Les agriculteurs français

Ce forum ne traite pas du «grand jeu» mais des réactions plus locales au pic pétrolier, à l'échelle du pays, des régions, ou des villes.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
akochan
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 882
Inscription : 15 mai 2008, 19:02
Localisation : même les chats sont surpris par la crise

Re: Les agriculteurs français

Message par akochan » 05 juil. 2013, 08:56

Désolé, j'utilise l'ipad en ce moment et il sélectionne souvent des mots que je n'ai pas choisi... :lol: par contre il ne corrige pas les fautes... :?

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63975
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les agriculteurs français

Message par energy_isere » 05 juil. 2013, 12:52

Remundo a écrit :
toute la population mange à sa fin.
à sa faim, j'espère plutôt ;)
Avec des amanites phalloïdes, la oui on mange pour sa fin. [-o<

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9016
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Les agriculteurs français

Message par kercoz » 05 juil. 2013, 15:53

Petit cours de pedogenèse par Conrad Schreiber:
http://www.youtube.com/watch?v=9PPIWb9JD5I
En bretagne , il a converti un grand nombre d' agri au TCS et SD .
au vu de cette vidéo , il n' a plus peur de préconiser les BRF ( Il m' avait dit que si lui pratiquait le BRF qd il avait du Broyat, pour ses cours et colloques , deja que c'etait pas facile de préconiser le non labour .....ils n' auraient pas admis l' idée d' y mettre des bouts de bois !).......Il est revenu ds le SO apres un long moment passé en Bretagne ...sa force c'est de rester paysan en plus de donner des cours d' agro .
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12500
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Les agriculteurs français

Message par mobar » 02 mars 2020, 09:06

https://www.lemonde.fr/economie/article ... _3234.html
« Je comprends la décision et je l’applique immédiatement, explique son président, Jean-Luc Poulain. Mais cette édition aura été mauvaise pour nous. Nous devrions être en dessous des 500 000 visiteurs. Les trois premiers jours ont été bons, mais suivis par trois jours d’effondrement après l’annonce de cas de coronavirus en Italie. »
Le salon de l'agriculture ferme 1 jour avant la date prévue et enregistre la plus mauvaise fréquentation depuis 1975
https://www.liberation.fr/france/2019/0 ... es_1711216
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12500
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Les agriculteurs français

Message par mobar » 03 mars 2020, 20:20

https://www.legrandsoir.info/pourquoi-l ... asses.html
Pourquoi les retraites agricoles sont-elles si basses ? « À la fin de la Seconde Guerre mondiale, quand le Conseil national de la résistance a mis en place le régime de protection sociale, l’unique syndicat agricole de l’époque n’a pas souhaité l’intégrer car il ne voulait pas payer de cotisations », explique Véronique Marchesseau, secrétaire générale de la Confédération paysanne. « Le monde agricole disposait alors d’un tissu développé de mutuelles. Elles étaient aux mains d’une bourgeoisie rurale de gros propriétaires et de notables qui voyaient d’un mauvais œil l’arrivée d’un régime social unifié et rejetaient l’influence du communisme », complète André Tissot, agriculteur retraité et membre de la commission des anciens de la Confédération paysanne. Depuis, le régime agricole est resté moins protecteur : « Le taux de cotisation est de 21 % alors qu’il est de 27 % pour les salariés ; les agriculteurs cotisent sur des revenus nets au lieu de revenus bruts ; les retraites sont calculées sur les quarante dernières années des exploitants et non sur les vingt-cinq meilleures... Mécaniquement, les prestations reçues sont moindres. » Certains statuts, comme celui d’aide familial agricole ou de conjoint collaborateur, sont caractérisés par des niveaux de cotisation – et donc de retraites – moindres.
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Répondre