Maroc / énergie - environnement

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Maroc / énergie - environnement

Re: Maroc / énergie - environnement

par energy_isere » 02 nov. 2019, 09:57

Suite de ce post du 9 mars 2019 viewtopic.php?p=2281623#p2281623
Maroc : le producteur public d’électricité signe avec Sound Energy un accord d’achat du gaz de Tendrara sur 10 ans

Agence Ecofin 31 Oct 2019

Mardi dernier, l'Office national de l'électricité et de l'eau Potable (ONEE) et le producteur britannique de gaz naturel Sound Energy ont acté un protocole d’accord (MoU) pour la vente au premier de la production de gaz naturel de la concession de Tendrara, dans l’est du Maroc.

L’opération fait suite à une offre non contraignante des autorités, formulée le 1er mai, indiquant que la totalité du gaz produit sur Tendrara sera livrée à la société publique.

Le document a été paraphé par Abderrahim El Hafidi, le patron de l’ONEE et Mohamed Seghiri, celui de Sound.

Les termes du contrat couvrent un volume initial de 0,5 milliard de mètres cubes par an, soit 48,4 millions de pieds cubes par jour, pour une durée de 10 ans. Les deux parties ont prévu que les dispositions relatives au taux de production moyen de 60 millions de pieds cubes par jour (équivalent à la pleine puissance du site) seront négociées ultérieurement, dans le cadre de l’accord final de vente de gaz (GSA).

Ce MoU entrera en vigueur à la date de signature officielle du GSA. Il sera automatiquement renouvelé pour des périodes supplémentaires de cinq ans, à moins que l'une des parties n'y mette fin, après un préavis d'un an.

Un prix unique a été fixé pour un volume annuel minimum de 0,3 milliard de mètres cubes. Le protocole d'accord stipule que cette première tranche de production sera à la fois un engagement take or pay de l'ONEE et un engagement send or pay de Sound. L’achat du gaz devrait coûter 84 millions de dollars par an aux caisses publiques.

Le prix du gaz au-dessus de 0,3 milliard de mètres cubes par an, n'a pas encore fait l'objet d'un accord et sera négocié dans le cadre du GSA. Il faut dire qu’en convenant d'un prix fixe pour les volumes initiaux, Sound bénéficie du fait qu'une partie de ses produits d'exploitation ne sera pas assujettie aux fluctuations du marché.

Le portefeuille de Sound Energy dans l'est du Maroc comprend la concession de Tendrara et environ 24 000 km2 de superficie d'exploration. Il a permis de mettre en évidence plusieurs gisements de gaz au cours de ces dernières années.
https://www.agenceecofin.com/trade/3110 ... sur-10-ans

Re: Maroc / énergie - environnement

par energy_isere » 26 oct. 2019, 11:03

Maroc : SDX se lance dans une campagne de forage de 12 puits de gaz naturel

Agence Ecofin. 25 oct 2019

Au Maroc, le producteur britannique de gaz SDX Energy a annoncé le début d’une nouvelle campagne de forage de 12 puits dans le bassin du Gharb. La société s’attend à mettre la main sur 15 milliards de pieds cubes de ressources potentielles brutes non risquées, au terme des travaux.

Elle a expliqué dans un communiqué que sept puits sont situés dans les zones de production de la firme à Sebou et Gharb Centre. Ce sont notamment des puits d’évaluation à faible risque ciblant des prospects proches des infrastructures existantes. En cas de découverte, ils seront donc rapidement raccordés, à faible coût.

Par ailleurs, ces sept premiers puits présentent des risques géologiques semblables à ceux des découvertes déjà faites et en production dans cette région.

Après le forage de ces puits, SDX mettra le cap sur deux puits d’exploration plus au nord de Gharb Centre et hors de portée des infrastructures existantes. Ces deux puits d’exploration ciblent des prospects similaires aux découvertes faites à Sebou et Gharb Centre, bien qu’ils soient considérés à plus haut risque, la région étant très peu fouillée.

Le reste des puits de la campagne sont de caractère exploratoire à plus haut risque. Ils sont situés dans la concession de Lalla Mimouna Nord et ciblent des prospects plus importants dans des horizons plus profonds, non encore prouvés.

