Le pétrole d' algues de BFS

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59675
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Le pétrole d' algues de BFS

Message par energy_isere » 07 janv. 2011, 13:33

Après 5 années de recherche menées en coopération étroite avec les universités d’Alicante et de Valence, Bio Fuel Systems (BFS) a mis au point le premier « procédé de conversion énergétique accélérée » qui permet de fabriquer du carburant à l' aide d' phytoplanctons

......

Image

Ce système repose sur les effets conjugués de la photosynthèse, de l’énergie lumineuse et des propriétés organiques du phytoplancton, mobilisé comme puissant catalyseur, pour obtenir un carburant comparable au pétrole fossile et offrant les mêmes possibilités de produits dérivés (plastiques, polymères, etc.).

La culture intensive de phytoplancton s'opère dans des photobioréacteurs verticaux à partir de souches sélectionnées pour leur teneur en lipides et cela sans prélèvement sur la biodiversité.

Sur 1 hectare et selon un scénario de rentabilité optimale, une usine-type BFS de dépollution/valorisation est ainsi capable d’absorber 12 000 tonnes de CO2 par an et d’assurer une production continue et annuelle d’environ 5 500 barils de pétrole, voire 0,45 Mégawatts d’électricité (le CO2 capté peut être transformé en électricité grâce à des turbines ou des Moteurs de Combustion Internes). Au cours du processus de transformation, de multiples coproduits et sous-produits à forte valeur ajoutée, tels les acides gras essentiels (type oméga 3 ou 6), peuvent par ailleurs être extraits du gisement de biomasse obtenu, assurant ainsi la rentabilité d’une installation-type.
..........

L’usine pilote BFS d'Alicante, dont la première phase de construction au pied de la cimenterie Cemex (3ème cimentier mondial) est en cours d'achèvement, sera opérationnelle dès janvier 2011.

Deux autres usines sont déjà signées : sur l'île de Madère au Portugal, et à Venise en Italie.
J' ai modifié le titre originel de Enerzine, qui est racoleur.

http://www.enerzine.com/603/11093+conve ... ciel+.html

la page Wikipedia sur BFS : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bio_Fuel_Systems_(BFS)

le site de BFS : http://www.biopetroleo.com/france/index.php?page=bfs

Image

Image

il y a un pdf de 12 pages sur BFS ici : http://www.algae2omega.com/links/3.pdf
mais c' est pas trancendant.

Il n'y a pas de détail technique.

La seule info interessante est :

The system will produce 1´400 times more oil than any other source of bio-diesel, due to the patented engineering and the specific species of phytoplankton

1400 fois plus productif que les colza et autres tournesol . (j' imagine que c'est à l'ha deculture).
Est ce crédible ? J' avais plutot en téte un facteur 100.

Avatar de l’utilisateur
akochan
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 882
Inscription : 15 mai 2008, 19:02
Localisation : même les chats sont surpris par la crise

Re: [Biodiesel] Piste à creuser : le produire à partir d'algues

Message par akochan » 07 janv. 2011, 14:26

En effet, avec une production d'ethanol d'environ 8000l pour 1 ha de betteraves, nous sommes dans un rapport de 1 à 100 et non pas 1 pour 1000. Le cout d'implantztion d'une telle installation doit avoir un cout prohibitif a mon avis.
Avec 6 millions d'hectares dune telle installation nous pouvons remplacer le pétrole.

Avatar de l’utilisateur
SuperCarotte
Condensat
Condensat
Messages : 590
Inscription : 21 oct. 2006, 18:03
Localisation : Aquae Sextiae

Re: [Biodiesel] Piste à creuser : le produire à partir d'algues

Message par SuperCarotte » 07 janv. 2011, 14:38

energy_isere a écrit :
GillesH38 a écrit : y a un léger problème de bilan énergétique total : d'où provient l'énergie contenue dans les nutriments des eaux usées, fondamentalement ?
Pour les eaux usées urbaines, essentiellement de nos excréments. Et oui. :-"
euh... :-k, si c'est des algues, leur énergie provient de la lumière du soleil, pas des nutriments.

