[véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

tita
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2167
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Message par tita » 09 juil. 2020, 18:55

Jeudii a écrit :
09 juil. 2020, 17:39
tita a écrit :
09 juil. 2020, 15:32
Ben, pour qu'ils aient raison, il y a un sacré bout de chemin à faire pour Tesla afin de rattraper les capacités logistiques et manufacturières des autres constructeurs.
Oui et non.
Dans ma petite comparaison, l'ensemble des constructeurs que j'ai cité produisent et vende 60 millions de véhicules par année... Tesla, c'était 0.36 millions en 2019. Et quand t'écoutes certains, on a l'impression que Tesla devrait valoir autant que tous les autres constructeurs réunis.

Y'a pas de oui et non, c'est juste démesuré et complètement irrationnel. Les GAFAM aussi ont des valuations irrationnelles... C'est d'ailleurs ça qui tire Tesla autant vers le haut. Ils se tirent tous la nouille entre eux.
Si tu es certain de cela, il suffit de vendre à découvert chaque mois jusqu'à l'écroulement. Je ne te recommande pas de faire cela, mais j'ai peut-être tort.
Avec la Trump, la FED et la BCE qui font TOUT pour que les bourses remontent au moindre mouvement de baisse? Faut vraiment aimer perdre du fric pour tenter de vendre à découvert dans la période actuelle. A moins d'une fraude importante, ça va pas descendre de sitôt.

Un moment donné, oui, il va bien falloir retomber sur terre. Plus ou moins quand la plupart se rendront compte qu'il n'y aura pas de conduite autonome chez Tesla, et que l'offre de véhicules électriques sera trop grande sur le marché, que la guerre des prix va se produire, et que la part de marché de Tesla dans les VE va diminuer. Je peux me tromper, mais quand je vois tout ce qui arrive en offre de VE en Europe, les PHVE qui deviennent tendance, j'ai de la peine à imaginer comment cette valorisation peut être justifiée.

Et accessoirement, des bons ingénieurs, y'en a partout. La seule chose qui distingue Tesla, c'est Elon Musk et le culte qui l'entoure.

Jeudii
Kérogène
Kérogène
Messages : 47
Inscription : 07 juil. 2020, 16:50

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Message par Jeudii » 09 juil. 2020, 20:13

tita a écrit :
09 juil. 2020, 18:55
c'est juste démesuré et complètement irrationnel. Les GAFAM aussi ont des valuations irrationnelles...
Ce que tu dis me semble de plein bon sens. Mais, d'une certaine façon, c'est justement bien cela le problème. Tout le monde a accès très facilement à ce type de chiffre, et il ne viendrait à personne l'idée de te dire que les ventes sont sous-estimées dans le cas de Tesla (c'est pas comme les réserves de charbon, que Gilles voit à 0,5 Tt contre 5-14 Tt chez Jancovici). Alors si c'est évident pour tout le monde, qu'il y ai ou non une bulle sur les technos ne change pas que Tesla devrait descendre relativement à d'autres titres (monter moins vite en cas bulle, descendre plus vite en cas de débarque). Par exemple si tu crois à l'avenir des autonomes, alors Waymo, la filiale de google, ne devrait pas avoir une valorisation à 1/5 ou 1/10ème de celle de Tesla. Donc, y'a un truc à comprendre quelque part.
tita a écrit :Avec la Trump, la FED et la BCE qui font TOUT pour que les bourses remontent au moindre mouvement de baisse? Faut vraiment aimer perdre du fric pour tenter de vendre à découvert dans la période actuelle. A moins d'une fraude importante, ça va pas descendre de sitôt.
Tout-à-fait. Je suis plutôt d'accord qu'on teste les limites de la planche à billet, mais je ne sais pas dans quelle mesure cela affecte la réalité de la valorisation des GAFAM. Ce sont des sociétés qui ont prouvé tenir la distance sur des décennies, même en cas d'effacement temporaire du devant de la scène dans le cas d'apple, et qui génèrent des motherboards de cash flow. Pour quelle raison penserait-on que leur évaluation est plus déraisonnable que celle de n'importe quelle autre compagnie?
tita a écrit :Et accessoirement, des bons ingénieurs, y'en a partout. La seule chose qui distingue Tesla, c'est Elon Musk et le culte qui l'entoure.
Des ingénieurs compétents en IA? C'était un tout petit milieu confidentiel il y a encore même pas 10 ans... ça prendra du temps former ou re-former une quantité significative d'ingénieurs dans ce domaine, d'autant qu'il continue de s'inventer des outils révolutionnaires à peu près aux 6 mois.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 15433
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Message par GillesH38 » 09 juil. 2020, 20:23