SDX avait annoncé ce programme en janvier dernier et avait précisé qu’il démarrerait au début du dernier trimestre de 2019 pour s’achever au premier semestre de 2020.
https://www.agenceecofin.com/exploratio ... az-naturel

Re: Maroc / énergie - environnement

par energy_isere » 26 oct. 2019, 10:56

Maroc : une entreprise locale va construire avec l’aide de la Russie, une nouvelle raffinerie pétrolière de 200 000 b/j

Agence Ecofin. 24 oct 2019

Mercredi, la société marocaine Mya Energy a signé avec la Banque russe VEB, un accord pour financer et construire une nouvelle raffinerie de 200 000 barils par jour dans le royaume chérifien. L’installation aura une capacité initiale de 100 000 barils par jour.

Le document a été paraphé par Youssef El Alaoui, patron de Mya Energy, Daniil Algulyan, président de la Banque et Nikita Gusakov, vice-président du Centre russe des exportations.

Selon les termes de l’accord, la partie russe injectera 2 milliards de dollars dans le projet qui sera ensuite exécuté par des entreprises russes. Les responsables de Mya Energy ont indiqué qu’ils voulaient profiter de l’expérience des entreprises russes dans ce domaine. Aucun calendrier n’a été annoncé pour la mise en œuvre du projet.

Pour Mya Energy, l’installation de raffinage ouvrira la voie à des possibilités d’emplois directs et indirects qui contribueront à réduire le chômage. Plusieurs milliers d’emplois directs et indirects sont prévus pour être créés dans ce cadre.

Les deux parties devraient prochainement fournir de nouvelles mises à jour concernant cette opération.

L’installation d’une nouvelle raffinerie dans le pays, devrait relancer l’industrie domestique des produits pétroliers et permettre de réduire les devises allouées à l’importation d’énergie. La seule raffinerie locale, la SAMIR reste fermée depuis 2015 en raison de difficultés financières liées à de lourdes dettes.
https://www.agenceecofin.com/investisse ... 00-000-b/j

Re: Maroc / énergie - environnement

par energy_isere » 21 sept. 2019, 12:09

Maroc : les ressources récupérables de gaz sur le permis offshore Lixus, revues à la hausse

Agence Ecofin. 19 sept 2019

Au Maroc, un rapport de personne compétente (CPR) a permis de porter à la hausse les estimations de ressources récupérables sur le permis d’exploration Lixus, contrôlé par le britannique Chariot Oil and Gas. Avant cinq perspectives additionnelles, celles-ci offrent un potentiel à la hausse de plus de 1,2 Tcf pour un total de plus de 2 Tcf.

Rappelons qu’une première étude des géologues de Netherland Sewell & Associates (NSA) a permis de porter le potentiel à 900 milliards de pieds cubes, avec la découverte Anchois-1 qui, à elle seule, a une taille de 307 milliards de pieds cubes.

« L'évaluation indépendante des prospects additionnels dans le permis Lixus définit une ressource d'importance stratégique adjacente à un marché de l'énergie en pleine croissance, avec des prix élevés du gaz et un besoin d'approvisionnement accru », s’est ravi Larry Bottomley (photo), le patron de Chariot Oil and Gas.

En juin dernier, une étude de faisabilité a permis de retenir que la production est déjà techniquement réalisable avec la possibilité, soit d'une phase unique, soit d'un développement échelonné. Cela servira à optimiser commercialement l'accès aux différents segments du marché local du gaz. Le gazoduc GME sera mis à contribution.
https://www.agenceecofin.com/exploratio ... -la-hausse

Re: Maroc / énergie - environnement

par energy_isere » 24 août 2019, 11:09

Maroc : Genel compte attirer un investisseur sur la licence d’exploration Sidi Moussa pour une amodiation

Image

Agence Ecofin. 19 août 2019

L’explorateur britannique de pétrole et de gaz Genel Energy s’engage à lancer une procédure de recherche d’investisseur sur sa licence d’exploration Sidi Moussa, située en offshore. L’objectif est de lui faire signer un accord d’amodiation, dans l’optique d’un partage des charges liées au développement du périmètre.

