Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65011
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 31 janv. 2011, 21:44

Une méga-centrale solaire dans le Gard d'ici 2013

La filiale énergie renouvelable du géant français de l'électricité EDF a confirmé vendredi dernier qu'il voulait développer une centrale solaire capable d'alimenter 10% de la consommation électrique du département.
Plus précisément, le parc solaire érigé sur une superficie de plus de 700 hectares (ha) aura une capacité installée de 265 mégawatts crête (MWc) et deviendrait ainsi la plus grande centrale jamais réalisée par EDF EN. La particularité du projet fait que les installations photovoltaïques seront "intégralement démontées" à l'issue de leur exploitation, soit 25 ans plus tard.

Le complexe solaire assurera "près de 10% de la consommation électrique - avec chauffage - du Gard, (soit 160.000 habitants) pour une emprise limitée à 0,12% de la superficie du département", indique un document transmis par EDF EN.

Sur les 711 ha, les panneaux photovoltaïques occuperont 228 ha, le reste du terrain restant "exploitable pour les activités agricoles telles que la production de fourrage et le pâturage".

Non concernée par le moratoire, la centrale devrait être opérationnelle fin 2013.
http://www.enerzine.com/1/11261+une-meg ... 2013+.html

ca batterai le record de France de 143 MW pour la centrale PV à Toul en construction, voir ce post : viewtopic.php?p=267954#p267954

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65011
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 21 févr. 2011, 18:46

Nazca finalise sa deuxième centrale photovoltaïque en France

Le 21 février 2011 Usine nouvelle

Nazca, filiale du groupe GSE, spécialisée dans la conception et la réalisation de centrales photovoltaïques en toiture, sur bâtiments industriels ou logistiques, vient de finaliser l’installation d’un système de 1,2 MW sur une plate-forme agroalimentaire AZ Méditerranée à Cavaillon (Vaucluse). Le raccordement aura lieu le 1er mars.

Cette entreprise dédiée au conditionnement de fruits et légumes souhaitait rénover l’étanchéité de sa toiture de 17 500m². La technologie utilisée est celle de la société américaine Solyndra, fabricant de systèmes photovoltaïques cylindriques pour toitures commerciales de grandes surfaces.

Image

« Les travaux se sont déroulés en deux phases. D’abord, la rénovation de l’étanchéité de la toiture, puis la pose des panneaux terminée fin janvier. Ce chantier était difficile, car il ne fallait pas interrompre l’activité du site », explique Rodolphe de Téglassy, directeur de Solyndra France.

« Nous avions confiance en Solyndra, puisque la première installation à Toulouse en novembre nous avait satisfait », ajoute Julien Puel, directeur général de Nazca. Le choix s’est porté sur Solyndra pour des paramètres clés : un poids léger, une solution technico-éco performante, une production d’électricité élevée au m².

D’autres projets en vue

Le système a ainsi optimisé la surface avec une couverture utile du toit de plus de 77 %. Il s’agit du deuxième plus grand système Solyndra en France. Ce système, installé sur une membrane réfléchissante en PVC est constitué de 6 800 panneaux Solyndra et génèrera 1 500 MW/h d’électricité photovoltaïque par an soit de l’énergie de 662 foyers.

Une autre installation devrait démarrer près de Marseille d’ici un mois. Ce bâtiment de 17 000 m²générera 0,9 MWh. « Nazca est un partenaire de qualité pour Solyndra, je souhaite que cette relation prenne encore de l’ampleur », soutient Clemens Jargon, président EMEA de Solyndra et directeur général de Solyndra GmbH.

Nazca n’a pas souhaité communiquer le montant de son investissement pour préserver le droit de confidentialité de son client.
http://www.usinenouvelle.com/article/na ... ce.N146992

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9853
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Solaire photovoltaique et politique d' aide tarifaire

Message par Remundo » 28 févr. 2011, 12:41

Pendant ce temps, une usine de 261 MWc sur 700 ha va être construite sur des terres agricoles (rizières) par EDF Energies Nouvelles

L'activité de riziculture disparaît, mais les moutons mangeront les herbages résiduels...

