[Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Toute l'acualité, discutée à la lumière de la déplétion des réserves d'hydrocarbures.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54132
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 16 avr. 2016, 13:19

ExxonMobil sous pression sur le climat

AFP le 14 avr. 2016

Le géant pétrolier américain ExxonMobil fait face à une fronde d'actionnaires demandant une estimation financière des conséquences sur son activité que peuvent avoir les politiques publiques contre le réchauffement climatique.

Le fonds de pension des fonctionnaires de l'Etat de New York a déposé une résolution pour exiger du géant texan d'évaluer la résistance du portefeuille des réserves et ressources de l'entreprise à l'horizon 2040 et au-delà et de répondre aux risques financiers associés" au changement climatique, selon des documents boursiers consultés mercredi.

Cette proposition sera soumise au vote des actionnaires lors de la prochaine assemblée générale du groupe prévue le 25 mai.

C'est un revers pour ExxonMobil qui avait cherché à la torpiller sans succès en saisissant la SEC, le gendarme américain de la Bourse.

"Nous effectuons des +stress test+ (test de résistance, ndlr) sur nos opportunités d'investissements. Ceux-ci nous donnent de la marge contre les incertitudes telles que celles liées au développement technologique, aux coûts à la régulation/législation et à la géopolitique", a avancé mercredi ExxonMobil tout en préconisant à ses autres actionnaires de rejeter la motion.

Depuis les années 90, ExxonMobil s'est toujours opposé aux manoeuvres des actionnaires activistes pour lui forcer la main sur le climat. Mais les choses s'annoncent mal cette fois-ci car la proposition est soutenue par une douzaine d'actionnaires, dont le fonds de pension de Californie (Calpers), la banque française BNP Paribas et l'assureur AXA.

Par ailleurs, ExxonMobil a décidé de contester en justice une enquête des Iles Vierges américaines qui l'accusent de mensonges sur l'impact de ses activités sur le climat.

Le groupe énergétique veut faire annuler une assignation (subpoena) que lui a adressée en mars le ministre de la Justice des Iles Vierges, Claude Earl Walker, selon la plainte déposée devant un tribunal texan et consultée mercredi par l'AFP.

Dans cette requête, M. Walker demande une foultitude de documents financiers au groupe né de la fusion en 1999 entre Exxon et Mobil.

Il l'accuse d'avoir dissimulé aux autorités et aux habitants des Iles Vierges les conséquences néfastes de ses activités contre le réchauffement climatique, violant ainsi des lois locales.
http://www.connaissancedesenergies.org/ ... mat-160414

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54132
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 26 avr. 2016, 18:48

S&P retire à ExxonMobil sa note triple A une première depuis les années 30

AFP le 26/04/2016

L'agence de notation Standard&Poor's (S&P) a retiré mardi au géant pétrolier ExxonMobil sa note triple A, une première depuis les années 30, invoquant le plongeon de plus de 60% des prix du pétrole qui affecte sa rentabilité.


Les groupes informatique Microsoft et pharmaceutique Johnson&Johnson sont désormais les deux seules grandes entreprises américaines disposant encore du triple A auprès de S&P, a indiqué à l'AFP un porte-parole.


ExxonMobil est désormais noté "AA+", soit la deuxième meilleure note possible dans l'échelle d'évaluation de la première agence de notation mondiale.

Cette note est assortie d'une perspective "stable", suggérant qu'elle ne sera pas touchée à court terme.

C'est un coup dur pour ExxonMobil, qui s'est toujours servi de ce "triple A" comme un argument marketing lors de négociations commerciales et pour devenir un partenaire privilégié de grands pays exportateurs de pétrole.

Outre l'aspect symbolique, cet abaissement de note devrait augmenter les coûts d'emprunt d'ExxonMobil.

"Rien n'a changé en termes de philosophie financière de management prudent de notre bilan", a réagi Scott Silvestri, un porte-parole. ExxonMobil "reste focalisé sur la création de valeur à long terme pour ses actionnaires en dépit de la volatilité à court des marchés", ajoute dans un courriel M. Silvestri.