Jeudii a écrit :
09 juil. 2020, 20:13
tita a écrit :
09 juil. 2020, 18:55
c'est juste démesuré et complètement irrationnel. Les GAFAM aussi ont des valuations irrationnelles...
Ce que tu dis me semble de plein bon sens. Mais, d'une certaine façon, c'est justement bien cela le problème. Tout le monde a accès très facilement à ce type de chiffre, et il ne viendrait à personne l'idée de te dire que les ventes sont sous-estimées dans le cas de Tesla (c'est pas comme les réserves de charbon, que Gilles voit à 0,5 Tt contre 5-14 Tt chez Jancovici).
tu confonds réserves et ressources, et ce n'est pas moi qui fais les estimations.

https://energieetenvironnement.com/2018 ... limatique/
"Ce ne sont plus les faits contrôlés, les choses examinées avec soin qui forment la conviction ; c'est la conviction souveraine, irrésistible, qui déforme les faits et les choses." Joseph Reinach, à propos de l'affaire Dreyfus.

Avatar de l’utilisateur
LeLama
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1504
Inscription : 08 août 2006, 23:12
Localisation : Angers, France
Contact :

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Message par LeLama » 09 juil. 2020, 20:43

Jeudii a écrit :
09 juil. 2020, 20:13
d'autant qu'il continue de s'inventer des outils révolutionnaires [en IA] à peu près aux 6 mois.
A quoi tu penses ? J'ai plutôt l'impression que c'est un sujet bloqué depuis 30 ans et qu'on ne sait pas comment le débloquer. Avec le progres du hardware, y'a des ameliorations sur les resultats, et il est aussi evident que les ingés ont une connaissance pratique plus grande aujourd'hui. Mais je crois bien que sur le plan theorique, c'est au point mort. Je ne suis pas expert du domaine, mais ce qui se dit, c'est qu'on utilise les memes idees de reseaux de neurones qui existent depuis xxx années.

Jeudii
Kérogène
Kérogène
Messages : 47
Inscription : 07 juil. 2020, 16:50

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Message par Jeudii » 09 juil. 2020, 20:53

GillesH38 a écrit :
09 juil. 2020, 20:23
Jeudii a écrit :
09 juil. 2020, 20:13
tita a écrit :
09 juil. 2020, 18:55
c'est juste démesuré et complètement irrationnel. Les GAFAM aussi ont des valuations irrationnelles...
Ce que tu dis me semble de plein bon sens. Mais, d'une certaine façon, c'est justement bien cela le problème. Tout le monde a accès très facilement à ce type de chiffre, et il ne viendrait à personne l'idée de te dire que les ventes sont sous-estimées dans le cas de Tesla (c'est pas comme les réserves de charbon, que Gilles voit à 0,5 Tt contre 5-14 Tt chez Jancovici).
tu confonds réserves et ressources, et ce n'est pas moi qui fais les estimations.

https://energieetenvironnement.com/2018 ... limatique/
Hé bien tu leur demandera pour quoi ils ont à minima le tiers des chiffres de Jancovici (1000 Gt pour les réserves prouvées, 5000 Gt pour les réserves récupérables, et 14 000 Gt pour les réserves ultimes -remplace réserve par ressource là ou ça te chante).

https://jancovici.com/transition-energe ... e-charbon/

Jeudii
Kérogène
Kérogène
Messages : 47
Inscription : 07 juil. 2020, 16:50

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Message par Jeudii » 09 juil. 2020, 22:43