Je suis étonné que des algues puisse supporter toutes les m... qui doivent trainer dans les eaux usées...
La folie, c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent. [Albert Einstein]

jml34
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 324
Inscription : 16 déc. 2007, 22:53

Re: [Biodiesel] Piste à creuser : le produire à partir d'algues

Message par jml34 » 07 janv. 2011, 23:09

Attention, la techno BSF suppose un apport de CO2 (capté sur une cimenterie sur leur site pilote), c'est donc difficile de comparer avec du bioéthanol :
1) c'est prévu pour rentabiliser le captage de CO2 sur les grosses installations à proximité d'un lieu bien ensoleillé, et non juste pour le carburant produit (avantageux en crédit carbone)
2) ça ne se substitue typiquement pas aux cultures vivrières, puisque plutôt zones arides.
Ce qu'il serait important de savoir : combien d'années de fonctionnement (en soustrayant la maintenance) pour amortir l'énergie de construction de l'installation ?
À noter : si ça marche bien ça peut être vu comme un procédé CTL (en sortie de centrale élec par exemple).
Un peu curieux : le projet semble bien avancé, pourtant peu d'évaluations extérieures ? Difficile donc de se faire une idée, mais réponse dans quelques années.

PS : coquille sur le facteur 1,400 : il faut lire 400 je pense (wikipedia english)
PPS : je me demande bien qui peut être cet Environnement2100 qui a modifié cette page wikipedia fin 2009 ? ;)

Goupil666
Brut léger
Brut léger
Messages : 460
Inscription : 11 juil. 2006, 18:13

Re: [Biodiesel] Piste à creuser : le produire à partir d'algues

Message par Goupil666 » 13 janv. 2011, 18:35

Un article sur BSF, avec un sous-titre bien racoleur
"Premier pétrole renouvelable et réducteur de CO2 Convertir le CO2 en pétrole, une application immédiate inspirée de la nature !"
http://cdurable.info/Premier-petrole-re ... ,3173.html

Youpi ! Le père noël est arrivé =D>

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59675
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Biodiesel] Piste à creuser : le produire à partir d'algues

Message par energy_isere » 13 janv. 2011, 18:53

Goupil666 a écrit :Un article sur BSF, avec un sous-titre bien racoleur
..........
oui, titre racoleur comme celle de Enerzine sur le sujet quelques jours avant (voir un peu plus haut dans le fil).

Avatar de l’utilisateur
CP3
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 862
Inscription : 21 janv. 2007, 20:03
Localisation : Vaucluse
Contact :

Re: [Biodiesel] Piste à creuser : le produire à partir d'algues

Message par CP3 » 31 janv. 2011, 21:15

Petit Reportage sur BSF dans le journal TF1 de 20 h .
TF1 y parle d' un procédé géniale ( pourtant le concepte n' est pas nouveau ) .

Article recent sur BSF

http://www.latribune.fr/green-business/ ... trole.html

Avatar de l’utilisateur
Angelus68
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1022
Inscription : 07 janv. 2008, 00:27

Re: [Biodiesel] Piste à creuser : le produire à partir d'algues

Message par Angelus68 » 31 janv. 2011, 21:52

Le reportage sur TF1 en gros disait que ça va remplacer le pétrole et qu'il n'y aura aucun problème dans l'avenir. Tout va très bien madame la marquise. \:D/
<< La décennie 2010-2020, c'est la décennie de tous les dangers. >>

Yves Cochet

http://www.youtube.com/watch?v=Ulxe1ie-vEY

Avatar de l’utilisateur
CP3
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 862
Inscription : 21 janv. 2007, 20:03
Localisation : Vaucluse
Contact :

Re: [Biodiesel] Piste à creuser : le produire à partir d'algues

Message par CP3 » 31 janv. 2011, 22:57

Le seul avantage ecologique que peut presenter ce procédé , est le traitement des eaux usées . Ensuite , il est bien évident que cette technique ne permet en rien de sequestrer une partie du CO2 , contrairement à ce que peut laisser sous-entendre , les differents articles traitant de ce sujet .
Cela du fait , que l' integrité du C02 qui a été consommé pour la fabriquation d' un baril de " biopetrole " est ensuite rejetté dans l' atmosphere lors de la combustion .

