Démographie, naissances...

Discussions libres mais portant sur le thème général de la déplétion.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8472
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Démographie, naissances...

Message par kercoz » 15 sept. 2019, 16:12

mobar a écrit :
14 sept. 2019, 21:55
Le secteur agricole c'est moins de 5% de la consommation de produits pétroliers
Le chiffre important c'est celui de l' énergie dans le prix du produit vendu. C'est d'ailleurs un critère que l' on pourrait lister sur les produits vendus : leur % en énergie.
C'est un indicateur de sensibilité ou de robustesse à la crise énergétique .
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10066
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Démographie, naissances...

Message par mobar » 15 sept. 2019, 17:21

La part d'énergie contenue dans les produits agricoles, c'est d'abord et en grande majorité de l'énergie solaire gratuite, c'est la partie invariable

Après tu as l'énergie nécessaire au travail du sol, cela peut être de l'énergie alimentaire de l'humain ou de l'animal mis a contribution pour la culture, ou un carburant consommé par un moteur thermique
Ensuite tu as l'énergie dépensée pour produire les fertilisants, amendements, engrais, pesticides fongicides que tu utiliseras

On a du multiplier les deux derniers termes par 1000 au cours du XXeme siècle, mais cette consommation d'énergie est sans rapport aucun avec les bénéfices qu'elle permet d'engranger, la loi des rendements décroissants. A long terme, il n'est même pas démontré que les consommations ultimes engendrent un bénéfice tant elles détruisent les sols, les animaux qui y vivent et affectent les défenses naturelles des plantes

Si on peut concevoir que la consommation de carburant d'un outil mécanique pour préparer le sol, semer, ou récolter se justifie et que l'on s'arrête là, la consommation d'énergie de l'agriculture n'a pas besoin de fossiles. La production d'un hectare de tournesol ou de colza, fournit entre 1000 et 1500 litres d'huiles transformable en biodiesel de quoi suffire pour alimenter un engin utilisé pour une surface de 20 a 30 ha. 3 à 5% de surface cultivée réservée au carburant permet à une agriculture mécanisée un minimum de continuer sans grand changement de productivité par rapport à une agriculture d'aujourd'hui
http://petithous.free.fr/decroissance/e ... iffres.php
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8749
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Démographie, naissances...

Message par Remundo » 15 sept. 2019, 17:57

oui et j'ajouterai que l'on peut concevoir des tracteurs hybrides qui emportent par exemple 100 kWh de batteries. Le hangar photovoltaïque fournira bien plus que les consommations électriques quoditienne du tracteurs, lequel peut charger quand le paysan ne le conduit pas, un roulement de 2 tracteurs peut permettre en permanence de travailler.

Il n'y a que le labour qui justifie un moteur thermique, parce que le labour est très énergivore (plus de 100 kW - 140 Ch pour les plus grosses charrues, et selon la nature des sols)

batista
Condensat
Condensat
Messages : 678
Inscription : 16 juin 2008, 23:16
Localisation : Cognac

Re: Démographie, naissances...

Message par batista » 15 sept. 2019, 19:04

mobar a écrit :
15 sept. 2019, 17:21
Si on peut concevoir que la consommation de carburant d'un outil mécanique pour préparer le sol, semer, ou récolter se justifie et que l'on s'arrête là, la consommation d'énergie de l'agriculture n'a pas besoin de fossiles. La production d'un hectare de tournesol ou de colza, fournit entre 1000 et 1500 litres d'huiles transformable en biodiesel de quoi suffire pour alimenter un engin utilisé pour une surface de 20 a 30 ha. 3 à 5% de surface cultivée réservée au carburant permet à une agriculture mécanisée un minimum de continuer sans grand changement de productivité par rapport à une agriculture d'aujourd'hui
http://petithous.free.fr/decroissance/e ... iffres.php
:) c'était ma première question http://www.oleocene.org/phpBB3/viewtopic.php?f=7&t=7804 en arrivant ici mais les réponses n'etaient pas aussi optimistes...
"Ça va mieux." F. Hollande

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13560
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Démographie, naissances...