LeLama a écrit :
09 juil. 2020, 20:43
Jeudii a écrit :
09 juil. 2020, 20:13
d'autant qu'il continue de s'inventer des outils révolutionnaires [en IA] à peu près aux 6 mois.
A quoi tu penses ? J'ai plutôt l'impression que c'est un sujet bloqué depuis 30 ans et qu'on ne sait pas comment le débloquer. Avec le progres du hardware, y'a des ameliorations sur les resultats, et il est aussi evident que les ingés ont une connaissance pratique plus grande aujourd'hui. Mais je crois bien que sur le plan theorique, c'est au point mort. Je ne suis pas expert du domaine, mais ce qui se dit, c'est qu'on utilise les memes idees de reseaux de neurones qui existent depuis xxx années.
Je connais les méthodes qu'on utilisait il y a xxx années, j'étais là. Les principales découvertes depuis ont été: comprendre et résoudre le phénomène du vanishing gradient (relu, batchnorm, convnet, resnet), inventer la notion d'espace latent et d'apprentissage antagoniste (autoencodeurs, deepfake, style transfert), mettre au point l'apprentissage par renforcement et le combiner avec le deep learning (alphazero, voitures autonomes), inventer un mécanisme d'attention et de récurrence (LSTM, traducteurs)... ça c'est de tête et juste en comptant quelques éléments qui ont contribué directement aux outils modernes. En comptant les éléments qui ont changé ma compréhension de l'intelligence je listerais plutôt la relation entre espace latent et sémantique, comment la structure du langage permet de transformer activité visuelle en cognition spatiale, la proximité entre deep learning et confidentialité différentielle, le dropout en tant qu'outil d'exploration d'un hyperensemble de réseaux, et aussi l'apprentissage antagoniste, l'apprentissage par renforcement... Alors oui on utilise toujours des réseaux de neurones, la rétropropagation, des couches 'fully connected', des tanh et autres softmax, mais ce ne sont plus que des briques parmi bien d'autres plutôt que les seuls outils disponibles. Celui qui prétend qu'on utilise les mêmes idées est soit un clown soit un ignorant, c'est aussi simple que ça.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 15433
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Message par GillesH38 » 09 juil. 2020, 22:54

Jeudii a écrit :
09 juil. 2020, 20:53

Hé bien tu leur demandera pour quoi ils ont à minima le tiers des chiffres de Jancovici (1000 Gt pour les réserves prouvées, 5000 Gt pour les réserves récupérables, et 14 000 Gt pour les réserves ultimes -remplace réserve par ressource là ou ça te chante).

https://jancovici.com/transition-energe ... e-charbon/
demande leur toi même :) Ils ont surement une méthodologie différente de comptage !

mais de toutes façons le montant des réserves n'est pertinent que si on est limité par la géologie, donc qu'on a un pic de l'offre. Mais tu passes ton temps à nous dire qu'on aura un pic de la demande, dans ce cas le montant récupérable n'a aucune importance, puisque de toutes façons on s'arrêtera bien avant ...
"Ce ne sont plus les faits contrôlés, les choses examinées avec soin qui forment la conviction ; c'est la conviction souveraine, irrésistible, qui déforme les faits et les choses." Joseph Reinach, à propos de l'affaire Dreyfus.

Jeudi
Goudron
Goudron
Messages : 100
Inscription : 15 juin 2020, 18:53

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Message par Jeudi » 09 juil. 2020, 23:55

GillesH38 a écrit :
09 juil. 2020, 22:54
Jeudii a écrit :
09 juil. 2020, 20:53

Hé bien tu leur demandera pour quoi ils ont à minima le tiers des chiffres de Jancovici (1000 Gt pour les réserves prouvées, 5000 Gt pour les réserves récupérables, et 14 000 Gt pour les réserves ultimes -remplace réserve par ressource là ou ça te chante).

https://jancovici.com/transition-energe ... e-charbon/
demande leur toi même :) Ils ont surement une méthodologie différente de comptage !
C’est une façon de dire que j’ai lu leur article (pas toi donc...), leurs sources, et que bien entendu c’est n’importe quoi. Il citent trois auteurs en s’extasiant que les trois tombent sur des chiffres similaires. Dans le lot il y en a un qui part des réserves 2P, puis divise par cinq parce que les chiffres officiels sont sûrement truqués. Un autre décide plutôt de diviser par trois par un raisonnement abscons sur l’intégrale, et l’article que tu cites s’extasie que diviser par 5 ou par 3 donne à peu près le même résultat... en négligeant que les arguments pour le faire sont incompatibles, donc s’ils ont raison ce serait une division par 15 et on tomberait à peu près au chiffre de ce qui a déjà été extrait. :lol: On peut penser ce qu’on veut de Jancovici, mais le fait est qu’il ne trafique pas ses chiffres (même dans ses corrélations, puisqu’il ne calcule aucune statistique!).

