Observons les autres pays !

Vous avez ou vous avez eu du mal à accepter le problème, vous ne parvenez pas à convaincre vos proches, vous ne savez pas comment réagir... parlez en ici.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
weremouse
Kérogène
Kérogène
Messages : 65
Inscription : 29 juil. 2005, 14:59

Observons les autres pays !

Message par weremouse » 02 sept. 2005, 00:58

Je vous propose un petit exercice : afin de savoir à quoi ressemblera la France dans dix ans, regardons de plus près les pays qui vivent dans une situation de pétrole cher, si vous avez voyagé et que vous connaissez ces pays-là.

Je vais commencer avec la Roumanie.

Image

Mon expérience de ce pays date d'il y a deux ans, et les infos sont peut-être déjà obsolètes car le libéralisme consumériste s'y développe à vitesse grand V, ces temps-ci... Mais essentiellement dans la région de Bucarest. Pour ma part, je suis allé dans la vallée de Buzau, en Moldavie roumaine, au pied des Carpathes Orientales. Une région verdoyante parsemée par des friches industrielles désertes, héritées du communisme, et que les Roumains feignent de ne pas voir.

Le litre d'essence y est très cher. Seuls les membres élevés de la classe moyenne peuvent se permettre de faire un long trajet en voiture par an (pour aller en vacances au bord de la Mer Noire, par exemple). Quant aux paysans, ils n'ont tout simplement pas les moyens d'acheter du carburant. Ils roulent sur des charettes tirées par des roncins, et montées sur des pneus d'automobiles, ce qui ne manque pas de faire s'extasier les touristes occidentaux niais. Ces charettes sont nombreuses ; quand vous roulez en Roumanie, vous devez en doubler une tous les 500 mètres.

Bref, j'y suis allé en train (jamais pris l'avion... Ouf, j'ai pas à me sentir coupable ! :-D ). Trois jours de voyage en passant par la Slovénie, la Hongrie... C'était très beau.

Et parlons du train, justement. En Roumanie, il y en a deux : celui des pauvres, et celui des riches. Celui des riches ressemble à notre train-corail. Il est rare, peu peuplé, et des hauts-parleurs y passent à tue-tête d'affreux titres de variétoche locale. Celui des pauvres est une humble casserole bringuebalante, bondé de paysans chargés de leurs cages à poules, mais l'ambiance y est sympa, il est coutumier que de parfaits inconnus engagent la conversation.

Le train est, ici, ce qu'il n'aurait jamais dû cesser d'être en France : un moyen de transport accessible au petit peuple, où le moindre bled est correctement desservi.

Dans les villes de Bacau et de Pieatra Namt où j'ai séjourné, il n'y avait pas de supermarché aux dernières nouvelles (ça a peut-être changé). Les citadins devaient se contenter du marché hebdomadaire pour acheter leur bouffe. En ville, la plupart de ceux qui ont un toit ont un refrigérateur, et un téléphone (attention aux Tziganes qui piratent les lignes !), on trouve aussi pas mal d'ordinateurs (tous de vieux modèles, issus des surplus de l'Occident) mais l'eau courante, en revanche, ne fonctionne pas tous les jours dans certains immeubles. On voit alors les locataires descendre dans la cour, équipés de leurs bidons, pour faire la queue à la pompe.

Image


La campagne roumaine en été reste ma plus belle expérience. Ici, pas d'agriculture intensive comme chez nous et, par conséquent, une profusion d'insectes, de papillons, d'oiseaux, comme on en voit plus que dans les rares département français épargnés par les pesticides. Des meules de foins énormes pour s'y vautrer (gaffe à la vermine).

Les fermiers ont des niveaux de vie variables. Certains rares villages n'ont pas l'électricité. Ceux qui m'hébergeaient avaient l'électricité, mais pas le téléphone. Et pas d'eau courante non plus. Tu veux te laver ? Au puits, mon gars ! Tu veux faire caca ? Une planche trouée au-dessus d'une fosse à grésil, comme au temps de grand-mère. La cuisinière ? Au charbon. Eux possédaient un frigo, mais l'absence de cet objet chez certains voisins causait, paraît-il, de sérieux problèmes d'hygiène alimentaire...

Pour le reste, le gars aux cheveux blancs qui m'a accueilli n'était pas un paysan, mais un ouvrier "retraité". Je mets les guillements parce qu'en Roumanie, il n'y a pas de retraite pour les ouvriers. Celui-ci a fait le choix de s'installer sur un arpent de terre pour cultiver sa propre bouffe, vendre le reste au marché, et survivre tant bien que mal. Quant il deviendra vraiment trop vieux pour continuer à bécher la glèbe, il se résignera à devenir une charge pour ses enfants...