A Wall Street, le titre ExxonMobil continuait à évoluer dans le vert en mi-séance, gagnant 0,56% à 87,82 dollars vers 16H05 GMT.

- Gros dividendes -

S&P explique sa décision historique par le fait qu'ExxonMobil est confronté à un environnement de prix de pétrole bas mais doit en même temps réinvestir de façon importante dans des projets tout en versant de gros dividendes à ses actionnaires.

Cette équation est, selon l'agence de notation, difficile vu que les prix du pétrole sont appelés à rester bas pendant un certain temps.

"En dépit de coûts de services bas et d'une amélioration en termes de productivité, nous estimons que maintenir son niveau de production et remplacer les réserves va finalement requérir de gros investissements", souligne S&P.

De plus, "l'entreprise choisira de puiser dans sa trésorerie pour rémunérer ses actionnaires plutôt que d'amasser cet argent (en attendant des lendemains meilleurs) ou de réduire sa dette".

ExxonMobil doit publier ses résultats du premier trimestre le 29 avril. En 2015, les profits du groupe texan ont été divisés par deux à 16,15 milliards de dollars. Il a même enregistré au quatrième trimestre son plus petit bénéfice depuis 2002, à 2,78 milliards de dollars, soit le cinquième recul trimestriel consécutif de ses bénéfices.

Pour résister à cet environnement difficile, ExxonMobil, considéré comme le groupe pétrolier ayant les épaules financières les plus solides, prévoit cette année d'abaisser de 25% l'enveloppe destinée au développement des activités de forage, de plateformes, de terminaux et de gisements pétroliers et gaziers, après un recul de 20% en 2015.

S&P avait averti en février qu'elle étudiait la possibilité d'abaisser cette note en raison notamment de l'augmentation de la dette du groupe.
http://www.boursorama.com/actualites/s- ... c129cee10d

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54132
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 28 mai 2016, 11:55

Les actionnaires d'ExxonMobil rejettent des propositions pro-climat

AFP le 25 mai 2016

La compagnie pétrolière américaine ExxonMobil a contenu mercredi une fronde de certains actionnaires qui voulaient l'obliger à prendre en compte les conséquences financières des politiques de lutte contre le changement climatique.


Seuls 38,2% des actionnaires du groupe texan ont approuvé, lors de l'assemblée générale annuelle à Dallas (sud), une résolution lui demandant d'évaluer l'impact financier des politiques publiques environnementales sur son activité suite à l'accord de Paris de décembre 2015 sur le climat. C'est néanmoins une avancée comparé aux années précédentes où des résolutions similaires avaient été rejetées à une majorité plus large.

L'autre motion voulant contraindre le groupe à adopter des mesures contribuant à limiter le réchauffement climatique à 2°C par rapport à la période pré-industrielle n'a recueilli que 18,5% des suffrages exprimés, selon les résultats préliminaires diffusés en direct sur le site internet du groupe. Enfin, une proposition portant sur la nomination d'un expert climat au sein du conseil n'a recueilli que 21% des suffrages.

C'est une victoire pour le PDG Rex Tillerson, qui avait demandé aux actionnaires de s'opposer à ces résolutions déposées par des fonds de pension publics américains et britanniques et soutenus par d'importants actionnaires tels le fonds souverain de Norvège, le plus gros au monde, les banques européennes BNP Paribas, Natixis et HSBC ou encore les assureurs Axa et Aegon.
http://www.connaissancedesenergies.org/ ... mat-160525

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54132
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 21 juil. 2016, 13:10

Exxon va mettre la main sur le pétrolier Australien Interoil.
Oil Search renonce à surenchérir sur ExxonMobil

MELBOURBNE, 21 juillet (Reuters)

Le pétrolier australien Oil Search a décidé jeudi de ne pas relever son offre sur InterOil, permettant au géant américain ExxonMobil de racheter ce dernier pour 2,2 milliards de dollars (deux milliards d'euros).