tita
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2167
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Message par tita » 10 juil. 2020, 00:10

Jeudii a écrit :
09 juil. 2020, 20:13
Ce que tu dis me semble de plein bon sens. Mais, d'une certaine façon, c'est justement bien cela le problème. Tout le monde a accès très facilement à ce type de chiffre, et il ne viendrait à personne l'idée de te dire que les ventes sont sous-estimées dans le cas de Tesla (c'est pas comme les réserves de charbon, que Gilles voit à 0,5 Tt contre 5-14 Tt chez Jancovici). Alors si c'est évident pour tout le monde, qu'il y ai ou non une bulle sur les technos ne change pas que Tesla devrait descendre relativement à d'autres titres (monter moins vite en cas bulle, descendre plus vite en cas de débarque). Par exemple si tu crois à l'avenir des autonomes, alors Waymo, la filiale de google, ne devrait pas avoir une valorisation à 1/5 ou 1/10ème de celle de Tesla. Donc, y'a un truc à comprendre quelque part.
Déjà, Waymo n'est pas publique (c'est Alphabet qui est coté en bourse). Pis tu réfléchis dans la logique que les investisseurs évaluent efficacement le potentiel de telle ou telle entreprise. Actuellement, personne n'a de niveau 5 en autonomie, donc c'est de la spéculation pure. Tesla parle énormément de son programme de voiture autonome, chaque année tu as une déclaration qu'ils vont atteindre ça deux ans après, ou l'année d'après. Si tu lis bien la déclaration de Musk:
"Je reste persuadé que nous disposerons des fonctionnalités de base pour une autonomie de niveau 5 cette année."
Tu remarqueras qu'il parle d'un truc un peu ambigu, les fonctionnalités de base. Vu que ça veut rien dire et que ça peut être interprété de diverses manières, il ne promet en aucun cas l'autonomie niveau 5 pour cette année en fait. Entre ça et différentes options qui font pleins de vidéo où les gens roulent endormis dans leurs Tesla, ça donne le sentiment qu'ils sont très avancés. Mais comment tu distingues la réalité, à quel niveau d'avancement ils sont réellement par rapport aux autres acteurs? Y'a aucune donnée objective qui permette d'y répondre, ce qui laisse chacun libre de spéculer.

Tu sais, les investisseurs agissent beaucoup sur leurs tripes et l'évolution du marché, ils font pas tellement de recherches. Ils gagnent plus à parier sur le sentiment du marché que les résultats des entreprises.
tita a écrit :Et accessoirement, des bons ingénieurs, y'en a partout. La seule chose qui distingue Tesla, c'est Elon Musk et le culte qui l'entoure.
Des ingénieurs compétents en IA? C'était un tout petit milieu confidentiel il y a encore même pas 10 ans... ça prendra du temps former ou re-former une quantité significative d'ingénieurs dans ce domaine, d'autant qu'il continue de s'inventer des outils révolutionnaires à peu près aux 6 mois.
Outils révolutionnaires tous les 6 mois? Actuellement, je vois surtout Alphabet qui offre la possibilité de louer du temps de calcul sur des machines ultra-puissantes. T'as aussi Nvidia qui se profile en tant que gros acteur dans les GPU de calculs. Mais beaucoup qui sont dans le domaine disent que les bases théoriques datent de dizaines d'années et qu'il n'y a pas de nouveaux algorithmes fondamentalement différents.

Non, pour moi, les gens croient avant tout en Elon Musk. Entre les "exploits" de SpaceX, sa capacité à surmonter n'importe quelle difficulté et pousser ses rêves jusqu'au bout, il donne cette image de gagnant que rien ne peut vaincre. Mais y'a aussi des échecs et de l'entourloupe, comme SolarCity ou l'hyperloop, sans parler de The Boring Company.

