"Les pistes de ski commencent à souffrir"

Discussions concernant les conséquences sur l'environnement de la course aux ressources.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2361
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Message par Glycogène » 15 janv. 2007, 11:09

Transparence a écrit :
LeLama a écrit :Transparence, c'est de l'ironie ou du premier degré ?
Les investissements des stations de ski de descente sont tres importants et mobilisent des quantités énormes de pétrole (remonte-pente, infrastructures hotellieres, canons à neige, hélicos, chauffage en hiver...).
Oui, c'est vrai pour le ski alpin. Je suis favorable à la lutte contre le gaspillage mais l'objectif c'est en premier lieu l'épanouissement humain. La mer, la montagne, je trouve normal que l'on puisse y avoir accès tant qu'on veut. Une société écologique est, pour moi, tout sauf une société anti-plaisir.

La lutte contre le réchauffement (et l'anticipation de la déplétion pétrolière) est pour moi d'abord une lutte dans l'intérêt de l'homme lui-même : ne pas se tirer une balle dans le pied et pouvoir continuer à vivre (et non survivre) dans un monde agréable pour l'homme.
Et donc, éviter de détruire ce qui fait qu'un monde est agréable.
Lorsqu'on visite en touriste un espace naturel pour son aspect naturel justement, il est indispensable à mon avis de respecter une règle simple : laisser les lieux en partant comme on les a trouvé en arrivant.
Alors bien sûr l'homme aura toujours un impact. Mais la aussi on peut respecter une règle simple : que l'impact d'un homme dans cet espace ne dépasse pas celui d'un mammifère de son poids, et moins si possible.
La première conséquence est évidemment que tout moyen motorisé doit être proscrit, ou limité au strict minimum (activité pastorale et forestière (sans excès !) secours, travaux pour la protection d'habitations).

C'est pourquoi je milite plus ou moins contre les grosses concentrations dans les usines à skis, et les remontées mécaniques et autres moyens motorisés en montagne (hors voies de circulation normales) en général. En premier, en n'allant pas en station, et en occupant le terrain hors station pour éviter autant que possible des extensions.
Les remontées mécaniques devraient se limiter à des fonds de vallon pour apprendre à skier, mais pas couvrir des vallées entières et atteindre des crêtes (permettant d'étendre d'autant plus l'emprise du domaine skiable).
Les gros moyens mis en oeuvre actuellement pour une seule activité et utilisés 4 à 6 mois par an seulement (canons à neige de haut en bas, extensions et liaisons entre les stations, ...) me paraissent une fuite en avant du type bulle immobilière ou agriculture intensive, qui crêvera d'ici peu.
Alors qu'il aurait été moins dommageable de faire une transition douce vers un tourisme plus doux, plus diversifié, moins concentré.
Les sports d'hiver étant une activité de loisir, donc non vitale, on peut essayer de réfléchir à des moyens de décroissance à l'approche du PO, car on a plus le droit à l'erreur que dans d'autres domaines.

En ce qui concerne le transport, les TEC peuvent être largement développés, comme cela existe en Suisse.
Pour limiter les déplacements, il vaut mieux partir 4 jours dans un gite que 4 fois un jour, ou alors de faire des courts trajets, et surtout de faire du covoiturage autant que possible (surtout valable pour les locaux comme moi, qui sont tentés d'aller chercher de bonnes conditions dans des massifs différents en fonction de la météo).

Un exemple de tourisme doux, qui ne se voit pas lorsque la neige a fondu : j'ai passé ce WE dans les Aravis, logé en gite. Ce coup-ci c'était un peu spécial, nous étions 40 d'un peu partout (Rhône Alpes, Paris, PACA), mais la journée nous nous sommes répartis entre ski de rando, raquette, escalade (à 1700m en T-shirt avec approche à ski, quoique personnellement je n'ai fait que du ski, mais je n'avais même pas de T-shirt :-).
Depuis Grenoble, covoiturage à 5 dans 1 bagnole. Devant l'incertitude d'un enneigement suffisant, nous avions pris tout le matos : ski, alpi, escalade, ça faisait du bordel !
Mais finalement du très bon ski ou grimpe au soleil.

Avatar de l’utilisateur
Transparence
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1044
Inscription : 14 oct. 2006, 18:09
Localisation : Mexique
Contact :

Message par Transparence » 15 janv. 2007, 18:42

Sur le plan personnel, je ne pratique que le skating (ski de fond).