De plus , on peut lire sur l' article cité au dessus : "Dans ce procédé, 2,2 tonnes de CO2 permettent de produire un baril de biocarburant et le procédé lui-même émet 1,260 tonne de CO2 "

Ceci indique donc , dans un premier tems , que( en considerant qu' un baril de petrole represente 150 l soit environ 130 kg ) seule une petite partie du C02 rejetté par la cimenterie est fixé par les algues .
Puis , surtout , dans un second temps , que le procédé , lui meme , emettrait plus d' une tonne de co2 pour produire 1 baril de petrole ( en sachant qu' 1 Baril de petrole = environ 1OOkg de CO2 ) .Ce qui signifie donc que le procédé consommerait alors 10X plus de C02 que ce dernier est sensé en économiser . Il est donc à se demander ou est l' interet .
Cela presage aussi que le taux de retour energetique doit y etre très inférieure à 1 .

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59675
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Biodiesel] Piste à creuser : le produire à partir d'algues

Message par energy_isere » 01 févr. 2011, 09:32

A CP3
" ( en sachant qu' 1 Baril de petrole = environ 1OOkg de CO2 ) " est trés faux.

Relis ce post plus haut au sujet de BFS : viewtopic.php?p=284251#p284251

Il y a quelque chose qui cloche dans ton raisonnement. Parce que le fait est qu' il y a un gain net de CO2 qui est converti en biofuel. (aprés que le biofuel redonne du CO2 par combustion est une autre histoire. De toute facon si on crame du fuel fossile à la place ca donne du CO2 aussi)

Pour que le bilan soit négatif comme tu le prédent il faudrait un apport d' energie fossile dans le systéme genre fuel, charbon, biomasse, ce qui n' est pas le cas.

On a bien energie solaire + XXXX de CO2 concentré de la cimenterie ---> Biofuel + X de CO2.

pdf de 12 pages sur BFS ici : http://www.algae2omega.com/links/3.pdf

Image

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13871
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: [Biodiesel] Piste à creuser : le produire à partir d'algues

Message par GillesH38 » 01 févr. 2011, 10:25

energy_isere a écrit : Il y a quelque chose qui cloche dans ton raisonnement. Parce que le fait est qu' il y a un gain net de CO2 qui est converti en biofuel. (aprés que le biofuel redonne du CO2 par combustion est une autre histoire. De toute facon si on crame du fuel fossile à la place ca donne du CO2 aussi)
ben oui mais c'est un peu ça l'arnaque quand même : ça ne diminue pas du tout la quantité de CO2 atmosphérique ! que le CO2 produit soit temporairement stocké sous forme de biofuels, puis rebrulé après, ça ne change rien à la quantité à la fin. Qu'il soit relargué par la combustion de fossile ou par la dissociation du calcaire n'a d'ailleurs pas d'importance.

Au bilan, c'est donc juste une méthode de faire de la photosynthèse sous une forme plus concentrée et accessible économiquement, qui ne se justifie à la fin que si le coût tout intégré est inférieur à celui de faire des biocarburants à l'air libre avec du CO2 naturel. Ce qui n'est nullement prouvé, et même si ça l'était, ça revient quand même à un argument économique, de maximiser la rentabilité et donc le profit - pas du tout écologique comme on le présente.
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59675
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Biodiesel] Piste à creuser : le produire à partir d'algues

Message par energy_isere » 01 févr. 2011, 10:33

GillesH38 a écrit : ben oui mais c'est un peu ça l'arnaque quand même : ça ne diminue pas du tout la quantité de CO2 atmosphérique ! que le CO2 produit soit temporairement stocké sous forme de biofuels, puis rebrulé après, ça ne change rien à la quantité à la fin. Qu'il soit relargué par la combustion de fossile ou par la dissociation du calcaire n'a d'ailleurs pas d'importance. .....
L' argumentaire des tenant des biofuels ne tient que si ces biofuels permettent de ne pas utiliser des fossiles à la place. Au moins ca "verdit" le pays qui ferait ca de façon massive (au sens de leur bilan carbone).

Mais les arguments opposés, comme les tiens, sont que de toute façon les fossiles non utilisés par les Européens (par économie ou par substitution des biofuel) le seront de toute façon par les Chinois, si pas maintenant tout de suite, ou demain du fait de la croisssance.

Avatar de l’utilisateur
CP3
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 862
Inscription : 21 janv. 2007, 20:03
Localisation : Vaucluse
Contact :

Re: [Biodiesel] Piste à creuser : le produire à partir d'algues

Message par CP3 » 01 févr. 2011, 21:01

energy_isere a écrit :A CP3
" ( en sachant qu' 1 Baril de petrole = environ 1OOkg de CO2 ) " est trés faux.

