[véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par Remundo » Aujourd’hui, 00:25

je pense qu'elle est probablement plus volatile aussi... :roll:

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par tita » Hier, 11:09

Dans les 2 dernières semaines, l'action de Tesla (qui était déjà au plus haut de tous les temps) a bondit de 50%, ajoutant $100 milliards de capital-action qui atteint $280 milliards. Rien qu'hier, l'action est montée de 11%. Sur une année, l'action a pris 550%. L'entreprise est la 14ème plus valorisée aux USA,

Certains ont calculé que la fortune d'Elon Musk dépasse ainsi celle de Warren Buffet.

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par GillesH38 » Hier, 07:32

comme cette partie sur la substitution des fossiles est devenue largement HS effectivement, j'ai répondu sur un autre fil

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par Jeudii » Hier, 06:43

GillesH38 a écrit :
10 juil. 2020, 22:43
Si tu penses qu'on va rapidement trouver une solution pour remplacer les fossiles, alors tu n'as aucune peur à avoir ni d'en manquer, ni d'en avoir en excès
Mon point est qu'on trouvera une solution bien avant avoir des contraintes géologiques fortes. Si c'est rapide au sens de dizaines d'années, on atténuera les conséquences que le réchauffement climatique aura, ainsi que les chances de déclencher une surprise genre dégazage catastrophique du méthane sous-marin et polaire. Aucune contrainte géologique forte n'existe dans les prochaines dizaines d'années.

(message reçu, c'est hs, j'arrête de répondre)

(LeLama: -pour pouvoir entrainer un réseau de neurone profond de plusieurs dizaines de couches, le gradient d'erreur ne doit pas passer par une accumulation de non linéarité; -supprimer des neurones au hasard permet d'explorer un espace de fonction exponentiellement plus grand que sans dropout; -la restriction suivi d'une expansion d'un set d'information vers lui même permet de dégager une représentation qui a des propriétés sémantiques; -l'apprentissage antagoniste peut être utilisé pour développer des méthodes génératives; -il existe des exemples adversaires constructibles; -il est possible de générer une production onirique https://www.deeplearningbook.org/)

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par Remundo » 10 juil. 2020, 23:01

ah ça y est, Gillou est reparti en méga HS.

ce fil n'est pas là pour parler des fossiles et des silex... =D>

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par GillesH38 » 10 juil. 2020, 22:43

Jeudi a écrit :
10 juil. 2020, 22:25
GillesH38 a écrit :
10 juil. 2020, 21:58
Jeudii a écrit :
10 juil. 2020, 21:36

Comme les pierres à silex, qui sont devenues bien trop chères pour être exploitées.
oui voila pareil, et donc les catastrophistes qui auraient prédit que le monde allait être couvert de pierres à silex empêchant de marcher sans se couper les pieds auraient été assez ridicules n'est ce pas :)
Il y a deux types de catastrophistes ici. Les catastrophistes qui auraient prédit qu’on ne pourrait plus avoir d’outils faute de silex, et les catastrophistes qui auraient prédit que les silex de plus en plus modernes finiraient par augmenter notre pouvoir sur l’environnement jusqu’à atteindre la capacité de détruire nos écosystèmes, et même pas en les attaquant à coup de silex mais par simple inadvertance dans l’utilisation de ces silex. Les catastrophistes qui prédisent que le monde sera noyé sous une couche de pétrole ou de silex, tu viens de l’inventer.
bah non je parle juste des conséquences de l'accumulation de silex qui supposent qu'on n'aurait rien eu pour les remplacer - ce qui est ridicule dans ta vision.

Si tu penses qu'on va rapidement trouver une solution pour remplacer les fossiles, alors tu n'as aucune peur à avoir ni d'en manquer, ni d'en avoir en excès, parce que ce serait ridicule de chercher à tout prix à extraire une resssource de plus en plus chère, si on a une meilleure solution, bien évidemment.

Donc ton hypothèse est très rassurante, dans la mesure où elle assure n'avoir ni crise de ressource, ni crise climatique.