Et les agriculteurs ont bien négocié la validation du projet...
Aujourd'hui, ce sont des rizières étalées sur plus de 700 hectares. Demain, sur cette surface équivalant à un peu moins de mille terrains de football située à Beaucaire dans le département du Gard, EDF Énergies nouvelles (EDF EN) implantera ce qui sera, à l'horizon 2013, la plus grande centrale photovoltaïque de France. Loin, très loin, devant les projets menés par Voltalia à la Barben dans les Bouches-du-Rhône, ou GDF Suez à Curbans (Alpes-de-Haute-Provence).

Une annonce faite jeudi, hasard du calendrier, à la veille de la décision du Conseil d'État sur un recours contre le moratoire gelant pour trois mois les projets de centrales solaires, déposé par 80 petits producteurs de la filière photovoltaïque
Source Le Figaro

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65011
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Solaire photovoltaique et politique d' aide tarifaire

Message par energy_isere » 28 févr. 2011, 13:08

Remundo a écrit :Pendant ce temps, une usine de 261 MWc sur 700 ha va être construite sur des terres agricoles (rizières) par EDF Energies Nouvelles
.....
261 MWc soit la moitié de l' acroissement annuel de 500 MWc solaire PV dont parlait Besson. #-o

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9853
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par Remundo » 28 févr. 2011, 14:20

payés au tarif d'avant le moratoire, c'est à dire autour de 30 ct€/kWh au lieu de 12 cts€/kWh.

Mais après, on aura toujours des idiocrites au gouvernement pour mépriser la "spéculation des PME, artisans et des Chinois" et fustiger le "caractère insoutenable" des toits photovoltaïques pour le con-sommateur.

Mais cela fera une rentrée d'argent frais pour financer la fission tout en accusant les EnR... Comme quoi on peut aussi bien polluer l'environnement que les esprits avec le soleil.

@+

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65011
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par energy_isere » 28 févr. 2011, 14:24

Remundo

je ne comprends pas "Mais cela fera une rentrée d'argent frais pour financer la fission tout en accusant les EnR... "

Quelle rentrée d' argent frais ? Tu veux dire que ca va étre rentable pour EDF Energie Nouvelle ?

wikipedia me dit :
Actionnariat EDF énergies nouvelles

EDF (Via sa filiale EDF Développement Environnement SA - EDEV) : 50,0 %
Pâris Mouratoglou / SIIF : 25,1
Public / Flottant (y compris salariés) 24,9 %
http://fr.wikipedia.org/wiki/EDF_%C3%A9 ... _nouvelles

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9853
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par Remundo » 28 févr. 2011, 15:23

Oui, je pense qu'à 30 ct€/kWh pour des centrales aussi grandes, les taux de rentabilité risque d'arriver à 25% par les considérables économies d'échelle engendrées (Nota : de tels projets sont illégaux, mais EDF EN a tronçonné en paquets de 12 MWc qui est le seuil maximal par centrale...)

Ceci veut dire qu'en 4 ans, EDF EN rentre dans ses frais.

Avec des traqueurs solaires, on peut produire 1200 kWh/kWc/an sans problème.

Soit 1 200 MWh/MWc, le MWh est payé 300€.

Ainsi, une centrale de 261 MWc dégage 261 MWc x 1200 MWh/MWc/an x 300 €/MWh = 93 960 000 €/an

Sur la durée de vie des panneaux (25 ans), en otant les 4 ans de retour sur investissement, cela fait 21 x 0.09396 = 1.973 Milliards €. Arrondissons à 2 G€/an de bénéfices

Quand on sait que EDF dispose de 3000 MWc validé dans la file d'attente (plus de 10 fois cette centrale) à 30 cts/kWh, il va en fait dégager en ordre de grandeur 25 Mds€ dans les 25 ans qui viennent, soit plus d'un Milliard / an de bénéfice.

Comment cet argent sera réinvesti ? Quelle part de cette somme sera distribuée aux actionnaires ? EDF est à 50% et peut capter jusqu'à 0.5 milliard/an.

Paris Mouratoglou ne sera pas contre ; notre bon Ingénieur Grec Polytechnicien pourra ainsi payer son pain sans problème : si EDF capte 0.5 Mds/an de dividendes, cela fera pour lui "encore" 250 M€/an...

Bon maintenant, le milliard/an peut être réinvesti ailleurs par EDF EN : soit dans de nouvelles centrales, soit... en achetant des actions EDF/Areva ! :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65011
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par energy_isere » 28 févr. 2011, 15:37

Remundo a écrit : Sur la durée de vie des panneaux (25 ans), en otant les 4 ans de retour sur investissement, cela fait 21 x 0.09396 = 1.973 Milliards €. Arrondissons à 2 G€/an de bénéfices
:?:

Tu dis 1.973 Milliards €. Arrondi à 2 Milliards €. Mais c' est sur la durée des 21 ans pas par an .


