Nouveau livre climato sceptique : "l'innocence du carbone"

Discussions concernant les conséquences sur l'environnement de la course aux ressources.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13872
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Nicias et le réchauffement climatique

Message par GillesH38 » 16 nov. 2013, 07:19

Nicias a écrit : En fait je ne crois pas vraiment à une croissance infini de la production de pétrole, j'envisage plutôt une courbe de même forme que vous:
Image

Car on peut très bien substituer au pétrole autre-chose.
comme je disais, tes prémisses reviennent au même que ceux des écolos qui préconisent l'abandon des fossiles : que finalement on a les solutions pour vivre aussi bien sans, que avec.

Du fait que vous partagez au fond cette même hypothèse centrale, il n'y a pas de raison finalement que vous vous opposiez : si tu penses que les fossiles seront naturellement remplacés , pourquoi se battre pour en consommer un maximum à tout prix ? autant installer le plus tôt les solutions de remplacement, on évitera un tas de problèmes d'aller les chercher dans des endroits compliqués, en Arctique, liquéfier le charbon sous marin, creuser au fond des océans pour ramasser des hydrates de méthane, s'emm… avec des centrales nucléaires sur des sites bitumineux … franchement what's the use ? si on peut se passer de fossile autant le faire vite !!

les problèmes ne se posent qu'avec l'hypothèse inverse : qu'on n'est pas capable fondamentalement de soutenir le même niveau de vie sans fossiles. Dans ce cas, à la fois le discours climatique et le discours terraplatiste s'effondrent pour la même raison ...
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Nicias
Kérogène
Kérogène
Messages : 50
Inscription : 06 nov. 2013, 15:31

Re: Nicias et le réchauffement climatique

Message par Nicias » 16 nov. 2013, 22:43

comme je disais, tes prémisses reviennent au même que ceux des écolos qui préconisent l'abandon des fossiles
Tu me provoques ?
C'est la courbe de vie d'un produit. Actuellement le Sierra Leone doit être plutôt dans la phase introduction. La Chine dans la phase croissance et la France -ou la consommation n'augmente plus- dans la phase maturité. Le déclin, ce sera un jour, mais surement pas maintenant. Ce sera soit parce qu'on a trouvé moins cher et mieux, soit parce-que le prix va monter.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13872
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Nicias et le réchauffement climatique

Message par GillesH38 » 17 nov. 2013, 00:40

Nicias a écrit :
comme je disais, tes prémisses reviennent au même que ceux des écolos qui préconisent l'abandon des fossiles
Tu me provoques ?
C'est la courbe de vie d'un produit. Actuellement le Sierra Leone doit être plutôt dans la phase introduction. La Chine dans la phase croissance et la France -ou la consommation n'augmente plus- dans la phase maturité. Le déclin, ce sera un jour, mais surement pas maintenant. Ce sera soit parce qu'on a trouvé moins cher et mieux, soit parce-que le prix va monter.
Je ne te provoque pas du tout : tu affirmes à la fois que tu penses que la croissance économique va continuer, alors que le pétrole (et je suppose tous les fossiles ensuite) vont décroitre. Fort bien, mais alors quel inconvénient y a-t-il de les faire décroitre tout de suite alors si ça n'impacte pas l'économie et qu'on a des solutions de remplacement?

et sinon, incidemment, j'aimerais connaitre les solutions de remplacement pour fabriquer des matériaux comme l'acier, les métaux, le verre, le ciment, le papier, les textiles, les colles, lubrifiants, peintures, plastiques, médicaments, alimenter les camions, les bateaux , les avions, etc, etc… tout ça sans fossile ….
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Nicias
Kérogène
Kérogène
Messages : 50
Inscription : 06 nov. 2013, 15:31

Re: Nicias et le réchauffement climatique

Message par Nicias » 18 nov. 2013, 12:48

j'aimerais connaitre les solutions de remplacement pour fabriquer des matériaux comme l'acier, les métaux, le verre, le ciment, le papier, les textiles, les colles, lubrifiants, peintures, plastiques, médicaments, alimenter les camions, les bateaux , les avions, etc, etc… tout ça sans fossile ….
On ne les as pas actuellement ce qui ne veux pas dire qu'on ne les aura pas demain. Contrairement aux écologistes, je fais confiance aux gens. Ils sont assez grands pour savoir ce qui est le moins couteux pour eux et quels arbitrages ils doivent faire. S'il y a des externalités ou autres défaillances du marché, je veux bien en parler mais la solution ne passe surement pas par des subventions à la production plus ou moins aberrantes.