Evidemment, cela suppose qu'elle soit juste ...

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par Jeudi » 10 juil. 2020, 22:25

GillesH38 a écrit :
10 juil. 2020, 21:58
Jeudii a écrit :
10 juil. 2020, 21:36
GillesH38 a écrit :
10 juil. 2020, 19:57
Mais être sûr qu'il y a un pic demande, c'est pareil que de dire que ces ressources sont trop chères pour être exploitées un jour, donc tu peux oublier le "monstre climatique" et aller te coucher le coeur tranquille !
Comme les pierres à silex, qui sont devenues bien trop chères pour être exploitées.
oui voila pareil, et donc les catastrophistes qui auraient prédit que le monde allait être couvert de pierres à silex empêchant de marcher sans se couper les pieds auraient été assez ridicules n'est ce pas :)
Il y a deux types de catastrophistes ici. Les catastrophistes qui auraient prédit qu’on ne pourrait plus avoir d’outils faute de silex, et les catastrophistes qui auraient prédit que les silex de plus en plus modernes finiraient par augmenter notre pouvoir sur l’environnement jusqu’à atteindre la capacité de détruire nos écosystèmes, et même pas en les attaquant à coup de silex mais par simple inadvertance dans l’utilisation de ces silex. Les catastrophistes qui prédisent que le monde sera noyé sous une couche de pétrole ou de silex, tu viens de l’inventer.

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par GillesH38 » 10 juil. 2020, 21:58

Jeudii a écrit :
10 juil. 2020, 21:36
GillesH38 a écrit :
10 juil. 2020, 19:57
Mais être sûr qu'il y a un pic demande, c'est pareil que de dire que ces ressources sont trop chères pour être exploitées un jour, donc tu peux oublier le "monstre climatique" et aller te coucher le coeur tranquille !
Comme les pierres à silex, qui sont devenues bien trop chères pour être exploitées.
oui voila pareil, et donc les catastrophistes qui auraient prédit que le monde allait être couvert de pierres à silex empêchant de marcher sans se couper les pieds auraient été assez ridicules n'est ce pas :)

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par Jeudii » 10 juil. 2020, 21:36

GillesH38 a écrit :
10 juil. 2020, 19:57
Mais être sûr qu'il y a un pic demande, c'est pareil que de dire que ces ressources sont trop chères pour être exploitées un jour, donc tu peux oublier le "monstre climatique" et aller te coucher le coeur tranquille !
Comme les pierres à silex, qui sont devenues bien trop chères pour être exploitées.

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par GillesH38 » 10 juil. 2020, 19:57

Jeudii a écrit :
10 juil. 2020, 17:04
GillesH38 a écrit :
10 juil. 2020, 06:00
Ton chiffre de 5000 Gt n'est apparemment tiré que de son graphique simplifié
Les sources sont indiquées sur le graphique.
GillesH38 a écrit :
10 juil. 2020, 06:00
C'est un ordre de grandeur (et tu te moques de l'imprécision des autres estimations !) de catégories peu claires :
Je ne moque pas de l'imprécision de tes auteurs. Je moque leur autosatisfaction de trouver (à peu près) le même résultat avec trois 'méthodes' dont les hypothèses sont incompatibles entre elles, et qui si elles étaient toutes vraies devraient conduire à un estimé inférieur à ce qui a déjà été extrait. J'ai beaucoup de mal à envisager que tu ne te rendes pas comptes à quel point ces sources sont faibles et sans crédibilité.
c'est surtout que tu argumentes de manière tellement allusive qu'on ne comprend rien à ce que tu dis

Par exemple tu dis
Jeudi a écrit :
09 juil. 2020, 23:55

C’est une façon de dire que j’ai lu leur article (pas toi donc...), leurs sources, et que bien entendu c’est n’importe quoi. Il citent trois auteurs en s’extasiant que les trois tombent sur des chiffres similaires. Dans le lot il y en a un qui part des réserves 2P, puis divise par cinq parce que les chiffres officiels sont sûrement truqués.