Genel qui contrôle une participation opérée de 75% sur la licence aux côtés de l’ONHYM, envisage de se lancer dans cette aventure au cours du premier trimestre de 2020. Cette information a été donnée dans le document récapitulatif des résultats non audités de la compagnie, pour le premier semestre de 2019.

Par ailleurs, Genel a déclaré que le traitement des données sismiques 3D multi-azimutal à large bande, recueillies en 2018, se poursuit. C’est à la fin de ceci que le processus de recherche d’un investisseur sera lancé. Actuellement, des négociations sont en cours avec le gouvernement pour la prolongation de la licence de Genel sur le site.

Rappelons qu’au quatrième trimestre de 2014, Genel a foré avec succès le puits SM-1 de Sidi Moussa avec une huile API de 26 degrés, récupérée à la surface.

Le site est l’un des périmètres en exploration les plus prolifiques du Royaume, avec un potentiel de 750 millions de barils d’équivalent pétrole récupérables.
https://www.agenceecofin.com/investisse ... amodiation

Re: Maroc / énergie - environnement

par energy_isere » 10 août 2019, 11:54

Deux institutions marocaines lancent des cursus d’ingénieurs en énergies renouvelables et efficacité énergétique

Agence Ecofin. 5 août 2019

L’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (Iresen) et l’Université Mohammed VI polytechnique (UM6P) viennent d’annoncer le lancement dès la prochaine rentrée de septembre de deux Masters dans les domaines des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.

Le premier Master est consacré à la formation d’ingénieurs spécialisés dans le domaine électrique. Il est orienté vers les énergies renouvelables et les réseaux intelligents. Dénommé RESMA, il sera abrité par l’Innovation Lab for Operations de l’UM6P. Baptisé Green Bee, le deuxième Master lui est destiné à former des ingénieurs dans le domaine de l’Ingénierie en bâtiments verts et efficacité énergétique (Green Building Engineering and Energy Efficiency). Il est abrité par le centre d’innovation en architecture, planification et design de de l’UM6P.

Les deux Masters ciblent les lauréats d’écoles d’architecture et d’ingénieurs désirant acquérir une spécialisation. Ils se dérouleront sur une durée de formation alternée de 18 mois et offre la possibilité d’obtenir une double diplomation.

Ces formations bénéficieront de l’appui des institutions françaises telles que l’École nationale française des travaux publics de l’État et l’École Polytechnique.
https://www.agenceecofin.com/actualites ... nergetique

Re: Maroc / énergie - environnement

par energy_isere » 26 juil. 2019, 14:57

Maroc : la BEI débloque 129 millions € pour le programme solaire de Noor Atlas

Agence Ecofin. 26 juillet 2019

La Banque européenne d’investissement (BEI) vient d’approuver un financement de 129 millions € sous forme de prêt pour la mise en œuvre du programme Noor Atlas. L’initiative permettra la construction de 7 centrales photovoltaïques réparties dans l’ensemble du pays et d’une capacité totale d’environ 200 MW.

Les centrales permettront d’alimenter en électricité environ 350 000 foyers marocains. Le coût total de leur mise en place a été évalué à 272 millions €. Le programme pourra bénéficier de l’accompagnement financier de la Banque allemande de développement, KfW, qui s’est engagée à le soutenir jusqu’à hauteur de 130 millions €, à travers un prêt bonifié. Il pourra également compter sur un don promis par la Commission européenne.

Le projet Noor Atlas vise la sécurisation de l’alimentation en énergie des régions situées aux extrémités des réseaux électriques. Elles sont généralement alimentées par des lignes de 60 kV et situées à des distances éloignées des centres de transformation électrique. Les centrales seront implantées dans les localités de Tata, Tan Tan, Ouat El Haj, Aïn Beni Mathar, Boudnib, Bouanane et Enjil.

En janvier 2019, le gouvernement a lancé la procédure de présélection des compagnies devant effectuer les travaux. Ces derniers devraient démarrer en 2020.
https://www.agenceecofin.com/solaire/26 ... noor-atlas

Re: Maroc / énergie - environnement

par energy_isere » 13 juil. 2019, 12:20

Suite de ce post du 9 mars 2019 viewtopic.php?p=2281623#p2281623
Maroc : la MASEN lance la pré-qualification pour la construction de Noor Midelt II (230 MW)

Agence Ecofin 12 juillet 2019

L’Agence marocaine pour les énergies durables et renouvelables (MASEN) a lancé la procédure de pré-qualification des développeurs intéressés par la mise en place de la centrale solaire de Noor Midelt II.