Oui, le coté industriel des grosses stations, c'est pas terrible d'un point de vue "développement durable" (et en plus les revenus modestes n'en profitent pas). Solutions ?
- ok pour le ski alpin mais après, on remonte à pied :-D
- reconversion vers le ski de fond...
- d'autres idées ?
Dernière modification par Transparence le 15 janv. 2007, 19:26, modifié 1 fois.
J.M. Jancovici : "[Le CSP] est d'ores et déjà économiquement compétitif dans les zones très bien insolées. Certains pays tropicaux pourraient exporter de l'électricité solaire ! (...) nous résoudrions au moins pour partie le problème du RC"

Krom
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2297
Inscription : 19 juin 2006, 17:51
Localisation : Lausanne, Rock City

Message par Krom » 15 janv. 2007, 19:01

Le ski de fond n'est pas une réponse très intéressante pour ceux qui pratiquent le ski alpin.

Le ski de randonnée est déjà plus intéressant. Il implique aussi d'avoir une meilleure connaissance de la montagne, et donc un état d'esprit tout différent de celui du skieur-consommateur, principal client des méga-stations spécialisées le gros débit.

Avatar de l’utilisateur
Environnement2100
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2493
Inscription : 18 mai 2006, 23:35
Localisation : Paris
Contact :

Message par Environnement2100 » 15 janv. 2007, 19:18

Approximativement il y a peut-être 1% des skieurs alpins capables de faire de la rando, et 20% capables de faire du skating. Les revenus ne sont pas les mêmes, les lieux non plus. Les stations de moyenne altitude sont condamnées.
Trop de mépris entraîne des méprises - Phyvette, ca 2007.

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2361
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Message par Glycogène » 15 janv. 2007, 19:34

Environnement2100 a écrit :Approximativement il y a peut-être 1% des skieurs alpins capables de faire de la rando, et 20% capables de faire du skating.
Et ?
Disons qu'aujourd'hui il y a 15% des français qui sont capables de faire du ski alpin (on parle de 9 millions).
Il y a 50 ans, c'était surement plus proche de 1 %. Donc comment savoir comment cela évoluera dans les 50 ans à venir ?
Ensuite, le problème est simple : le ski alpin est trop cher (rare stations d'altitude, ou à l'étranger, sans parler des augmentations de coûts dûs au PO), donc pour la majorité de ceux qui font du ski alpin aujourd'hui, soit soit ils arrêtent le ski alpin, soit ils se mettent à une pratique alternative, moins couteuse. Ca se régule tout seul : tu devient autonome (plus besoin de station), ou tu ne fait plus de ski, c'est au choix !

Par contre c'est sûr que ça fera moins de revenu à l'industrie du tourisme : normal, vu que le ski alpin disparaitra à cause d'un cout trop élevé pour le skieur, ça signifie que ce qui le remplacera aura un cout plus faible, donc moins d'argent pour cette "industrie".
C'est de la décroissance, et ouais, faudra s'y faire !

Krom
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2297
Inscription : 19 juin 2006, 17:51
Localisation : Lausanne, Rock City

Message par Krom » 15 janv. 2007, 20:51

Exactement, c'est la décroissance. Ca ne sert pas à grand chose de faire des pieds et des mains pour maintenir un secteur voué à se casser la figure à moyen ou long terme.

Il reste que la pratique du ski continuera d'exister à moins que les Alpes deviennent une chaine de montagne aride.

Et puis, pour ce qui est de pratiquer le ski de randonnée (ou le snowboard avec une paire de raquette en guise de remontée mécanique), ce n'est pas tellement plus difficile que le ski alpin standard. Si le gout y est, la reconversion est faisable. (On a le droit de faire de la randonnée sur d'ex-pistes bleues.)

(Tiens, d'ailleurs, les dernières fois que j'en ai fait, c'était justement sur des pistes qui avaient été fermées pour cause de faillite.)