Bref, chacun ses convictions évidemment... Mais dans l'ensemble, tout le monde s'emballe un peu trop à mon avis.

Edit: Ah pis si jamais, Tesla a enfin compris qu'ils avaient besoin du LIDAR pour leur programme de voitures autonomes. C'est pas encore annoncé officiellement, mais d'ici 6 mois ils devraient l'avouer.

Jeudii
Kérogène
Kérogène
Messages : 47
Inscription : 07 juil. 2020, 16:50

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Message par Jeudii » 10 juil. 2020, 01:26

tita a écrit :
10 juil. 2020, 00:10
Déjà, Waymo n'est pas publique (c'est Alphabet qui est coté en bourse).
Et alors? Cela n'empêche pas d'avoir une valorisation propre, qui est utilisée en particulier lors des rondes de financement.
tita a écrit :Mais comment tu distingues la réalité, à quel niveau d'avancement ils sont réellement par rapport aux autres acteurs?
Pas facilement, mais il y certains chiffres clefs comme le nombre de km parcouru et le décompte des accidents et incidents.
tita a écrit :Mais beaucoup qui sont dans le domaine disent que les bases théoriques datent de dizaines d'années et qu'il n'y a pas de nouveaux algorithmes fondamentalement différents.
J'ai déjà abordé ce point sur le plan technique en réponse à LeLama. Par curiosité, peux-tu donner quelques noms histoire que je regarde qui répand ce genre de bêtises? Quand même tu n'aurais pas l'expertise toi-même, tu penses que les trois fondateurs du deep learning ont eu le prix Turing pour des algorithmes 'pas fondamentalement différent' de ce qui se faisait avant? Cela ne te semble pas légèrement non crédible, comme histoire?
tita a écrit :Edit: Ah pis si jamais, Tesla a enfin compris qu'ils avaient besoin du LIDAR pour leur programme de voitures autonomes.
Ah bon, donc finalement tu crois que c'est possible, mais seulement si on utilise une approche différente de Tesla. On verra bien.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 15433
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Message par GillesH38 » 10 juil. 2020, 06:00

Jeudi a écrit :
09 juil. 2020, 23:55

C’est une façon de dire que j’ai lu leur article (pas toi donc...), leurs sources, et que bien entendu c’est n’importe quoi. Il citent trois auteurs en s’extasiant que les trois tombent sur des chiffres similaires. Dans le lot il y en a un qui part des réserves 2P, puis divise par cinq parce que les chiffres officiels sont sûrement truqués. Un autre décide plutôt de diviser par trois par un raisonnement abscons sur l’intégrale, et l’article que tu cites s’extasie que diviser par 5 ou par 3 donne à peu près le même résultat... en négligeant que les arguments pour le faire sont incompatibles, donc s’ils ont raison ce serait une division par 15 et on tomberait à peu près au chiffre de ce qui a déjà été extrait. :lol: On peut penser ce qu’on veut de Jancovici, mais le fait est qu’il ne trafique pas ses chiffres (même dans ses corrélations, puisqu’il ne calcule aucune statistique!).
bah bien sur que si j'ai lu l'article de blog (qui n'a qu'un auteur donc je ne sais pas pourquoi tu dis "leur" article si tu l'as lu. Je n'ai pas fait une analyse critique de la méthodologie de chacune des sources. Je suppose que tu as fait aussi une analyse aussi pénétrante de la façon dont les sources de Jancovici ont travaillé pour être aussi sûr de la fiabilité de leurs chiffres ?
Moi je trouve que les catégories de Jancovici sont peu claires. Déjà sur le vocabulaire il emploie parfois ressources parfois réserves. Il y a parfois 3 catégories et parfois 2. Il est difficile de comprendre comment comparer les différentes estimations parce qu'on ne sait pas vraiment à quelles catégories elles se réfèrent. Ton chiffre de 5000 Gt n'est apparemment tiré que de son graphique simplifié qu'il décrit lui même par
"Du coup, il est aujourd’hui assez difficile de disposer d’une valeur – fiable de préférence – sur la quantité totale de ressources en charbon pour la planète dans son ensemble, avec une définition unique. Le graphique ci-dessous donne néanmoins une idée des ordres de grandeur dont on parle."