qui est ce qui divise par 5 les réserves 2P ????
GillesH38 a écrit :
10 juil. 2020, 06:00
ah mais si les réserves 2P correspondent à l'évaluation "la plus probable" des réserves ultimes, c'est quoi alors le chiffre donné des réserves ultimes ?
Les ressources actuellement inexploitables. Un meilleur nom serait 'ressource non conventionnelle", puisque c'était dans cette catégorie qu'étaient le gaz de schiste, les sables bitumineux, et la mer du nord dans les années 50.
Et ça a rajouté quoi aux ressources conventionnelles ?
GillesH38 a écrit :
10 juil. 2020, 06:00
D'autre part à t'entendre on s'attend à un pic de la demande de fossiles proche grâce à toutes les merveilles technologiques qui vont bientôt rendre la production d'électricité fossile ringarde (...) Quand on te lit, suivant ton humeur, tu es sur que ce sera l'un ...ou l'autre !
Hé bien clarifions tout ça. Oui je suis convaincu que ce sera un pic demande. Non je ne peux pas le prouver. Ce que je peux prouver hors de tout doute raisonnable c'est qu'il y a tout simplement trop de charbon pour un pic offre géologique avant qu'on ai émis plusieurs fois la quantité de CO2 du pire des scénarios du GIEC (même en comptant uniquement les ressources prouvées!). Cela ne prouve pas que tu as tort sur le pic offre un jour. Cela prouve juste qu'on ne peut pas compter sur des contraintes géologiques pour désamorcer le monstre climatique qu'on a mis en branle.
absolument pas, puisque tu n'as jamais prouvé que ces ressources seraient extractibles au rythme où il le faut , et seraient compétitives sur d'autres manière de produire de l'électricité.
Mais être sûr qu'il y a un pic demande, c'est pareil que de dire que ces ressources sont trop chères pour être exploitées un jour, donc tu peux oublier le "monstre climatique" et aller te coucher le coeur tranquille !

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par Jeudii » 10 juil. 2020, 17:04

GillesH38 a écrit :
10 juil. 2020, 06:00
Ton chiffre de 5000 Gt n'est apparemment tiré que de son graphique simplifié
Les sources sont indiquées sur le graphique.
GillesH38 a écrit :
10 juil. 2020, 06:00
C'est un ordre de grandeur (et tu te moques de l'imprécision des autres estimations !) de catégories peu claires :
Je ne moque pas de l'imprécision de tes auteurs. Je moque leur autosatisfaction de trouver (à peu près) le même résultat avec trois 'méthodes' dont les hypothèses sont incompatibles entre elles, et qui si elles étaient toutes vraies devraient conduire à un estimé inférieur à ce qui a déjà été extrait. J'ai beaucoup de mal à envisager que tu ne te rendes pas comptes à quel point ces sources sont faibles et sans crédibilité.
GillesH38 a écrit :
10 juil. 2020, 06:00
ah mais si les réserves 2P correspondent à l'évaluation "la plus probable" des réserves ultimes, c'est quoi alors le chiffre donné des réserves ultimes ?
Les ressources actuellement inexploitables. Un meilleur nom serait 'ressource non conventionnelle", puisque c'était dans cette catégorie qu'étaient le gaz de schiste, les sables bitumineux, et la mer du nord dans les années 50.
GillesH38 a écrit :
10 juil. 2020, 06:00
D'autre part à t'entendre on s'attend à un pic de la demande de fossiles proche grâce à toutes les merveilles technologiques qui vont bientôt rendre la production d'électricité fossile ringarde (...) Quand on te lit, suivant ton humeur, tu es sur que ce sera l'un ...ou l'autre !
Hé bien clarifions tout ça. Oui je suis convaincu que ce sera un pic demande. Non je ne peux pas le prouver. Ce que je peux prouver hors de tout doute raisonnable c'est qu'il y a tout simplement trop de charbon pour un pic offre géologique avant qu'on ai émis plusieurs fois la quantité de CO2 du pire des scénarios du GIEC (même en comptant uniquement les ressources prouvées!). Cela ne prouve pas que tu as tort sur le pic offre un jour. Cela prouve juste qu'on ne peut pas compter sur des contraintes géologiques pour désamorcer le monstre climatique qu'on a mis en branle.