D’une capacité de 230 MW, l’infrastructure combinera à la fois la technologie solaire thermodynamique à concentration (CSP) et celle photovoltaïque (PV). Le projet inclut également la mise en place d’un dispositif de stockage d’énergie.

Les entreprises intéressées ont jusqu’au 16 septembre 2019 pour répondre à la demande d’offres (RfQ) émise par la MASEN pour participer à la phase de pré-qualification.

Le processus de mobilisation des fonds nécessaires à la réalisation du projet sera similaire à celui ayant servi à la centrale Noor Midelt I.

Dans ce précédent projet construit par un consortium mené par EDF, les fonds avaient été mobilisés auprès d’institutions telles que la Banque africaine de développement, l’Agence française de développement, la Banque européenne de développement, la Banque mondiale, le Fonds pour les technologies propres, la Banque allemande de développement (KfW), la Commission européenne et des investisseurs privés.

La construction de Noor Midelt II fait partie des 2 GW de centrales solaires que le pays compte mettre en place dans le cadre du Programme Solaire Noor.
https://www.agenceecofin.com/solaire/12 ... -ii-230-mw

Re: Maroc / énergie - environnement

par energy_isere » 13 juil. 2019, 12:17

Maroc : Platinum Power construira un barrage de 108 MW à 300 millions $

Agence Ecofin. 11 juillet 2019

Au Maroc, l’énergéticien Platinum Power construira, en collaboration avec la compagnie chinoise CFHEC (China First Highway Engineering Company), une centrale hydroélectrique d’une valeur de 300 millions $, rapporte Reuters. L’infrastructure aura une capacité de 108 MW.

La CFHEC accompagnera Platinum Power dans le financement, la construction et l’exploitation du barrage. Les deux entités ont également convenu de collaborer à la mise en place de centrales à énergies renouvelables dans d’autres pays du continent, a affirmé Omar Belmamoun, le directeur exécutif de Platinum Power.

La compagnie développe actuellement des centrales hydroélectriques d’une capacité combinée de 325 MW au Maroc. Elle possède également un portefeuille de projets de 365 MW de capacité totale au Cameroun et de 300 MW en Côte d’Ivoire.

L’implantation de ce barrage dans le royaume chérifien entre dans le cadre de la politique nationale visant à produire 52 % de son énergie grâce au renouvelable, d’ici 2030. A la fin de l’année écoulée, le royaume avait installé 1 770 MW d’hydroélectricité, 1215 MW d’éolien et 700 MW de solaire.
https://www.agenceecofin.com/hydroelect ... 0-millions

Re: Maroc / énergie - environnement

par energy_isere » 23 juin 2019, 22:01

L'unique raffinerie de pétrole du Maroc se meurt, en l'absence de repreneur

AFP parue le 23 juin 2019

Trois ans après la liquidation judiciaire de l'unique raffinerie pétrolière du Maroc, criblée de dettes abyssales, un comité se bat pour sauver cet ex-fleuron de l'économie du royaume, tandis qu'un tribunal de commerce cherche toujours un repreneur.

Ordonnée par la justice en 2016, la liquidation de la Société anonyme marocaine et italienne de raffinage (Samir) est la plus importante de l'histoire du Maroc. Plus de 800 emplois sont en jeu.

Au moment de cette mesure de liquidation, la raffinerie, créée en 1959 par le gouvernement marocain et cédée en 1997 au groupe suédo-saoudien Corral, était à l'arrêt depuis un an déjà, plombée par des dettes envers l'Etat, ses fournisseurs et des banques privées, estimées à quatre milliards d'euros.

"Ce n'est pas qu'une question d'emplois mais (aussi) de souveraineté énergétique", dit Houcine El Yamani, délégué du personnel de la raffinerie, qui se bat pour sauver l'entreprise située à Mohammedia, près de la capitale économique Casablanca.
.........
Le tribunal a prolongé une douzaine de fois le délai de continuité de l'activité. Le dernier en date arrive à terme le 18 juillet. Le raffineur devra d'ici là avoir trouvé un acquéreur, faute de quoi il sera "vendu à la découpe", avance la presse économique marocaine.