Message par GillesH38 » 15 sept. 2019, 19:34

Invité a écrit :
15 sept. 2019, 12:04
Si on met à part ce qui reste des chasseurs cueilleurs et les régions en guerre civile (et encore les pirate solamiens utilisent arme de guerre et navire à moteur) ou donc sur terre cela ressemble-t-il au moyen age? En Inde? Au Kenya? Au Sénégal? En Bolivie? La civilisation industrielle est arrivé partout et a transformer les modes de vies partout. Les produits agricole produits dans les vilages africains vont en ville en camion, un grand nombre de ces villages disposent de pompe pour leur eau.
Environ la moitié de l"Afrique subsaharienne vit en état extrême pauvreté. Ils ne savent pas où vont leurs produits agricoles, ils n'ont pas accès ni à l'eau potable ni à l'électricité : je doute que leur vie quotidienne soit très différente du Moyen Age. Mais ce que tu dis renforce encore plus ce que je dis, puisque le peu de fossiles qu'ils ont, ils devront en plus l'abandonner un jour.
La transformation des villages restant couterait peanuts en terme énergétique comparer à ce qu'on fait en occident. Par ailleurs l'organisation économique/productive est pas le tout. J'ai pas envie de vivre ailleurs qu'en France mais ça n'a rien à voir avec le niveau de dépense énergétique que l'on parle des US ou du Kenya.
ah bon? fais la liste des pays où tu te verrais quand même vivre si besoin, et regarde leur consommation énergétique par personne, pour vérifier si "ça n'a rien à voir ...".
Et tu bases cette conviction sur quoi? Comment peut tu dire que personne ne dit que c'est injustifié alors que manifestement des gens commencent à le dire à commencer par nous ici. T'as pas entendu Jancovici dire que passer à la 5G est une mauvaise idée?
y a longtemps que je fais la différence entre ce que les gens "disent" et ce qu'ils font. Déjà poster sur un ordinateur (que ce soit toi , Jancovici, où tout ceux dont tu connais le discours , puisque si ils ne postaient pas tu n'en saurais rien de ce qu'ils pensent), ça pose une borne inférieure à ce qu'on considère comme un mode de vie "normal".
J'ai pas 'impression qu'on à affaire à un bolchevik ou un hippie dans son cas pourtant? Et parler de limite "naturelle" n'a aucun sens simplement "gagner plus" à un cout (en travail, en stress, en temps de transport...) et des gens qui renonce à gagner davantage ça existe. Des gens quittent leur boulot hyper bien payé pour aller gagner 3 fois moins. Et c'est bien beau les chiffre mais sans cadre de référence ils n'ont aucun sens. 2% pour un RSA et pour Bernard Arnaud n'a absolument rien à voir.
Oui, tout existe, y avait meme des ermites au Moyen Age. Ce n'est pas ce qu'on constate globalement c'est tout.
Belle affirmation encore mais ettayé comment? Des civilisation qui ont renoncer à certain progrès technique ça a exister au cours du temps. Que les capitaliste renonceront à leur pouvoir et à leur sacro-sainte croissance et propriété privé que contraint et forcé c'est certainement vrai, mais croire que toute l'humanité pense comme cela est simplement faux.
apparemment elles n'ont pas résisté longtemps, vu que tu dis toi meme que la civilisation industrielle s'est immiscée partout ...
Et le mode de vie industriel n'a rien à voir avec le capitalisme et la propriété privée , il existait aussi dans le système soviétique - juste bien moins efficacement.
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

nemo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4019
Inscription : 11 oct. 2005, 03:46
Localisation : Limoges

Re: Démographie, naissances...