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5020
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

Message par Tiennel » 15 mars 2007, 22:06

Un dessin rigolo de Chappatte sur la neige "AOC"

Image

Edité par MadMax pour faciliter la recherche
Méfiez-vous des biais cognitifs

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Message par Schlumpf » 16 mars 2007, 23:52

oualala. Est ce qu'ils vont se battre sur la neige A.O.C. comme ils le font sur le camembert A.O.C. ? Pour rappel, il y a sur le camembert au lait cru un problème de lait cru et de ses fameuses bactéries que les fromageries industrielles préféreraient éliminer. En sera-t-il demain de même sur la neige A.O.C. ? Alors uniquement de la neige A.O.C. pasteurisée ? (avec la neige qui tombe du ciel, hein, on n'est jamais sûr...)
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

Avatar de l’utilisateur
matthieu25
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3358
Inscription : 21 juil. 2005, 00:17
Localisation : passenans

Message par matthieu25 » 17 mars 2007, 10:00

J'ai fait du ski samedi dernier... :oops: Je crois que l'on a atteint largement le pic de production de skieur.La station tournait largement à sous régime.
La religion est la maladie honteuse de l' humanité.la politique en est le cancer(Millon de Montherlant)

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7692
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Message par phyvette » 03 juin 2007, 21:37

La première station de ski Française sur le point de fermée, Gap/ Céüze 2000 situé à une hauteur de 1.400 m dans les Hautes-Alpes à 15 kilomètres de la ville de Gap et a 2 heures de Marseille. Suite a un recours en référé contre l'installation de canons a neige , indispensable pour palier au manque de neige naturel. les maires a l'origine de se recours en justice s'oppose au pompage de la nappe phréatique .

Vu ce soir sur TF1 mais le reportage n'est pas sur le net , pourtant le JT de 20h y est.

Impossible de retrouvé l'article du Dauphiné du 27 mai intitulé :

" la fin d'une station "

Tout ce que j'ai trouvé: c'est le site institutionnel de Gap/ Céüze 2000.

Si vous trouvé mieux..........

Si ça se confirme c'est une date a marqué d'une croix rouge

Phyvette
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
MadMax
Modérateur
Modérateur
Messages : 2990
Inscription : 12 août 2005, 08:58
Localisation : Dans un cul-de-sac gazier

Message par MadMax » 04 juin 2007, 00:45

On pourrait faire une frise chronologique des événements liés au PO/RC :shock:

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7692
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Message par phyvette » 04 juin 2007, 01:34

MadMax a écrit :On pourrait faire une frise chronologique des événements liés au PO/RC :shock:
Comme ça ?

Image

Phyvette
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13566
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Message par GillesH38 » 04 juin 2007, 07:43

Phyvette ta maquette m'intrigue énormément !

a) PO/CC c'est quoi? un nouveau concept? un lapsus? révélateur de quoi?

b) la Terre a une forme bizarre vers les bords !

c) je n'arrive pas à reconnaitre une région géographique dans les continents que tu dessines...

serais tu un extraterrestre infiltré ? :shock:
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7692
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Message par phyvette » 04 juin 2007, 09:52

GillesH38 a écrit : Phyvette ta maquette m'intrigue énormément !

a) PO/CC c'est quoi? un nouveau concept? un lapsus? révélateur de quoi?

La réflection sur le RC m'a conduit a penser que ce concept est incomplet est qu'il est préférable et plus logique de parler de Changement Climatique ( CC ) pour des raisons qui remplirait bien 15 pages de polémique, sur Oléocene.
GillesH38 a écrit : b) la Terre a une forme bizarre vers les bords !
L'image est un peut distordu, du a la transformation du format pour un fond
image originale
GillesH38 a écrit : c) je n'arrive pas à reconnaître une région géographique dans les continents que tu dessines...

Au premier plan c'est Gibraltar
GillesH38 a écrit : serais tu un extraterrestre infiltré ? :shock
Un Ricoboy en Rabane volante !!

Phyvette
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2361
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Message par Glycogène » 04 juin 2007, 11:09

phyvette a écrit :La première station de ski Française sur le point de fermée, Gap/ Céüze 2000 situé à une hauteur de 1.400 m dans les Hautes-Alpes à 15 kilomètres de la ville de Gap et a 2 heures de Marseille.
Ce n'est pas la première station française qui ferme !
Val Pelouse dans les années 80 (pas pour cause de manque de neige !), Col du Coq, St honoré, ...
Une discussion qui en parle : http://www.skipass.com/forums/enmontagn ... 062-0.html

Attention Phyvette, tu tombes dans le même travers que les journalistes : présenter une info comme exceptionnelle alors que ça arrive tous les ans...

Répondre