Cette décision pourrait amener Total et ExxonMobil à regrouper leurs intérêts gaziers concurrents en Papouasie-Nouvelle-Guinée afin de réduire les coûts.

Total s'était entendu avec Oil Search, qui avait soumis une première offre d'achat d'InterOil en mai dernier, en vue de lui racheter une partie de la participation de 36,5% d'InterOil dans le gisement potentiellement lucratif d'Elk-Antelope.

Mais ExxonMobil avait surenchéri cette semaine sur Oil Search avec son offre de 2,2 milliards de dollars sur InterOil.

ExxonMobil est déjà présent en Papouasie-Nouvelle-Guinée avec son projet PNG LNG, que devait concurrencer le projet Papua LNG de Total.

Oil Search, qui a des participations dans les deux projets, avait lancé son offre sur InterOil dans l'espoir de les regrouper et de réduire ainsi ses coûts tout en accélérant la mise en valeur du nouveau gisement.
http://investir.lesechos.fr/actions/act ... 567958.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54132
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 31 juil. 2016, 17:39

Les profits du 2 ieme trimestre 2016 de EXXON s'effondrent à 1.7 milliards de $. Ils étaient à 4.2 milliards de $ au 2iéme trimestre 2015.
ExxonMobil earnings badly miss expectations as profits sink 59%

29 Jul 2016

ExxonMobil reported reported its quarterly profit fell nearly 60 percent from a year ago as commodity prices remained low and its refining margins were weak.

The world's largest publicly traded integrated oil company earned $1.7 billion, or an adjusted 41 cents per share in the second quarter, compared with $4.2 billion, or $1 per share, in the year ago period.

Analysts polled by Thomson Reuters had expected earnings per share of 64 cents.

The stock was 2.6 percent lower in premarket trading (See what shares are doing now.)

"While our financial results reflect a volatile industry environment, ExxonMobil remains focused on business fundamentals, cost discipline and advancing selective new investments across the value chain to extend our competitive advantage," CEO Rex Tillerson said in a statement.
Revenues were $57.694 billion, versus $74.11 billion in the second quarter of 2015.

Earnings in ExxonMobil's upstream exploration and production business fell by $1.7 billion as the company's liquids and natural gas products fetched a lower price.

The Irving, Texas-based company produced 4 million barrels of oil equivalent per day, with liquids output up 1.7 percent and natural gas production down 3.6 percent.

Downstream earnings were down $681 million, due to weaker refining margins.
......................
http://www.cnbc.com/2016/07/29/exxonmob ... tions.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54132
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 17 sept. 2016, 13:17

Climato-scepticisme : ExxonMobil dans le collimateur de la justice américaine

Par latribune.fr | 16/09/2016

La justice de New York pointe les pratiques comptables de la major pétrolière dans une enquête portant sur le financement supposé d'études climato-sceptiques.

Les pratiques comptables d'ExxonMobil sont dans le collimateur de la justice new-yorkaise dans le cadre d'une enquête globale sur le financement supposé d'études climato-sceptiques, a indiqué vendredi à l'AFP une source proche du dossier sous couvert d'anonymat. Eric Schneiderman, le Procureur général de l'Etat de New York, s'étonne que la major pétrolière n'ait pas encore procédé à une dépréciation des actifs pétroliers depuis deux ans malgré la chute des prix du pétrole, a ajouté cette source.

L'effet de la chute du prix du baril de pétrole

Le plongeon de plus de moitié des cours de l'or noir depuis 2014 a forcé des entreprises énergétiques à reconnaître que leurs gisements valaient environ 200 milliards de dollars moins que leurs estimations initiales, selon le cabinet Rystad Energy. Contrairement à son rival Chevron, ExxonMobil n'a toujours pas inscrit de charges liées à des dépréciations d'actifs dans ses livres de comptes, d'où les suspicions d'Eric Schneiderman, a précisé cette source confirmant des informations du Wall Street Journal.