PS: ABC a plutôt raison de dire que tous les mails du CRU ont été volés mais cela ne signifie pas pour autant qu'ils sont tous publics.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13872
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Nicias et le réchauffement climatique

Message par GillesH38 » 18 nov. 2013, 14:50

Nicias a écrit :
j'aimerais connaitre les solutions de remplacement pour fabriquer des matériaux comme l'acier, les métaux, le verre, le ciment, le papier, les textiles, les colles, lubrifiants, peintures, plastiques, médicaments, alimenter les camions, les bateaux , les avions, etc, etc… tout ça sans fossile ….
On ne les as pas actuellement ce qui ne veux pas dire qu'on ne les aura pas demain. Contrairement aux écologistes, je fais confiance aux gens.
je suis en désaccord avec toi : si les écologistes préconisent l'abandon des fossiles, c'est justement parce qu'ils partagent la même confiance en toi qu'on pourrait les remplacer - et même encore plus confiant puisqu'ils pensent qu'on pourrait le faire rapidement.

Dans la mesure où il s'agit manifestement d'un acte de foi et non d'un argument scientifique, je ne peux le traiter que comme une croyance : c'est peut être vrai, mais je n'ai pas de raison spéciale d'y croire.
PS: ABC a plutôt raison de dire que tous les mails du CRU ont été volés mais cela ne signifie pas pour autant qu'ils sont tous publics.
là encore, d'où vient cette croyance ?
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5641
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Re: Nicias et le réchauffement climatique

Message par mahiahi » 18 nov. 2013, 15:07

GillesH38 a écrit :et sinon, incidemment, j'aimerais connaitre les solutions de remplacement pour fabriquer des matériaux comme l'acier, les métaux, le verre, le ciment, le papier, les textiles, les colles, lubrifiants, peintures, plastiques, médicaments, alimenter les camions, les bateaux , les avions, etc, etc… tout ça sans fossile ….
Si par "fossile", tu sous-entends "non renouvelable", je rappelle que l'acier, la fonte, le bronze, le fer, le laiton, le cuivre, l'or et l'argent étaient travaillés avant leur utilisation ; de même que le verre, le ciment, le papier, le lin, la laine, le coton, la colle de poisson, la colle d'os, les huiles lubrifiantes, plusieurs peintures, la plupart des principes actifs de médicaments (d'origine végétale) et enfin que des bateaux traversaient l'Atlantique ou le Pacifique.
:-"
Ne sois pas charlot!

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13872
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Nicias et le réchauffement climatique

Message par GillesH38 » 18 nov. 2013, 15:52

mahiahi a écrit :
GillesH38 a écrit :et sinon, incidemment, j'aimerais connaitre les solutions de remplacement pour fabriquer des matériaux comme l'acier, les métaux, le verre, le ciment, le papier, les textiles, les colles, lubrifiants, peintures, plastiques, médicaments, alimenter les camions, les bateaux , les avions, etc, etc… tout ça sans fossile ….
Si par "fossile", tu sous-entends "non renouvelable", je rappelle que l'acier, la fonte, le bronze, le fer, le laiton, le cuivre, l'or et l'argent étaient travaillés avant leur utilisation ; de même que le verre, le ciment, le papier, le lin, la laine, le coton, la colle de poisson, la colle d'os, les huiles lubrifiantes, plusieurs peintures, la plupart des principes actifs de médicaments (d'origine végétale) et enfin que des bateaux traversaient l'Atlantique ou le Pacifique.
:-"
évidemment !!! pour les faire, il faut juste une source de chaleur et un réducteur (carbone), et pour ça, la biomasse est tout à fait capable de le faire !!

le seul problème, c'est de le faire dans le volume où on le fait actuellement, et même bien plus important si on se fixe comme objectif , comme le prévoit les scénarios du GIEC, de faire accéder le monde entier au niveau de vie occidental.

