Du Gaz naturel de schistes en France ?

Modérateurs : Rod, Modérateurs

oleotax
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 903
Inscription : 11 janv. 2007, 15:22

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

Message par oleotax » 20 mai 2016, 12:48

rico a écrit :
disons à Ségolène d'arrêter d'importer du GAZ, du pétrole , du charbon et arrêtons le nucléaire
Chiche ? !
Schiste
Je m'en vais voir mon copain au Québec et je reviens après les élections anticipées

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6358
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

Message par rico » 20 mai 2016, 13:34

Chiche ? !

Schiste
Oh excellent ! :lol: :-D

oleotax
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 903
Inscription : 11 janv. 2007, 15:22

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

Message par oleotax » 20 mai 2016, 19:38

rico a écrit :
Chiche ? !

Schiste
Oh excellent ! :lol: :-D
Mais il y a mieux encore que le gaz de schiste , c'est le gaz de shit
Cela vous résout tout les problèmes :-x 8-) :lol: :-x

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59178
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

Message par energy_isere » 12 sept. 2016, 16:18

Arnaud Montebourg "opposé" à l'exploitation du gaz de schiste

AFP le 12/09/2016

L'ancien ministre de l’Économie Arnaud Montebourg s'est dit lundi sur France Inter opposé à l'exploitation des gaz de schiste, car c'est actuellement une "technologie polluante", et que la chute du prix des hydrocarbures ne permet pas de financer la recherche pour la faire évoluer.


"Telle qu'elle est expérimentée ou exploitée aux États-Unis, c'est une technologie polluante, ce que j'ai toujours dit", explique M. Montebourg.

De plus, "aujourd'hui, avec la chute des prix du pétrole, même les exploitations qui étaient les plus rentables aux États-Unis sont en train de fermer parce qu'elles ne le sont plus".

"C'est donc pour moi un problème, puisque aujourd'hui même la recherche qui aurait pu faire évoluer les technologies d'exploitation des gaz (de schiste), il n'y a plus d'argent pour (la) financer et donc faire évoluer ces technologies. Donc j'y suis opposé, c'est une réponse parfaitement claire", a-t-il expliqué.

En revanche, "la question du gaz en soi n'est pas un problème, puisque c'est l'énergie fossile la plus propre. Il faut écarter d'urgence le charbon (...) écarter le plus possible le pétrole, donc comment on fait ? On remplace le pétrole par les renouvelables et quand même le gaz", a-t-il noté.

Dimanche à La Rochelle (Charente-Maritime), M. Montebourg s'est dit favorable à une "croissance décarbonnée", qui "fixe comme projet politique national la réduction drastique de l'utilisation du charbon, du pétrole et des énergies fossiles les plus polluantes dans les transports, dans les logements, dans l'industrie".

"Ce chantier a déjà commencé mais il n'est pas à la hauteur ni de nos engagements ni d'ailleurs de la réussite de la COP21 qui a permis de nous projeter sur un monde différent avec des évolutions du modèle économique".
http://www.boursorama.com/actualites/ar ... b5520f8da9

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13608
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

Message par GillesH38 » 12 sept. 2016, 19:11

energy_isere a écrit : En revanche, "la question du gaz en soi n'est pas un problème, puisque c'est l'énergie fossile la plus propre.
:lol:

émettons plein de CO2 propre et y aura plus de problème !
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

oleotax
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 903
Inscription : 11 janv. 2007, 15:22

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

Message par oleotax » 13 sept. 2016, 12:47

GillesH38 a écrit :
energy_isere a écrit : En revanche, "la question du gaz en soi n'est pas un problème, puisque c'est l'énergie fossile la plus propre.
:lol:

émettons plein de CO2 propre et y aura plus de problème !
C'est vrai pour tous les gaz; un pet sec c'est propre , un pet humide cela tache et cela pollue, pas seulement l'atmosphère

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59178
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

Message par energy_isere » 14 janv. 2017, 20:38

Gaz de schiste : une proposition de réforme du code minier à l'Assemblée

S.C. , le 10/01/2017

L'Assemblée nationale va étudier dès ce mercredi, jusqu'au 25 janvier, une nouvelle proposition de loi socialiste et écologiste destinée à réformer le code minier. Un texte qui suscite d'ores et déjà les réticences d'ONG et élus défenseurs de l'environnement.