Ces doutes sont également partagés par des analystes mais ExxonMobil fait valoir depuis des mois qu'il a l'habitude de sous-évaluer ses puits pour éviter toute mauvaise surprise. Reste que les bénéfices d'ExxonMobil ont reculé pour le quatrième trimestre consécutif fin avril, tandis que le chiffre d'affaires en est à son huitième trimestre de baisse d'affilée. Contactés par l'AFP, les services du procureur ont refusé de commenter, tandis qu'ExxonMobil n'a pas répondu dans l'immédiat.

Les risques financiers pour les investisseurs et le grand public

Cette enquête entre dans le cadre d'une vaste investigation ouverte par Eric Schneiderman en novembre dernier contre le géant pétrolier texan, a ajouté la source. L'Etat de New York veut déterminer si ExxonMobil a correctement informé les investisseurs et le grand public sur les risques financiers potentiels posés par le besoin de limiter l'utilisation des énergies fossiles. Il s'intéresse notamment au financement par ExxonMobil de recherches climato-sceptiques et cherche à déterminer si l'entreprise a caché des études montrant le rôle néfaste des énergies fossiles dans le changement climatique.

Dans cette optique, Eric Schneiderman a déjà demandé à ExxonMobil de lui fournir une foultitude de documents financiers et courriers portant sur des déclarations liées au changement climatique. Les demandes portent sur les activités du groupe depuis 1977.

(avec AFP)
http://www.latribune.fr/entreprises-fin ... 99791.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54132
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 26 oct. 2016, 21:04

Exxon ne craint pas le choc pétrolier

Usine Nouvelle 25/10/2016

Le président d’Exxon, premier producteur pétrolier privé, considère comme très exagérée l’hypothèse d’un choc pétrolier provoqué par la baisse des investissements du secteur, passés de 700 milliards à 400 milliards de dollars en deux ans. L’Agence internationale de l’énergie a alerté régulièrement, ces derniers mois, sur l’indispensable reprise de l’investissement pour anticiper une demande qui redeviendrait supérieure à l’offre dès 2017-2018.

Patrick Pouyanné, PDG de Total, estime entre 5 et 10 millions de barils par jour le déficit d’ici à la fin de la décennie. Rex Tillerson, PDG d’ExxonMobil, affirme que les producteurs américains d’hydrocarbures de schiste ont la capacité de répondre à un éventuel déficit en augmentant leur production.
http://www.usinenouvelle.com/article/ex ... er.N454682

Avatar de l’utilisateur
hyperion
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1698
Inscription : 18 juin 2005, 19:36
Localisation : herault

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par hyperion » 27 oct. 2016, 12:12

indépendemment des sempiternels pbs de CO2 et d'éventuels manipulations avec financement de climato sceptique , le procureur soulignait la non depreciation d'actifs après la chute des cours
(AOF) - Eric Schneiderman, le procureur général de New York, a lancé une enquête sur les pratiques comptables d'Exxon Mobil. Le procureur se demande pourquoi la compagnie pétrolière n'a pas dévalué ses actifs dans le sillage de la chute des cours du brut. Depuis 2014, les majors pétrolières ont enregistré plus de 200 milliards de dollars de dépréciations d'actifs, selon le cabinet de consultants Rystad Energy.
http://www.capital.fr/bourse/actualites ... ne-1165570

je ne crois pas que total l'ai fait non plus. par contre je suis sur que le procureur de Paris ne lui a pas posé la question
"ya une route, c'est mieux que rien, sous tes semelles , c'est dur et çà tient" Manset.
objectif d'inflation à 5,55% au lieu du 2% fixé arbitrairement à ce moment. un discours sur la dette sans precision sur cet objectif est futile.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54132
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 03 févr. 2017, 20:49

Exxon Mobil : RPT-Exxon Mobil augmente ses projets d'investissement 2017

31/01/2017

CHUTE DU BÉNÉFICE TRIMESTRIEL D'EXXON MOBIL

Exxon Mobil, première capitalisation pétrolière mondiale, a augmenté mardi son budget d'investissement d'environ 14%, pariant sur une poursuite de la hausse des cours du pétrole dans le sillage de l'accord de l'Opep sur une baisse de la production.