Et tu ne compte sans doute pas les frais financiers. Car à mon avis la somme initialement nécessaire va étre empruntée. Classiquement avec une banque , ou via des obligations.

Et puis des traqueurs solaire ca coute un oeil. J' ai pas vu ca dans la road map de EDF Energie Nouvelle.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9853
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par Remundo » 28 févr. 2011, 15:57

Un emprunt à 3 ou 4% ne pèse pas lourd dans la balance...

tu veux que je rajoute 10 ans ? Les panneaux peuvent tenir 35 ans

tu veux que je réévalue le kWh de 3%/an : car le prix est indexé sur des valeurs à la hausse...

Tu vois, quand on met les chiffres sur la table au lieu de les occulter et mystifier le quidam moyen, ça fait réflechir...

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9853
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par Remundo » 28 févr. 2011, 16:01

tiens voilà un lien sur les traqueurs
http://forum.agriavis.com/viewtopic.php?id=7674

ça ne prouve pas qu'il y aura des traqueurs, mais peu importe : 1200 kWh/kWc, c'est ce qu'on produit dans le Sud de la France sur les toits bien orientés...

Les traqueurs augmentent de 30% la production par rapport à un système fixe : ils valent le coût.

Par ailleurs, ce sont des systèmes pas très onéreux si on en commande pour 700 ha... :roll:

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65011
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par energy_isere » 28 févr. 2011, 16:13

Remundo a écrit : ....Comment cet argent sera réinvesti ? Quelle part de cette somme sera distribuée aux actionnaires ? EDF est à 50% et peut capter jusqu'à 0.5 milliard/an.
...
[-(

l' action EDF EN est à 33 € ce jour le dividende 2010 était de 0.42 € (voir ce post : viewtopic.php?p=286883#p286883 )

ca fait un dividende de 1.27 % par action.

Le capital Total de EDF En ce jour est de 2566 méga Euros (voir ici : http://www.boursorama.com/cours.phtml?symbole=1rPEEN) , les dividendes totaux sont de 2566 méga Euros *0.0127 = 32.6 méga Euros . et comme EDF est actionnaire à 50% ca fait 16.3 méga Euros de dividendes pour EDF en 2010.

Remundo, tu serais pas en train de nous faire Pierrette et le pot au lait avec cette histoire ?
Je veux bien que ca augmente si EDF EN fait un gros programme de centrales, mais quand méme .......

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9853
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par Remundo » 28 févr. 2011, 16:47

j'ai bien écrit "jusqu'à"

EDF étant à 50% dans le capital social, ce qui n'est pas rien pour décider des dividendes...

Lis bien ce que j'ai écrit. ;)

Maintenant, il y a au moins un point positif : l'installation de grand parc PV avec productions indépendantes des fossiles.


Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9853
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par Remundo » 14 mai 2011, 18:38

même si je me réjouis de l'installation de capacités EnR d'envergure en France,

je ne suis pas complètement convaincu par ce gigantisme et la surconcentration de production sur un site unique...

mieux vaut un réseau décentralisé et la valorisation de surfaces déjà construites, à savoir les toits de tout type, pour peu qu'ils soient convenablement orientés...

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65011
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Message par energy_isere » 23 mai 2011, 11:18

en rapport avec mon post précedent.

Image
VENDANGES SOLAIRES. Moins bucolique et plus éblouissante qu’un vignoble, cette nouvelle centrale solaire de 50 hectares, installée sur la commune des Mées, dans les Alpes-de-Haute-Provence, devrait bientôt fournir assez d’électricité pour alimenter 10.000 foyers par an. Mais ce « grand projet » est l’un des rares à avoir survécu à la «remiseà plat du soutien public à la filière photovoltaïque», décidée par le gouvernement en décembre 2010, en raison de son coût pour les caisses de l’Etat. Et notre retard en la matière s’est évidemment aggravé. Nous ne consommons aujourd’hui que 8% d’énergies «propres». Très loin de l’objectif fixé par le Grenelle de l’environnement : 23 % en 2020. PHOTO : BORIS HORVAT/AFP PHOTO : BORIS HORVAT/AFP

Répondre