Bientôt une remise à plat du code minier, accompagnée d'une future bataille ? Le projet de loi "portant adaptation du code minier au droit de l'environnement", rédigé par l'ancien député PS de Seine-et-Marne, Bruno Le Roux et Jean-Paul Chanteguet, suscite d'ores et déjà les réticences d'ONG et d'élus défenseurs de l'environnement. Le texte sera, en effet examiné, ce mercredi 11 janvier 2017 pour avis en Commission des affaires économiques, les 17 et 18 janvier en commission du Développement durable de l'Assemblée nationale et en séance les 24 et 25 janvier prochains. Ce qui ne présage pas d'une adoption avant la fin de la législature, les amendements risquant d'être nombreux.

Effectivement, des amendements visant, cette fois, une interdiction totale des hydrocarbures non conventionnels, dont font partie les gaz de schiste, et quelque soit la technologie employée, pourraient être déposés.


"Il serait regrettable qu'à l'approche de la clôture de la XIVème législature, le travail effectué par les ministères, parlementaires et l'ensemble des personnes ayant participé aux consultations, ne soit pas présenté devant le parlement", expliquent les auteurs du texte.

Un projet de loi qui inquiète

Parmi les mesures proposées, figure une procédure renforcée d'information et de concertation facultative du public sur les demandes de titres miniers, que le représentant de l'Etat pourra engager, notamment si plus des 2/3 des communes concernées le demandent. Mais pour plusieurs collectifs d'opposants à l'exploitation des gaz de schiste, ce projet est inquiétant.

"Ce texte, qui définit seulement la politique nationale des ressources comme visant à servir l'intérêt économique des territoires, n'apporte rien sur le plan environnemental", a estimé ce lundi l'eurodéputée écologiste Michèle Rivasi lors d'une conférence de presse. Et l'information du public reste facultative.

Par ailleurs, ce texte ne contraint pas le détenteur du titre minier à expliquer en amont le mode d'exploration prévu, a-t-elle ajouté, au côté de la députée EELV Laurence Abeille. Et au final aucune disposition ne prévoit que les activités minières soient subordonnées à la Charte de l'environnement, a encore dit Claude Taton, du Réseau Frack Free Europe, se demandant qui est réellement à la maneuvre avec ce texte ?

Pour rappel, la loi de juillet 2011 exclut la technique d'exploration et d'exploitation de leurs gisements, celle de la fracturation hydraulique en raison de son impact très négatif sur l'environnement.
http://www.batiactu.com/edito/gaz-schis ... -47586.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59178
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

Message par energy_isere » 22 janv. 2017, 20:18

VERS L'INTERDICTION TOTALE DES GAZ DE SCHISTE

LE 18/01/2017 capital.fr
PARIS (Reuters)

La commission du Développement durable de l'Assemblée nationale française s'est prononcée mercredi pour l'interdiction totale d'exploration et d'exploitation des hydrocarbures non conventionnels, à savoir les gaz et huiles de schiste.

L'examen de la proposition de loi sur l'adaptation du code minier au droit de l'environnement, qui comprend un amendement socialiste en ce sens, se déroulera la semaine prochaine en séance publique par les députés mais le changement possible de majorité en juin prochain pourrait changer la donne.

"Les gaz de schiste, c’est derrière nous", a déclaré mercredi la ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, à sa sortie du conseil des ministres, ajoutant que la France ne donnerait "plus de permis, en mer notamment, d’exploitation d’énergies fossiles".

"La France ne donnera plus d’autorisation de prospection d’énergies fossiles. Elle dira aux entreprises : investissez dans les énergies renouvelables, investissez dans les économies d’énergie parce que c’est le nouveau modèle énergétique français", a ajouté la ministre de l'Environnement.

L'amendement du président et rapporteur de la commission du Développement durable, le socialiste Jean-Paul Chanteguet, prévoit dans son exposé des motifs de définir "précisément et sans ambiguïté ce qui est autorisé et ce que est interdit en France" dans ce domaine.

Il complète le dispositif mis en place par la loi du 13 juillet 2011 qui s'était limité à interdire une technique, celle de la fracturation hydraulique, mais qui permet son expérimentation "à seules fins de recherche scientifique" ou à d'éventuelles techniques alternatives.

"RISQUES POUR L'ENVIRONNEMENT"

"Cette mesure se justifie par les risques que font peser, en raison des techniques utilisées, l'exploration et l'exploitation des hydrocarbures non conventionnels sur la préservation de la santé et de l'environnement", est-il souligné dans le texte.