Exxon a annoncé son intention d'augmenter ses dépenses à environ 22 milliards de dollars (20,37 milliards d'euros) cette année, contre 19,3 milliards en 2016. Chevron et d'autres compagnies pétrolières vont aussi investir davantage.

L'augmentation des dépenses n'est pas due à la hausse des prix des travaux sur les installations pétrolières ou d'autres services, a déclaré à la presse Jeff Woodbury, le vice-président d'Exxon chargé des relations avec les investisseurs.

"En gros, c'est lié au niveau d'activité,", a-t-il dit.

Ces annonces ont été faites à l'occasion de la publication par Exxon d'un bénéfice trimestriel meilleur que prévu, porté par l'augmentation du baril de brut et par la baisse des coûts.

Exxon Mobil a inscrit une charge de 2 milliards de dollars pour dépréciation d'actifs de gaz naturel aux Etats-Unis.

La compagnie pétrolière a annoncé un bénéfice au quatrième trimestre de 1,68 milliard de dollars (1,56 milliard d'euros) ou 41 cents par action, à comparer à 2,78 milliards de dollars ou 67 cents par action par rapport à la même période 2015.

Hors la charge exceptionnelle pour dépréciation d'actifs, le bénéfice ressort à 90 cents par action, supérieur aux 70 cents attendus par le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

La production a reculé de 3% pour s'établir à 4,1 millions de barils équivalent pétrole par jour.

Le chiffre d'affaires au quatrième trimestre ressort à 61,01 milliards de dollars contre 59,80 milliards un an plus tôt.

Le bénéfice 2016 s'établit à 7,8 milliards de dollars.

Les investissements d'Exxon ont chuté de 35% au quatrième trimestre à 4,83 milliards de dollars.

En décembre dernier, le président du géant pétrolier Darren Woods a également pris à son compte le poste de directeur général que Rex Tillerson a quitté après avoir été choisi par Donald Trump pour devenir secrétaire d'Etat.

Le Sénat américain devrait confirmer mercredi par un vote la nomination de Tillerson à ce poste.

Le titre perd 2% à 83,15 dollars vers 16h00 GMT.
http://www.zonebourse.com/EXXON-MOBIL-C ... -23786844/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54132
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 25 févr. 2017, 13:32

Recul des prix du pétrole: ExxonMobil réévalue ses gisements en forte baisse

AFP parue le 23 févr. 2017

Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé mercredi la plus forte réduction annuelle de ses réserves estimées depuis 1999, avec une baisse nette chiffrée à 3,3 milliards de barils équivalent pétrole. Cela ramène le total des réserves prouvées du groupe à la fin 2016 à 20 milliards de barils, précise-t-il dans un communiqué.

D'après des calculs de l'agence Bloomberg, c'est la plus forte réduction annuelle concédée par le groupe depuis la fusion qui lui avait donné naissance en 1999 entre les sociétés Exxon et Mobil. ExxonMobil avait prévenu fin octobre, en marge de ses résultats du troisième trimestre, qu'il allait évaluer ses gisements pétroliers et gaziers pour déterminer s'ils avaient perdu de la valeur suite à la chute des prix du pétrole.

Il explique mercredi dans son communiqué qu'en conséquence "des prix très bas" du pétrole durant l'année 2016, les règles du gendarme boursier américain (SEC) ne l'autorisent plus à intégrer certaines quantités de liquides et de gaz naturel contenus dans ses gisements parmi ses réserves prouvées.