Si on abandonne cet objectif et qu'on réserve le luxe de ces matériaux à une toute petite fraction de la population, comme aux époques que tu considères, où un simple couteau était déjà un objet précieux, alors effectivement le problème est réglé.
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5641
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Re: Nicias et le réchauffement climatique

Message par mahiahi » 18 nov. 2013, 16:09

GillesH38 a écrit : évidemment !!! pour les faire, il faut juste une source de chaleur et un réducteur (carbone), et pour ça, la biomasse est tout à fait capable de le faire !!
Ça va sans dire, mais ça va encore mieux en le disant :-)
GillesH38 a écrit :le seul problème, c'est de le faire dans le volume où on le fait actuellement, et même bien plus important si on se fixe comme objectif , comme le prévoit les scénarios du GIEC, de faire accéder le monde entier au niveau de vie occidental.
Tu connais la réponse : objectif irréaliste... A moins que les effectifs de la population ne baissent drastiquement (ce qui finira par arriver, mais probablement trop tard) :roll:
GillesH38 a écrit :Si on abandonne cet objectif et qu'on réserve le luxe de ces matériaux à une toute petite fraction de la population, comme aux époques que tu considères, où un simple couteau était déjà un objet précieux, alors effectivement le problème est réglé.
Elle est pas belle, la vie? 8-[
Ne sois pas charlot!

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)

Nicias
Kérogène
Kérogène
Messages : 50
Inscription : 06 nov. 2013, 15:31

Re: Nicias et le réchauffement climatique

Message par Nicias » 18 nov. 2013, 16:21

si les écologistes préconisent l'abandon des fossiles, c'est justement parce qu'ils partagent la même confiance en [que ?] toi qu'on pourrait [pourra ?] les remplacer
Je sais qu'on peut les remplacer mais si on le fait aujourd'hui, on va être plus pauvre. Les technologies d'avenir, on va les utiliser ... à l'avenir quand elles seront rentables. Ce qui me différencie des écolos, c'est:
_je ne sait pas ce que seront ces technologies.
_Quand bien même je le saurais, je ne suis en aucun cas partisan de l'adoption massive de technologie qui ne seront rentable que demain (a fortiori si on ne le fait qu'en Europe...). Et avec le pv et l'éolien, ça fait une paille qu'on nous promet la rentabilité au coin de la rue.
là encore, d'où vient cette croyance ?
J'ai foi en l'efficacité de la taupe du CRU alors que toi tu penses que c'est un nul. T'as fait un calcul sur le nombre total de mails piratés et non que sur ceux qui ont été rendu publics ?
(bon on va pas pinailler sur un point sur lequel on est d'accord en pratique...).

-------

ça fait plus de 2000 ans qu'on emploie le charbon, le pétrole voir l'électricité* !

http://www.college-de-france.fr/site/je ... 1-2012.htm

*je blague, on connaissait juste l'électricité statique. Concernant le charbon, il était peu employé par rapport au bois mais c'était avant tout parce-que le bois répondait mieux au besoins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59677
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Nicias et le réchauffement climatique

Message par energy_isere » 18 nov. 2013, 17:26

Nicias a écrit : * Concernant le charbon, il était peu employé par rapport au bois mais c'était avant tout parce-que le bois répondait mieux au besoins.
Non, c' est parce qu' on a mis du temps à comprendre l' interet du charbon, et surtout qu' il fallait une technique pour déplacer le charbon ''en masse''. Ce qui fut fait avec l' apparition de la machine à vapeur et des pompes à refouler l' eau des galeries des mines(aussi en machine à vapeur, Newcomen puis J.Watt).
Charbon et machine à vapeur (donc trains) ont évolués ensemble fin du 18ieme début du 19 iéme pour un essor extraordinaire conjoint (UK puis France puis un peu partout).