L'amendement précise que sont considérés comme hydrocarbures non conventionnels les hydrocarbures liquides ou gazeux, qui sont piégés dans la roche-mère, à l'exception des hydrocarbures gazeux contenus dans les veines de charbon, ainsi que les hydrates de méthane enfouis dans les mers ou sous le pergélisol.

Ainsi, le texte ne vise pas à interdire l'exploration ou l'exploitation du gaz contenu dans les veines de charbon dans la mesure, est-il expliqué, où son extraction ne nécessite pas l'emploi de la fracturation hydraulique.

Le texte précise encore que l'exploration et l'exploitation, par quelque technique que ce soit, des hydrocarbures non conventionnels, sont interdites sur le territoire national, dans la zone économique exclusive et sur le plateau continental.

Il ajoute que l'autorité administrative compétente ne peut accorder aucun titre d'exploration ou d'exploitation ni aucune autorisation de travaux lorsque le titre ou l'autorisation concerne un ou des hydrocarbures non conventionnels.

Après l'examen par les députés en séance publique, le Sénat pourrait examiner à son tour cette proposition de loi durant le courant du mois de février. Mais le Parlement devant suspendre ses travaux à la fin février pour cause de campagnes électorales (présidentielle et législatives), il n'est pas certain que le texte puisse d'ici-là être adopté définitivement.

Les législatives de juin prochain, avec l'élection possible d'une nouvelle majorité de droite pourrait changer la donne.

En novembre 2012, l'ancien Premier ministre UMP François Fillon, candidat de la droite à la présidentielle, avait estimé qu'il était "criminel" de s'interdire les recherches sur le gaz de schiste en France.
http://www.capital.fr/a-la-une/actualit ... te-1200569

Philippe
Brut léger
Brut léger
Messages : 461
Inscription : 22 mars 2005, 23:15
Localisation : région parisienne

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

Message par Philippe » 23 janv. 2017, 11:05

Si Mme Marie-Ségolène ROYAL avait une connaissance, même modeste, des entreprises, elle saurait que les entreprises investissent là où il y a une demande solvable. Que je sache, il continue d'y avoir une demande solvable pour des carburants et des combustibles, dont la consommation ne cesse jamais de progresser. En revanche, la demande solvable en énergies dites renouvelables est considérablement moindre. Même archi-subventionnées par des crédits d'impôt ou des tarifs de rachat préférentiels, la demande solvable reste modeste et inférieure de plusieurs ordres de grandeur à celle des carburants et combustibles. Et cette demande solvable est déjà prise par les acteurs existants.

Par ailleurs, si Mme Marie-Ségolène ROYAL avait une connaissance des entreprises qui cherchent du pétrole ou du gaz conventionnels en France, elle se serait rendu compte qu'elles sont, pour l'essentiel, étrangères. Et que si on donne à ces entreprises étrangères le choix entre des investissements dans les énergies renouvelables en France et des investissements dans les hydrocarbures ailleurs, les arbitrages seront rendus dans la minute. Ce seront des capitaux qui vont quitter la France, des revenus en moins pour l'Etat et les collectivités locales, et des emplois transférés à l'étranger. Que du bénef, en somme.

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7696
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

Message par phyvette » 23 janv. 2017, 14:36

Philippe a écrit :Par ailleurs, si Mme Marie-Ségolène ROYAL avait une connaissance des entreprises qui cherchent du pétrole ou du gaz conventionnels en France, elle se serait rendu compte qu'elles sont, pour l'essentiel, étrangères...
Etat de fait qui reste une source d'étonnement.
Pourquoi Diable ces entreprises étrangères de prospection, alors que le monde est a leur disposition, viennent elle faire de la production dans un pays comme la France qui n'est pas connu pour posséder des réserves extraordinaires de ressources énergétiques exploitable ?
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10121
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

Message par mobar » 23 janv. 2017, 15:41

phyvette a écrit :
Etat de fait qui reste une source d'étonnement.
Pourquoi Diable ces entreprises étrangères de prospection, alors que le monde est a leur disposition, viennent elle faire de la production dans un pays comme la France qui n'est pas connu pour posséder des réserves extraordinaires de ressources énergétiques exploitable ?
Si elles trouvent du gaz en France, ce serait moins couteux à explorer, exploiter et plus près du consommateur qu'au fin fond de l'Amazonie ou du désert lybien