Il a ainsi dû en retirer l'intégralité des 3,5 milliards de barils estimés dans les sables bitumeux de Kearl au Canada, très coûteux à exploiter, ainsi que 800 millions de barils supplémentaires dans d'autres sites d'Amérique du Nord, détaille-t-il. Ces réductions n'ont été qu'en partie compensées par l'ajout de nouvelles réserves aux États-Unis, au Kazakhstan, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, en Indonésie ou en Norvège.
http://www.connaissancedesenergies.org/ ... sse-170223

Bon, ces 3,3 milliards de barils équivalent pétrole, ils reviendront bien un jour dans les réserves ........

tita
Condensat
Condensat
Messages : 688
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par tita » 03 mars 2017, 12:30

Exxon Betting Big On U.S. Shale

ExxonMobil’s new CEO Darren Woods announced a dramatic shift towards shale drilling this week, a new strategy that will prioritize drilling thousands of smaller wells while reducing spending on the massive projects that the oil major has long been accustomed to pursuing.

Mr. Woods gave a presentation to investors on March 1, selling his vision after recently taking over from Rex Tillerson, who left to become U.S. Secretary of State. Exxon will now ramp up spending on shale drilling, after watching dozens of smaller companies profit from the surge in production in Texas, North Dakota and elsewhere over the past decade.

Exxon will dedicate a quarter of its 2017 spending budget on shale, putting $5.5 billion into the effort. “More than one quarter of the planned spending this year will be made in high-value, short-cycle opportunities, including in the Permian and Bakken basins,” Exxon wrote in a March 1 statement. The oil major says that it has 5,500 wells in its queue for drilling in the Permian and the Bakken shales, each with a return of 10 percent or more at $40 per barrel.
(..)
After decades of priding itself on being a pioneer of complex engineering and producing where others could not, Exxon will now be going where everyone else is going: into the shale patch.
http://oilprice.com/Energy/Energy-Gener ... Shale.html

Le quart de ses investissements en 2017 sera destiné au pétrole de schiste! C'est un changement important à mon avis. Les grandes Majors étaient restées éloignées du pétrole de schiste, qui s'est développé surtout par des "petites" compagnies pétrolières. Chevron et Conoco Phillips suivent d'ailleurs la même tendance.

Ce qui surprend, c'est que les majors sont un peu les seules à avoir la capacité financière et technique à développer de grands projets, développés plusieurs années. C'est un peu une marche arrière qu'on observe ici.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54132
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 08 mars 2017, 17:48

Quel branquignol ce Trump.
La Maison Blanche a eu tout faux avec ce communiqué sur le plan d'investissement d'ExxonMobil

Plusieurs passages du communiqué de Washington ont été copiés/collés de celui de l'entreprise pétrolière.

 08/03/2017
...............
http://www.huffingtonpost.fr/2017/03/08 ... ommunique/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54132
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 26 mars 2017, 13:09

en lien avec le post de Tita au dessus.
.................. Jean-Michel Bezat (Le Monde)
Publié le 8 mars 2017

ExxonMobil réoriente sa production

Il est difficile de demander à l’industrie américaine, plus réactive que les autres aux signaux de prix, de faire preuve de discipline. «Nous assistons au départ d’une deuxième vague de croissance de l’offre américaine et son ampleur dépendra de l’évolution des cours», analyse Fatih Birol. Dans son rapport, il estime qu’elle devrait augmenter de 500 000 barils par jour fin 2017 et de 1,4 million de barils d’ici à 2022 si les prix restent autour de 60 dollars le baril. Voire de 3 millions avec des cours à 80 dollars. Outre-Atlantique, les pétroliers sont de nouveau sur le pied de guerre. Le nombre d’appareils de forage a quasiment doublé depuis juin, selon la société parapétrolière Baker Hughes, et cela commence à se faire sentir sur la production.