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8560
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Nicias et le réchauffement climatique

Message par kercoz » 18 nov. 2013, 18:14

Nicias a écrit :
On ne les as pas actuellement ce qui ne veux pas dire qu'on ne les aura pas demain. Contrairement aux écologistes, je fais confiance aux gens.
C'est une démarche type " scientiste" ....de l' ordre de la "croyance" ( toute vraie croyance etant inconsciente). Le fait de croire en des faits que l' on ne peut démontrer est la définition d' une "foi" . Le Scientisme est la croyance dominante de notre époque .
As tu qqs ref scientifique ou technologique dans ton cursus ? comme économiste tu dois avoir une approche math sur les th. de complexité ou "du Chaos" ...la variable dominante etant l' énergie l' attracteur d' env 150 esclaves KW) devrait rejoindre l' attracteur 30 ou 50 kw ( Jancovici ). Outre le fait qu' il n' y a pas l' ombre de solution de substitution en terme d' énergie bon marché , s' il en existait de non visible actuellement , la mise en oeuvre serait de l' ordre de plusieurs décennie ,...ce qui autorise les tenants de cet "Espoir" a préconiser une option qui a fait ses preuve : L' espoir et attendant des lendemains qui chantent , ...une dictature provisoire .
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

ABC
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 975
Inscription : 15 mars 2007, 15:45
Contact :

Re: Nicias et le réchauffement climatique

Message par ABC » 18 nov. 2013, 21:40

ABC, tu es assez fort pour affirmer avec aplomb des contre vérités évidentes qu'il est très facile de contredire, je comprends ton indulgence pour le discours climatique ! tu peux retrouver ici un fichier de tous les mails dans l'ordre chronologique : il n'y en a qu'environ un par jour, avec des destinataires et des expéditeurs différents , ce ne sont certainement pas tous les mails échangés !
Il est largement connu que tous les mails ont été volés(C'est clair, à partir du moment ou tu as accès aux fichiers ou sont archivés les mails, tu les copies intégralement plutôt que quelques uns au petit bonheur la chance), et qu'ensuite un travail d'édition a été fait afin de garder uniquement ceux qui étairnt "intéressants".(On ne s'est d'ailleurs toujours pas posé sérieusement la question de savoir qui avait bien pu faire cela, mais bon...).