Message par nemo » 15 sept. 2019, 22:35

GillesH38 a écrit :
15 sept. 2019, 19:34
y a longtemps que je fais la différence entre ce que les gens "disent" et ce qu'ils font. Déjà poster sur un ordinateur (que ce soit toi , Jancovici, où tout ceux dont tu connais le discours , puisque si ils ne postaient pas tu n'en saurais rien de ce qu'ils pensent), ça pose une borne inférieure à ce qu'on considère comme un mode de vie "normal".
C'est toi qui parle de ce qui est dit pas moi. Je sais bien qu'entre les actes et les mots y a un monde. Je n'ai pas la moindre idée de ce que tu appelles un mode de vie "normal". Je profite totalement de la manne énergétique, ce qui est indispensable pour diffuser mes idées. Je pourrais vivre en ermite et c'est pas exclu que je le fasse à la fin de ma vie, mais pour le moment j'ai un combat à mener.
GillesH38 a écrit :
15 sept. 2019, 19:34
Oui, tout existe, y avait meme des ermites au Moyen Age. Ce n'est pas ce qu'on constate globalement c'est tout.
T'as pas compris que c'était une question de système et pas d'individus? Par ailleurs va voir les chiffres du nombre de moine au MA tu verras que c'est loin d'être quelque chose de marginal, mais c'est un autre sujet.
GillesH38 a écrit :
15 sept. 2019, 19:34
Belle affirmation encore mais ettayé comment? Des civilisation qui ont renoncer à certain progrès technique ça a exister au cours du temps. Que les capitaliste renonceront à leur pouvoir et à leur sacro-sainte croissance et propriété privé que contraint et forcé c'est certainement vrai, mais croire que toute l'humanité pense comme cela est simplement faux.
apparemment elles n'ont pas résisté longtemps, vu que tu dis toi meme que la civilisation industrielle s'est immiscée partout ...
Et le mode de vie industriel n'a rien à voir avec le capitalisme et la propriété privée , il existait aussi dans le système soviétique - juste bien moins efficacement.
Tu l'as dit ils ont pas résister mais personne n'a dis que pour la recherche de puissance l'industrie ne donnait pas un avantage certain. Mais tu niais que cela soit possible
GillesH38 a écrit :
15 sept. 2019, 19:34
En réalité, les limites ne sont posées QUE par les limites naturelles
le fait qu'il existe même un seul contre exemple suffit à te donner tort. Rien ne dit que ça va se passer comme ça, t'en sais rien et moi non plus.
Quant à l'Union Soviétique son système était une forme de capitalisme et rien d'autre. Un avatar du paradigme moderne, comme le nazisme, l'islamisme, le capitalisme... qu'il va falloir dépasser si on veut éviter la catastrophe.
"Tu connaîtras la vérité et la vérité te rendra libre"
Saint Jean 8, 32

"N'est pas musulman celui dont le voisin doit craindre la nuisance"
Prophète Mohamed

"Dans le spectacle la vérité est un moment du mensonge"
Debord

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13560
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Démographie, naissances...

Message par GillesH38 » 15 sept. 2019, 23:36

nemo a écrit :
15 sept. 2019, 22:35
C'est toi qui parle de ce qui est dit pas moi. Je sais bien qu'entre les actes et les mots y a un monde. Je n'ai pas la moindre idée de ce que tu appelles un mode de vie "normal". Je profite totalement de la manne énergétique, ce qui est indispensable pour diffuser mes idées. Je pourrais vivre en ermite et c'est pas exclu que je le fasse à la fin de ma vie, mais pour le moment j'ai un combat à mener.
il n'y a pas de mode de vie "normal" en soi, chacun a son critère. Ce que je dis c'est qu'il n'y a aucune chance que la moyenne globale (qui va déterminer la consommation globale) se stabilise à une valeur "idéale" ... que personne ne sait définir. Tu connais toi la consommation de fossile à laquelle il faudrait se stabiliser ?

ben les autres, c'est pareil ...
le fait qu'il existe même un seul contre exemple suffit à te donner tort.
pas du tout. La consommation globale est la somme de toutes les consommations, un contre exemple n'empêche nullement le système entier de consommer.
Rien ne dit que ça va se passer comme ça, t'en sais rien et moi non plus.
passer comment , "comme ça" ? comme quoi ? je ne vois pas comment ça pourrait se passer autrement que consommer tous les fossiles disponibles, et quand y en aura plus, on reviendra au mode de vie sans fossile, et c'est tout. Finita la commedia ..
Quant à l'Union Soviétique son système était une forme de capitalisme et rien d'autre. Un avatar du paradigme moderne, comme le nazisme, l'islamisme, le capitalisme... qu'il va falloir dépasser si on veut éviter la catastrophe.
je ne vois pas comment on pourra éviter ce que je t'ai décrit ci-dessus, que tu considères ça comme une "catastrophe" ou pas. Les fossiles étant en quantité finie, la fin est inéluctablement une situation sans fossile, et comme ils sont précieux, on attendra de les avoir tous épuisés avant de s'en passer. Et même si on arrêtait avant (ce qui est improbable), ça ne ferait que hâter un peu le moment où on n'en consomme plus, ce qui ne change rien sur le fond.
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10066
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Démographie, naissances...