C'est un ordre de grandeur (et tu te moques de l'imprécision des autres estimations !) de catégories peu claires :
les réserves ultimes d’une zone correspondent à la totalité du charbon qui peut être extrait d’une zone (qui peut être la planète dans son ensemble). Il s’agit donc du cumul de l’extraction si la seule limite aux opérations minières est technico-économique en « économie ouverte » (pas de conflit, d’interdiction ou de réglementation forte, etc). On utilise aussi l’expression ressources récupérables pour désigner la même valeur. Comme pour le pétrole, les réserves ultimes restantes correspondent aux réserves ultimes moins ce qui a déjà été extrait.
enfin les réserves 2P correspondent à l’évaluation la plus probable, ex-ante, des réserves ultimes.
ah mais si les réserves 2P correspondent à l'évaluation "la plus probable" des réserves ultimes, c'est quoi alors le chiffre donné des réserves ultimes ? une borne supérieure du montant limitée marginalement par l'estimation dont la probabilité est jugée comme à la limite de vraisemblance raisonnable ? 1% , 5 % ? donc l'estimation en fait "la plus improbable" ?
note que ce chiffre de 5000 Gt qui correspondait à un R/P d'environ 800 ans n'est repris par aucun auteur qu'il cite apres (en particulier Bauquis)

D'autre part à t'entendre on s'attend à un pic de la demande de fossiles proche grâce à toutes les merveilles technologiques qui vont bientôt rendre la production d'électricité fossile ringarde : tu as cité la fable du pot de terre (que je connaissais comme celle de la marmite , citée par Freud), mais toi ton raisonnement est du même type : on ne manquera pas de fossiles car d'une part on va très vite savoir s'en passer, et d'autre part les réserves sont bien plus grandes que ce qu'on croit ! Mais si on a un pic de la demande logiquement le prix s'écroule (comme ce qu'il se passe maintenant), et la production baisse non pas parce qu'il n'y en a plus mais parce que ça devient économiquement inintéressant à produire - mais ça ça veut dire logiquement qu'on produit au total MOINS que les réserves prouvées actuelles, ce qui est logique puisque le pic arrive plus tôt que le pic géologique.

Autrement dit :

* soit le pic arrive plus tôt que le pic déduit des réserves actuellement rentables, le montant total est inférieur à celui actuellement estimé, pic de la demande donc, le prix est devenu trop bas pour intéresser les vendeurs.

* soit le pic arrive après ou en même temps que celui prévu avec les réserves, le montant est égal ou supérieur, mais ça veut dire qu'on a eu besoin d'aller en chercher de plus en plus et que c'est le prix élevé qui a finit par décourager les clients : pic de l'offre donc, le prix est devenu trop haut pour les acheteurs, avec probablement des conséquences économiques graves puisque ça veut dire qu'on n'est pas arrivé à le remplacer.

Quand on te lit, suivant ton humeur, tu es sur que ce sera l'un ...ou l'autre !
"Ce ne sont plus les faits contrôlés, les choses examinées avec soin qui forment la conviction ; c'est la conviction souveraine, irrésistible, qui déforme les faits et les choses." Joseph Reinach, à propos de l'affaire Dreyfus.

tita
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2167
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Message par tita » 10 juil. 2020, 10:27

Jeudii a écrit :
10 juil. 2020, 01:26
tita a écrit :Edit: Ah pis si jamais, Tesla a enfin compris qu'ils avaient besoin du LIDAR pour leur programme de voitures autonomes.
Ah bon, donc finalement tu crois que c'est possible, mais seulement si on utilise une approche différente de Tesla. On verra bien.
Non, je ne crois pas que ce soit possible ou que ce ne soit pas possible. Je pense juste que Tesla exploite l'ignorance du public dans le domaine des voitures autonomes pour faire son auto-promotion, avec beaucoup de blabla autour des capacités de leur système. Les autres acteurs sont moins exubérants, et expliquent plus sincèrement les limites de leurs systèmes et aussi qu'ils n'envisagent pas la conduite autonome niveau 5 avant longtemps.

Pour le reste... On a un fil sur les voitures autonomes.