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par LeLama » 10 juil. 2020, 13:59

Jeudii a écrit :
09 juil. 2020, 22:43
[...]
Celui qui prétend qu'on utilise les mêmes idées est soit un clown soit un ignorant, c'est aussi simple que ça.
Bien sur il y a des progres de connaissance métier. Je parlais de progres théoriques au sens d'un enoncé scientifique. Je n'ai pas vu d'enoncé dans ce que tu me citais, plutot des heuristiques et des connaissances métier. Est-ce qu'il y a des enoncés scientifiques en IA ?

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par LeLama » 10 juil. 2020, 12:11

Si on reste sur Tesla, ce qui est surprenant, c'est qu'il y a peu de remise en cause et de critique dans les medias alors que la fonction "start summon" montre bien ou en est l'etat de l'art, c'est a dire tres tres loin du niveau 5, et c'est vrai que la grande majorité des intervenants en dehors de tesla le reconnait clairement.

Je trouve interessant de comprendre le buzz. Je vois tous les sites technophiles qui se sont empressés de rapporter la petite phrase de Musk, qui disait promettait pourtant exactement la meme chose en 2019. Est-ce que les redacteurs sont des idiots aveuglés par leurs croyances au point de ne pas rapprocher les propos de musk et la realité qu'on voit dans la "start summon" ? L'autre possiibilité est que ca fait du buzz pour leur propre site, et qu'en fait ils ont interet a jouer la surenchere technophile, même s'ils n'y croient pas. C'est un peu comme avec l'affaire Raoult, c'est marrant de comprendre les mecanismes d'adhesion et de propagation...

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par tita » 10 juil. 2020, 10:27

Jeudii a écrit :
10 juil. 2020, 01:26
tita a écrit :Edit: Ah pis si jamais, Tesla a enfin compris qu'ils avaient besoin du LIDAR pour leur programme de voitures autonomes.
Ah bon, donc finalement tu crois que c'est possible, mais seulement si on utilise une approche différente de Tesla. On verra bien.
Non, je ne crois pas que ce soit possible ou que ce ne soit pas possible. Je pense juste que Tesla exploite l'ignorance du public dans le domaine des voitures autonomes pour faire son auto-promotion, avec beaucoup de blabla autour des capacités de leur système. Les autres acteurs sont moins exubérants, et expliquent plus sincèrement les limites de leurs systèmes et aussi qu'ils n'envisagent pas la conduite autonome niveau 5 avant longtemps.

Pour le reste... On a un fil sur les voitures autonomes.

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par GillesH38 » 10 juil. 2020, 06:00