Message par mobar » 16 sept. 2019, 00:04

Remundo a écrit :
15 sept. 2019, 17:57
oui et j'ajouterai que l'on peut concevoir des tracteurs hybrides qui emportent par exemple 100 kWh de batteries. Le hangar photovoltaïque fournira bien plus que les consommations électriques quoditienne du tracteurs, lequel peut charger quand le paysan ne le conduit pas, un roulement de 2 tracteurs peut permettre en permanence de travailler.

Il n'y a que le labour qui justifie un moteur thermique, parce que le labour est très énergivore (plus de 100 kW - 140 Ch pour les plus grosses charrues, et selon la nature des sols)
Les labours profonds c'est passé de mode, dans un monde ou l'énergie fossiles serait devenue rare, la puissance des tracteurs, les surfaces unitaires d'exploitation, les nombres de passages sur sol seraient surement réduits et les pratiques culturales modifiées

C'est d'ailleurs les caractéristiques des agricultures alternatives qui au final sont plus productives en terme de rendement par rapport à l'énergie consommée

Il faudra peut être plus d'agriculteurs qu'aujourd'hui, mais ça dépendra du nombre de bouche à nourrir

Si on est 15 milliards en 2100, avec 2 fois moins de pétrole qu'aujourd'hui, il faudra surement abandonner quelques activités secondaires avant d'arrêter l'agriculture
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8749
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Démographie, naissances...

Message par Remundo » 16 sept. 2019, 00:31

je ne te parle pas de labour "profond", mais de labour classique à 30-40 cm.

il est vrai que le nombre de socs est devenu incroyable, certains tracteurs ont même des socs poussés sur le devant, et tirés sur l'arrière.

https://www.youtube.com/watch?v=UDzj4qbhkjY

et on doit trouver encore plus gros... :roll:

ici une 12 socs tractés : https://www.youtube.com/watch?v=EH9mLL3Jyio
et là une combinaison amusante avec un 300 Ch 8 socs plus un "petit" tracteur de 160 Ch à 5 socs (plus raisonnable et maniable...) https://www.youtube.com/watch?v=zKAupImC3Cs

nemo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4019
Inscription : 11 oct. 2005, 03:46
Localisation : Limoges

Re: Démographie, naissances...

Message par nemo » 16 sept. 2019, 00:58

GillesH38 a écrit :
15 sept. 2019, 23:36
nemo a écrit :
15 sept. 2019, 22:35
C'est toi qui parle de ce qui est dit pas moi. Je sais bien qu'entre les actes et les mots y a un monde. Je n'ai pas la moindre idée de ce que tu appelles un mode de vie "normal". Je profite totalement de la manne énergétique, ce qui est indispensable pour diffuser mes idées. Je pourrais vivre en ermite et c'est pas exclu que je le fasse à la fin de ma vie, mais pour le moment j'ai un combat à mener.
il n'y a pas de mode de vie "normal" en soi, chacun a son critère. Ce que je dis c'est qu'il n'y a aucune chance que la moyenne globale (qui va déterminer la consommation globale) se stabilise à une valeur "idéale" ... que personne ne sait définir. Tu connais toi la consommation de fossile à laquelle il faudrait se stabiliser ?