Un arrosage bien conduit du ministre en charge du dossier ou de son parti et c'est dans la poche :-D

Encore faut il qu'il y ait quelque chose à trouver, mais à ce jeu comme dans d'autres 100% des gagnants ont tenté leur chance
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Philippe
Brut léger
Brut léger
Messages : 461
Inscription : 22 mars 2005, 23:15
Localisation : région parisienne

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

Message par Philippe » 23 janv. 2017, 20:18

mobar,

ton message suggère qu'il y a moyen d'obtenir des permis de recherches d'hydrocarbures en France en graissant des pattes. Cela fait 8 ans que ma société Thermopyles a déposé des demandes de permis de recherches d'hydrocarbures parfaitement conventionnels (pas de schistes, désolé pour le hors-sujet), dans le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, le Territoire de Belfort, l'Yonne et les Alpes de Haute-Provence, et que j'attends toujours. Auras-tu l'obligeance de me donner, en mail privé, les modalités du graissage de pattes ? Qui ? Où ? Combien ?

Merci d'avance.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10121
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

Message par mobar » 23 janv. 2017, 20:46

Philippe a écrit :mobar,

ton message suggère qu'il y a moyen d'obtenir des permis de recherches d'hydrocarbures en France en graissant des pattes. Cela fait 8 ans que ma société Thermopyles a déposé des demandes de permis de recherches d'hydrocarbures parfaitement conventionnels (pas de schistes, désolé pour le hors-sujet), dans le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, le Territoire de Belfort, l'Yonne et les Alpes de Haute-Provence, et que j'attends toujours. Auras-tu l'obligeance de me donner, en mail privé, les modalités du graissage de pattes ? Qui ? Où ? Combien ?

Merci d'avance.
La bonne question c'est pas Qui, Ou, Combien mais Comment et Quand?

Les Industriels qui signent des contrats léonin avec l'état avant de déposer des demandes et des dossiers font le siège des parlementaires et sénateurs influents et traitent avec les "bonnes" pointures. Pour ça, si tu as des actions dans une chaine de télé et que tu peux donner du temps d'antenne à certain candidat, ça peut aussi être une piste dès fois qu'il serait élu, un pari que les pétroliers pur jus peuvent prendre, pas plus risqué que de forer un puits sec!

Tu pourras t'inspirer de la méthode des portiques de l'écotaxe de la bande à Sarko dès fois un de ses experts reviendrait aux affaires, avec Guéant c'est râpé, il est rôti!

Mais si tu bosses depuis aussi longtemps dans le trolpé, tu dois en connaitre d'autres
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

oleotax
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 903
Inscription : 11 janv. 2007, 15:22

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

Message par oleotax » 23 janv. 2017, 21:15

Philippe a écrit :mobar,

ton message suggère qu'il y a moyen d'obtenir des permis de recherches d'hydrocarbures en France en graissant des pattes. Cela fait 8 ans que ma société Thermopyles a déposé des demandes de permis de recherches d'hydrocarbures parfaitement conventionnels (pas de schistes, désolé pour le hors-sujet), dans le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, le Territoire de Belfort, l'Yonne et les Alpes de Haute-Provence, et que j'attends toujours. Auras-tu l'obligeance de me donner, en mail privé, les modalités du graissage de pattes ? Qui ? Où ? Combien ?

Merci d'avance.

Mobar est un écolo bobo du 16 ème , indécrottable , qui comme tous les écolos de la sphère politique n'ont jamais planté une carotte, n'a d'écologiste que les idées, n'a jamais assuré un hiver sans fossiles , chauffé comme tous les parisiens à l'électricité nucléaire tout en réclamant la fermeture de Fessenheim; je pense qu'il a voté Hamon, qui n'a pas les pieds sur terre, sabre le parti socialiste qu'on ne reverra plus, tout comme le parti communiste qui fait partie du passé maintenant.
Pour l'instant , vu ce que les taxes sur les hydrocarbures rapportent à l'état , je me demande qui a intérêt à graisser la patte à l'autre ,..............sauf bien sûr si les écolos s'en mêlent

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6358
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: Du Gaz naturel de schistes en France ?

Message par rico » 23 janv. 2017, 21:55

je pense qu'il a voté Hamon
Non il vote pas mobar ça on en est sûr. :-D

Répondre