Centrale thermique à charbon avec sequestration du CO2

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59737
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Centrale thermique à charbon avec sequestration du CO2

Message par energy_isere » 05 août 2009, 17:46

Une centrale au charbon plus propre en Australie

(src : GE)

GE Energy a annoncé développer en Australie la première centrale au monde à cycle combiné à gazéification intégrée (CCGI) intégrant 90 % de capture et stockage du CO2 (CCS).
La technologie CCGI permet l’utilisation de grandes quantités de charbon pour produire de l’électricité, avec des émissions plus faibles que la technologie traditionnelle à charbon pulvérisé, tout en capturant le carbone pour un stockage et une récupération assistée des hydrocarbures, explique GE Energy.

Il s'agit de transformer le charbon en combustible liquide plus propre, utilisé ensuite par un système à cycle combiné de turbine à gaz pour produire de l’électricité. La technologie GE a été mise en application dans de multiples projets-phares, notamment la centrale pilote, Coolwater, à Barstow (Californie) et la centrale Polk Tampa Electric (Floride) qui ont su confirmer la faisabilité industrielle. GE a également produit la technologie CCGI pour le site de Duke Energy à Edwardsport (Indiana), qui devrait être le site CCGI le plus grand au monde dès sa mise en service en 2012.

En début d’année, GE a soumis une proposition de projet complète aux gouvernements fédéraux du Queensland et d’Australie ainsi qu’à l’Association australienne du charbon. Le projet Wandoan produirait 400 MW d’énergie grâce à un système de pré-combustion et serait capable de capturer 90% du CO2 dans le circuit de carburant pour un stockage futur.

Si la phase de développement se concrétise cette année, la centrale devrait être prête pour une exploitation commerciale fin 2015 ou début 2016.

M. Steve Bolze, Président de la division Power & Water de GE Energy, a affirmé que le projet répondrait à la future demande en électricité du Queensland : « La centrale CCGI pourvue d’un système de capture du carbone comme le propose le consortium Wandoan Power serait une étape capitale pour assurer l’avenir d’une technologie au charbon plus propre pour la production d’énergie. A noter que le charbon, la ressource de carburant la plus abondante en Australie en serait l’acteur principal» affirme M. Bolze.

Le charbon joue un rôle crucial dans l’économie australienne. En 2009, Les exportations de charbon, principalement vers les pays asiatiques, devraient atteindre 56 milliards de dollars australiens $A. De plus, environ 80% de la production d’électricité australienne provient actuellement des centrales au charbon. En début d’année 2009, les gouvernements fédéraux du Queensland et d’Australie ont inscrits dans leur programme législatif leur intérêt de financer le développement et le déploiement de projets relatifs au charbon qui intègrent de grandes quantités de CCS.

GE travaille avec Stanwell et Xstrata Coal au développement du projet. Les points décisifs reposent sur les ressources en charbon et les solutions de stockage à long terme du CO2. Xstrata travaille en coopération avec le consortium pour identifier et sécuriser ces solutions qui serviront ce projet.

Enerzine


Un gage pour Enerzine !
C' est 400 MW de Puissance, pas d' energie.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59737
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Centrale thermique à charbon avec sequestration du CO2

Message par energy_isere » 28 août 2009, 12:53

Le Department of Energy US, va lancer un progamme de recherche de 27.6 millions de $ dans la séquestration du CO2 des centrales thermique à charbon US.

J' ai compris que ces sommes ne financaient que le stockage, pas la séparation du CO2 dans les centrales elles mémes.

DoE To Invest $28M In Clean Coal Research

August 27, 2009

The U.S. Department of Energy (DoE) will invest a total of $27.6 million in 19 projects to evaluate the potential risks of storing carbon dioxide (CO2) in geologic formations.

The projects, worth a total of $35.8 million over four years, including $8.2 million of non-federal cost sharing, will be managed by the Office of Fossil Energy’s National Energy Technology Laboratory.

In announcing the investment, the DoE underlined the ongoing importance of coal as an energy source in the United States, where it supplies nearly 50% of domestic energy.

“In order for low-cost electricity from coal-fired power plants to remain available, economical methods for capturing and storing the greenhouse gas emissions from these plants must be developed. It is widely believed that CO2 storage in deep geologic formations will be one of the most economical ways to achieve this goal,” said a DoE statement.

The projects fall into three main categories: monitoring, verification and accounting (MVA); simulation; and risk assessment. MVA projects include a Columbia University (N.Y., New York) project to develop “tagging” systems for CO2 that will make it easier to accurately inventory geologically stored carbon.

Simulation projects include research by Advanced Resources International (Arlington, Virginia) to develop and test three advanced geochemical and geommechanical modules to increase the accuracy of simulating CO2 behavior in coals and shales, coupled with flow simulation.

Risk assessment projects include work by the Bureau of Economic Geology at the University of Texas at Austin to quantify the risks associated with CO2 storage in brine reservoirs.

The projects are expected to create nearly 100 jobs that will last for up to four years.
http://cleantechbrief.com/node/813

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59737
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Centrale thermique à charbon avec sequestration du CO2

Message par energy_isere » 08 oct. 2010, 15:09

AIR LIQUIDE : projet aux USA de captage et de stockage de CO2

(AOF) - Air Liquide a été choisi par le ministère de l'énergie américain pour participer au développement de FutureGen 2.0, la première centrale électrique de grande taille à oxy-combustion intégrant de façon permanente le captage et le stockage du gaz carbonique. « Ce projet prévoit le captage et stockage d'environ 1,3 million de tonnes de CO2 chaque année, soit 90 % des émissions de CO2 de la centrale », a expliqué le spécialiste des gaz industriels. La première phase du projet a commencé le 1er octobre 2010.

Elle comprend les études d'ingénierie et l'analyse économique qui permettra de relancer la centrale électrique de 200 MW d'AER à Meredosia (Illinois) en intégrant cette technologie de charbon propre. Les phases suivantes porteront sur l'ingénierie et la construction des infrastructures nécessaires.

« Le procédé d'oxy-combustion utilisé est le fruit d'une technologie innovante développée par Air Liquide et B&W PPG, qui substitue oxygène et fumées recyclées, à la traditionnelle combustion à air dans les chaudières à charbon. Elle intègre un procédé innovant de purification du CO2 afin de produire du CO2 qui peut alors être directement capté et stocké », a précisé Air Liquide.
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... c270b0e35d

Répondre