ben les autres, c'est pareil ...
On sait que c'est plus bas qu'aujourd'hui. On a pas besoin de connaitre un niveau "idéal" on peut expérimenter empiriquement et fixer des quotas tous les 5 ans par exemple. Il s'agit d'avoir une orientation un choix de société à partir de là on expérimente.
GillesH38 a écrit :
15 sept. 2019, 23:36
le fait qu'il existe même un seul contre exemple suffit à te donner tort.
pas du tout. La consommation globale est la somme de toutes les consommations, un contre exemple n'empêche nullement le système entier de consommer.
De quoi tu causes? Tu dis que la limite physique seule est responsable de nos choix, je te donne des contre exemples, c'est donc faux. Il y a d'autre possible, on est pas des bactéries dans une boite de pétri.
GillesH38 a écrit :
15 sept. 2019, 23:36
Rien ne dit que ça va se passer comme ça, t'en sais rien et moi non plus.
passer comment , "comme ça" ? comme quoi ? je ne vois pas comment ça pourrait se passer autrement que consommer tous les fossiles disponibles, et quand y en aura plus, on reviendra au mode de vie sans fossile, et c'est tout. Finita la commedia ..
La question est la disparition de la société industrielle. La seule bio masse peut suffire à cela suffit que notre nombre soit suffisamment faible et que nous soyons suffisamment sobre. Le retour au MA n'a rien d'une fatalité. L'histoire humaine est une construction faites par les choix humains pas une fatalité qui nous tomberait dessus sans qu'on n'y puisse rien. Il est de toute façon certain qu'un minimum de société industrielle se maintiendra même avec 0 fossile. Suffit de comparer les chiffres de consommation énergétique dans les pays industrialisé dans les années 40 avec ce qu'on est capable de faire aujourd'hui. Et en 45 le MA est fort loin. La question c'est qui en profitera.
GillesH38 a écrit :
15 sept. 2019, 23:36
Quant à l'Union Soviétique son système était une forme de capitalisme et rien d'autre. Un avatar du paradigme moderne, comme le nazisme, l'islamisme, le capitalisme... qu'il va falloir dépasser si on veut éviter la catastrophe.
je ne vois pas comment on pourra éviter ce que je t'ai décrit ci-dessus, que tu considères ça comme une "catastrophe" ou pas. Les fossiles étant en quantité finie, la fin est inéluctablement une situation sans fossile, et comme ils sont précieux, on attendra de les avoir tous épuisés avant de s'en passer. Et même si on arrêtait avant (ce qui est improbable), ça ne ferait que hâter un peu le moment où on n'en consomme plus, ce qui ne change rien sur le fond.
On l'évite en choisissant de le faire. En diminuant notre consommation de fossile on retarde le moment ou il manque. Si ce moment se compte en siècle les possibles sont immense et totalement imprévisible (exploitation des hydrates de méthanes par exemple, bio-carburant à partir d'algue...). Lorsque on n'est plus pressé par le temps et que la cupidité n'est plus le moteur les possibilités augmentent énormément. Mais comme dab tu n'as aucune imagination.
"Tu connaîtras la vérité et la vérité te rendra libre"
Saint Jean 8, 32

"N'est pas musulman celui dont le voisin doit craindre la nuisance"
Prophète Mohamed

"Dans le spectacle la vérité est un moment du mensonge"
Debord

Avatar de l’utilisateur
Silenius
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 966
Inscription : 06 avr. 2007, 00:56

Re: Démographie, naissances...

Message par Silenius » 16 sept. 2019, 01:36

20 socs en Pologne https://www.youtube.com/watch?v=J300vkPlinQ
21 socs aux USA https://www.youtube.com/watch?v=i4JArByApHc

De nos jours, on depasse rarement les 25-30 cm mais on peut depasser 100 cm pour resoudre des problematiques specifique (polders, salinisation, migration des argiles, sables non mouillants, implantation de vergers fruitiers)

Labour a 2m de profondeur : https://www.youtube.com/watch?v=lIN2R1iksog

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8472
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Démographie, naissances...

Message par kercoz » 16 sept. 2019, 07:21

Remundo a écrit :
16 sept. 2019, 00:31
je ne te parle pas de labour "profond", mais de labour classique à 30-40 cm.

il est vrai que le nombre de socs est devenu incroyable, certains tracteurs ont même des socs poussés sur le devant, et tirés sur l'arrière.
Il y avait une vidéo devenue introuvable ou l' on voyait un agri breton converti par Conrad Scheiber au TCS et SD, qui expliquait qu' il avait été obligé de revendre ses tracteurs pour des plus légers et que son banquier était surpris de son équilibre financier contrairement à ses voisins.

http://www.gabb32.org/telechargement/TC ... 202012.pdf
Dernière modification par kercoz le 16 sept. 2019, 07:34, modifié 1 fois.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13560
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Démographie, naissances...