La plupart d'entre eux n'ont jamais quitté leur canton. J'étais même le premier étranger que certains voyaient, dans cette région très peu touristique...

Il n'est pas le plus à plaindre. Ici, beaucoup de "paysans authentiques" partent vers les villes, soit parce qu'ils sont attirés par le mirage urbain, soit parce qu'ils sont en danger de crever de faim (le libre-échange fait des dégâts ici aussi). Trouveront-ils du boulot dans ces villes gangrénées par le chômage ? Même si mes hôtes roumains ont essayé de me le cacher, j'ai bien vu qu'il y avait des bidonvilles...

Bon, j'ai vu d'autres choses assez chouettes, la Bucovine, le monastère orthodoxe de Voronetz, le musée de Iasi (prononcer "Yash"), mais on sort du sujet... ;)

Image

Tout ça pour vous dire que, bientôt, on devra peut-être vivre plus ou moins comme eux. Dites-vous qu'ils sont pauvres, qu'ils en chient, mais qu'ils ne sont pas forcément beaucoup plus malheureux que nous.

Voilà. Si quelqu'un a des expériences de "vie avec de l'énergie chère" dans d'autres pays, comme en Afrique ou en Amérique Latine, qu'il profite gracieusement de ce thread. :)

Avatar de l’utilisateur
nicolasParis03
Goudron
Goudron
Messages : 141
Inscription : 03 août 2005, 11:27
Localisation : PARIS

Message par nicolasParis03 » 02 sept. 2005, 01:38

Merci pour ce beau reportage ! ;-)
En ces temps d’imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (George Orwell)

Geispe
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1552
Inscription : 09 mars 2005, 17:16
Localisation : Vosges du Nord

Message par Geispe » 02 sept. 2005, 16:53

oui, intéressant... juste un tout petit détail de rien du tout (pour l'esthétique :-)

Des meules de foins énormes pour s'y vautrer (gaffe à la vermine).
il n'y a pas de vermine dans une meule de foin et elle sent très bon... (à moins qu'elle ne soit vraiment vieille) (j'en fais plusieurs tous les ans)

Avatar de l’utilisateur
weremouse
Kérogène
Kérogène
Messages : 65
Inscription : 29 juil. 2005, 14:59

Message par weremouse » 02 sept. 2005, 18:37

Geispe a écrit : il n'y a pas de vermine dans une meule de foin et elle sent très bon... (à moins qu'elle ne soit vraiment vieille) (j'en fais plusieurs tous les ans)
T'es sûr ? On m'a pourtant assuré du contraire (et je n'ai pas voulu m'y risquer).

Geispe
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1552
Inscription : 09 mars 2005, 17:16
Localisation : Vosges du Nord

Message par Geispe » 02 sept. 2005, 19:52

ben je ne vois pas bien quoi comme vermine : le foin séché est propre et sent très bon ... le foin... si la meule est bien faite elle est étanche et le foin est au moins aussi bon que celui que nous empilons dans nos granges...

Dagobert
Brut léger
Brut léger
Messages : 441
Inscription : 29 juin 2005, 15:47
Localisation : Bruxelles

Message par Dagobert » 02 sept. 2005, 20:40

Affirmatif! quand j'étais gosse,on jouait comme des fou dans les meules de foin, à part la poussière rien d'autre à déplorer!

kraveunn
Charbon
Charbon
Messages : 287
Inscription : 16 avr. 2005, 19:37

Message par kraveunn » 02 sept. 2005, 21:44

Pas de vermine, mais parfois des animaux morts, fauchés par les machines agricoles et mis en pièce (serpents la plupart du temps) :?

Avatar de l’utilisateur
zoneautonome
Goudron
Goudron
Messages : 104
Inscription : 23 mai 2005, 11:13
Localisation : 33 Gironde

Message par zoneautonome » 02 sept. 2005, 22:52

bon et une question (sérieuse) : ils font quoi pour s'amuser ?

Avatar de l’utilisateur
weremouse
Kérogène
Kérogène
Messages : 65
Inscription : 29 juil. 2005, 14:59

Message par weremouse » 02 sept. 2005, 23:56

zoneautonome a écrit :bon et une question (sérieuse) : ils font quoi pour s'amuser ?
Ah, c'est tout le problème ! Y a pas beaucoup de distractions. Ils ont des télés, mais c'est l'équivalent de TF1 sur toutes les chaînes. Le cinéma coûte très cher.
Des jeunes de la classe moyenne, avec qui je traînais à un moment donné, ont plutôt tendance à s'ennuyer. Ils ne peuvent sortir nulle part, tout est trop cher. Il ne leur reste que le sport...