elles sont certainement toutes fausses dans un certain sens puisqu'entachées d'erreurs statistiques !
Tu veux dire par là que toutes les reconstructions ci-dessous(et non seulement MBH99) on a mis à jour des erreurs dans le traitement statistique?
Image
Je te signale que Mann a donc aussi été contesté par Wilson, et aussi par Briffa dans un des mails où il l'accuse de "tendance à correler son verbiage non borné .."
Au cas où la chose ne te sois pas apparue clairement: je ne suis pas un défenseur inconditionnel de Mann et je suis bien persuadé que son boulot comporte de gros défauts. Je crois aussi que l'utilisation qui a été faite de sa courbe dans le rapport de 2001 était une grosse erreur.
Maintenant, je crois aussi que cela ne justifie pas le torrent de boue dont il a été la cible.
la question n'est pas si elles sont vraies, mais si elles sont suffisamment solides pour affirmer des choses, par exemple que la température moyenne du globe n'a pas excédé l'actuelle depuis 1500 ans. Je doute fort que ce soit possible effectivement.
Vu que ceux qui ont pondu ces courbes n'ont jamais parlé autre chose que de probabilité, je crois qu'il est clairement difficile de te contredire sur ce point.
Les contestations portent sur des points très techniques où même les spécialistes ne sont pas d'accord, je doute fort que tu aies assez fouillé le sujet pour savoir qui a raison ou tort. Je te parle d'une grossière erreur qui montrerait l'incompétence totale de McIntyre et permettrait de justifier ta comparaison avec une horloge arrêtée qui a raison juste par hasard ?
Je n'ai jamais prétendu que Mc Intyre était un gros nul, c'est manifestement faux. Je prétends par contre qu'il adopte un point systématiquement (hyper?)critique envers les thèses qui lui déplaisent dans leur conclusions et qu'il n'utilise pas cette verve critique vis à vis des autres, et que justement, sur chaque point qui fait débat, il va systématiquement prendre le point de vue qui l'arrange.
qu'est ce qui te dit qu'elles auraient pu l'éviter ? je n'en suis pas si sûr, tout comme je ne suis pas sûr que la nôtre puisse l'éviter non plus !
C'est un sujet complexe qui a fait l'objet d'études savantes mais je crois que même en sachant pas résoudre à la question, on peut répondre à celle de l'action. Considérant que l'inaction nous conduit nécessairement à un effondrement et que l'action peut être nous permettre de l'éviter, le choix est assez simple. C'est comme si on est très gravement malade: en se soignant, on n'est pas sûr de guérir, mais en ne se soignant pas, on est certain d'y passer.
heureux de te l'entendre dire. Il est donc tout à fait possible que dans 50 ans, on estime que bruler 1000 Gt de carbone n'est finalement pas tant un problème que ça ?
Je n'oublie pas qu'il existe des incertitudes et que par conséquent, il n'est pas exclu qu'on réalise que le problème du CO2 ne soit pas si grave(même si je considère pas cela comme l'hypothèse la plus plausible.). Il n'est pas exclu non plus qu'on en vienne à résoudre la question de la capture du CO2, par exemple.
ah bon pourquoi ? si on les arrête totalement, ça permettrait d'avoir encore plus de choix dans le futur !
Ben non puisque l'effondrement total de l'économie qui en résulterait serait totalement contreproductif pour les générations futures.
tu supposes donc sans doute qu'il y a donc un genre de compromis entre nos besoins propres et celui des générations futures. Encore une fois, heureux de te l'entendre dire. Donc maintenant la question qui tue : quel est le compromis optimum en terme de consommation moyenne de fossiles /hab/an pour les humains actuels ? comment tu le calcules?
La question que tu poses est très bonne mais c'est de cela dont on devrait discuter. Mais cela ne peut pas se "calculer"...
probablement exact, tout comme ce que feront des milliards de chinois, d'indiens, ou d'africains pour se développer ne dépendront pas de ton opinion …
Ne personnalise pas STP, les personnes dont les actions dépendent de mes opinions sont très rares :-D
Pour ce qui est de la dégradation,je te rappelle que les scénarios du GIEC prévoient tous une croissance continue de 1 à 2 % par an, conduisant à doubler au moins le PIB mondial d'ici 50 ans, avec pour le moment une montée des températures de l'ordre de 0,15°C/décennie. Je ne suis pas sûr que beaucoup de gens considéreraient ça comme une dégradation
C'est ton point de vue.
Il y a des chances que nous ne soyons plus là pour en juger la valeur...

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13872
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Nicias et le réchauffement climatique

Message par GillesH38 » 18 nov. 2013, 23:01

ABC a écrit : Il est largement connu que tous les mails ont été volés(C'est clair, à partir du moment ou tu as accès aux fichiers ou sont archivés les mails, tu les copies intégralement plutôt que quelques uns au petit bonheur la chance), et qu'ensuite un travail d'édition a été fait afin de garder uniquement ceux qui étairnt "intéressants".(On ne s'est d'ailleurs toujours pas posé sérieusement la question de savoir qui avait bien pu faire cela, mais bon…).
personne ne connait la façon dont ces mails ont fui, donc je ne sais pas trop comment ça a pu être "largement connu". D'autre part tu ne peux évidemment pas exclure qu'un certain nombre aient été effacés avant archivage !
elles sont certainement toutes fausses dans un certain sens puisqu'entachées d'erreurs statistiques !
Tu veux dire par là que toutes les reconstructions ci-dessous(et non seulement MBH99) on a mis à jour des erreurs dans le traitement statistique?
Image
évidemment que oui, d'une part si tu prends le mot "erreur" au sens d'incertitude, elles sont toutes accompagnées de barres d'erreur qui deviennent de plus en plus grosses dans le passé (non représentées sur ce graphique, ce qui me semble pour le moins fâcheux …)