Message par GillesH38 » 16 sept. 2019, 07:30

nemo a écrit :
16 sept. 2019, 00:58
GillesH38 a écrit :
15 sept. 2019, 23:36
nemo a écrit :
15 sept. 2019, 22:35
C'est toi qui parle de ce qui est dit pas moi. Je sais bien qu'entre les actes et les mots y a un monde. Je n'ai pas la moindre idée de ce que tu appelles un mode de vie "normal". Je profite totalement de la manne énergétique, ce qui est indispensable pour diffuser mes idées. Je pourrais vivre en ermite et c'est pas exclu que je le fasse à la fin de ma vie, mais pour le moment j'ai un combat à mener.
il n'y a pas de mode de vie "normal" en soi, chacun a son critère. Ce que je dis c'est qu'il n'y a aucune chance que la moyenne globale (qui va déterminer la consommation globale) se stabilise à une valeur "idéale" ... que personne ne sait définir. Tu connais toi la consommation de fossile à laquelle il faudrait se stabiliser ?

ben les autres, c'est pareil ...
On sait que c'est plus bas qu'aujourd'hui. On a pas besoin de connaitre un niveau "idéal" on peut expérimenter empiriquement et fixer des quotas tous les 5 ans par exemple. Il s'agit d'avoir une orientation un choix de société à partir de là on expérimente.
je ne comprends pas, comment tu fais pour fixer des quotas et en quoi consiste ton "expérimentation" ? quel que soit le niveau de consommation, çà va épuiser les fossiles, et mettre du CO2 dans l'atmosphère non ?

GillesH38 a écrit :
15 sept. 2019, 23:36
le fait qu'il existe même un seul contre exemple suffit à te donner tort.
pas du tout. La consommation globale est la somme de toutes les consommations, un contre exemple n'empêche nullement le système entier de consommer.
De quoi tu causes? Tu dis que la limite physique seule est responsable de nos choix, je te donne des contre exemples, c'est donc faux. Il y a d'autre possible, on est pas des bactéries dans une boite de pétri.
pour ce qui est de la consommation de ressource, je ne vois aucune différence essentielle. Si tu prends la courbe de consommation des fossiles depuis la période industrielle, tu obtient une courbe à peu près exponentielle. Et si tu mets des bactéries dans une boite de Pétri avec des nutriments, tu obtiendras... aussi une courbe exponentielle. La seule différence c'est l'échelle temporelle, tu remplace les siècles par des jours.
GillesH38 a écrit :
15 sept. 2019, 23:36
Rien ne dit que ça va se passer comme ça, t'en sais rien et moi non plus.
passer comment , "comme ça" ? comme quoi ? je ne vois pas comment ça pourrait se passer autrement que consommer tous les fossiles disponibles, et quand y en aura plus, on reviendra au mode de vie sans fossile, et c'est tout. Finita la commedia ..
La question est la disparition de la société industrielle. La seule bio masse peut suffire à cela suffit que notre nombre soit suffisamment faible et que nous soyons suffisamment sobre.
je vois vraiment pas ce qui te fait dire ça. Tous les cas que je connais où il y avait une population ne dépendant que de la biomasse ne sont que des civilisations agricoles vivant comme au Moyen Age à peu près - c'est à dire essentiellement cultivant des champs avec un artisanat minimal pour quelques outils, des vêtements, de la poterie ... Je n'ai pas d'autre exemple en tete, et je ne vois pas ce qu'on peut faire d'autre avec "que de la biomasse". Une simple installation industrielle moderne est déjà hors de prix vu la quantité de béton, de métal, et de matériaux synthétiques (plastiques, lubrifiants etc ...) que ça demande, et donc tu peux enlever tout ce que tu fabriques dans une industrie - il va pas te rester grand chose. Et ceci est vrai quel que soit la taille de la population.
Le retour au MA n'a rien d'une fatalité. L'histoire humaine est une construction faites par les choix humains pas une fatalité qui nous tomberait dessus sans qu'on n'y puisse rien.
les limites sont une fatalité. Notre civilisation ne permettra jamais à chacun de passer ses vacances dans la Lune, tout comme les civilisations agricoles n'ont jamais pu offrir des vacances au bout du monde. A l'intérieur de ces limites, des choix peuvent rendre plus ou moins dépensier ou plus ou moins efficaces, mais cette marge de manoeuvre est limitée. Et il est hors de doute que les limites sans fossiles sont bien inférieures à celles avec fossiles.
Il est de toute façon certain qu'un minimum de société industrielle se maintiendra même avec 0 fossile. Suffit de comparer les chiffres de consommation énergétique dans les pays industrialisé dans les années 40 avec ce qu'on est capable de faire aujourd'hui. Et en 45 le MA est fort loin. La question c'est qui en profitera.
La consommation des années 45 n'est pas plus soutenable que la notre, et la pour le coup une grande partie du monde vivait encore comme au MA. Et c'est déjà un mode de vie inacceptable pour une grande majorité de nos concitoyens. On y retournera un jour par la contrainte, et après on continuera à en descendre encore par la contrainte.
On l'évite en choisissant de le faire. En diminuant notre consommation de fossile on retarde le moment ou il manque.
bah non en diminuant volontairement ta consommation, tu hâtes le moment où la décroissance arrive, tu ne le retardes pas. Ce qui ne présente aucun intérêt pour la plupart de nos concitoyens. Accepter de faire volontairement ce que tu cherches à éviter, c'est en général considéré comme idiot par la plupart des gens non ?
Si ce moment se compte en siècle les possibles sont immense et totalement imprévisible (exploitation des hydrates de méthanes par exemple, bio-carburant à partir d'algue...). Lorsque on n'est plus pressé par le temps et que la cupidité n'est plus le moteur les possibilités augmentent énormément. Mais comme dab tu n'as aucune imagination.
bah si j'en ai plus que toi, puisque tu n'arrives pas à imaginer que la perte progressive des fossiles nous ramène finalement à quelque chose proche du Moyen age, et moi si :D .