.......

https://www.connaissancedesenergies.org ... eur-190623

Re: Maroc / énergie - environnement

par energy_isere » 22 juin 2019, 10:42

Maroc : l’étude de faisabilité du champ gazier Lixus montre que la production y est techniquement réalisable

Agence Ecofin 18 juin 2019

Le Maroc peut compter sur un autre actif gazier de qualité. L’opérateur du champ, le Britannique Chariot Oil & Gas, vient d’annoncer qu’au terme de l’étude de faisabilité, on retient que la production sur place est techniquement réalisable. Ceci, avec la possibilité, soit d'une phase unique, soit d'un développement échelonné pour optimiser commercialement l'accès aux différents segments du marché local du gaz.

Les options de développement comprennent un concept subsea-to-shore qui fonctionnera avec des solutions techniques et des équipements standards de dernière génération. L’objectif est de produire avec des puits reliés à un collecteur sous-marin à partir duquel une flowline sous-marine et un ombilical raccorderont le champ, à une installation centrale de traitement.

Le gazoduc GME sera mis à contribution pour acheminer le gaz.

La compagnie a également évoqué la possibilité de redévelopper le gaz d’Anchois-1, qui pourrait être achevé en tant que puits de production.
https://www.agenceecofin.com/gaz-nature ... realisable

Re: Maroc / énergie - environnement

par energy_isere » 25 mai 2019, 01:18

EDF and Masdar to build 800 MW concentrated solar power – PV hybrid in Morocco

May 22, 2019 evwind

Combination of PV and concentrated solar power with storage will boost 800 MW plant’s flexibility, says winning consortium.

The Moroccan Agency for Solar Energy (MASEN) has announced – after a competitive international bidding process – that the consortium of EDF (through its subsidiary EDF Renewables), Abu Dhabi Future Energy Company- Masdar, and Green of Africa, Moroccan Independent Power Producer, is the successful bidder for the design, construction, operation and maintenance of Noor Midelt I multi-technologies solar power plant.

With a capacity of 800 MW, this innovative hybrid solar project gathers concentrated solar power (CSP) and photovoltaic (PV) technologies. The hybridization of these technologies is a world first.

The combined operation of photovoltaic and CSP technologies increases the plant’s output to produce a flexible, dispatchable and competitive electricity for the Moroccan grid until five hours after sunset.

The plant will be located 20km north of the town of Midelt in central Morocco, in the high plains surrounding the Moulouya River and between the Middle and High Atlas Mountains. Construction on the project is expected to begin in the last quarter of 2019, while energy will be delivered to the grid in 2022.

“EDF Renewables, Masdar and Green of Africa would like to thank the Moroccan Agency for Sustainable Energy and the King of Morocco for having designated our consortium as the successful bidder to develop the innovative NoorMidelt I with an installed capacity of 800 MW hybrid concentrated solar power and photovoltaic power plant. The consortium is fully committed to supporting MASEN and the realization of Morocco’s long-term renewable energy ambitions,” the consortium members said.

The project is a key milestone towards the achievement of Morocco’s objective to have 52% of its electricity generation produced from renewable sources by 2030.
https://www.evwind.es/2019/05/22/edf-an ... occo/67309

Je pige pas cette histoire d'hybridation.

Qu'est ce que ça a de différent d'une centrale solaire PV à côté d'une centrale à concentration à sel fondus ?

Re: Maroc / énergie - environnement

par energy_isere » 11 mai 2019, 10:44

Exploration
Maroc : sur Lixus, Chariot Oil & Gas est assis sur un plus vaste gisement de gaz


Agence Ecofin 9 mai 2019

Selon les géologues de Netherland Sewell & Associates (NSA), le total de gaz récupérables sur la licence marocaine d’exploration offshore Lixus dépasse désormais les 1 000 milliards de pieds cubes. Un chiffre dont la publication survient après un nouvel audit de la zone prospective Anchois et de ses prospects satellites.

