand bastion des jihadistes et des rebelles, malgré les avertissements du voisin turc.

Vendredi, les forces de Damas ont remporté une nouvelle victoire avec la reconquête d'une base militaire perdue il y a plus de sept ans, dans l'ouest de la province d'Alep.

Dans cette région, un hélicoptère de l'armée a été touché "par un missile ennemi près d'Orum al-Kobra", secteur "où sont déployés des groupes terroristes armés soutenus par la Turquie", selon une source militaire citée par l'agence officielle syrienne Sana.

"Cela a entraîné la chute de l'hélicoptère et la mort de son équipage", indique la source militaire, sans donner de bilan précis.

Faisant état de la mort de deux pilotes, l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a imputé la chute de l'hélicoptère à un missile des forces turques.

Les autorités turques n'ont pas commenté dans l'immédiat, tandis que l'agence de presse officielle turque Anadolu a fait état du crash sans fournir de détails.

Ankara, qui soutient des groupes rebelles, maintient des troupes dans le nord-ouest syrien et y a envoyé des renforts ces derniers jours pour entraver l'avancée des forces gouvernementales.

Mardi déjà, un hélicoptère de l'armée syrienne avait été abattu par un tir également imputé par l'OSDH aux forces turques dans la province d'Idleb, voisine de celle d'Alep.

Les médias turcs avaient imputé le crash aux groupes rebelles syriens pro-Ankara.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 2818739400

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63907
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Syrie

Message par energy_isere » 01 mars 2020, 18:36

Deux avions syriens abattus par la Turquie, les pilotes se sont éjectés

01.03.2020

La Turquie a abattu deux avions syriens dans la province d’Idlib ce dimanche 1er mars, selon le commandement syrien qui assure que les appareils ciblaient des terroristes. Par la suite, Ankara a confirmé l'opération antiaérienne.
......
https://fr.sputniknews.com/internationa ... orte-sana/

Les avions turcs ont violés l'espace aérien Syrien.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63907
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Syrie

Message par energy_isere » 15 mars 2020, 14:09

Syrie: la guerre entre dans sa 10e année, les civils premières victimes

AFP•15/03/2020

La guerre en Syrie entre dimanche dans sa dixième année, avec un régime ayant réussi à se maintenir à la tête d'un pays à la population épuisée et à l'économie laminée, où des puissances étrangères aux intérêts divergents jouent des muscles.
Au moins 384.000 personnes, dont plus de 116.000 civils, ont péri dans le conflit, déclenché en mars 2011........

Image
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 4e31ef3c58

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63907
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Syrie

Message par energy_isere » 17 juin 2020, 20:26

Syrie: les Etats-Unis lancent une "campagne de pression" contre Assad

AFP•17/06/2020

Les Etats-Unis ont annoncé mercredi des dizaines de sanctions pour faire cesser "la guerre inutile et brutale" en Syrie dans le cadre de la nouvelle "loi César", dans l'espoir de priver de ressources le président Bachar al-Assad et ses soutiens.
"A partir d'aujourd'hui, les sanctions prévues par la loi César entrent pleinement en vigueur. Quiconque fera affaire avec le régime Assad, et où qu'il se trouve dans le monde, s'expose à des restrictions de voyage et à des sanctions financières", a déclaré le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo dans un communiqué.

Il a évoqué "une campagne de pression économique et politique pour priver le régime Assad des revenus et du soutien dont il bénéficie".
................
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... e8eb1802dd

Répondre