Mais surtout tu confirmes en parlant de "possibilités immenses" que tu restes dans une idée d'optimisation avec les ressources dont on dispose - ce qui est les bases de la croissance justement. C'est pour ça que je dis que la décroissance ne sera jamais volontaire.
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8749
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Démographie, naissances...

Message par Remundo » 16 sept. 2019, 07:45

kercoz a écrit :
16 sept. 2019, 07:21
Remundo a écrit :
16 sept. 2019, 00:31
je ne te parle pas de labour "profond", mais de labour classique à 30-40 cm.

il est vrai que le nombre de socs est devenu incroyable, certains tracteurs ont même des socs poussés sur le devant, et tirés sur l'arrière.
Il y avait une vidéo devenue introuvable ou l' on voyait un agri breton converti par Conrad Scheiber au TCS et SD, qui expliquait qu' il avait été obligé de revendre ses tracteurs pour des plus légers et que son banquier était surpris de son équilibre financier contrairement à ses voisins.

http://www.gabb32.org/telechargement/TC ... 202012.pdf
pour ce qui est de la montagne où on n'avait pas la problématique du labour, on avait constaté que 75 Ch-90 Ch avec 4 roues motrices + un petit de 30 ch 2 roues motrices étaient le meilleur compromis. Le petit était maniable et plus économique, tandis que le gros s'en sortait mieux en terrain scabreux et pour les travaux un peu plus exigeants (comme le fauchage, le compactage du foin...)

néanmoins "l''évolution" fait que les engins sont de plus en plus gros et certains agri un peu orgueilleux : il n'est pas rare maintenant de trouver des tracteurs en montagne qui feraient envie à les laboureurs de plaine.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8749
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Démographie, naissances...

Message par Remundo » 16 sept. 2019, 07:50

Silenius a écrit :
16 sept. 2019, 01:36
20 socs en Pologne https://www.youtube.com/watch?v=J300vkPlinQ
21 socs aux USA https://www.youtube.com/watch?v=i4JArByApHc
à un moment ça devient un peu ridicule car la maniabilité en pâtit drastiquement, et ça oblige à avoir un monstre de puissance.

on avait remarqué pour les travaux de fauchage que la rotative la plus large n'était pas forcément celle qui terminait la première, et surtout elle faisait "tirer" les tracteurs pas tout à fait assez puissants et fauchait plus mal à cause des bosses et des trous alors qu'une barre de coupe plus étroite suivait mieux le terrain et le tracteur avançait un peu plus vite sur sa meilleure puissance.

En résumé, le "gigantisme" (comme disait mon Père) n'est pas souhaitable, il faut de la mesure.
Dernière modification par Remundo le 16 sept. 2019, 07:57, modifié 1 fois.

Répondre