L’annonce a été faite ce matin par la firme exploratoire britannique Chariot Oil and Gas qui s’est vu attribuer la licence le 4 avril dernier seulement.

Jusqu’ici, la nouvelle licence contient la découverte Anchois-1, dont la taille estimée est 307 milliards de pieds cubes pour un potentiel total de 900 milliards de pieds cubes.

Selon Chariot, les études ont montré que le prospect Anchois North est le point satellite prioritaire qui présente le moins de risque avec 308 milliards de pieds cubes de ressources pour une probabilité de succès géologique de 43 %.

« L'évaluation indépendante par une tierce partie confirme que la découverte d'Anchois et ses prospects satellites à proximité offrent à Chariot une opportunité de développement intéressante et commercialement attrayante », s’est ravi le PDG de Chariot, Larry Bottomley.

Ces données seront confirmées après la publication d'un nouveau rapport d’une autre personne compétente (CPR).
https://www.agenceecofin.com/exploratio ... ent-de-gaz

Re: Maroc / énergie - environnement

par energy_isere » 04 mai 2019, 11:10

Maroc : Afriquia fournira du gaz à long terme pour le projet de mise en valeur de la potasse de Khemisset

Agence Ecofin 29 avril 2019

Au Maroc, Emmerson PLC, société basée sur l’île de Man, a signé un protocole d'accord avec le plus grand distributeur de gaz du Maroc, Afriquia Gaz, pour l'approvisionnement à long terme en gaz de son projet Khemisset Potash, situé dans le nord du pays.

Selon les termes de l’accord, les deux parties ont l'intention d'évaluer la meilleure méthode d'approvisionnement en gaz pour le projet, d’évaluer si oui non les infrastructures existantes sont disponibles pour acheminer le combustible et aussi la disponibilité des champs gaziers en production.

Afriquia Gaz devrait, par ailleurs, concevoir, fournir et assurer la maintenance d’une installation de stockage sur place à ses frais, tandis qu'Emmerson fournirait les travaux de génie civil, l'électricité et les autres services de soutien requis pour l'exploitation de l'installation.

Les deux parties n’ont fourni aucun détail supplémentaire sur leur accord. Néanmoins, le marché a bien accueilli cette opération. Selon London South East, en début d’après-midi, les actions d'Emmerson se négociaient à la hausse, à 1,1% équivalent à 4,50 pence.

Le projet de mise en valeur de la potasse de Khemisset sera l’un des moins coûteux et des plus rentables au monde.
https://www.agenceecofin.com/gaz-nature ... -khemisset

Re: Maroc / énergie - environnement

par energy_isere » 30 mars 2019, 10:46

Maroc : Sound Energy signale une très bonne pression du réservoir dans son puits gazier TE-7

Image

Agence Ecofin. 25 mars 2019

Au Maroc, la société britannique Sound Energy a annoncé, lundi, que son puits TE-7 situé dans la licence Tendrara montre une très bonne pression dans le réservoir. Par conséquent, elle indique qu’elle a plus confiance quant à son exploitation qu'auparavant.

Une annonce qui intervient alors que, dans son programme de développement à petite échelle, elle envisage de prendre la décision finale d'investissement pour sa découverte TE-5 Horst.

TE-7 est actuellement l’une des principales découvertes de gaz naturel du Maroc, avec un taux d’écoulement enregistré de 32 millions de pieds cubes par jour. Sound indique que la période de surveillance de la pression a été prolongée pour observer une augmentation continue de la pression. Cette opération fournit, par ailleurs, des informations importantes sur le volume de gaz en place.

La société pense d’ailleurs que les réserves pourraient y dépasser 115 milliards de pieds cubes par jour, contre 40 milliards, comme l’indiquait une analyse de juillet 2017.

« Cette augmentation significative soutient notre plan de développement de champs, qui consiste en un certain nombre de puits de production stimulés horizontalement et espacés afin d'optimiser la récupération », explique un communiqué de Sound.

Avec ces nombreuses découvertes, la région de Tendrara est en passe de devenir un important hub gazier régional dont la production sera d’abord consacrée à la satisfaction de la demande en plein essor du royaume chérifien.
https://www.agenceecofin.com/gaz-nature ... azier-te-7

Haut