Cela dit, je précise que les Roumains restent très attachés à un haut niveau de culture, et pas forcément les plus riches d'entre eux. Etonnant pour un pays qui a traversé cinquante ans d'un totalitarisme qui visait, jsutement, à annihiler toute forme de culture. Ils lisent beaucoup. Nombre d'entre eux ont une bibliothèque fournie. A Iasi, les théâtres, les opéras restent très actifs. La famille d'une copine chez qui j'étais se distrayaient, le soir, en faisant des lectures de poésie. Mais bon, c'était peut-être en mon honneur, pas sûr qu'ils fassent ça toutes les semaines ! :-D

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59178
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 22 sept. 2005, 22:12

Quittons la Roumanie pour l'Irelande du futur :

"l'Irelande doit se convertir a 100% d'energie renouvelable d'ici 50 ans" demande le parti vert. Un brin optimiste tout ca !
Greens: Ireland 'must switch to renewable energy'
BreakingNews.ie
Ireland needs to switch over to 100% renewable energy within 50 years to avoid spiralling fuel costs and combat global climate change, the Green Party said today.

At the launch of ‘Let’s Make the Switch’, which comes at the beginning of Energy Awareness Week, Green Party TDs and councillors said people were now paying the price for the Government’s failure to invest in alternatives to fossil fuels. “We in the Green Party are the only party taking the whole issue of energy and the future in this country seriously,” Green Party leader Trevor Sargent said.

“Energy is going to be fundamental to our future economy as well as climate change.” Mr Sargent accused the Government of being illiterate when it came to energy and said it was acting as an agency for fossil fuel companies.

The party is demanding a change from the current situation where 90% of Ireland’s energy needs are met with largely imported fossil fuels to 100% provided by renewable energy sources.

Energy spokesman Eamon Ryan said a variety of renewable energy technologies were needed to ensure security of supply, combat rising oil prices and meet European Union obligations to cut use of fossil fuels by 60-80% by 2050. “You have to look at energy in a very long-term way,” he said.
(18 September 2005)
source : http://www.energybulletin.net/9007.html

epe
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1467
Inscription : 22 juin 2005, 16:33
Localisation : 15' de Lille, de l'autre côté de la frontière

Message par epe » 22 sept. 2005, 22:41

zoneautonome a écrit :bon et une question (sérieuse) : ils font quoi pour s'amuser ?
Dans un meule de foin? Tu ne vois pas... ? :D
-Il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que de risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas.
Les Shadoks

Jeuf
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1077
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : St Quentin en 78

Message par Jeuf » 23 sept. 2005, 12:41

La Roumanie a connu un régime communiste pas très rigolo qui peut expliquer le "retard" du pays. Les carnets d'Elena Ceausescu, l'épouse du dictateur, nous offrent beaucoup d'informations. Je suis tombé dessus chez un bouquiniste...bonne acquisition.

On apprend que les postes étaient distribués entre les différents membres de la famille au cours de partie d'un jeu inspiré du Monopoly . Extrait :
"Nicu (le fils) a jeté les dés et il a avancé d'un coup de huit case. "Je réquisitionne", a-t-il dit en posant son pion sur la case minitère de l'économie. Son oncle Ion s'est faché tout rouge parce que jusqu'à présent c'était lui le ministère de l'éoconomie. Il a voulu racheter la case à Nicu qui a refusé. Comme ils sont mauvais joueurs!
En fin de journée nous sommes fixés. L'oncle Florea va contrôler l'armée mais il est tombé sur la case Securitate et a dû passé trois tours. Nicu en a profité pour poser trois micros qur la case "Armée", ce qui a mis en rogne Floréa. Notre beau-frère Manescu se retrouve membre du Comité executif et il veut racheter l'Académie des Sciences. Là, je l'ai envoyé promener.c'est à moi.
Avant le diner nous avons remanié le gouvernement."
Drôle de mode de gouvernement...

Le peuple acclame le couple présidentiel qui passe dans la rue en voiture. Mais Elena se demande comment la foule peut hurler sa joie la bouche fermée. Une note du traducteur explique que ce sont des hauts-parleur qui diffusent le son, en fait.