ExxonMobil, la première major mondiale, vient de décider de réorienter une partie de ses activités de forage vers les shale oil et les shale gas du Texas.
Son nouveau président-directeur-général, Darren Woods, a également annoncé, lundi 6 mars, devant le CeraWeek, 20 milliards de dollars d’investissements d’ici à 2022 pour transformer ces hydrocarbures dans des raffineries installées sur les côtes du golfe du Mexique, avant d’exporter des produits chimiques ou des carburants vers les marchés asiatiques. Cela lui a valu un tweet louangeur du président américain saluant «une grande success-story américaine»; Donald Trump a juste oublié de préciser qu’une partie de ces investissements créateurs d’emplois avait été décidée il y a quelques années.

Pour les Américains, le poids de l’OPEP n’est plus vraiment un enjeu stratégique. Sa part de la production mondiale va s’accroître dans les cinq ans à venir, mais la dépendance des Etats-Unis devrait continuer à se réduire grâce à leur production domestique. Donald Trump a prévenu qu’il ferait tout pour cela.
https://www.letemps.ch/economie/2017/03 ... apres-2020

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54132
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 22 avr. 2017, 12:40

Trump refuse à ExxonMobil la levée des sanctions contre la Russie

La major pétrolière avait plaidé sa cause auprès du Trésor américain, afin d’obtenir une levée des sanctions lui interdisant de mener à bien les projets prévus avec son partenaire russe Rosneft.

LE MONDE ECONOMIE | 22.04.2017

« Sont-ils fous ? » La question avait été lancée sur Twitter, mercredi 19 avril, par le sénateur républicain de l’Arizona, John McCain, fer de lance des élus anti-Poutine aux Etats-Unis. « Ils », ce sont les dirigeants du géant pétrolier ExxonMobil. Ils chercheraient à obtenir du département du Trésor une levée des sanctions leur interdisant de mener à bien les projets prévus avec leur partenaire russe Rosneft, notamment un premier forage d’exploration en mer Noire dès 2017, selon une information publiée le jour même par le Wall Street Journal. Ces pressions ne pouvaient qu’embarrasser Rex W. Tillerson – ancien PDG d’ExxonMobil (2006-2016) et chef de la diplomatie américaine depuis janvier –, alors que les relations russo-américaines restent très tendues sur la Syrie comme sur l’intervention présumée des services secrets russes dans la campagne présidentielle américaine.

Vendredi, l’administration Trump a adressé une fin de non-recevoir aux demandes d’Exxon. « Après une discussion avec le président Donald J. Trump, le département du Trésor n’accordera aucune dispense aux entreprises américaines, y compris Exxon, pour autoriser des forages interdits par les actuelles sanctions russes », a fait savoir le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, dans un communiqué. « Nous comprenons la décision », a réagi le géant pétrolier texan.
En 2011, M. Tillerson avait signé avec Igor Setchine, patron de Rosneft, un « partenariat stratégique » ouvrant à ExxonMobil les gisements de Sibérie, de l’Arctique et de la mer Noire pour des contrats estimés par Moscou à 500 milliards de dollars (467,4 milliards d’euros). Des travaux avaient commencé, notamment en mer de Kara, pour exploiter ses gisements d’or noir. Mais les sanctions internationales décrétées après l’annexion de la Crimée par la Russie en mars 2014 et son intervention dans l’est de l’Ukraine l’ont obligé à tout suspendre. D’autant que M. Setchine, proche du président russe Vladimir Poutine, est inscrit par Washington sur la liste noire des personnalités russes interdites de séjour aux Etats-Unis.