Et ensuite parce que les critiques de la méthodologie de reconstructions par proxies ont tous soulevé le problème de la "perte de variance" génériquement associée à ces reconstructions, qu'illustre bien le problème du proxy de Tiljander : si la calibration change par suite de phénomènes parasites inconnus, la période moderne de calibration sera par définition bien reconstruite (puisqu'on calibre les proxies dessus), mais l'influence des facteurs aléatoires dans le passé tend à moyenner la courbe et diminuer sa variance, ce qui fait qu'on tend à sous estimer génétiquement la variabilité du passé : dans le cas de Tiljander, le fait qu'il ait retourné réchauffe la période froide et refroidit la période chaude ! là on a identifié l'erreur, mais combien d'erreurs restent non identifiées dans ceux qui restent ?

une simple question : pourquoi aucun proxy ne montre l'accélération du réchauffement anthropique depuis 40 ans ?
Au cas où la chose ne te sois pas apparue clairement: je ne suis pas un défenseur inconditionnel de Mann et je suis bien persuadé que son boulot comporte de gros défauts. Je crois aussi que l'utilisation qui a été faite de sa courbe dans le rapport de 2001 était une grosse erreur.
Maintenant, je crois aussi que cela ne justifie pas le torrent de boue dont il a été la cible.
je n'ai pas fait d'étude quantitative neutre et non biaisée sur la quantité de boue qui a été versée de part et d'autre sur l'autre camp … j'ai l'impression qu'elle a été assez bien partagée !
Je n'ai jamais prétendu que Mc Intyre était un gros nul, c'est manifestement faux. Je prétends par contre qu'il adopte un point systématiquement (hyper?)critique envers les thèses qui lui déplaisent dans leur conclusions et qu'il n'utilise pas cette verve critique vis à vis des autres, et que justement, sur chaque point qui fait débat, il va systématiquement prendre le point de vue qui l'arrange.
il a certainement été échaudé de la façon dont les climatologues ont pris ses critiques, et on peut le comprendre; désolé j'ai pris ta comparaison avec l'horloge arrêtée qui marquait l'heure deux fois par jour comme une métaphore d'un gros nul qui aurait raison juste aléatoirement par hasard, un peu comme un astrologue ! c'est pour ça que je pensais qu'il était facile de trouver des tas d'exemples où il aurait raconté n'importe quoi !
qu'est ce qui te dit qu'elles auraient pu l'éviter ? je n'en suis pas si sûr, tout comme je ne suis pas sûr que la nôtre puisse l'éviter non plus !
C'est un sujet complexe qui a fait l'objet d'études savantes mais je crois que même en sachant pas résoudre à la question, on peut répondre à celle de l'action. Considérant que l'inaction nous conduit nécessairement à un effondrement et que l'action peut être nous permettre de l'éviter, le choix est assez simple. C'est comme si on est très gravement malade: en se soignant, on n'est pas sûr de guérir, mais en ne se soignant pas, on est certain d'y passer.
je ne vois pas pourquoi on parle d'inaction. Il y a des tas d'éoliennes qui se construisent, de panneaux photovoltaïques, il y a des gens qui mettent sur le marché des voitures électriques. D'autre part on se casse la nénette pour aller fracturer des schistes ou chercher du pétrole à 3000 mètre sous la mer, tout ça me parait au contraire très actif !! si une solution pratique et sans fossile émerge, il y aura surement assez de monde pour en profiter pour faire des bonnes affaires avec, vu l'explosion du prix prévisible des fossiles (on a déjà un pétrole stabilisé au-dessus de 100 € et on n'est encore qu'en 2013 !!). Je ne vois pas de motif très valable pourquoi on n'en profiterait pas.
Je n'oublie pas qu'il existe des incertitudes et que par conséquent, il n'est pas exclu qu'on réalise que le problème du CO2 ne soit pas si grave(même si je considère pas cela comme l'hypothèse la plus plausible.). Il n'est pas exclu non plus qu'on en vienne à résoudre la question de la capture du CO2, par exemple.
ah bon pourquoi ? si on les arrête totalement, ça permettrait d'avoir encore plus de choix dans le futur !
Ben non puisque l'effondrement total de l'économie qui en résulterait serait totalement contreproductif pour les générations futures.
ah donc tu ne préconises pas de provoquer un effondrement total de l'économie ? tant mieux ! et donc selon toi à quel rythme de baisse des fossiles peut résister notre économie sans s'effondrer ?
La question que tu poses est très bonne mais c'est de cela dont on devrait discuter. Mais cela ne peut pas se "calculer"…
dommage, donc tu comptes demander au monde entier un effort "non calculable" pour un résultat qui ne sera peut être plus valable dans 50 ans … et qu'ils te suivent ?
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13872
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Nicias et le réchauffement climatique