Dans le genre comico-dramatique, on a ceci : D'abord elle raconte que quand on on coupe les pattes d'une mouche, elle devient sourde. Parce qu'avec ses pattes, quand on lui dit "saute", elle saute, et sans les pattes, elle ne fait rien (Elena elle se croit scientifique, elle fait les essais avec un nommé Chimiescu)
Le problème, c'est qu'après ..."J'ai refait avec les Hongrois (minorité persecutée dans le pays) ce que Chimiescu m'a monté
sur les mouches. ça marche! Comme les insectes, les hommes deviennent sourds quand on leur coupe une jambe. Etudier
maintenant le problème avec des cul-de-jattes. Demander à la Securitate de me fournir un specimen, ou à défaut, de m'en fabriquer un. "

La roumanie veut des nageuses pour briller en sport. Elena pense qu'en gonflant à l'air les intestins elles flotteront mieux, et couvertes d'huiles elles glisseront dans l'eau...quelques jour après le début des tranformations de nageuses : "Trois de nos vaillant nageuses ont mal supporté le régime. Leur intestin gonflés d'air ont éclaté et il a fallu les achever. Il en faut, du courage, pour édifier l'Homme Nouveau! Les familles des héroïques sportives ont reçu des médailles commémoratives et une ration supplémentaire de poisson frais (330 grammes par personne)"

Aves ces propos et d'autres, c'est tellement énorme qu'on se demande si c'est vraiment authentique, ces carnets...
Pour l'histoire des nageuses, on leur a donné des hormones aussi. Si on en croit Elena et les notes des traducteurs, elles se sont mises à ressembler à des phoques(!), alors les a envoyé sur la banquise, où la plupart ont été harponnées par des esquimaux, et deux ont été receuilli en hollande par la fondation rigitte Bardot (tout ça, ça paraît invraisemblable)Globalement, Elena semble réfléchir comme une petite fille de huit ans, avec sa famille ils "jouaient" avec le pays , faisaient n'importe quoi


Bon, rien à voir avec oléocène... :? :oops:

Rafa
Brut léger
Brut léger
Messages : 471
Inscription : 16 juil. 2005, 20:34
Localisation : Lidje, Walonreye

Message par Rafa » 23 sept. 2005, 16:09

Jeuf a écrit : Aves ces propos et d'autres, c'est tellement énorme qu'on se demande si c'est vraiment authentique, ces carnets...
ça ressemble plus à un recceuil des blagues qui avaient cours de
ce temps là, en fait.

tu pourrais écrire le même livre pour la France, en retranscrivant
ce qui se dit aux guignols de l'info.

Avatar de l’utilisateur
Roland
Charbon
Charbon
Messages : 259
Inscription : 20 mars 2005, 02:10
Localisation : 35, Rennes

Message par Roland » 26 sept. 2005, 00:27

Rafa a écrit :
Jeuf a écrit : Aves ces propos et d'autres, c'est tellement énorme qu'on se demande si c'est vraiment authentique, ces carnets...
ça ressemble plus à un recceuil des blagues qui avaient cours de
ce temps là, en fait.

tu pourrais écrire le même livre pour la France, en retranscrivant
ce qui se dit aux guignols de l'info.
Ca a été monté en pièce de théâtre, catégorie humour et café-théâtre...
http://www.theatreonline.com/guide/deta ... e=&i_Type=

Jef
Kérogène
Kérogène
Messages : 81
Inscription : 02 sept. 2005, 10:30
Localisation : 92 - Colombes

Message par Jef » 26 sept. 2005, 17:24

Bravo à Weremouse pour son reportage. Je confirme tout ce qu'il a pu observer, moi-même je fréquente le pays (plutôt la transylvanie en fait) depuis 12 ans, je parle roumain et ma femme est de Medias.
Le pays est beau, les gens sont sains dans leur tête, encore aujourd'hui.
Je ne sais pas si c'était une bonne idée, j'ai acheté un lopin de terre vers Sibiu, pour ma retraite... En fait je crois que quand ca va se gâter ce sera peut-être LA solution pour ma famille et ma pomme. S'il y a une crise très dure chez nous, je pense que la Roumanie (mais aussi la Turquie par exemple) sera moins touchée, parce qu'il y subsiste une économie rurale alors qu'elle a totalement disparu chez nous. Et aussi parce que se serrer la ceinture, là-bas, les gens ont appris depuis longtemps à le faire.

Ce qui me fait rigoler, c'est que l'on risque d'assister, en cas d'exode massif des parisiens vers la campagne (vide), à des tentatives d'émigration vers les pays ex-pauvres, devenus des havres de vie. J'aimerais voir un jour les gardes-frontières turcs refouler impitoyablement ceux qui aujourd'hui s'opposent à l'entrée des Turcs dans l'Europe... Bon, je dis des bêtises, évidemment ce ne sont jamais les coupables qui trinquent. Mais l'idée me fait sourire quand même...
Pire, c'est impossible. Mais si, soyons optimistes ! (Proverbe roumain)

Répondre