Le lobbying a commencé fin 2015

Lors de son audition d’investiture devant le Sénat, en janvier, M. Tillerson avait affirmé qu’il n’avait jamais fait pression pour une levée des sanctions. « A ma connaissance, ajoutait-il, Exxon n’a jamais fait de lobbying direct contre les sanctions. » Et pourtant, ce lobbying avait commencé fin 2015 auprès de l’administration Obama. Le PDG de la major américaine avait rencontré une dizaine de fois des proches conseillers de Barack Obama, arguant que ces sanctions faisaient perdre beaucoup d’argent à son entreprise et la pénalisaient face à ses concurrentes du Vieux Continent.
L’Union européenne est en effet moins sévère que les Etats-Unis vis-à-vis de la Russie, sans doute parce que ses échanges commerciaux sont dix fois plus importants. Ainsi Total a-t-il pu poursuivre avec son partenaire russe Novatek le projet de gaz naturel liquéfié de Yamal LNG (Grand Nord), mais en le finançant sans recourir au dollar.

Depuis qu’il est à la tête de la diplomatie américaine, M. Tillerson s’est tenu à une ligne assez dure à l’encontre de Moscou, comme pour prouver qu’il ne peut être accusé de défendre encore les intérêts de son ancienne entreprise. Le ton général du premier entretien qu’il a eu avec M. Poutine depuis qu’il est secrétaire d’Etat, le 12 avril, a été qualifié de « relativement constructif » par le Kremlin. Une rencontre décidée au dernier moment et dont l’ambiance était moins chaleureuse qu’en juin 2013, lors de la remise de l’ordre de l’Amitié russe par M. Poutine au « boss » d’ExxonMobil !

Pourquoi le géant américain essaie-t-il de forcer la main au gouvernement ? Il n’y a pas urgence. A 50 dollars le baril, les experts jugent qu’il n’est pas rentable de pomper du pétrole en mer Noire, a fortiori dans les mers de l’Arctique russe (Kara, Laptev, Barents…). Les grandes compagnies ont suspendu ou annulé les nouveaux projets d’exploitation d’hydrocarbures en mer profonde, trop gourmands en capitaux.

Mais ExxonMobil a pris vis-à-vis de Rosneft des engagements qui l’obligent à forer d’ici à 2017 en mer Noire pour obtenir ensuite un droit d’exploitation. Faute de quoi sa licence pourrait lui être retirée et attribuée à une autre major pétrolière. L’italien Eni, en l’occurrence, avec laquelle Rosneft a des projets en mer de Barents et en mer Noire. De plus, les compagnies russes ont amélioré leurs compétences techniques sur les gisements difficiles durant ces trois ans d’embargos sur les technologies, même s’ils accusent encore du retard sur leurs concurrents occidentaux.

Jean-Michel Bezat
http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... _3234.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54132
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 28 avr. 2017, 16:21

Le bénéfice d'Exxon Mobil au 1e trimestre dépasse les attentes

Reuters le 28/04/2017

HOUSTON (Reuters) - Exxon Mobil, première capitalisation pétrolière mondiale, a annoncé vendredi un bénéfice trimestriel meilleur que prévu grâce à une hausse des cours du brut et à une baisse des ses coûts.

Les résultats du premier trimestre reflètent le redressement progressif enregistré par l'entreprise et le secteur, les prix du pétrole ayant augmenté de plus de 50% depuis le début de 2015.

Mais il reste des zones d'ombre, la division pétrolière et gazière américaine d'Exxon ayant par exemple affiché une perte et les coûts de réparation des installations ayant entraîné une baisse du bénéfice dans la division chimie.

Sur le trimestre, le bénéfice net a augmenté à 4,01 milliards de dollars, soit 0,95 dollar par action, contre 1,81 milliard de dollars, soit 0,43 dollar par action, il y a un an.

Les analystes attendaient en moyenne un BPA de 0,85 dollar, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

La production a baissé de 4% à 4,2 millions de barils d'équivalent pétrole par jour mais Exxon a racheté des terrains et des réserves de par le monde durant le trimestre, en particulier au Texas et au Mozambique, pour développer son potentiel de croissance.

Exxon a par ailleurs relevé de 3% son dividende trimestriel cette semaine.

L'action avance de 1,6% à 82,60 dollars dans les transactions en avant-Bourse à Wall Street.
http://www.boursorama.com/actualites/le ... 347c2a1c5d

Répondre