Jeudi a écrit :
09 juil. 2020, 23:55

C’est une façon de dire que j’ai lu leur article (pas toi donc...), leurs sources, et que bien entendu c’est n’importe quoi. Il citent trois auteurs en s’extasiant que les trois tombent sur des chiffres similaires. Dans le lot il y en a un qui part des réserves 2P, puis divise par cinq parce que les chiffres officiels sont sûrement truqués. Un autre décide plutôt de diviser par trois par un raisonnement abscons sur l’intégrale, et l’article que tu cites s’extasie que diviser par 5 ou par 3 donne à peu près le même résultat... en négligeant que les arguments pour le faire sont incompatibles, donc s’ils ont raison ce serait une division par 15 et on tomberait à peu près au chiffre de ce qui a déjà été extrait. :lol: On peut penser ce qu’on veut de Jancovici, mais le fait est qu’il ne trafique pas ses chiffres (même dans ses corrélations, puisqu’il ne calcule aucune statistique!).
bah bien sur que si j'ai lu l'article de blog (qui n'a qu'un auteur donc je ne sais pas pourquoi tu dis "leur" article si tu l'as lu. Je n'ai pas fait une analyse critique de la méthodologie de chacune des sources. Je suppose que tu as fait aussi une analyse aussi pénétrante de la façon dont les sources de Jancovici ont travaillé pour être aussi sûr de la fiabilité de leurs chiffres ?
Moi je trouve que les catégories de Jancovici sont peu claires. Déjà sur le vocabulaire il emploie parfois ressources parfois réserves. Il y a parfois 3 catégories et parfois 2. Il est difficile de comprendre comment comparer les différentes estimations parce qu'on ne sait pas vraiment à quelles catégories elles se réfèrent. Ton chiffre de 5000 Gt n'est apparemment tiré que de son graphique simplifié qu'il décrit lui même par
"Du coup, il est aujourd’hui assez difficile de disposer d’une valeur – fiable de préférence – sur la quantité totale de ressources en charbon pour la planète dans son ensemble, avec une définition unique. Le graphique ci-dessous donne néanmoins une idée des ordres de grandeur dont on parle."

C'est un ordre de grandeur (et tu te moques de l'imprécision des autres estimations !) de catégories peu claires :
les réserves ultimes d’une zone correspondent à la totalité du charbon qui peut être extrait d’une zone (qui peut être la planète dans son ensemble). Il s’agit donc du cumul de l’extraction si la seule limite aux opérations minières est technico-économique en « économie ouverte » (pas de conflit, d’interdiction ou de réglementation forte, etc). On utilise aussi l’expression ressources récupérables pour désigner la même valeur. Comme pour le pétrole, les réserves ultimes restantes correspondent aux réserves ultimes moins ce qui a déjà été extrait.
enfin les réserves 2P correspondent à l’évaluation la plus probable, ex-ante, des réserves ultimes.
ah mais si les réserves 2P correspondent à l'évaluation "la plus probable" des réserves ultimes, c'est quoi alors le chiffre donné des réserves ultimes ? une borne supérieure du montant limitée marginalement par l'estimation dont la probabilité est jugée comme à la limite de vraisemblance raisonnable ? 1% , 5 % ? donc l'estimation en fait "la plus improbable" ?
note que ce chiffre de 5000 Gt qui correspondait à un R/P d'environ 800 ans n'est repris par aucun auteur qu'il cite apres (en particulier Bauquis)

D'autre part à t'entendre on s'attend à un pic de la demande de fossiles proche grâce à toutes les merveilles technologiques qui vont bientôt rendre la production d'électricité fossile ringarde : tu as cité la fable du pot de terre (que je connaissais comme celle de la marmite , citée par Freud), mais toi ton raisonnement est du même type : on ne manquera pas de fossiles car d'une part on va très vite savoir s'en passer, et d'autre part les réserves sont bien plus grandes que ce qu'on croit ! Mais si on a un pic de la demande logiquement le prix s'écroule (comme ce qu'il se passe maintenant), et la production baisse non pas parce qu'il n'y en a plus mais parce que ça devient économiquement inintéressant à produire - mais ça ça veut dire logiquement qu'on produit au total MOINS que les réserves prouvées actuelles, ce qui est logique puisque le pic arrive plus tôt que le pic géologique.

Autrement dit :

* soit le pic arrive plus tôt que le pic déduit des réserves actuellement rentables, le montant total est inférieur à celui actuellement estimé, pic de la demande donc, le prix est devenu trop bas pour intéresser les vendeurs.

* soit le pic arrive après ou en même temps que celui prévu avec les réserves, le montant est égal ou supérieur, mais ça veut dire qu'on a eu besoin d'aller en chercher de plus en plus et que c'est le prix élevé qui a finit par décourager les clients : pic de l'offre donc, le prix est devenu trop haut pour les acheteurs, avec probablement des conséquences économiques graves puisque ça veut dire qu'on n'est pas arrivé à le remplacer.

Quand on te lit, suivant ton humeur, tu es sur que ce sera l'un ...ou l'autre !

Haut