Message par GillesH38 » 18 nov. 2013, 23:05

Nicias a écrit :
si les écologistes préconisent l'abandon des fossiles, c'est justement parce qu'ils partagent la même confiance en [que ?] toi qu'on pourrait [pourra ?] les remplacer
Je sais qu'on peut les remplacer mais si on le fait aujourd'hui, on va être plus pauvre. Les technologies d'avenir, on va les utiliser ... à l'avenir quand elles seront rentables.
ah donc en gros, tu admets que l'économie puisse être sensible au coût de l'énergie ?

tu sais quand même que pour maintenir une production croissante de fossiles après le pic des conventionnels, il faut un prix qui devienne de plus en plus élevé pour rendre rentable l'extraction ? et là, ça n'aurait plus d'impact sur l'économie alors ???
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Nicias
Kérogène
Kérogène
Messages : 50
Inscription : 06 nov. 2013, 15:31

Re: Nicias et le réchauffement climatique

Message par Nicias » 19 nov. 2013, 14:38

energy_isere a écrit :
Nicias a écrit : * Concernant le charbon, il était peu employé par rapport au bois mais c'était avant tout parce-que le bois répondait mieux au besoins.
Non, c' est parce qu' on a mis du temps à comprendre l' intérêt du charbon, et surtout qu' il fallait une technique pour déplacer le charbon ''en masse''. Ce qui fut fait avec l' apparition de la machine à vapeur et des pompes à refouler l' eau des galeries des mines(aussi en machine à vapeur, Newcomen puis J.Watt).
Charbon et machine à vapeur (donc trains) ont évolués ensemble fin du 18ieme début du 19 iéme pour un essor extraordinaire conjoint (UK puis France puis un peu partout).
Les Romains ne possédaient certainement pas la technologie pour utiliser le charbon comme nous le faisons aujourd'hui. La machine à vapeur était en effet balbutiante et les rendements ... heu ... pas très bons:
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89olipyle
Ce qui veut dire qu'il n'y avait que peu de besoins, bref on dit un peu la même chose. C'était déjà les "Anglais" (les Bretons) qui utilisaient le plus le charbon (houille), certainement en raison de disponibilités locales et donc de coût. Ailleurs, il y avait bien assez de bois, moins cher à ramasser et plus facile à utiliser pour contrôler la cuisson des poteries que le charbon. Ce dernier (du charbon de bois avant tout) servait surtout en métallurgie. Peut-être pour obtenir une température supérieure, qu'en disent les ingénieurs ?
L’Angleterre de la révolution industrielle est passée massivement au charbon par manque de bois. C'est une des raisons pour laquelle ils ont développé la machine à vapeur contrairement aux Romains.
et surtout qu' il fallait une technique pour déplacer le charbon ''en masse''
La révolution du charbon, c'est une révolution de la géographie industrielle, on a déplacé les usines des rivières vers les mines de charbon.
Les Romains plaçaient leurs ateliers à côté des forets (ou des rivières selon le type de besoin, encore que qu'ils ne reculaient pas devant la construction d'un aqueduc de plusieurs dizaines de km).

Les Romains faisaient des choix économiques rationnels. On devrait en faire autant en Europe.

Répondre