Avatar de l’utilisateur
LeLama
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1504
Inscription : 08 août 2006, 23:12
Localisation : Angers, France
Contact :

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Message par LeLama » 10 juil. 2020, 12:11

Si on reste sur Tesla, ce qui est surprenant, c'est qu'il y a peu de remise en cause et de critique dans les medias alors que la fonction "start summon" montre bien ou en est l'etat de l'art, c'est a dire tres tres loin du niveau 5, et c'est vrai que la grande majorité des intervenants en dehors de tesla le reconnait clairement.

Je trouve interessant de comprendre le buzz. Je vois tous les sites technophiles qui se sont empressés de rapporter la petite phrase de Musk, qui disait promettait pourtant exactement la meme chose en 2019. Est-ce que les redacteurs sont des idiots aveuglés par leurs croyances au point de ne pas rapprocher les propos de musk et la realité qu'on voit dans la "start summon" ? L'autre possiibilité est que ca fait du buzz pour leur propre site, et qu'en fait ils ont interet a jouer la surenchere technophile, même s'ils n'y croient pas. C'est un peu comme avec l'affaire Raoult, c'est marrant de comprendre les mecanismes d'adhesion et de propagation...

Avatar de l’utilisateur
LeLama
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1504
Inscription : 08 août 2006, 23:12
Localisation : Angers, France
Contact :

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Message par LeLama » 10 juil. 2020, 13:59

Jeudii a écrit :
09 juil. 2020, 22:43
[...]
Celui qui prétend qu'on utilise les mêmes idées est soit un clown soit un ignorant, c'est aussi simple que ça.
Bien sur il y a des progres de connaissance métier. Je parlais de progres théoriques au sens d'un enoncé scientifique. Je n'ai pas vu d'enoncé dans ce que tu me citais, plutot des heuristiques et des connaissances métier. Est-ce qu'il y a des enoncés scientifiques en IA ?

Jeudii
Kérogène
Kérogène
Messages : 47
Inscription : 07 juil. 2020, 16:50

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Message par Jeudii » 10 juil. 2020, 17:04

GillesH38 a écrit :
10 juil. 2020, 06:00
Ton chiffre de 5000 Gt n'est apparemment tiré que de son graphique simplifié
Les sources sont indiquées sur le graphique.
GillesH38 a écrit :
10 juil. 2020, 06:00
C'est un ordre de grandeur (et tu te moques de l'imprécision des autres estimations !) de catégories peu claires :
Je ne moque pas de l'imprécision de tes auteurs. Je moque leur autosatisfaction de trouver (à peu près) le même résultat avec trois 'méthodes' dont les hypothèses sont incompatibles entre elles, et qui si elles étaient toutes vraies devraient conduire à un estimé inférieur à ce qui a déjà été extrait. J'ai beaucoup de mal à envisager que tu ne te rendes pas comptes à quel point ces sources sont faibles et sans crédibilité.
GillesH38 a écrit :
10 juil. 2020, 06:00
ah mais si les réserves 2P correspondent à l'évaluation "la plus probable" des réserves ultimes, c'est quoi alors le chiffre donné des réserves ultimes ?
Les ressources actuellement inexploitables. Un meilleur nom serait 'ressource non conventionnelle", puisque c'était dans cette catégorie qu'étaient le gaz de schiste, les sables bitumineux, et la mer du nord dans les années 50.
GillesH38 a écrit :
10 juil. 2020, 06:00
D'autre part à t'entendre on s'attend à un pic de la demande de fossiles proche grâce à toutes les merveilles technologiques qui vont bientôt rendre la production d'électricité fossile ringarde (...) Quand on te lit, suivant ton humeur, tu es sur que ce sera l'un ...ou l'autre !
Hé bien clarifions tout ça. Oui je suis convaincu que ce sera un pic demande. Non je ne peux pas le prouver. Ce que je peux prouver hors de tout doute raisonnable c'est qu'il y a tout simplement trop de charbon pour un pic offre géologique avant qu'on ai émis plusieurs fois la quantité de CO2 du pire des scénarios du GIEC (même en comptant uniquement les ressources prouvées!). Cela ne prouve pas que tu as tort sur le pic offre un jour. Cela prouve juste qu'on ne peut pas compter sur des contraintes géologiques pour désamorcer le monstre climatique qu'on a mis en branle.

Répondre