Relis ce post plus haut au sujet de BFS : viewtopic.php?p=284251#p284251

Il y a quelque chose qui cloche dans ton raisonnement. Parce que le fait est qu' il y a un gain net de CO2 qui est converti en biofuel. (aprés que le biofuel redonne du CO2 par combustion est une autre histoire. De toute facon si on crame du fuel fossile à la place ca donne du CO2 aussi)

Pour que le bilan soit négatif comme tu le prédent il faudrait un apport d' energie fossile dans le systéme genre fuel, charbon, biomasse, ce qui n' est pas le cas.

On a bien energie solaire + XXXX de CO2 concentré de la cimenterie ---> Biofuel + X de CO2.

pdf de 12 pages sur BFS ici : http://www.algae2omega.com/links/3.pdf

Image
Oui ! en effet , j' avais pas bien lu.
Les 1.26 tonne sont bien compris dans les 2.2 tonnes , correspondant à la masse de CO2 rejettée au total .
A noter que dans ce procédé , il pourrait etre interessant de connaitre le taux de retour energetique de production d' un baril . Du fait que Les techniques de coal to liquide sont très energitivore .
Il serait egalement curieux de savoir si les quantités de NPK et des divers autres mineraux
presents dans les eaux usées sont disponibles en masse suffisante pour alimenter les algues , ou le ,cas echeant , si il faut en rajouter .

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4671
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: [Biodiesel] Piste à creuser : le produire à partir d'algues

Message par sceptique » 01 févr. 2011, 21:53

De toute manière l'équation n'est pas claire. Tout d'abord prenons un baril de pétrole de 140 kg (cela peut varier selon la densité), composé disons de 80% à peu près de carbone (en prenant un alcane moyen C8H18). Cela fait donc 110 kg arrondi de carbone soit une fois brûlé 100 * (44/12) = 400 kg arrondi de CO2.
Je reprends donc :
"Dans ce procédé, 2,2 tonnes de CO2 permettent de produire un baril de biocarburant et le procédé lui-même émet 1,260 tonne de CO2 "
j'en déduis 2200 kg de C02 en entrée 1260 kg en sortie. Le processus a donc extrait 940 kg de CO2 dont 400 kg stocké dans le biofuel, le reste (soit 540 kg de CO2 ou encore 150 kg de carbone) doit l'être sous forme de "produits dérivés".
Si tous ces produits (biofuel et dérivés) sont brûlés tout le CO2 ainsi stocké est réémis.

Au bilan final il reste donc la cimenterie qui émet le CO2 comme si le processus n'existait pas. Cette cimenterie utilise par exemple du fuel lourd ou des "cochonneries" analogue. Comme elle émet 2200 kg de CO2 elle consomme donc l'équivalent fossile de 5.5 barils de pétrole.

Résumé :
En entrée 5.5 barils de pétrole équivalent.
Rejet de 2200 kg de CO2 donc la moitié (en gros) seront captés pour produire 1 baril de pétrole. Cette captation étant provisoire jusqu'à la combustion finale du BioFuel.

Voici donc le bilan final :
pour produire 1 baril de biofuel il faut consommer par ailleurs 5.5 barils. On peut donc considérer que le procédé est équivalent, en première approche, à un gain dans l'utilisation initiale de 18%. Pas négligeable, mais c'est loin d'être la panacée énoncée !
D'autant plus qu'il faut compter tous les coûts "annexes" qui vont singulièrement réduire ce bilan.

Mais je pense que l'idée est avant tout de séduire des investisseurs pour "piquer" un maximum de cash. Là, par contre, je pense que l'idée est bonne : le passage sur TF1 a certainement amélioré le cash-flow de l'entreprise. Combien de gogos vont placer leurs économies dans cette affaire ?

Maintenant, sauf erreur de ma part, il suffit donc d'attendre pour que cette baudruche se dégonfle comme tant d'autres.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13871
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: [Biodiesel] Piste à creuser : le produire à partir d'algues

Message par GillesH38 » 01 févr. 2011, 22:29

j'avais fait un calcul analogue sur FS, mais j'ai réalisé qu'une cimenterie émettait surtout du CO2 par dissociation du calcaire pour faire de la chaux (CaCO3 - > CaO + CO2), le CO2 produit ne vient donc pas du pétrole ...
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Répondre